- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Fin de règne pour Omar Bongo ?

A la suite du décès de son épouse, le président Omar Bongo a rejoint pour trois semaines un établissement de repos en Espagne, pour “mener son veuvage” et se ressourcer, comme le veut la tradition gabonaise. Pendant ce temps, “les manœuvres et les luttes pour sa succession ont commencé au Gabon, souligne le quotidien algérien Liberté [1]. La fin de son règne aurait-elle sonné pour ce septuagénaire, doyen des chefs d’Etat africains ? Le pays spécule, scrute et interprète les moindres faits et gestes de l’entourage de Bongo.”

Ali Ben Bongo, 49 ans, apparaît d’ores et déjà comme le dauphin en titre. Le fils cadet du président, ministre de la Défense depuis 1999, est le seul membre de sa fratrie à occuper un poste au gouvernement. Le chef de l’Etat avait, lui, annoncé qu’il serait encore candidat en 2012.


SUR LE MÊME SUJET
Bongo Doit Partir
Lire l'article [2]
De nombreux prétendants s'affrontent tant à l'intérieur du clan familial que dans l'opposition. Le cercle des admirateurs s'est restreint. Après sept jours d'hommage populaire, la dépouille du président gabonais est enfin arrivée à Lewaï, où se trouve la maison natale d'Omar Bongo. Dans ce gros village, devenu par la prodigalité présidentielle le très confortable Bongoville, ils n'étaient plus qu'une poignée autour du cercueil. Tous des proches qui se rêvent désormais en héritiers. Omar Bongo en terre, les ambitions vont se libérer brutalement au grand jour. Le président disparu avait toujours refusé de désigner un favori. «Le Gabon va entrer dans une période ...
Lire l'article [3]
Omar Bongo : 41 ans de règne, pas d’hôpital au Gabon ! La communication officielle le disait affecté par la mort de sa dulcinée Edith, décédée à Rabat (Maroc) en mars dernier. On le disait en retrait pour pouvoir faire le deuil. Cette version des évènements a été vite rattrapée par les faits qu’on ne saurait cacher pendant longtemps. Omar Bongo est malade ! Le ministre des affaires étrangères espagnol Miguel Angel Moratinos a, le jeudi 21 mai 2009, personnellement porté l’information à la connaissance du monde : Bongo est bel et bien souffrant d’un cancer intestinal et est hospitalisé dans une ...
Lire l'article [4]
La cohorte d’accompagnateurs du président gabonais Omar Bongo, hospitalisé depuis le 6 mai à Barcelone, ne se prive d’aucune espèce de luxe, en consommant du caviar tout en occupant les plus belles chambres du prestigieux Hôtel Juan Carlos, selon le personnel de l’établissement. Dans une discrétion certaine, ce sont ainsi 40 à 50 personnes proches du président gabonais, qui nagent dans un luxe en parfait décalage avec la rigueur propre aux temps de crise. Admis dans un état grave dans les services de soins intensifs de la clinique Quirón de la capitale catalane, M. Bongo, âgé de 73, est aujourd’hui ...
Lire l'article [5]
Le président gabonais Omar Bongo, 73 ans, est en Europe depuis la semaine dernière et a suspendu ses activités officielles pour raisons de santé, apprend-on de source informée à Libreville. Bongo, à la tête de cet Etat d'Afrique occidentale depuis 1967, a été hospitalisé au moins deux fois ces derniers mois. "Le président prend soin de lui et se repose", a déclaré un conseiller de la présidence qui a requis l'anonymat. "Il a pris trois semaines de repos après plus de trois mois d'intense activité." Omar Bongo a gagné l'Europe la semaine dernière à bord d'un avion médicalisé, a-t-on précisé de source médicale. Selon ...
Lire l'article [6]
Après l’annonce de la cessation de ses activités le 6 mai dernier, pour effectuer son veuvage, à la suite de la mort de sa dernière épouse, la fille de son homologue du Congo (Brazzaville), le président gabonais Omar Bongo a été évacué à Barcelone, en Espagne, dans un établissement privé spécialisé pour observer un repos complet de trois semaines. Selon sa fille Pascaline, grande prêtresse du palais présidentiel, Bongo se porterait bien. Durement frappé par la perte d’Edith née N’guessou, Bongo avait annoncé auparavant s’arrêter momentanément, comme le veut la tradition gabonaise, pour se ressourcer. En outre, et même s’il paraissait ...
Lire l'article [7]
Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étrangerExclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger© Jeune Afrique Le président gabonais a quitté Libreville dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6 mai. Mercredi 6 mai, un communiqué de la présidence, lu en ouverture du journal du soir de la première chaîne de la RTG, informait les gabonais que le président Omar Bongo Ondimba, 73 ans, avait décidé « la suspension momentanée de ses activités ». De ce fait, ajoutait le texte officiel « toutes les audiences ...
Lire l'article [8]
Bernard Kouchner a-t-il compromis la figure du "French Doctor", en rédigeant des rapports généreusement financés par des potentats africains ? La question posée par le livre du journaliste Pierre Péan, Le Monde selon K (Fayard, 324 p., 19 euros), est éclairée par les deux études sur le système de santé du Gabon dont Le Monde a pris connaissance. Conduits par M. Kouchner, à une époque où il n'exerçait pas de responsabilités politiques, ces travaux ont été commandés en 2003 par le président Omar Bongo à la société Imeda. Les deux rapports de 107 et 24 pages ne relèvent ni d'une ...
Lire l'article [9]
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba a quitté Libreville mercredi après midi, à destination Pékin en Chine, où il assistera à Beijing le 8 août prochain à l’ouverture des Jeux olympiques 2008. Le chef de l'Etat gabonais assistera à la cérémonie d'ouverture de la plus grande fête des sports, ''les Jeux olympiques'', prévus pour le vendredi prochain dans la capitale chinoise. A Pékin, quatre athlètes vont défendre les couleurs gabonaises dans trois disciplines (Taekwondo, Athlétisme et le Judo). Durant cette visite d'amitié et de travail, le président gabonais s'entretiendra avec son homologue chinois pour aborder les domaines dans lesquels les deux pays pourraient ...
Lire l'article [10]
Gabon : Omar Bongo ou le crapaud qui se prenait pour un éléphant
Jamais les fables de La Fontaine n’ont trouvé meilleur terrain d’application qu’au Gabon, où Omar Bongo pourrait bien être comparé au rat de La Fontaine qui, dans le conte « Le Rat et l’éléphant », apprit à ses dépends la leçon de modestie de sa vie, c’est-à-dire qu’il y a une logique à la massive grandeur de l’éléphant et une logique à la petitesse du rat. Pire, Omar Bongo pourrait également être vu comme la grenouille d’une autre fable de la Fontaine intitulée « La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf ». Dans cette fable, la ...
Lire l'article [11]
Bongo Doit Partir
Omar Bongo : la lutte pour la succession a commencé
L’Afrique peut-elle un jour avoir un hôpital pouvant soigner ses gouvernants ?Omar Bongo : 41 ans de règne, pas d’hôpital au Gabon !
Caviar et suites à 3200 euros pour l’entourage du président gabonais Omar Bongo à Barcelone
Omar Bongo a suspendu ses activités pour se reposer en Europe
Omar Bongo hospitalisé en Espagne, Fin de règne pour le doyen de la chefferie africaine ?
Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger
Questions sur les rapports de Bernard Kouchner pour Omar Bongo
Gabon: Omar Bongo Ondimba à Beijing pour l’ouverture officielle des Jeux olympiques
Gabon : Omar Bongo ou le crapaud qui se prenait pour un éléphant
1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Fin de règne pour Omar Bongo ?"

#1 Comment By OBAMIKO On 14 Mai 2009 @ 15:50

C’est toujours comme ça, un sejour à l’hopital pour se requinquer. Mais enfin, avec la vie qu’il mène le fameux doyen ne va tout de même pas vivre si longtemps, comme Abraham? Alors qu’on arrête de parler de bongo. Ceux qui sont à plaindre, c’est bien sûr les Gabonais, qui auront certainement du mal à quitter leur deuil (levée de terre) tant leur yaya les a marqué au fer, j’allais dire annéanti.