- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

La France est-elle une république bananière ?

Cela s’est passé en France, rien que depuis le début de l’année 2009.

En janvier :

* – La suppression de la publicité sur les écrans des chaînes publiques décidée unilatéralement par Nicolas Sarkozy, entre en vigueur. Propriétaire de TF1, Martin Bouygues, «le meilleur ami» du président, peut se frotter les mains.
* – Le Président de la République annonçe la suppression du juge d’instruction indépendant. Les enquêtes judiciaires seront désormais toutes dirigées par le Parquet, soumis au pouvoir politique. Même les plus sensibles politiquement.
* – Bernard Kouchner, convaincu d’avoir facturé à plusieurs pays africains (Gabon, Congo et Niger), pour plus de deux millions d’euros de vagues études sans intérêt, avant d’être nommé au Quai d’Orsay, est confirmée dans ses fonctions de Ministre des Affaires étrangères par l’Elysée.

En février :

* – Nicolas Sarkozy nomme son principal conseiller économique à la tête du nouvel ensemble bancaire Caisse d’Epargne/Banques Populaires, en se passant de l’avis de la Commission de Déontologie du Service Public.
* – Bien que bénéficiant lui-même de l’immunité présidentielle, le président confirme sa qualité de partie civile dans le procès de l’affaire Clearstream, prévu en septembre, dans laquelle son «meilleur ennemi» Dominique de Villepin est accusé.
* – A la fin du procès de l’Angolagate, une tentaculaire affaire de corruption sur fond de ventes d’armes en Afrique, le parquet réclame des peines de prison pour un ancien ministre (Charles Pasqua), un ancien préfet (Jean-Charles Marchiani) et le fils d’un ancien président de la République (Jean-Christophe Mitterrand).

En mars :

* – Nicolas Sarkozy prend un week-end de vacances au Mexique, invité par un homme d’affaires proche des cartels locaux de la drogue.
* – Le parquet réclame douze mois de prison avec sursis à ‘ancien maire de Paris, Jean Tibéri, pour fraude électorale à grande échelle.

En avril :

* – L’Elysée tente d’imposer Philippe Val à la tête de France-Inter. Le patron de Charlie-Hebdo est un proche de la famille Sarkozy depuis l’été dernier où il avait dénoncé à grand bruit des écrits, au caractère antisémite très contesté, visant le fils du président et sa jeune épouse.
* – Le parquet de Paris s’oppose à l’ouverture d’une enquête judiciaire visant d’éventuels recels de détournement de biens publics, commis en France par plusieurs chefs d’Etat africains, piliers de la Françafrique.

D’où la question : La France est-elle une république bananière ? l’a-t-elle toujours été ? l’est-elle devenue ? 


SUR LE MÊME SUJET
France Présidentielle 2012: une diplomatie de gauche existe-t-elle?
Afghanistan, Iran, Françafrique... Ce qui sépare François Hollande de Nicolas Sarkozy est ténu. Sauf peut-être sur le dossier européen. En France, comme ailleurs, on ne gagne pas les élections avec la politique étrangère. Mais en cas de crise internationale, on peut très bien les perdre. Valéry Giscard d’Estaing en sait quelque chose. François Mitterrand, le dernier – et le seul – candidat socialiste qui ait gagné l’élection présidentielle, avait porté un coup décisif au président sortant en le traitant en 1980 de «petit télégraphiste» du numéro un soviétique, Léonide Brejnev. C’était à propos de l’Afghanistan. Le président français avait pris pour argent ...
Lire l'article [1]
Manifestation du 17 août 2010: Lettre à Nicolas Sarkozy, Président de France : “Si la dictature ne peut être tolérée en France, elle ne doit pas être tolérée au Gabon”
Ci-dessous, veuillez trouver la lettre remise aux autorités diplomatiques de l'ambassade de France aux Etats-Unis au cours de la manifestation symbolique d'enterrement de la Françafrique qui s'est tenue devant l'ambassade de France à Washington le 17 août 2010. C'est en effet à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance du Gabon que des Gabonais, amis du Gabon et autres africains victimes des méfaits avilissants du colonialisme français en Afrique ont organisé cette manifestation ayant pour objectif réel et symbolique de prier pour les martyrs africains et enterrer définitivement, au cours d’une cérémonie funéraire en bonne et due forme, la Françafrique. Les Manifestants ont ...
Lire l'article [2]
Peut-il y avoir une élection libre au Gabon pour choisir le successeur d'Omar Bongo, qui a régné sans partage sur ce pays pétrolier d'Afrique centrale pendant plus d'un quart de siècle ? Le résultat du scrutin sera-t-il accepté par les partisans des perdants ? La France et les réseaux de la « Françafrique » seront-ils neutres ? Voici quelques unes des questions lourdes de conséquences qui se posent alors que s'est ouverte samedi la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 30 août. Peut-il y avoir une élection libre au Gabon pour choisir le successeur d'Omar Bongo, qui a régné sans partage ...
Lire l'article [3]
Le parquet de Paris va s'opposer à l'ouverture d'une information judiciaire après une plainte visant trois chefs d'Etat africains soupçonnés de posséder en France des biens immobiliers financés par de l'argent public détourné, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Déposée le 2 décembre par les associations Transparency International France (TI) et Sherpa ainsi qu'un ressortissant gabonais, cette plainte avec constitution de partie civile concerne les chefs de recel de détournement de fonds publics, de blanchiment, d'abus de bien social, d'abus de confiance et de complicités. Elle vise "les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en ...
Lire l'article [4]
République bananière: Comment le Parquet tente de sauver Bongo
La plainte pour recel de détournement de fonds publics déposée contre trois chefs d’Etats africains dont gabonais Omar Bongo va-t-elle être jugée recevable par la justice française ? La décision, qui appartient à la doyenne des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Paris, Françoise Desset, devait intervenir au départ fin février. Elle n’a pourtant toujours pas été prise. Un retard du au Parquet de Paris. Le Ministère public ne veut pas que cette plainte, qui risque de porter un rude coup à la Françafrique, prospère. Les plaignants, à savoir l’ONG anti corruption Transparence Internationale France et un citoyen gabonais Gregory Ngbwa ...
Lire l'article [5]
Deux nouvelles menaces de mort ont été adressées par courrier anonyme au président français Nicolas Sarkozy et à un journaliste de la télévision qui a reçu une lettre accompagnée d'une balle de pistolet, rapporte vendredi l’AFP citant de source judiciaire. Le président Nicolas Sarkozy a reçu jeudi à l'Elysée une nouvelle lettre, cette fois non accompagnée d'une cartouche, a précisé cette source. M. Sarkozy avait déjà été un des destinataires d'une première vague de courriers adressées début mars à des personnalités de droite. Il avait reçu une lettre accompagnée d'une balle. Un courrier accompagné d'une balle de calibre 9 mm a été également ...
Lire l'article [6]
Est-ce un coup d’éclat entre deux démagogues ? Ou le geste de Silvio Berlusconi envers la Libye de Mouammar Kadhafi, de payer cinq milliards de dollars au titre de la « dette coloniale » italienne, servira-t-il de précédent pour d’autres revendications, voire transactions ? En clair, la France doit-elle, elle aussi, payer sa « dette » coloniale ? Kadhafi en avait l’un de ses thèmes favoris: l’Italie doit payer pour ses années de colonisation de la Libye. Et, contre toute attente, le président du Conseil italien a accepté de débourser deux cents millions de dollars (au fait, pourquoi des dollars et ...
Lire l'article [7]
"L'armée française n'est pas là pour soutenir des régimes" en Afrique, a affirmé mercredi le président français Nicolas Sarkozy, qui s'est en revanche engagé à soutenir "les régimes démocratiques". Nicolas Sarkozy, qui s'exprimait à l'occasion de la 16e conférence des ambassadeurs, a renouvelé son engagement à réviser de manière systématique les accords de défense qui lient la France et les Etats africains. "J'ajoute que tous ces accords, je souhaite qu'ils soient publiés", a-t-il dit. "Nous voulons soutenir les régimes démocratiques", a cependant ajouté le chef de l'Etat français, citant en exemple l'action française en Mauritanie.
Lire l'article [8]
En outre, à l'occasion du voyage de M. Joyandet au Gabon, la "Cellule Françafrique" organise une action devant un bien mal acquis du dictateur gabonais. Rendez-vous à 12h30 au 4 rue de la Baume 75008, pour une saisie symbolique de l'hotel particulier de la famille Bongo, acquis en juin 2007 pour la coquette somme de 18 millions d'euros. Contact presse: 06 12 93 23 04] A peine choisi en remplacement du malheureux Jean-Marie Bockel, remercié pour avoir vexé les dictateurs d’Afrique centrale, assis sur le pétrole et la misère de leurs pays, en critiquant la façon scandaleuse dont ils gèrent les ...
Lire l'article [9]
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Dr. Daniel Mengara (BDP-Gabon Nouveau, 26 juillet 2007) - Lettre ouverte du Dr. Daniel Mengara à Nicolas Sarkozy, Président de France : " Si la dictature ne peut être tolérée en France, elle ne doit pas être tolérée au Gabon ". Vous conviendrez avec nous, Monsieur le Président, qu'une situation de dictature, aussi bénigne qu'elle puisse paraître, ne pourrait être tolérée dans un pays démocratique comme le vôtre. Elle ne doit pas non plus être tolérée au Gabon. A Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République française. Monsieur, Au nom du mouvement " Bongo Doit Partir - Pour la ...
Lire l'article [10]
France Présidentielle 2012: une diplomatie de gauche existe-t-elle?
Manifestation du 17 août 2010: Lettre à Nicolas Sarkozy, Président de France : “Si la dictature ne peut être tolérée en France, elle ne doit
Gabon : La campagne électorale lancée, la France est-elle neutre ?
France – Afrique: Biens de présidents africains en France: le parquet opposé à une enquête
République bananière: Comment le Parquet tente de sauver Bongo
France: Nouvelles lettres de menaces à Sarkozy et à un journaliste
Après l’Italie, la France doit-elle payer une « dette » coloniale?
La France “n’est pas là pour soutenir des régimes” en Afrique, plaide Nicolas Sarkozy
Communiqué de Survie: La vieille République bananière françafricaine se porte bien
Lettre ouverte du Dr. Daniel Mengara à Nicolas Sarkozy, Président de France : ” Si la dictature ne peut être tolérée en France, elle ne