Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Ouverture à Libreville d’un atelier régional de l’OIBT sur la formation en formulation de projets

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2009
Catégorie(s): Afrique

Le Ministre gabonais de l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche , Emile Doumba, a ouvert ce lundi à Libreville les travaux d’un atelier régional de l’Organisation international des bois tropicaux (OIBT) portant sur la formation en formulation de projets en vue de l’adoption d’un troisième manuel devant servir de politiques d’orientation aux pays membres d’Afrique francophone de l’Ouest et du Centre. Selon les organisateurs, l’atelier rassemble du 27 au 1er mai prochains sept pays africains ayant l’usage du français en commun. Il s’agit du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Congo, de la République Centrafricaine (RCA), de la République démocratique du Congo, du Togo et du Gabon.

Les thèmes à aborder concernent la structure du manuel de formation de projets, leurs identifications et celles de leurs activités. Sont également inscrits, la définition des objectifs, des résultats, l’élaboration de la matrice du cadre (hypothèse, indicateurs objectivement vérifiables, moyens de vérification), du plan de travail et du budget, de la justification de la proposition de projet dans le contexte de l’OIBT entre autres.

Les experts débattront sur l’application des projets, de la mise en œuvre du 3ème manuel de formulation des projets issus des recommandations de la 44ème Session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT) tenue en novembre 2008 à Yokohama au Japon.

« L’OIBT facilite les échanges de vue, la consultation et la coopération internationale sur les questions relatives au commerce international et à l’utilisation des bois tropicaux, ainsi qu’à la gestion durable de leur base de ressource », a expliqué Célestine Ntsame Okwo, représentant régional de l’OIBT.

« Le présent manuel considéré présente un intérêt particulier pour l’OIBT, car il constitue une ressource précieuse pour les pays membres de votre organisme à la recherche d’une aide que peuvent leur procurer des projets financés par elle; il doit servir de guide à la conception, à l’élaboration du contenu et de la forme des propositions des projets et d’avant projets à soumettre à l’OIBT en vue d’apporter les améliorations directes au secteur forestier, mais également à amener les pays membres à développer et à renforcer de manière significative les capacités de leurs ressources humaines», a dit pour sa part le Ministre Emile Doumba.

Selon le Ministre Doumba, la politique du gouvernement impulsée par le chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, prend en compte les dimensions économiques, sociales, culturelles et écologiques qui tournent autour de trois axes majeurs que sont: l’aménagement durable, la conservation de la biodiversité et l’implication des nationaux dans le processus de gestion durable des écosystèmes forestiers.

Pour le cas du Gabon, l’OIBT a financé plusieurs projets portant sur la sylviculture et la biologie de l’Okoumé dans ses deux premières phases de 1992 à 1993, sur les statistiques forestières ( phases 1, 2 et 3 entre 1993 et 1997), sur la cartographie et la stratification de la 1ère zone forestière du Gabon de 1995 à 1996, sur la mise en œuvre des principes de critères et indicateurs (PCI) de gestion durable des forêts gabonaises (2000 à 2001), sur l’inventaire et la cartographie du massif forestier de Minkébé ainsi qu’un autre axé sur l’inventaire et l’aménagement du massif forestier de la Mvoum et celui en cours de mise en œuvre tenant sur le développement des forêts communautaires au Gabon.

Créée sous les auspices des Nations Unies en 1986, l’OIBT est une organisation intergouvernementale composé de 60 membres représentant environ 80% des forêts tropicales du monde et 90% du commerce mondial des bois tropicaux qui favorisent la conservation ainsi que la gestion, l’exploitation et le commerce durable des ressources des forêts tropicales.


SUR LE MÊME SUJET
Jean Michel Ella Essone, Secrétaire Général du ministère Gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique , de l’Innovation et de la Culture , représentant le ministre empêché, a ouvert les travaux de l’atelier régional de renforcement des capacités sur la révision des politiques des sciences, de la technologie et de l’innovation (STI), et des Statistiques et indicateurs des STI en Afrique centrale. Organisées en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour la Science , l’Education et la Culture l’(UNESCO), les assises de Libreville, s’inscrivent dans un long processus de coopération entre cet organisme onusien et l’Union ...
Lire l'article
Le séminaire régional de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) sur la formation en formulation des projets destiné aux experts forestiers des pays d’Afrique francophone, de l’ouest et du centre, ouvert lundi s’est achevé vendredi à Libreville par une note d’espoir, a constaté GABONEWS. La cérémonie de clôture a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, des Eaux, de la Pêche et de l’Aquaculture, Michaël Adandé devant le représentant régional de l’OIBT ainsi que des experts et des participants. « Au regard du déroulement des travaux, au regard de l’engouement, nous sommes convaincus que cet atelier a été ...
Lire l'article
Libreville accueille depuis le 27 avril dernier les assises de l’atelier régional de formation en formulation de projets de l’Organisation internationale des Bois tropicaux (OIBT). Ces travaux doivent permettre de renforcer les capacités des experts forestiers des pays membres en matière de nouvelles procédures de formulation de projets que l’organisation a instauré afin d’améliorer la gestion durable des forêts tropicales. Les experts forestiers camerounais, ivoiriens, congolais (RDC et Brazzaville), centrafricains, togolais et gabonais sont réunis à Libreville depuis le 27 avril dernier pour travailler sur les nouvelles procédures de formulation de projets édictées par l’Organisation internationale des Bois tropicaux (OIBT). A ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba a ouvert, lundi à Libreville les travaux de l'atelier régional sur l'utilisation du manuel de l'Organisation Internationale des Bois Tropicaux (OIBT). Selon M. Doumba, cet atelier a pour objectif de renforcer les capacités des experts forestiers des pays membres de l'OIBT d'Afrique francophone, de l'Ouest et du Centre sur l'utilisation du manuel de l'OIBT pour la formulation des projets conformément à la décision 5 du Conseil international des Bois Tropicaux. Pour lui, ce manuel présente un intérêt particulier pour l'OIBT en ce qu'il constitue une ressource précieuse pour ...
Lire l'article
La capitale gabonaise abritera lundi prochain une réunion de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), a appris GABONEWS ce samedi de source officielle. Il s’agira de plancher sur les thématiques qui cadrent avec les objectifs de cette institution, thématiques énoncées dans l’accord international des bois tropicaux en 1994 et le plan d’action 2008-2011. L’OIBT a été créée sous les auspices des Nations unies en 1986, époque où la protection des forêts tropicales a commencé à susciter des préoccupations croissantes dans le monde. Au niveau de l’Afrique, dix pays membres sont affiliés à cette organisation dont le Gabon qui a mis en place depuis ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche organise en avril et mai prochain un atelier régional de formation sur la formulation des projets de l'Organisation Internationale des Bois tropicaux (OIBT), indiqué un communiqué du conseil des ministres dont l’AGP a reçu copie jeudi. Le conseil a également marqué son accord pour l'organisation d'un atelier de validation des thèmes de référence en prévision du colloque ''Culture et Développement'', lequel tiendra ses assises en avril à Bruxelles en Belgique, sous la férule de la Commission européenne.
Lire l'article
Un atelier de formation des équipes de la Croix Rouge de réponse aux catastrophes dans les pays de la sous-région commence ce vendredi à Libreville. L’atelier organisé par la Croix-Rouge gabonaise et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge « verra la participation des représentants de l’intérieur du Gabon, mais aussi du Congo Brazzaville, de la RDC, de Sao Tomé, du Tchad et du Cameroun », précise le communiqué. La formation portera sur « le code de conduite lors des opérations d’urgence », « la gestion des catastrophes », « le changement climatique, la pluviométrie et ...
Lire l'article
Un atelier de formation des spécialistes en audite forestier, s’est ouvert mercredi à Lastourville, dans la province de l’Ogooué Lolo, sous la directive de l’Organisation Africaine de bois (OAB) en partenariat avec l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) et du ministère de l’Economie forestière des Eaux et de la Pêche, a appris GABONEWS. Le Gabon est membre à part entière des deux organisations intergouvernementales, OAB et OIBT, dont les principes ont véritablement retenu l’attention des différents participants de la province de l’Ogooué Lolo. Aussi, cet atelier prendra fin le 22 juin prochain à Lastourville (Sud Est du Gabon).
Lire l'article
Le bureau de formation et d'appui méthodologique pour l'Environnement de l'Office de Coopération EuropeAiD de la Commission Européenne (CE), a ouvert mercredi à Libreville, un séminaire régional axé sur le thème: « Intégration de l'Environnement » visant à améliorer l'intégration de l'environnement dans les projets de coopération dès leur conception et jusqu'à leur mise en œuvre, en outre, Ce séminaire permettra aux gestionnaires impliqués dans les programmes de coopération au développement de la Commission européenne de bénéficier d'une formation pratique aux outils et méthodes spécifiques à cette thématique. L'objectif est d'identifier et de réduire les impacts environnementaux directs et indirects des ...
Lire l'article
Le ministre d’Etat, en charge de l'Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Paul Toungui, a présidé lundi en matinée, à Libreville, la cérémonie solennelle d’ouverture du deuxième atelier régional portant sur la problématique des « Emprunts obligataires et Emissions des titres publics », organisé par la Commission du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF). En mesurant parfaitement la portée de cette rencontre sous – régionale, le patron de l’Economie gabonaise, Paul Toungui a indiqué que « Le marché des titres publics permettra une diversification des sources de financement, d’obtenir à moyen terme, des coûts des services de la ...
Lire l'article
L’évaluation et la Formulation des politiques des sciences, de la technologie et de l’innovation au cœur d’un atelier de renforcement des capacités à Libreville
Gabon: L’OIBT clos son séminaire régional sur la formation en formulation des projets sur une note d’espoir
Gabon : Libreville forme aux procédures de l’OIBT
Gabon: Ouverture à Libreville de l’atelier régional sur l’utilisation du manuel de l’OIBT
Gabon: Libreville abrite lundi prochain une rencontre de l’OIBT
Gabon : Libreville accueillera en avril un atelier régional sur la formulation des projets de l’OIBT
Gabon: Atelier régional de la Croix Rouge pour la formation des équipes de réponse aux catastrophes à Libreville
Gabon: Les critères de L’OAB et l’OIBT au centre d’un atelier à Lastourville
Gabon: Ouverture à Libreville d’un séminaire régional sur l’intégration de l’environnement
Gabon: Ouverture du deuxième atelier régional sur les « Emprunts obligataires et Emissions des titres publics » à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*