Socialisez

FacebookTwitterRSS

Afrique du Sud: l’ANC remporte les élections, Zuma vers la présidence

Auteur/Source: · Date: 25 Avr 2009
Catégorie(s): Afrique

Le Congrès national africain (ANC) a remporté les élections générales en Afrique du Sud avec une très large majorité, ouvrant tout grand les portes de la présidence à son chef, le populaire mais controversé Jacob Zuma.

L’ancien mouvement de lutte contre l’apartheid a cependant échoué au seuil de la majorité des deux tiers dont il disposait depuis 2004, obtenant 65,9% des suffrages (264 députés sur 400) contre 69,7% (279 sièges) il y a cinq ans, selon les résultats officiels publiés samedi.

Fort de ce soutien populaire sans appel, qui repose sur une très forte participation (73,3%), Jacob Zuma doit être élu chef de l’Etat le 6 mai par le Parlement et prêter serment au siège de la présidence à Pretoria le 9.

“Le peuple a parlé”, a-t-il déclaré dans la lettre de l’ANC diffusée samedi. “Ils ont voté par millions (…) pour un avenir meilleur pour tous, pour des emplois décents, une éducation de qualité, pour l’accès aux soins, la sécurité et le développement rural.”

“Il nous faut maintenant nous mettre à l’oeuvre pour répondre à cette attente de changements rapides”, a souligné le charismatique Zoulou, qui à 67 ans aime à chanter et danser lors des meetings de l’ANC.

La tâche paraît dantesque, alors que la plus grande puissance économique du continent s’apprête à entrer en récession pour la première fois depuis 17 ans: 43% de la population vit sous le seuil de pauvreté, le chômage frôle les 40%, les services publics sont déficients, des millions de personnes sont mal logées, la criminalité bat des records et la pandémie de sida est la pire au monde.

Les analystes ne prévoient pas de changements importants de politique économique à court terme, d’autant que le budget 2009 prévoit déjà une augmentation de 4 milliards de dollars des dépenses sociales.

En revanche, fait valoir Azar Jammine, du cabinet de consultants Econometrix, de “gros progrès sont indispensables dans la qualité de l’éducation. La plupart des sans emploi ne trouvent pas de travail parce qu’il n’ont aucune qualification”, souligne-t-il.

La large victoire de l’ANC conforte l’aile gauche de la formation qui, emmenée par Zuma, avait évincé en décembre 2007 le chef de l’Etat d’alors, Thabo Mbeki, de la direction du parti. Neuf mois plus tard, ce dernier était forcé à démissionner de la présidence de la République.

Mais la victoire du tout puissant ANC n’est pas totale et le Zoulou va devoir convaincre une élite rendue sceptique par ses déboires judiciaires. Des poursuites pour corruption à son encontre ont été abandonnées juste avant le scrutin.

Le parti, ultramajoritaire au Parlement depuis les premières élections multiraciales en 1994, “doit maintenant réaliser qu’il a atteint un plafond et que, s’il ne tient pas ses promesses, il va perdre ses électeurs”, relève Roland Henwood, de l’Université de Pretoria.

L’opposition a amorcé une recomposition, l’Alliance démocratique (DA) se renforçant à 16,68% des voix contre 12,8% (67 sièges contre 50), suivie du Congrès du peuple (Cope), formé en décembre par des dissidents de l’ANC, avec 7,42%.

Au scrutin provincial, l’ANC a perdu le Western Cape (sud-ouest) au profit de la DA qui décroche 51,4% des suffrages. Héritière de l’ancien mouvement d’opposition blanche sous l’apartheid, la DA est la première formation à obtenir la majorité absolue dans cette province.

L’ANC a en effet toujours dû lutter dans le Western Cape, seule région où les métis et non les Noirs constituent le principal groupe démographique. Il n’a cette fois recueilli que 31,5% des voix, contre 46% en 2004. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a invité, jeudi à Libreville, la classe politique à opérer un choix entre l’organisation des prochaines élections législatives avec ou sans la biométrie, dans le meilleur des cas, envisager le report du scrutin, à l’issue d’une concertation avec les forces vives de la nation. ‘’Faut-il aller aux élections sans la biométrie pour satisfaire les délais légaux ? Faut-il intégrer la biométrie dans l’organisation des prochaines législatives quitte à hypothéquer certains projets en cours ? Ou doit-on simplement amener la Cour constitutionnelle à constater un cas de force majeur conduisant à un report ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté les élections législatives et sénatoriales partielles de dimanche dernier, selon les résultats publiés dans la nuit de mercredi à jeudi par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Le 1er siège du 2ème arrondissement de Libreville a été remporté par Jean Eyeghé Ndong, de l’Union nationale (UN, opposition), dernier né des partis politiques avec 1924 voix soit (80,64%). Tandis que son adversaire, le père Mba Abessole leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG), qui a défendu les couleurs de la majorité républicaine pour l’émergence, (ticket RPG/PDG) a obtenu 462 voix soit (19,36%). Dans ...
Lire l'article
Conscient des menaces (Chine, Inde, Brésil…) qui pèsent sur les parts de marchés françaises en Afrique, le président Nicolas Sarkozy a appelé les dirigeants africains à renforcer leurs échanges commerciaux avec Paris lors du sommet France-Afrique de Nice. Mais sur le terrain, la réalité est cruelle et semble prédire l’assèchement irrévocable des relations économiques privilégies françafricaines. 40% dans les années 60 contre 2% actuellement, c’est le triste revirement des échanges longtemps privilégiés entre la France et le continent africain. Pour pallier cette perte de vitesse spectaculaire, le président français avait présenté, lors du sommet France-Afrique de Nice ...
Lire l'article
Le «gâteau» africain fait saliver les grandes puissances économiques mondiales, à la recherche de matières premières pour alimenter leurs industries et de nouveaux marchés pour y déverser leurs produits. L’enjeu économique du continent africain entraîne déjà de vifs conflits d’intérêts entre la Chine, considérée comme le nouveau «colon» et les Etats-Unis. Mais que gagne l’Afrique dans la bataille rangée des «grands» sur ses terres ? Las de l’assistanat paternaliste proposé par les anciens colons, l’Afrique a vite été séduite par le partenaire chinois, ses contrats colossaux et ses valises de cash. Le nouvel «ami chinois» s’est ainsi ...
Lire l'article
Le nouveau président sud-africain, Jacob Zuma, à la tête de la première économie du continent noir, va annoncer dimanche la composition de son gouvernement, dont la mission sera de réconcilier un pays aux disparités sociales croissantes. "Les rêves et les espoirs de tous les citoyens de notre pays doivent devenir réalité", a promis le tribun zoulou, 67 ans, lors de son discours d'investiture samedi. "Ni la complaisance ni le cynisme, ni les excuses n'ont lieu d'être", a-t-il insisté, alors que 43% de la population vit toujours avec moins de deux dollars par jour quinze ans après la chute du régime d'apartheid. Son ...
Lire l'article
Le dernier meeting du Congrès national africain (ANC) avant les élections du 22 avril s’est déroulé le 19 avril dernier devant 120 000 personnes réunies à Johannesburg, en présence notamment de Nelson Mandela, figure emblématique de ce parti politique et père de la nation arc-en-ciel. Le candidat à la présidence qui vient d’obtenir la remise à zéro de son compteur judiciaire, et qui n’a pratiquement personne en face est déjà à la présidence. Le chef du parti au pouvoir en Afrique du Sud, Jacob Zuma, a prononcé le 19 avril dernier son dernier discours avant les élections présidentielles du 22 ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté les élections sénatoriales du 18 janvier dernier en obtenant la majorité absolue avec 75 sénateurs sur les 102 que compte le Sénat gabonais, selon le résultats officiels du scrutins publiés samedi par le ministre gabonais de l'Intérieur André Mba Obame. Six autres partis et des indépendants se partagent les 27 sièges restants. Très loin derrière le PDG vient le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle) dirigé par Paul Mba Abessole avec six sénateurs, et l'Union gabonaise pour ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir en Angola, le mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives du 5 septembre, selon les premiers résultats publiés dimanche à Luanda par la Comission électorale nationale de l'Angola. Ces résultats basés sur 35% de voix dans 15 des 18 provinces de l'Angola montrent que la parti au Pouvoir (MPLA) a recueilli 1 407 628 voix, alors que le principal parti d'opposition l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola en a eu 212 909 voix, représentant respectivement 81% et 10% des suffrages totaux. ...
Lire l'article
La valse des gouverneurs des banques de France et de la Bceao chez le gouverneur de la Béac, renforce les suspicions dans cette zone monétaire. Après le passage de Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France chez Philibert Andzembé à la fin de la première décade du mois de juillet courant, c'était autour de Philippe-Henri Dacoury-Tabley, gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest, à peine deux semaines après, de fouler la terre camerounaise pour rencontrer son homologue de la Béac à Yaoundé. Ces mouvements sont suffisants chez les populations concernées pour relancer le débat sur ...
Lire l'article
La période des coups d’état à répétition a été longue en Afrique. Et là où il n’y avait pas de coups d’état, des régimes autoritaires ou monarchiques étaient maintenus sous prétexte de stabilité politique mais surtout pour des intérêts économiques et des considérations géopolitiques. Vers la fin du XXè siècle, les dirigeants africains ont été invités par le cours de l’Histoire à revoir leur pratique politique. Nous avons tous le souvenir du discours de la Baule de François Mitterrand. Cependant, au lieu de comprendre la nécessité d’un changement profond et indispensable pour l’intérêt de leurs concitoyens, ces dirigeants africains ont rusé ...
Lire l'article
Vers un report des élections législatives prévues en 2011 au Gabon
Le PDG remporte les élections législatives et sénatoriales partielles de dimanche
Afrique : Vers la fin de l’empire économique français ?
Afrique : Vers une «guerre froide» sino américaine
Afrique du Sud: Zuma va annoncer la composition de son gouvernement
Afrique du Sud : Zuma au seuil de la présidence
Gabon : le parti au pouvoir remporte les élections sénatoriales
Angola: le parti au pouvoir remporte la vicoitre aux élections législatives
Afrique : s’achemine t-on vers une nouvelle dévaluation du Franc Cfa?
Les élections en Afrique : une piètre image du débat démocratique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Avr 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*