Socialisez

FacebookTwitterRSS

Omar Bongo aurait quitté le Gabon à bord d’un avion médicalisé

Auteur/Source: · Date: 11 Mai 2009
Catégorie(s): Société

Le président gabonais aurait quitté Libreville, la capitale gabonaise, à bord d’un avion médicalisé dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6, selon une information publiée par Jeune Afrique. Le doyen des chefs d’Etat africains qui a annoncé mercredi dernier « la suspension momentanée de ses activités », compterait se reposer et se soigner en Europe. La France et la Suisse auraient été envisagées mais le président gabonais aurait finalement opté pour l’Allemagne. Aucune source officielle ne confirme, pour l’heure, cette information.


SUR LE MÊME SUJET
Yémen: Ali Saleh quitte le pouvoir
Un an de contestation et de violences et enfin un changement de pouvoir. Le président yéménite Ali Abdallah Saleh est intervenu dimanche à la télévision pour annoncer qu'il allait partir se faire soigner aux Etats-Unis, et donc quitter le pouvoir. Il a aussi prié ses compatriotes de l'excuser pour « toute éventuelle défaillance » lors de ses… 33 années de règne ! « Si Dieu le veut, je partirai me faire soigner aux Etats-Unis et je regagnerai Sanaa en tant que président du parti du Congrès général du peuple », a promis le chef de l'État sortant. Le départ de Saleh était prévu. En novembre, à ...
Lire l'article
Françafrique : Sarkozy aurait aussi bénéficié des mallettes de Bongo
Omar Bongo, l'ex-président gabonais décédé en 2009, aurait «contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy». C'est ce qu'a affirmé un proche de l'ancien chef d'Etat africain aux journalistes Xavier Harel et Thomas Hofnung. Leur «enquête sur les milliards volés de la Françafrique» est publiée dans un ouvrage à paraître jeudi intitulé «Le scandale des biens mal acquis». L'accusation émane de Mike Jocktane, conseiller personnel d'Omar Bongo depuis 2005 promu directeur adjoint de son cabinet en janvier 2009, avant de rejoindre l'opposition à Ali Bongo, qui succède à son père en août de la même ...
Lire l'article
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Selon un proche de l'ancien président du Gabon, ce dernier aurait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Bis repetita. Le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 est à nouveau visé. Dans un livre à paraître jeudi, Le scandale des biens mal acquis (éd. La Découverte), Mike Jocktane, ancien conseiller personnel et directeur adjoint du cabinet d'Omar Bongo affirme que l'ancien président gabonais a financé la campagne présidentielle de l'actuel chef de l'État français. Dans l'ouvrage, signé des journalistes Xavier Harel et Thomas Hofnung, Mike Jocktane contredit les mots de Robert Bourgi. En septembre, l'avocat franco-libanais ...
Lire l'article
Des dirigeants gabonais, dont Omar Bongo, auraient détourné une trentaine de millions d'euros d'une banque africaine à leur profit mais aussi pour financer des partis politiques français, selon un télégramme diplomatique américain obtenu par WikiLeaks et publié par El Pais. Ce télégramme de juillet 2009, en provenance de l'ambassade des Etats-unis au Cameroun, repris par le site internet du quotidien espagnol, s'appuie sur les dires d'un responsable anonyme de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC). Son auteur mentionne l'ancien président français Jacques Chirac et son successeur Nicolas Sarkozy parmi les bénéficiaires de ce financement politique, tout en affirmant ne pas être ...
Lire l'article
Wikileaks révèle que les partis politiques auraient profité de sommes détournées par Omar Bongo. Après le Pentagone, après la Maison Blanche ou encore le Moyen-Orient, le site internet Wikileaks s’attaque à la diplomatie africaine. Selon le site de renseignement américain, près de 30 millions d'euros auraient été détournés de la Banque des Etats d'Afrique centrale par le défunt président gabonais Omar Bongo. Les partis politiques français soupçonnés C’est le site espagnol El Pais qui a révélé l’information mercredi. D’après des notes diplomatiques américaines divulguées par Wikileaks, l’argent détourné par Omar Bongo aurait aussi profité à des partis français Cette information a été ...
Lire l'article
Libreville, 31 août (GABONEWS) – Le porte-étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, aurait rassemblé près de 53 % de voix à la présidentielle du 30 août, a-t-on appris auprès de bonne source. Actualité du :31/08/2009 Faustin Boukoubi, Secrétaire général du PDG, avait déjà affirmé dans la nuit de dimanche à lundi, devant la presse nationale et internationale, qu’Ali Bongo, 50 ans, l’a emporté largement sur toute l’étendue du territoire national devant 16 autres candidats dont 3 femmes.
Lire l'article
Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étrangerExclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger© Jeune Afrique Le président gabonais a quitté Libreville dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6 mai. Mercredi 6 mai, un communiqué de la présidence, lu en ouverture du journal du soir de la première chaîne de la RTG, informait les gabonais que le président Omar Bongo Ondimba, 73 ans, avait décidé « la suspension momentanée de ses activités ». De ce fait, ajoutait le texte officiel « toutes les audiences ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville tôt ce matin (5heures) pour Rabat au Maroc,en vue de ramener la dépouille de son épouse , Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi à 16H20 GMT( 17H 20) heure de la capitale gabonaise. Avant de s’envoler pour Rabat, le chef de l’Etat a reçu au Palais présidentiel les condoléances de plusieurs personnalités du pays et des amis du Gabon. On notait également la présence des leaders politiques de l’opposition gabonaise notamment le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Pierre Mamboundou,et celui de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville lundi à 13h (GMT), à destination de Luanda en Angola Il prendra part au sommet des chefs d'Etats et des gouvernements de la Commission du Golfe de Guinée dont les travaux s'ouvrent mardi 25 dans la capitale angolaise. Huit chefs d'Etat, sont attendus à savoir ceux : du Gabon, Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale, Nigeria, République démocratique du Congo (RDC) et de Sao Tomé et Principe. Sept ans après sa création, la commission n'avait jamais fonctionné de manière optimale. C'est la rencontre de Libreville du 25 août 2006 qui avait donné ...
Lire l'article
Yémen: Ali Saleh quitte le pouvoir
Françafrique : Sarkozy aurait aussi bénéficié des mallettes de Bongo
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Omar Bongo aurait financé des partis français, selon WikiLeaks
Bongo aurait alimenté les partis français
Bongo Doit Partir
Gabon: Présidentielle 2009/Le candidat Ali Bongo aurait rassemblé près de 53 % des suffrages
Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger
Gabon: Omar Bongo Ondimba a quitté Libreville pour Rabat (Maroc) ce matin
Gabon: Omar Bongo a quitté Libreville à destination de Luanda en Angola

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Mai 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Omar Bongo aurait quitté le Gabon à bord d’un avion médicalisé

  1. De moi à vous

    12 Mai 2009 a 12:51

    Bonjour à vous chers lecteurs, Je sens que la vraie hre du changement a sonné. Il nous revient donc à nous gabonais de décider de notre avenir. Sera-t-il un avenir de peur ou ceux qui parlent au nom de la vérité, de la démocratie seront mis sous les verrous. Ou sera-t-il un avenir ou même le makaya du quartier peut rêver de se faire une vie décente (alimentation riche et variée pour tous, habitation pour tous, carte de soin de santé pour tous, hopitaux performants pour tous, système éducatif à la fine pointe de la techno pour tous, soutien financiers pour des projets de dev pour tous, emploi pour tous )Un Gabon fier de ses couleurs, de son prxésent et de son avenir. Il y a-t-il des parties d’opposition établis dans les neufs prov du pays autre que celui de M. Myboto et en mesure de faire basculer la done au Gabon. Ali Ben, je te respecte en tant que personne, cependant le Gabon, ton pays, pleure de visages nouveaux. Pour le respect de tes compatriotes et de ton pays laisse place à la démocratie. Le temps de la dictature est révolu. De moi à vous.

  2. arafat

    11 Mai 2009 a 13:04

    ça va être encore un mystere cette affaire,enfin bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*