Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Panthères du Gabon: Un peu plus d’audience devant les Eperviers du Togo le 6 juin à Libreville (papier d’angle)

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2009
Catégorie(s): Sports

Dans un mois, jour pour jour, le 6 juin prochain, les Panthères, l’équipe nationale de football du Gabon, vont accueillir à Libreville les Eperviers du Togo, en match aller pour le compte de la phase ultime des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010. Ce rendez-vous a été précédé par le succès du 11 gabonais (2-1) face au Maroc, le 29 mars dernier en match aller à Casablanca, qui a pris, d’emblée, la tête du groupe A devant le Togo et le Cameroun.

Dans la capitale gabonaise, il s’agira de confirmer tout le bien que le peuple pense de cette équipe et conforter le « new deal », le nouveau contrat qui lie désormais joueurs et supporters après un « divorce »aux contre-performances enregistrées par les Panthères dans un passé que d’aucuns ont vite oublié.

Ce « New-deal » prend donc sa source depuis la victoire, à Casablanca, des Panthères du Gabon face aux Lions de l’Atlas du Maroc.

Cette formidable sortie, loin d’être un exploit, encore moins un miracle comme le pensent certains esprits sceptiques et pessimistes, paraît plutôt comme le signe, sinon la confirmation d’une équipe nationale, du renouveau d’un football gabonais, après une longue traversée du désert.

Ni hasard, ni miracle.

En effet, dans le domaine du sport en général, et celui du football en particulier, il n’ y a ni hasard, ni miracle. Les résultats ou le rendement d’une équipe dépendent indubitablement de l’organisation, des moyens (tant financiers et matériels qu’humains) qui sont déployés.

Et, pour ce qui est du Gabon, il faut reconnaître qu’il y ‘a eu, au cours de ces dernières années, une relative amélioration à ces niveaux. Amélioration qui a coïncidé avec l’arrivée à la tête de cette équipe du technicien français, Alain Giresse.

Ainsi, loin d’être dans une euphorie exagérée, nous pouvons affirmer, sans grand risque de nous tromper, que l’air du renouveau qui souffle sur ce groupe que dirige Giresse, résulte de nombreux progrès enregistrés par l’ensemble de notre football, notamment sur le plan organisationnel. Certes, rien n’est encore parfait et le chemin est encore long, mais on semble être sur la bonne voie.

Du championnat national.

Entre quantité et qualité, les instances dirigeantes du football national ont su trancher en ramenant, depuis quelques années, à douze (12) le nombre d’équipes devant prendre part au championnat national de 1ère division. Du coup, il y a plus de challenge et la compétition est très disputée, rude et libre. Le classement actuel l’illustre parfaitement. En outre, il importe de le souligner, petit à petit, la compétition s’est « dépolitisée » et « démocratisée ».

Par ailleurs, l’accord et le décaissement à temps de la subvention étatique aux différentes équipes de D1, tout comme la mise en place de la ligue nationale de football (LINAF), évite désormais au championnat national de connaître de nombreuses interruptions et de trop tirer en longueur, comme se fut souvent le cas dans le passé. Situation qui n’était pas sans conséquences, car on se retrouvait avec des joueurs en manque de compétition dans les jambes au moment d’aborder les joutes internationales.

Du rendement des joueurs

On se souviendra, à ce sujet, que nombreuses confrontations ont été perdues par notre onze national dans les 20 dernières minutes de la partie après avoir pourtant livré un match de bon niveau. C’est dire que la régularité du championnat permet aux joueurs nationaux de gagner et de se maintenir en bonne condition physique.

Autre plus-value, l’expatriation de nombreux joueurs. En effet, contrairement aux années passées durant lesquelles notre équipe nationale de football ne pouvait compter, au trop, que sur trois (3) professionnels, aujourd’hui la tendance s’est inversée. Pour preuve le groupe vainqueur du Maroc était composé à près de 80% des joueurs expatriés. Certes beaucoup ne disputent pas des championnats de haut niveau, mais ces expériences à l’étranger leur permettent de gagner énormément sur le plan physique, tactique et même technique.

De l’organisation et de la préparation

Aujourd’hui si les résultats ne suivent pas sur le terrain, il serait difficile de rejeter la responsabilité sur les décideurs politiques. Car, contrairement au passé, les programmes de préparation élaborés par le sélectionneur national sont plus ou moins respectés à la lettre. Il dispose de l’ensemble des joueurs convoqués à temps, des mises au vert sont organisées dans des délais raisonnables, des matches amicaux également. Ce qui lui donne toutes les possibilités de composer l’équipe la plus compétitive.

C’est dire que ce sont tous ces ingrédients réunis qui sont à la base du réveil des Panthères du Gabon, dont le déclic peut être situé au match retour des éliminatoires de la dernière CAN livré à Libreville face aux Eléphants de Côte d’Ivoire, qui s’était soldé par un nul (0-0) après un cinglant 4-0 à Abidjan, à l’aller.

Un peu plus d’audace

Toutefois, le plus dur étant à venir car, pour que le succès de Casablanca ne soit plus classé dans l’ordre de l’ « exploit » ou du « miracle », il faut maintenir la dynamique et confirmer le 6 juin à Libreville, face aux Eperviers du Togo.

Lesquels en prenant d’entrée de jeu le dessus sur les Lions indomptables du Cameroun, en mars dernier, ont voulu prouver que leur participation au dernier mondial ne relevait pas de l’ « exploit », encore moins du « miracle ».

Ainsi, ces Panthères qui semblent retrouvés leurs griffes pourraient sereinement envisager une place pour la CAN angolaise. Et, l’espoir étant toujours permis, pourquoi pas pour le premier Mondial en terres africaines. Alors, juste un peu plus d’« audace de croire » de la part des acteurs et du public.


SUR LE MÊME SUJET
Les Panthères du Gabon ont débuté leur stage jeudi à Libreville, en vue des préparatifs de la CAN 2012 dont le coup d’envoi sera donné le 21 janvier prochain à Bata, en Guinée Equatoriale. 23 joueurs parmi les 30 présélectionnés prennent déjà part à ce premier regroupement. Les autres seront à Libreville avant la rencontre contre le Burkina Faso le 6 janvier prochain. (de notre correspondant) Pour mieux peaufiner leur préparation de la CAN 2012, les Panthères du Gabon sont entrées en stage bloqué depuis jeudi à Libreville. L’accent sera surtout mis pour cette première partie d’entrainement sur la préparation physique des ...
Lire l'article
La Communauté économiques des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a condamné fermement l’attaque barbare dont a été victime l’équipe nationale de football du Togo, les Eperviers, vendredi dernier dans la région de Cabinda, selon un communiqué de l’organisation dont l’AGP a reçu copie dimanche. Selon le secrétariat général de la CEEAC, les auteurs de cet acte ignoble que rien ne peut justifier doivent être poursuivis et punis conformément à la loi. ‘’Le monde sportif africain tout entier doit soutenir la décision responsable de la Confédération africaine de football (CAF), qui maintient le déroulement d’une compétition attendue par tout le continent’’, poursuit le ...
Lire l'article
L' équipe nationale de football , les Panthères du Gabon, ont battu ce mercredi soir, au Seisa Ramabodu Staduim de Bloemfontein, en Afrique du Sud, son homologue du Mozambique, par 2 buts à 0 , en match amical rentrant dans le cadre de leur préparation dans la perspective de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations(CAN) dont le coup d'envoi aura lieu le 10 janvier à Luanda, en Angola. Le premier but a été inscrit dès la 9eme minute de la première période par un défenseur mozambicain contre son propre ...
Lire l'article
Les habitants de Libreville ont, ce mercredi, à travers les artères de la capitale gabonaise, pronostiqué la victoire des Panthères du Gabon lors de leur face à face, samedi prochain, avec les Eperviers du Togo pour le compte du l’ultime tour des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010 de football. Honoré Mboul Abaga, journaliste à la Radio Nationale « si les nôtres ont fait une bonne prestation au Maroc, cela ne veut pas dire que ce sera le cas samedi. Mais, il est évident que l’optimisme demeure et que ces garçons, tonifiés psychologiquement, peuvent certainement faire la différence. Il n’en demeure pas ...
Lire l'article
Le sélectionneur national, Alain Giresse, a rendu public ce mardi à Libreville, la liste des 24 « Panthères » du Gabon présélectionnées pour discuter la rencontre du 6 juin prochain contre les Eperviers du Togo pour le compte du dernier tour des éliminatoires jumelées Coupe d’Afrique des Nations/Coupe du monde 2010. Comme gardien de buts, Didier Ovono, William Loussoueke et Claude Nguema ont été appelés. En défense on note la présence de: Akouassaga Ernest, Moudounga Rodrigue, Brou Moïse, Ecuélé Manga Bruno, Nguema Erwin, Do Marcolino Arsène, Mouélé Edmond, Ambourouet Georges. Le milieu de terrain aura pour figures: Moubamba Cédric, Kessany Paul, Djissikadié ...
Lire l'article
Certains supporteurs de l’équipe nationale de football du Gabon, ont déclaré qu’ils ne veulent pas que la politique se mêle de la formation de l’équipe des Panthères du Gabon devant affronter le Togo, le 6 juin prochain en match comptant pour le dernier tour éliminatoire jumelé CAN/Coupe du Monde 2010. « On sait qu’avec nos dirigeants, ils finissent souvent par gaspiller ce qui est déjà bien fait. Qu’on laisse Alain Giresse faire son classement comme il le pense, théoriquement les Panthères vont gagner, mais le football à des surprises » a indiqué Brice Moubamba. Pour Anicet Moukany, « Si nous maintenons ...
Lire l'article
L’équipe nationale de football du Gabon, les « Panthères », après son succès (2-1) face au Maroc, ce samedi soir en match aller à Casablanca, a pris la tête du groupe A devant le Togo et le Cameroun pour le compte de la phase ultime des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010. Grâce aux deux (2) buts inscrits à l’extérieur par Pierre Emerick Aubaméyang, 20 ans, à la 34ème minute de jeu, et Roguy Meyé, les Gabonais ont enregistré 3 points avec un goal différence (+1) contre 3 points (+1) pour les Eperviers du Togo vainqueur par (1-0) des Lions indomptables du ...
Lire l'article
La mission est certes difficile, mais pas impossible pour les Panthères du Gabon, le « petit poucet » de la Poule A ou « groupe des fauves » des éliminatoires combinées Coupe du Monde – Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2010, tel est l’avis général des Gabonais après le tirage effectué mercredi à Zurich au siège de la Fédération internationale de football amateur (FIFA). Contrairement à certains dont l’attitude vacille entre pessimisme et prudence, plusieurs Gabonais qui se sont prononcés sur la question, en tête desquels, les membres du gouvernement, « croient aux chances » de leur équipe favorite. Un optimisme ...
Lire l'article
L'équipe gabonaise de football, les ''Panthères'' a quitté jeudi à 21H heure locale, la terre gabonais à destination de Paris en France où elle doit discuter un match amical contre les « Aigles du Mali », le 19 août prochain. Cette rencontre compte pour les préparatifs des éliminatoires jumelés Coupe du monde et CAN 2010. L'entraîneur de l'équipe nationale gabonaise de football, le français Alain Giresse, a publié le 11 août dernier la liste des 23 joueurs sélectionnés pour affronter le Mali en match amical . Alain Giresse a notamment indiqué que l'international gabonais Daniel Cousin, sociétaire du Glasgow Rangers (Ecosse), ...
Lire l'article
L'équipe nationale de football du Gabon, les Panthères a quitté, Libreville mardi matin à destination d’Accra (Ghana), où elle doit affronter en match retour, samedi prochain la sélection des Blacks Stars du Ghana, comptant pour les matches éliminatoires combinés CAN/Coupe du monde 2010. Le Gabon part avec un effectif de 22 joueurs, dont la plupart sont des joueurs évoluant à l’étranger. Lors d'une interview accordée à GABONEWS, le sélectionneur du Gabon, le français Alain Giresse a dit être optimiste sur les résultats de cette prochaine rencontre. « Nous partons avec la conviction de remporter ce match, nous somme tous confiants », a-t-il déclaré. Rappelons ...
Lire l'article
CAN 2012-Gabon : Les Panthères s’activent à Libreville – Afrik-foot.com : l’actualité du football africain
La CEEAC condamne l’attaque perpétrée contre les Eperviers vendredi à Cabinda
Match amical : Les Panthères signent une victoire précieuse pour le moral (2-0) devant le Mozambique
Gabon: Panthères du Gabon/Eperviers du Togo: Micro trottoir à Libreville
Gabon: Les 24 « Panthères » présélectionnées pour le match contre le Togo connues
Gabon: Eliminatoire jumelée CAN/Coupe du monde 2010: « Que la politique ne se mêle pas de la formation de l’équipe des Panthères devant affronter le
Gabon: Maroc/Gabon : les Panthères en tête du groupe A devant le Togo et le Cameroun
Gabon: Eliminatoires CAN / CM 2010: les Panthères du Gabon ont une carte à jouer dans la « poule des fauves » (PAPIER D’ANGLE)
Gabon: Les panthères du Gabon ont quitté Libreville pour Paris
Gabon: Eliminatoire CAN/Coupe du monde 2010: les Panthères ont quitté Libreville pour Accra au Ghana

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2009
Catégorie(s): Sports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*