Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Nous comptons extirper les enseignants fantômes, selon le ministre de l’Education nationale

Auteur/Source: · Date: 4 Mai 2009
Catégorie(s): Education

Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga M’Essone, a déclaré qu’il entendait extirper les enseignants fantômes du secteur public, à l’issue de l’opération de recensement des enseignants initiée par son département ministériel.

Pour M. Menga M’Essone, cette opération est d’une grande utilité, dans la mesure où elle devrait permettre de détecter les vrais enseignants, mais aussi les faux, ceux-là qui ne sont nulle part, mais qui perçoivent indûment des salaires chaque fin du mois. D’autres, sans qualification requise, mais qui enseignent dans les établissements du secteur public.

En fait, dans l’idée du ministre de l’Education, il s’agit de mettre de l’ordre dans un secteur où on ne sait plus qui est qui, et qui fait quoi et où.

Cette opération a donc débuté par le lycée national Léon Mba, un des plus grands de Libreville, mais également établissement symbole qui porte le nom du premier président gabonais, Léon Mba.

”Nous allons, au terme de l’opération, connaître qui est le vrai enseignant, et extirper les brebis galeuses de notre maison éducation”, avait lancé le ministre Menga M’Essone.

La volonté du ministre d’assainir le secteur a été motivée par les remous enregistrés ces derniers temps dans le monde de l’Education, avec notamment des grèves à répétition et des menaces de suspension des cours par intermittence.

Pourtant, de leur côté, les enseignants n’ont toujours pas été à la hauteur des attentes et du gouvernement et des parents d’élèves. On continue à déplorer la baisse du niveau scolaire. Les résultats aux examens officiels ne sont toujours les meilleurs possibles. Les désertions des enseignants dans leurs lieux d’affectation continuent à être signalées, même quand les conditions sont réunies.

Conséquence de ces comportements, beaucoup d’établissements fonctionnent sans enseignants de mathématiques, de philosophie, français et d’autres matières dites ”clés”. Mais les salaires de ces enseignants fantômes passent, au grand dam de l’Etat, des élèves et parents d’élèves, prisonniers d’un système longtemps resté impuni.

Le recensement initié par le ministre gabonais de l’Education vise donc, à partir des résultats qui seront obtenus, à repenser le système éducatif du pays, à favoriser l’émergence d’une nouvelle classe d’enseignants, ceux-là même qui ont la vocation.


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre Gabonais en charge de l’Education nationale, Séraphin Moundounga a interpellé, via un communiqué parvenu ce lundi à GABONEWS, les syndicats de l’Education nationale et ceux de l’enseignement supérieur sur le respect des closes de partenariat en période de grève, notamment en ce qui concerne le service minimum, fustigeant du coup le comportement des syndicats qui se serviraient des mouvements d’humeur pour semer la diversion. L’objet de ce communiqué fait suite à l’entrée en grève respective de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et du syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) qui revendiquent globalement ...
Lire l'article
Réunie ce samedi en assemblée générale à leur siège de la Peyrie (3ème arrondissement de la commune de Libreville), les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont décidé , à partir de lundi prochain, de boycotter la rentrée des classes 2010-2011, à la suite de l’examen mitigé du « bilan d’exécution du protocole » signé en janvier dernier avec la tutelle qui, semble-t-il, n’aurait pas respecté sa part de responsabilité, a constaté GABONEWS. SERVICE MINIMUN La décision d’entrée en grève , dès lundi prochain, jour sanctionnant la fin des congés scolaires et la ...
Lire l'article
Le nouveau modérateur du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), Alain Mouagouadi, au sortir de la séance de travail avec le gouvernement, ce mercredi, à Libreville, a déclaré au reporter de GABONEWS que « les enseignants sont d’accords avec le principe de suspendre la grève d’avertissement de trois jours, déclenché lundi dernier ». Au terme de la réunion de travail – enseignants gouvernement – l’on a noté une réelle volonté de renouer avec le dialogue de part et d’autre. Car, précise le modérateur, « cela fait trois mois que nous n’avons pas eu de réunion du ...
Lire l'article
La mise sur bons de caisse des agents du secteur Education d’octobre à janvier dernier à permis au ministère de la Fonction publique de faire le ménage dans ce département qui comptaient plus de 200 postes budgétaires fictifs. Les économies réalisées et les postes budgétaires dégagés devraient permettre aux autorités de satisfaire les revendications pressantes des enseignants dont les mouvements de grève perturbent gravement le système scolaire national depuis la rentrée 2008. Décriée par de nombreux enseignants comme une brimade supplémentaire de la tutelle, la mise sur bons de caisse des agents du secteur Education aura tout ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), regroupant neuf des onze syndicats d'enseignants du public ayant appelé à la grève au Gabon, a qualifié mardi de ''fuite en avant'' la décision du Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong qui appelait les enseignants à la reprise des cours jeudi prochain. ''C'est une fuite en avant. Nous ne reprendrons pas les cours jeudi. Nous préférons que nos salaires soient suspendus'', a déclaré à l'AGP Fridolin Mve Messa, membre du collectif joint mardi par téléphone. Dans un communiqué publié lundi, le chef du gouvernement Jean Eyéghé Ndong a annoncé la suspension des négociations avec ...
Lire l'article
Les salaires des enseignants du secteur public, en grève depuis début octobre, seront suspendus dès cette fin du mois, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Michel Menga M'Essone, dans une note reçue dimanche par l'AGP. ''Je vous invite à me faire parvenir les noms, suivis des numéros matricules ou d'identification des agents grévistes de votre établissement scolaire, avant le 15 octobre, pour application stricte de la mesure portant suspension des salaires et de caisses de soutien'', écrit le ministre dans cette note adressée aux chefs d'établissements scolaires. ''J'attache du prix à cette instruction dont vous me rendrez personnellement compte en cas ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga m’Essonne a exprimé lors de sa rencontre avec les responsables d’établissements à Libreville, sa détermination à donner un coup de pouce, sinon faire aboutir les dossiers d’intégration des enseignants en cours de titularisation. Selon Michel Menga, le retard constaté au niveau de l’aboutissement de la titularisation des dossiers d’intégration à la fonction publique pour de nombreux enseignants cause un réel problème dans la répartition des instituteurs et professeurs dans les lycées, collèges et écoles à travers le pays. Le ministre a de ce fait pris l’engagement de faire bouger les choses au plus vite, ...
Lire l'article
Mauvais présage, ou pas du tout, en tout cas les mauvais signes se multiplient dangereusement dans le secteur de l’Education nationale et de l’Instruction civique à un moins de deux mois de la fin de l’année académique 2008 : Agression le mois dernier du proviseur du Lycée national Léon Mba, Ewore Békalé, par un élève symbolisant à lui seul l’essor de la violence à l’école qui préoccupe les parents d’élèves, grève des enseignants de cet établissement pour dénoncer un climat d’arrogance profitant aux récalcitrants, imposante marche pacifique des élèves de cet établissement sur le front de mer jusqu’au ministère de ...
Lire l'article
Le formulaire de contact ci-dessous vous permet de contacter le BDP-Modwoam par courrier électronique. Vous avez la possibilité d'y attacher des pièces jointes de documents ou d'images que vous souhaitez nous transmettre.
Lire l'article
Education / Le ministre de l’Education nationale dénonce les mouvements de grèves utilisés par les syndicalistes pour semer la diversion
Education nationale : Les enseignants disent non à la reprise des cours fixée à lundi prochain par leur tutelle
Education / Les enseignants sont d’accords pour suspendre la grève d’avertissement, selon le modérateur de la CONASYSED
Gabon : Louembé débusque les fantômes du secteur Education
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Education : La CONASYSED qualifie ”de fuite en avant” la décision du Premier ministre
Education : Les salaires des enseignants grévistes seront suspendus dès fin octobre (Menga M’Essone)
Gabon: Le ministre de l’Education s’engage à résoudre le problème de la titularisation des enseignants
Gabon: Education nationale / Le gouvernement en crise avec les partenaires sociaux, le Premier ministre Eyéghé Ndong invité à prendre une initiative politique
Nous Contacter

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Mai 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*