Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Libreville planche sur la sécurité en Afrique centrale

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2009
Catégorie(s): Afrique

Les ministres et hauts fonctionnaires civils et militaires des États membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale sont réunis depuis le 4 mai dernier à Libreville pour la 28e session du Comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale. Cette réunion doit permettre d’évaluer la situation sécuritaire de la sous-région et le contrôle des armements, notamment à travers l’Initiative de Sao Tomé pour le renforcement de la législtation sur les armes légères.

La capitale gabonaise accueille depuis le 4 mai dernier la 28e session du comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale, qui réuni les ministres er hauts fonctionnaires civils et militaures des Etats membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC).

Ces travaux de cinq jours aborderont les évolutions récentes de la situation géopolitique et sécuritaire dans la sous-région, le concept de réforme et gouvernance du Secteur de la sécurité ainsi que de la promotion du désarmement et des programmes de limitation des armements en Afrique centrale.

Les deux éléments constitutifs de l’«Initiative de Sao Tomé» feront l’objet d’un examen approfondi, pour le renforcement de l’instrument juridique pour le contrôle des armes légères et de petit calibre en Afrique centrale, ainsi que le «Code de conduite des forces de défense et de sécurité de l’Afrique centrale», dont l’adoption fera l’objet d’une décision des ministres.

La représentante des Nations Unies, Agnès Marcaillou, a expliqué que «ce code de conduite est un énoncé de directives qui devront permettre aux États de l’Afrique centrale de partager les valeurs constitutionnelles et démocratiques qui sous-tendent la bonne gouvernance de leurs instruments».

«Le pannel de cet important thème sélectionné par le secrétariat du comité avec l’approbation des Etats membres est un bon indicateur du degré de maturité atteint par notre organisation régionale» a déclaré l’ambassadeur d’Angola au Gabon, Emilio Guerra.

Il a ainsi estimé que «l’organisation est prête à assumer ses responsabilités et à adapter le fonctionnement du comité des organes territoriaux existant de façon à éviter le doublement des activités et de rendre à la CEEAC les ressources affectées au comité conformement aux recommandations de la 27e journée tenue à Luanda du 13 au 15 mai 2008».

Le Comité dont l’objectif principal est de promouvoir la paix et la sécurité en Afrique centrale à travers les mesures de renforcement de la confiance, notamment de désarmement et de limitation des armements, a été établi par le Secrétaire général de l’ONU le 28 mai 1992, en application de la résolution 46/37 B du 6 décembre 1991 de l’Assemblée générale.

Le Comité est composé des 11 États membres de la CEEAC que sont l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad. Succédant à l’Angola, le Gabon assura la présidence du Comité pour sa vingt-huitième réunion. 


SUR LE MÊME SUJET
Les pays de la sous région d’Afrique centrale se concertent depuis lundi pour jeter les bases d’un cadre juridique commun et harmonisé pour la lutte contre la cyber sécurité dans cette partie du continent. Ce colloque de cinq jours regroupe des experts de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Le conclave a pour objectif de soumettre à la validation des experts le projet de cadre juridique de la société l’information commun à tous les pays d’Afrique centrale réuni au sein de la CEEAC. La rencontre compte ...
Lire l'article
Le ministre gabonais en charge des relations avec le parlement et les institutions, Aurélien Ntountoume, représentant le ministre de la communication empêché, a ouvert lundi à Libreville, la réunion ad-hoc d’experts sur un cadre légal harmonisé visant la Cyber sécurité en Afrique Centrale, en présence de plusieurs experts des pays de la sous région d’Afrique Centrale et des représentant de la CEEAC, l’UA, la CEA, et de la CEMAC. Ouvrant les travaux, Aurélien Ntountoume a relevé l’importance de la mise en place rapide d’un cadre juridique qui permettra aux différents Etats de la sous région de lutter ...
Lire l'article
Tous les hauts responsables de l'Organisation des nations unies (ONU) opérant en Afrique centrale se retrouvent à Libreville du 10 au 11 octobre pour une concertation sur la paix en Afrique centrale, a annoncé dimanche un bureau onusien dans un communiqué. La rencontre de Libreville regroupera notamment les représentants spéciaux du secrétaire général de l'ONU, les directeurs régionaux et les résidents coordonnateurs du système des Nations Unies en Afrique centrale ainsi que le département des affaires politiques de l`ONU, précise le communiqué du Bureau Régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), à l' origine de cette initiative. L'enjeu de la ...
Lire l'article
Des experts du Cameroun, du Gabon et du Tchad, trois pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont entamé jeudi à Libreville, une réflexion sur l’élaboration d’une stratégie de sécurité sociale dans la sous région de l’Afrique centrale. Ce séminaire mené dans le cadre de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) a pour but de proposer des stratégies en matière politique de sécurité sociale, s’inspirant des expériences de chaque pays membres de l’association. A travers cette démarche, les pays de l’Afrique centrale comptent développer de nouvelles pratiques afin de s’adapter aux différentes évolutions économiques sociales ...
Lire l'article
A l’initiative de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), un atelier de deux jours (du 18 au 20 avril) axé sur le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA), se tient depuis ce lundi dans la capitale gabonaise. L’atelier qui regroupe des experts venus des pays membres de la CEEAC est géré par le secrétariat général du département de l’intégration physique, économique et monétaire de ladite institution. C’est le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Roger Tchoungui qui a ouvert les travaux en lieu et place de son supérieur, le général Louis Sylvain Goma empêché. Durant ...
Lire l'article
L'Union européenne (UE) a débloqué une enveloppe de 20 milliards de FCFA pour financer un programme de gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale, a appris dimanche l'AGP. Dans le cadre de ce programme, la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) organise à Libreville un atelier sur le programme indicatif régional (10ème FED) de gestion des ressources naturelle renouvelables en Afrique centrale. C'est l'un «des trois volets principaux du programme indicatif régional doté de 30 millions d euros (20 milliards de FCFA) sous forme de dons qui font suite à des actions qui ont déjà été entreprises depuis une douzaine ...
Lire l'article
Les travaux de la 28ème réunion du Comité permanent consultatif des Nations Unies sur les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale se sont ouverts lundi à Libreville sur un appel à l'endroit des Etats membres à éradiquer les conflits dans certaines régions en proie à des crises. Les participants aborderont, au cours de cette rencontre de Libreville, pendant cinq jours, la situation géopolitique et de sécurité dans la région, la mise en œuvre de l’initiative de Sao-Tomé qui vise à mettre en place un code de conduite des forces de défenses et de sécurité en Afrique centrale, ...
Lire l'article
La 28ème réunion ministérielle du Comité permanent des Nations Unies sur les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale s’ouvre lundi prochain dans la capitale gabonaise, sous le thème « la bonne gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique centrale », a appris ce samedi GABONEWS d’un communiqué parvenu à la Rédaction. Selon le communiqué, la réunion qui va durer cinq jours débattra du cadre continental, africain, de la gouvernance du secteur de la sécurité à l’exemple du Burundi qui connaît une situation d’après conflit, mais également, les experts aborderont le cas d’un pays qui n’est pas en ...
Lire l'article
Les chefs des Etats-majors généraux des pays membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), en concertation mardi à Libreville, ont annoncé la création d'un centre de coordination régionale pour la sécurité maritime d'Afrique centrale (CRESMAC). Ce projet vise à renforcer la coopération des pays membres face aux problèmes de piraterie, de vols à main armée et d'autres actes illicites contre les navires marchands et la lutte contre les trafics clandestins. Il a été conçu également pour permettre des économies dans la fourniture des services de garde côte des pays membre de la CEEAC. Cette réunion permettra de mettre en ...
Lire l'article
Le Gabon devra occuper dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l'Organisation des nations unies (ONU) pour les questions de paix et de sécurité dans la sous région d'Afrique centrale, poste occupé jusqu’ici par l'Angola où se tient jeudi, la 27è réunion ministérielle de ce Comité; une rencontre qui réunira les ministres de l`Intérieur, de la Défense et des Relations extérieures des pays de l`Afrique Centrale, a appris GABONEWS. Au cours de ces 27ème assises, les délégations vont s'appesantir sur la situation des pays membres qui font encore face aux conflits armés, à l’instar du Tchad, de ...
Lire l'article
Concertation à Libreville des pays d’Afrique centrale sur la cyber sécurité
Société / Les experts africains en Télécommunication réunis à Libreville en vue de la mise en place d’un cadre juridique pour la Cyber sécurité en
Gabon : l’ONU organise à Libreville une concertation sur la paix en Afrique centrale
Elaboration d’une stratégie de sécurité sociale en Afrique centrale au centre d’un séminaire au Gabon
Le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA) au centre d’un atelier de la CEEAC à Libreville
Financement de l’UE pour la gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale
Gabon: Sécurité en Afrique centrale: Ouverture à Libreville de la 28ème réunion du Comité permanent de l’ONU
Gabon: La 28ème réunion sur la paix et la sécurité en Afrique centrale s’ouvre lundi à Libreville
Gabon: Vers la mise en place d’un centre de coordination régionale pour la sécurité maritime d’Afrique centrale
Gabon: Le Gabon occupe dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l’ONU pour les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*