Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La CNMAGS reprend le recensement des Gabonais économiquement faibles

Auteur/Source: · Date: 16 Mai 2009
Catégorie(s): Société

Les opérations d’immatriculation des personnes à revenus très faibles, désignés comme des « Gabonais économiquement faibles » (GEF), ont repris à travers les chefs-lieux de provinces du Gabon (le Gabon compte 9 chefs-lieux de province dont Libreville), selon la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs).

La CNAMGS a repris ses opérations d’enregistrement des Gabonais économiquement faibles qui doivent bénéficier des filets de protection sociale qu’elle est sensée tisser pour promouvoir ne serait-ce que partiellement la solidarité nationale.

Après la capitale et ses environs, les opérations qui ont repris cette semaine vont se dérouler dans les neuf chefs-lieux de province du Gabon. Ces opérations se dérouleront donc à Franceville (Sud-Est), Lambaréné (Centre), Mouila (Sud), Tchibanga (Sud), Makokou (Nord-Est), Koula-Moutou (Sud-Est), Port-Gentil (Sud-Ouest), et Oyem (Nord).

Les personnes concernées par ce recensement sont ’’toute personne de nationale gabonaise âgée d’au moins de 16 ans et dont les revenus financiers mensuels sont inférieurs au Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig, 80.000 F CFA)’’.

Durant cette phase d’immatriculation, les personnes ayant été déjà recensées lors de la première opération en décembre 2008 vont recevoir leurs cartes d’assurés, explique la Cnamgs dans ce communiqué publié vendredi dans le quotidien l’union.

La remise officielle de cartes d’assurés par le président Omar Bongo Ondimba aux premières personnes avait eu lieu en décembre dernier. Environ 300 cartes d’assurance maladie avaient été remises aux premiers bénéficiaires lors de cette cérémonie officielle.

L’objectif visé par le gouvernement est de couvrir tout le territoire national, en assurant une meilleure couverture au profit des couches sociales les plus défavorisées et aux éléments les plus fragiles de la société.

Dans les principales villes, une centaine de centres d’immatriculations seront progressivement disséminés et seront équipés du matériel informatique de haut de gamme, nécessaire à l’immatriculation des GEF (appareil photo numérique, capteur d’empreinte, ordinateur portable, logiciel d’enrôlement, etc.).

Les assurés bénéficieront chacun d’une carte d’assurance maladie qui leur donnera immédiatement un accès à des pharmacies et des hôpitaux conventionnés et agrées par la Cnamgs, ainsi que la prise en charge de ses frais médicaux par cette caisse, dans la limite d’un panier de soins défini par l’arrêté.

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale est financée par une taxe de 10% prélevée sur les maisons de téléphonies mobiles Zain Gabon, Moov Gabon et Libertis, filiale de Gabon Telecom, lui-même filiale de Maroc Telecom. 


SUR LE MÊME SUJET
Les prestations familiales de l’année 2010 seront versées aux Gabonais économiquement faibles (GEF) à compter du 22 mars, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le conseil des ministres, réuni jeudi à Libreville, autour du président Ali Bongo Ondimba. "Conformément à sa politique d’aide et de partage, le président de la République Ali Bongo Ondimba a donné des instructions fermes au gouvernement pour que débute, à compter du 22 mars 2011, sur toute l’étendue du territoire national, la campagne de paiement des prestations familiales, pour l’année 2010, aux Gabonais économiquement faibles", souligne le communiqué. Par ailleurs, le texte ...
Lire l'article
Les opérations d’immatriculation des personnes à revenus très faibles, désignés comme des ’’Gabonais économiquement faibles’’ (GEF), ont repris depuis lundi à travers les chefs-lieux de provinces du Gabon (le Gabon compte 9 chefs-lieux de provinces dont Libreville), selon un communiqué de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs). Les villes où se dérouleront les opérations sont Franceville (sud-est), Lambaréné (centre), Mouila (Sud), Tchibanga (Sud), Makokou (nord-est), Koula-Moutou (sud-est), Port-Gentil (sud-ouest), et Oyem (Nord). Et les personnes concernées sont ’’toute personne de nationale gabonaise âgée d’au moins de 16 ans et dont les revenus financiers mensuels sont inférieurs au ...
Lire l'article
40 gabonais économiquement faibles de Koulamoutou viennent de recevoir des mains du gouverneur de la province de l’Ogooué-Lolo (sud – est), Pascal Yama Lendoye des cartes d’assurance maladie et de garantie sociale. A l’occasion le directeur du Centre hospitalier régional, Paul Moukambi de Koulamoutou, Jocelyn Mahoumbou a félicité la concrétisation de ce projet tout en rassurant aux bénéficiaires la gratuité des soins médicaux dans sa structure. Pour sa part, le chef de la délégation de la Caisse nationale d’assurance maladie et garantie sociale (CNAMGS), Virginie Lekouta Leyassi a dit que « c’était un pari gagnés grâce à la volonté personnelle du ...
Lire l'article
Jean Robert Ngoulougana, Directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), a déclaré mercredi que près de 3000 mille personnes sont déjà recensées depuis le 1er décembre date du démarrage d'immatriculation des gabonais économiquement faibles à travers le pays. Pour Jean Robert Ngoulougana qui donnait une conférence de presse, « l'opération va durer une année jusqu'à fin 2009 » avant de préciser que « pour l'instant, elle constitue la première étape du processus de la mise en place de la Caisse ». Le lancement effectif de la Caisse est prévu pour janvier 2009. Les premières cartes seront ...
Lire l'article
La phase pilote de l'opération d'immatriculation des Gabonais économiquement faibles, débutée lundi dernier dans la province de l'Estuaire, a pris fin jeudi à Owendo (banlieue sud de Libreville). L'opération initiée dans le cadre de la mise en place de la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a permis de recenser près de 300 personnes, d'après le fondé de pouvoir de la Caisse, Annie Maroga. L'opération a commencé sans campagne d'information, a indiqué Mme Maroga, expliquant que le démarrage proprement dit aura lieu en janvier 2009. « Cette première phase a permis d'expérimenter l'opération, notamment de constater toutes les difficultés ...
Lire l'article
La Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), procède depuis lundi à Tchibanga (Sud), au paiement de l’Allocation de rentrée scolaire aux enfants scolarisés des Gabonais économiquement faibles recensés en 1997, dans l’ensemble de la Province de la Nyanga, a constaté le correspondant local de l’AGP. Le Conseil des Ministres en sa séance du 25 Septembre 2008, a décidé du paiement de l’Allocation de rentrée scolaire aux enfants de cette frange des Gabonais, par la CNAMGS, conformément aux dispositions de l’ordonnance n° 0023/PR/2007 du 21 août 2007, fixant un régime des prestations familiales des Gabonais économiquement faibles. « IL ...
Lire l'article
Les agents recenseurs dépêchés dans le département de la Lolo Bouenguidi, province de l’Ogooué Lolo, depuis le lancement de cette opération le 3 juillet dernier, ont à ce jour, recensé 258 ménages économiquement faibles, rapporte la radio nationale. « C’est en vue d’améliorer les conditions de vie des Gabonais que cette opération a été initiée », a déclaré l’un des agents recenseurs. « La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) sera donc mise en place pour palier ces problèmes que connaissent de nombreux Gabonais », a-t-il ajouté. Selon ces agents, malgré les multiples publicités et sensibilisations faites sur les chaînes ...
Lire l'article
Les agents recenseurs des Gabonais économiquement faibles, formés par la direction générale des statistiques et des études économiques en collaboration avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), en vue d’évaluer le nombre de ménages, de chômeurs ou de chefs de familles dont le salaire est inférieur à 90.000 francs CFA, afin d’améliorer leur conditions de vie, sont souvent contraints d’user de rhétoriques fortes pour venir à bout de la réticence de ces derniers. Repartie par secteurs dont deux par agents, les différents arrondissements de la capitale, en particulier et du pays en général, sont investis depuis quelques ...
Lire l'article
Au terme d’une formation de plus de quinze jours, dirigée par la direction générale de la Statistique du ministère gabonais de la Planification, sur les rudiments d’un recensement efficace, ce sont finalement 1330 personnes qui ont été déployés jeudi, sur le terrain, avec pour principale mission, le recensement des gabonais économiquement faibles, en vue d’une prise en charge plus efficiente et organisée de cette couche de la population gabonaise. Deux catégories de personnes sont concernés par cette opération à savoir: les jeunes filles mères dont l’âge varie entre 10 et 25 ans, ayant une source de revenue moindre ou nulle, mais ...
Lire l'article
L'opération de recensement des Gabonais économiquement faibles (RGEF), débute le 1er Juillet prochain dans l'ensemble des départements de la Nyanga, dans le cadre d'une vaste opération de recensement que le gouvernement gabonais initiera en juillet 2008, en vue d'améliorer les conditions de vie des populations vivant sous le seuil de la pauvreté. Une mission de la direction générale de la Statistique et des études économiques relevant du ministère de la planification et du développement, conduite par Dieudonné Moudjigui, a déjà présenté son chronogramme d'activités qu'elle aura à mener 50 jours durant dans la province de la Nyanga, en vue d'une reconnaissance ...
Lire l'article
Les Gabonais économiquement faibles passent à la caisse le 22 mars
Reprise des opérations d’identification des Gabonais économiquement faible
Gabon: Social : 40 gabonais économiquement faibles de Koulamoutou reçoivent des cartes d’assurance maladie et de garantie sociale
Gabon: 3000 mille personnes économiquement faibles déjà recensées à travers le territoire
Gabon: Fin de l’opération d’immatriculation des personnes économiquement faibles
Social :Opération de paiement de l’Allocation de rentrée scolaire aux enfants des Gabonais économiquement faibles
Gabon: Gabonais économiquement faibles: 258 ménages recensés dans le Lolo Bouenguidi
Gabon: Les populations opposent des réticences au recensement des Gabonais économiquement faibles
Gabon: Recensement des Gabonais économiquement faibles: plus de 1300 agents à pied d’œuvre sur le territoire national
Société :L’opération de recensement des Gabonais économiquement faibles débute le 1er Juillet dans la Nyanga


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Mai 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*