Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le conseil municipal d’Okondja dote la ville des bacs à ordures

Auteur/Source: · Date: 5 Mai 2009
Catégorie(s): Société

Le conseil municipal d’Okondja (137 Km au Nord de Franceville) a doté, le week-end dernier, la ville d’une dizaine de bacs à ordures en vue de préserver l’environnement.

« C’était une promesse que nous avions faite à la population en janvier que nous réalisons maintenant nous en sommes satisfaits », a souligné le maire Christian Justin Elingui.

La première dotation a été concentrée sur les lieux de forte concentration humaine tels que les marchés, les établissements et les grands carrefours.
Cet acte vient juste après l’opération de nettoyage des abords des routes et de curage des caniveaux qui a été effectuée en février et mars derniers.

Sur les ondes de la radio locale, Radio Notre Dame du Perpétue Secours, des messages de civisme sont diffusés chaque jour pour amener les populations locales à cultiver l’esprit de propreté et de la préservation de la nature en jetant ses ordures dans les bacs de façon ordonnée.

Cependant, la ville d’Okondja connaît depuis ces dernières années une extension exponentielle. Il faudra donc plus de bacs à ordures pour soulager tout le monde.  


SUR LE MÊME SUJET
La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG) a depuis 2000 l’exclusivité du marché des ordures de la capitale gabonaise. Avec 30 bennes et 2000 bacs à ordures déployés dans la ville, elle gère en moyenne 500 tonnes d’ordures ménagères par jour, soit 180 000 tonnes par an, sans pour autant libérer Libreville du diktat des « tas d’ordures ». La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG) est face à un défi de taille, en finir avec les «tas d’ordures» de la capitale gabonaise tout en offrant aux déchets un nouveau destin. La convention liant la SOVOG et ...
Lire l'article
FRANCEVILE (AGP) – Les populations de la commune d’Okondja se montrent de plus en plus inciviques depuis quelques mois en raison du non respect des règles de propreté et d’hygiène édictées par la mairie, a constaté un journaliste de l’AGP. Deux mois seulement après l’installation dans la ville des bacs à ordures, notamment dans les points sensibles, les populations prennent un malin plaisir à les détruire et recommencent à jeter les ordures par terre, constate-t-on. Les agents municipaux chargés de ramasser ces ordures sont vilipendés à chacune de leurs sorties, les décourageant du coup. « Ces attitudes sont simplement regrettables quand on sait ...
Lire l'article
Le maire de la commune d’Okondja, Christian Justin Elingui a décidé la semaine dernière de l’instauration d’une taxe municipale sur les transports en commun dans la ville dont il est l’édile, a constaté un journaliste de l’AGP. Il est, depuis cette date, exigé aux transporteurs le déboursement d’une somme équivalant au ticket du trajet de la desserte pour un passager. Ainsi, les transporteurs de l’axe Okondja-Franceville doivent payer 3 000 Fcfa ; ceux d’Okondja-Ambinda 700 FCFA; Okondja-Makokou 6000 FCFA etc. La mairie compte de cette manière renflouer son compte au Trésor local. Mais la mise en place de cette taxe qui a fait l’objet ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a révélé mardi aux conseillers municipaux, les raisons de la tenue tardive du premier Conseil municipal de la mairie depuis sa prise de fonction le 19 juin dernier. Selon l’édile de Libreville, le retard accusé durant deux mois serait principalement dû à la conjugaison d’événements indépendants de la volonté conjointement au souci de la mairie d’observer et de mieux réorganiser ses services. Le maire a laissé entendre que l’hôtel de ville, construite depuis 1977 par feu, Martial Ntoutoume Lubin, n’a jamais subit de cure de jouvence. « Le maintien des locaux relève ...
Lire l'article
La ville d'Okondja, dans le département de la Sébé-brikolo à plus de 135 km au Nourd-ouest de Franceville dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), sera bientôt dotée d'une radio communautaire, apprend-on jeudi de source proche des initiateurs du projet. Dans cette perspective, des jeunes gens, recrutés localement, suivent depuis un mois une formation de base de journaliste et de technicien radio. ''Ces jeunes gens que vous avez ont été retenus à l'issue d'une série de test, nous leur donnons une formation pratique, mais nous ne retiendrons en définitive que les meilleurs'', a confié le formateur, Alexis Pierre Nzatsi. Le projet, parrainé par le ...
Lire l'article
Les dépôts d’ordures ménagères représentent non seulement une pollution « esthétique » du cadre de vie, mais ils sont surtout la source de maladies très diverses. Ce sont l’ensemble des déchets et détritus de la vie quotidienne, ceux dont on se débarrasse tous les jours parce qu’ils sont devenus encombrants ou indésirables, rapporte le site internet www.destinationsante.com . Or l’accumulation des ordures ménagères dans une ville, quelle qu’en soit la cause, nuit à la santé. Elles peuvent être à l’origine de la prolifération de microbes, parasites et autres vecteurs de maladies. Par ailleurs, la putréfaction engendre des odeurs incommodantes et produit ...
Lire l'article
Des jeunes gabonais sans emploi, issus des quartiers et des familles défavorisées, se lancent progressivement, depuis quelques temps à Libreville, et ce avec l’arrivée des vacances, dans la pré-collecte et l’évacuation des ordures ménagères en vue de renforcer la lutte contre l’insalubrité, masis surtout de contribuer à la protection de l’environnement urbaine de la capitale gabonaise. Ces jeunes s’inscrivent de plus en plus dans des PME, les ONGs, les associations spécialisées dans la collecte des déchets et des ordures ménagères. Ainsi, ils se composent en équipes de 20 à 30 membres, avec des salaires mensuels oscillant entre 40.000 et 50.000 francs ...
Lire l'article
Selon le budget général de l’exercice 2008, le gouvernement gabonais a prévu 8.784.658.900 francs CFA au compte de la subvention de l’Etat dans le cadre de la gestion des ordures ménagères en vue de lutter efficacement contre l’insalubrité publique dans les différentes communes du Gabon, a constaté GABONEWS. Voici quelques détails de cette subvention. En ordre d’importance, la commune de Libreville vient en tête avec une bagatelle somme de 4.191.000.000 francs CFA prévus pour cette année par le gouvernement en guise de subvention pour la gestion des ordures ménagères. En deuxième position vient la commune de Port-Gentil avec ...
Lire l'article
Le marché municipal de la ville d’Oyem, capitale provinciale du Woleu-Ntem, dans le Nord du Gabon, est finalement opérationnel, les étales et autres boxes de cet espace commercial ont été officiellement remis aux commerçants, le week-end dernier, par le gouverneur de province Gustave Meviane, qui a tenu à rassurer les occupants sur le non paiement des taxes municipales durant les mois de juin et juillet, une décision très saluée par les principaux concernés, en l’occurrence les femmes commerçantes. Longtemps boudé par les commerçants, du fait de sa délocalisation, du centre ville (place de la foire), à un quartier périphérique, le nouveau ...
Lire l'article
Depuis quelques années, les autorités municipales de Libreville ont confié la mission de collecte et de gestion des ordures ménagères à la Société de valorisation des ordures ménagères (SOVOG). Pour ce qui est des ordures industrielles, il reviendrait aux entreprises elles- mêmes de signer directement des contrats avec les prestataires de la place, spécialisés dans ce domaine, pour aboutir à une gestion efficace de ces déchets qui encombrent certains coins de la capitale. Selon les termes du contrat signé avec l’Hôtel de ville de Libreville, la SOVOG a pour mission exclusive le ramassage des ordures ménagères. C’est dire que les opérateurs ...
Lire l'article
Gabon : Le défi de la valorisation des ordures
Haut-Ogooué-siociété : Les populations d’Okondja de plus en plus inciviques
Gabon: Instauration à Okondja de la taxe municipale sur les transports
Gabon: Mairie de Libreville / Jean-François Ntoutoume Emane révèle les raisons du retard de son premier Conseil municipal
Gabon: Médias : Bientôt une radio communautaire à Okondja
Gabon: Santé / Ordures ménagères: des nids à maladies
Gabon: Collecte des ordures ménagers: les jeunes des ONG à l’assaut à Libreville
Gabon: Insalubrité publique: Près de 8 milliards de FCFA pour la gestion des ordures ménagères dans tout le Gabon
Gabon: Les commerçants de la ville d’Oyem regagnent finalement le nouveau marché municipal
Gabon: Environnement / Gestion des ordures industrielles à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Mai 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*