Socialisez

FacebookTwitterRSS

Mise en service d’un nouveau champ pétrolier au Gabon

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2009
Catégorie(s): Economie

Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a présidé mardi au centre du pays la mise en service d’un nouveau champ pétrolier on shore.

Une grandiose cérémonie a été organisée pour la circonstance sur le site situé à une centaine de kilomètres au sud de Lambaréné (chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué). Des populations environnantes ont été transportées sur le site perdu dans une luxuriante verdure faite d’une vaste pleine et d’une forêt équatoriale très humide.

“C’est un grand jour, un jour inoubliable”, a clamé à la tribune le ministre gabonais du Pétrole Casimir Oyé Mba.

“L’inauguration de ce champ pétrolier est une bonne nouvelle car elle constitue une contribution très appréciable sur l’économie de notre pays”, a-t-il ajouté.

M. Oyé Mba a indiqué que ce nouveau gisement rallume la flamme de l’espoir et dissipe le doute sur l’avenir pétrolier du Gabon.

“Les prévision élaborées il y a 8 à 10 ans entrevoyaient que dans les années 2008-2010, nous devrions nous situer entre 6 à 8 millions de tonnes de pétrole par an. Or en 2008 nous sommes un peu au dessus de 12 millions de tonnes et nous espérons pour 2009 atteindre 2,3 millions de tonnes de plus”, a-t-il rassuré.

“Cette augmentation de la production est du fait de l’introduction des nouvelles technologies dans le domaine de la recherche pétrolière”, a-t-il souligné.

Dénommé Onal, ce champs pétrolier est l’un des premiers du permis Omoeyi (soleil en langue locale) attribué en 2005 au groupe français Maurel & Prom. Sa mise en service a coûté 600 millions de dollars, soit 300 milliards de FCFA.

Selon le PDG de Maurel & Prom, Jean François Enin, l’enveloppe a été engloutie dans les recherches, le forage, l’ouverture des routes, la construction d’une base-vie mais surtout les travaux de construction d’un pipeline de 128 km. Ce pipeline permettra d’évacuer le pétrole produit vers les installations de la société Total Gabon au large de Port-Gentil, la capitale économique du pays.

Onal est le premier champ pétrolier découvert dans la province du Moyen-Ogooué. Selon la direction générale du groupe Maurel & Prom, sa production initiale est estimée à 15.000 barils par jour.


SUR LE MÊME SUJET
Total: Booster la production du champ Anguille
La société Total Gabon procède depuis la semaine dernière au large de Port-Gentil, à l’installation d’une nouvelle plate-forme pétrolière off-shore de son champ d’Anguille afin de booster la production. Cette opération mobilise de nombreux techniciens dont ceux venus de la maison mère en France. L’installation de cette plate-forme permettra à ce champ pétrolier mature d’augmenter sa production pétrolière qui est actuellement de 11.000 barils/jour pour se situer autour de 18 à 20.000 barils/jour. Cette nouvelle plate-forme rentrera en activité dès le mois d’avril prochain, ont affirmé les responsables de Total Gabon. Pour Francis Hondareyte, directeur des projets de Total Gabon ...
Lire l'article
Au Gabon les négociations se poursuivent pour éviter une grève dans le secteur pétrolier. Le gouvernement et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le principal syndicat du secteur pétrolier négocient depuis des jours au ministère du Pétrole. Les pourparlers pourraient bien aboutir. Un accord serait sur le point d'être trouvé Les négociations se déroulent à huis clos, elles sont longues et houleuses.
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a inauguré vendredi le champ pétrolier de Koula exploité par la compagnie anglo-néerlandaise Shell Gabon, près de Mandji (sud-Ouest). Les réserves sont estimées à 60 millions de barils de pétrole. Selon la direction de Shell Gabon, le gisement doit produire 22 000 barils par jour dès qu’il atteindra son pic de production. le champs de Coula situé dans la région de la Ngounié, a été découvert en 2004 et a commencé à produire le 4 avril 2010. La production actuelle de Shell Gabon est comprise entre 60 000 et 65 000 barils. La nouvelle découverte ...
Lire l'article
Le pétrolier français Total investit "près de deux milliards de dollars" pour pérenniser des installations sur un champ au Gabon et avoir accès à de nouvelles ressources, a déclaré un de ses cadres mardi à Libreville, à l'issue d'un entretien avec le président gabonais. "On est en train d'investir des sommes très importantes, près de deux milliards de dollars (1,43 milliards d'euros) pour pérenniser les installations et en même temps avoir accès à des nouvelles ressources" sur le champ d'Anguille, situé au large de Port-Gentil, la capitale économique, a déclaré le directeur général exploration et production du français Total, Yves-Louis Darricarrère, ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier français Total va investir près de 2 milliards de dollars dans le pétrole au Gabon. Cet investissement vise à pérenniser les installations du groupe et avoir accès à de nouvelles ressources sur le champ d'Anguille au large de Port-Gentil, la capitale économique du pays. A l'issue d'un entretien de travail avec le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, le directeur général exploration et production du groupe français Total, Yves-Lois Darocarrère, a indiqué que son groupe prévoit un investissement de 2 milliards de dollars dans le secteur pétrolier «On est en train d'investir des sommes très importantes pour ...
Lire l'article
Le lancement de la vente de 42 blocs du domaine pétrolier du Gabon, initialement prévu le 5 mai, a été reporté "de quelques mois" pour accorder plus de temps de préparation aux investisseurs intéressés, a appris l'AFP samedi de source officielle. "Le lancement du 10e appel d?offres pour 42 blocs pétroliers en mer profonde d'une superficie de 110.000 m2, initialement prévu pour le 5 mai, est reporté de quelques mois", est-il affirmé sur le site officiel de la République gabonaise, LeGabon.org, qui ne précise pas de délai. Selon la même source, le report, annoncé le 25 mars par le ministre des Mines, ...
Lire l'article
Le lancement de la vente de 42 blocs du domaine pétrolier du Gabon, initialement prévu le 5 mai, a été reporté "de quelques mois" pour accorder plus de temps de préparation aux investisseurs intéressés, a appris l'AFP samedi de source officielle. "Le lancement du 10e appel d'offres pour 42 blocs pétroliers en mer profonde d'une superficie de 110.000 m2, initialement prévu pour le 5 mai, est reporté de quelques mois", est-il affirmé sur le site officiel de la République gabonaise, LeGabon.org, qui ne précise pas de délai. Selon la même source, le report, annoncé le 25 mars par le ministre des Mines, ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, lancera mardi à Lambaréné (centre) la production du gisement pétrolier Ezanga, indique une source officiel. Ce gisement, qui sera exploité par la société Maurel et Prom, produira au départ 15.000 barils de pétrole par jour, puis 22.000 barils par jour d'ici à la fin de l'année 2009, notamment avec l'entrée en production du champ d'Omko, situé également à côté de Lambaréné. La mise en exploitation du gisement d'Ezanga devrait générer 160 emplois directs, dans le domaine industriel, mis à part les emplois induits au plan agricole et piscicole. Indique t-on. La société Maurel et Prom s'est ...
Lire l'article
Maurel & Prom annonce que la production du champ d'Onal a démarré lundi 9 mars 2009 avec l'ouverture des 11 premiers puits des plates-formes PF-500, PF-700 et PF-900 à un niveau initial prévisionnel de 10.000 b/j à 100%. L'huile a commencé à être traitée et stockée dans les installations d'Onal qui avaient été mises en huile depuis le 23 Février avec le démarrage du champ d'Omko (production de 3.000 b/j à 100%). Le pipe d'export (120 km) installé entre Onal et le point de livraison de Coucal est actuellement en cours de remplissage. L'arrivée de l'huile à Coucal devrait avoir ...
Lire l'article
Le Gabon a signé avec le groupe italien ENI "six contrats pétroliers d'exploration et de partage de production", portant sur des blocs d'une superficie globale de plus de 7.300 km2, a rapporté lundi le quotidien national gabonais L'Union. Ces accords, paraphés le 23 décembre à Libreville, marquent le retour au Gabon d'ENI Holding BV "dix ans après son retrait en raison des incompréhensions de tous ordres ainsi que des difficultés de trésorerie", affirme le journal, qui ne fournit aucune estimation financière. "Globalement, les six contrats représentent une superficie de 7.315,22 km2", ajoute-t-il, précisant qu'ils ont été signés par le président gabonais Omar ...
Lire l'article
Total: Booster la production du champ Anguille
Au Gabon, négocier pour éviter une grève du secteur pétrolier
Gabon : Le président Ali Bongo Ondimba inaugure un champ pétrolier en production au Gabon
Gabon: Total investit près de 2 milliards de dollars sur un champ pétrolier
Gabon: Les dollars de Total pour le secteur pétrolier
Gabon: report “de quelques mois” de la mise en vente de 42 blocs pétroliers
Gabon: report “de quelques mois” de la mise en vente de 42 blocs pétroliers
Gabon: Le PM lance mardi la production d’un nouveau gisement pétrolier près de Lambaréné
Maurel & Prom : mise en production du champ d’Onal au Gabon
Gabon: six accords signés avec le groupe pétrolier italien ENI

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Mise en service d’un nouveau champ pétrolier au Gabon

  1. Ali Baba

    6 Mai 2009 a 08:03

    Monsieur Eyeghue Ndong,halte aux pratiques visant la croissance semblet-il et fondées sur la destruction,le pillage des ressources naturelles du gabon.Aujourdh’hui,l’intelligence du management politique à votre niveau des responsabilités est basé sur la capacité à promouvoir la croissance et le développement en sauvant plutôt la nature.

    A bas la politique naturivore que vous défendez!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*