Socialisez

FacebookTwitterRSS

Omar Bongo a suspendu ses activités pour se reposer en Europe

Auteur/Source: · Date: 16 Mai 2009
Catégorie(s): Politique

Le président gabonais Omar Bongo, 73 ans, est en Europe depuis la semaine dernière et a suspendu ses activités officielles pour raisons de santé, apprend-on de source informée à Libreville.
Bongo, à la tête de cet Etat d’Afrique occidentale depuis 1967, a été hospitalisé au moins deux fois ces derniers mois.
“Le président prend soin de lui et se repose”, a déclaré un conseiller de la présidence qui a requis l’anonymat. “Il a pris trois semaines de repos après plus de trois mois d’intense activité.”

Omar Bongo a gagné l’Europe la semaine dernière à bord d’un avion médicalisé, a-t-on précisé de source médicale.

Selon certaines informations, il serait en Espagne, ce que ni Libreville ni Madrid n’ont confirmé.

Jeudi dernier, il a suspendu ses activités officielles, pour la première fois en quarante-deux ans de pouvoir, afin de porter le deuil de son épouse, décédée en mars d’une longue maladie.

En cas de vide politique, certains observateurs pensent que son fils Ali Ben Bongo, actuellement ministre de la Défense, pourrait lui succéder.

Si l’absence du chef de l’Etat se prolonge, le gouvernement a fait savoir que la présidente du Sénat, Rose Francine Rogombe, 66 ans et membre du Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, assurerait l’intérim.

Omar Bongo est l’un des trois présidents africains visés par une enquête en France pour “recel de détournement de fonds publics, blanchiment, abus de biens sociaux, abus de confiance”.


SUR LE MÊME SUJET
Accusations Bourgi: le Gabon demande de “laisser reposer en paix” Omar Bongo
Le Gabon demande "de laisser reposer en paix" le défunt président Omar Bongo Ondimba, décédé en juin 2009, qui a été accusé par l'avocat Robert Bourgi de financements occultes avec d'autres dirigeants africains à des dirigeants politiques français, a annoncé à l'AFP la porte-parole de la présidence mercredi. "Le peuple gabonais réitère son voeu de voir les Français et les amis du Gabon laisser reposer en paix le président défunt", a déclaré Clémence Mezui Me Mboulou, appelant à respecter "les traditions gabonaises qui veulent qu'on laisse en paix les baobabs qui se sont couchés pour l'éternité". Par ailleurs, "le président de la ...
Lire l'article
L’unité anti-émeutes de la gendarmerie nationale a pris position mercredi devant l’entrée de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville croyant à une grève des étudiants. Ceux-ci avaient en effet en vue d’observer un mouvement d’humeur pour dénoncer l’exclusion définitive de huit étudiants de la faculté de droit et sciences économique par les autorités rectorales. L’assemblée générale des étudiants envisageaient de se réunir pour décider de la tenue du mouvement destiné à dénoncer les ‘’exclusions arbitraires’’ des étudiants et attirer l’attention des plus hautes autorités du pays, dont le président Ali Bongo Ondimba, sur ces abus. Le mouvement a été renvoyé à une ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC) a décidé le 21 mai la suspension pour 6 mois du journal «Ezombolo» pour outrage récidiviste à la première institution de la République, le chef de l’Etat. Six mois de suspension, c’est la sentence dont a écopé le journal «Ezombolo» pour «propos outranciers» à l’encontre du chef de l’Etat, Ali Bongo. Lors de leur réunion du 21 mai dernier à Libreville, le Conseil national de la communication (CNC) a «exprimé son indignation» devant les propos tenus dans le n°14 du 2 avril 2010 du journal Ezombolo sur le séjour du chef de l’Etat ...
Lire l'article
Le tabou qui entoure la santé d'Omar Bongo Ondimba, 73 ans, le président du Gabon, depuis qu'il a "suspendu momentanément" ses activités, le 6 mai, a été partiellement levé, jeudi 21 mai, par une déclaration lapidaire du ministre espagnol des affaires étrangères : "Il va très mal", a affirmé Miguel Angel Moratinos, au quotidien La Vanguardia. Citant des " sources médicales", le journal catalan ajoutait que M. Bongo, hospitalisé depuis deux semaines à la clinique Quiron de Barcelone, souffre d'une "grave tumeur". Installé au pouvoir en 1967 avec la bénédiction du général de Gaulle, le président Bongo personnifie la survivance d'un ...
Lire l'article
A la suite du décès de son épouse, le président Omar Bongo a rejoint pour trois semaines un établissement de repos en Espagne, pour "mener son veuvage" et se ressourcer, comme le veut la tradition gabonaise. Pendant ce temps, "les manœuvres et les luttes pour sa succession ont commencé au Gabon, souligne le quotidien algérien Liberté. La fin de son règne aurait-elle sonné pour ce septuagénaire, doyen des chefs d’Etat africains ? Le pays spécule, scrute et interprète les moindres faits et gestes de l’entourage de Bongo." Ali Ben Bongo, 49 ans, apparaît d’ores et déjà comme le dauphin en ...
Lire l'article
Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étrangerExclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger© Jeune Afrique Le président gabonais a quitté Libreville dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6 mai. Mercredi 6 mai, un communiqué de la présidence, lu en ouverture du journal du soir de la première chaîne de la RTG, informait les gabonais que le président Omar Bongo Ondimba, 73 ans, avait décidé « la suspension momentanée de ses activités ». De ce fait, ajoutait le texte officiel « toutes les audiences ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, son excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba a décidé de la suspension momentanée de ses activités présidentielles pour se ressourcer dans le repos suite à l’épreuve particulièrement difficile qu’il vient de vivre avec la longue maladie de son épouse, feue la première dame Edith Lucie Bongo Ondimba décédée le 14 mars dernier, rapporte un communiqué de la présidence de la république. Cette longue épreuve et cette perte cruelle ont profondément marqué le président de la république malgré les soutiens nombreux reçus au rang desquels celui du peuple gabonais, souligne le communiqué. A la demande ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, 74 ans, a décidé la « suspension momentanée de ses activités », pour se reposer et faire le deuil de son épouse, Edith Lucie, dont le décès l'a « profondément marqué », selon un communiqué lu mercredi soir par la télévision publique RTG1. Actuellement doyen des chefs d'Etat africains, M. Bongo Ondimba est au pouvoir depuis 1967. La durée de la suspension des activités du président gabonais n'a pas été précisée. Le Conseil des ministres de ce jeudi est animé par le vice-président, Didjob Divungi Di Ndinge. Officiellement, Omar Bongo se repose. Il n'est pas malade. ...
Lire l'article
Activités et News de la Coalition
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus. Info Coalition Résolutions et Meetings News et Activités Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Voir Communqué de presse de lancement de la Coalition. Résolutions du Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009 Programme Meeting de Bruxelles Résolutions de la Réunion de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Programme Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Articles, Vidéos, Audios et Communiqués Pour voir le programme des réunions du 20, 21 et 22 février 2009 à Paris, Cliquez ici Pour voir ...
Lire l'article
Accusations Bourgi: le Gabon demande de “laisser reposer en paix” Omar Bongo
Fausse alerte à la grève à l’université Omar Bongo de Libreville
Gabon : Ezombolo suspendu pour «propos outranciers» envers Ali Bongo
Bongo Doit Partir
Le Gabon suspendu à l’état de santé d’Omar Bongo
Fin de règne pour Omar Bongo ?
Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger
Gabon: Politique : Omar Bongo suspend ses activités présidentielles
Gabon: Le président Bongo suspend momentanément ses activités
Activités et News de la Coalition

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,50 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Mai 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Omar Bongo a suspendu ses activités pour se reposer en Europe

  1. les pauvres en argent, en santé en éducation, en logement et loisirs

    18 Mai 2009 a 16:43

    nous partageons la vision de philippe vouette :

    [Donc si je comprends bien cette histoire “IL N’Y-A QUE LA FAMILLE BONGO QUI SOIT ASSEZ QUALIFIEE POUR TENIR LE PAYS”.je ne souhaites pas finir mes jours sous le meme régime , dans la meme misère , SEIGNEUR !!!! DONNONS NOUS UNE CHANCE DE VOIR ET D’AVOIR AUTRE CHOSE]

    on avait pensé que la mort d’Edith aurait fait changer le comportement du Dictateur, chef d’un systeme qu’il a cousu tout seul et qui, Dieu merci, l’accable lui-meme.

    La Mort d’Edith n’a rien fait. au contraire, ce soir encore, un certain CHAMI, Marocain, a invité les riches du pays pour inaugurer le CENTRE DE BIEN-ETRE et REMISE EN FORME etc… dénomé YACINE QUEENIE du nom de la 1ere fille d’Omar et Edith. Donc pendant que les Gabonais ne savent même pas comment se laver, ou se laver et avec quelle eau potable se laver, eh bien EN PLEINE CRISE…. il ya TOUJOURS et ENCORE la FAMILLE BONGO qui nargue le peuple.

    NOUS SOMMES la en pleine FERDINAND MARCOS EPISODE avec son IMELDA qui possèdaient 3 000 paires de chaussures + une paire en diamant, pendant que les philippins ne savaient meme pas comment se chausser. Puisse Dieu DETRUIRE tout ce que cette FAMILLE batit, tant et aussi longtemps que le PEUPLE GABONAIS sera mis à l’écart des JOUISSANCES des RECETTES PETROLIERES, AURIFERES, DIAMANTIFERES etc…

    Trop c’est trop.

  2. louetsy

    18 Mai 2009 a 04:56

    Bonjour à tous!
    Les mots me manque en réaction sur cet article.Et cher compatriote je vous donnes raison de vous intérroger quand aux personnes qui doivent diriger nôtre pays,le gabon!
    Mais non,s’il y a lieu,les gabonais iront choisir leur chef d’état à l’isoloir.

  3. vouette philippe

    18 Mai 2009 a 04:42

    Donc si je comprends bien cette histoire “IL N’Y-A QUE LA FAMILLE BONGO QUI SOIT ASSEZ QUALIFIEE POUR TENIR LE PAYS”.
    Apres 42 ans de pouvoir le pays est mort, politiquement, financierement, humainement .
    Nous sommes la risée de toute la sous région , c’est là que nous en sommes arrivé apres 42 ans grace au patriarche , au sauveur, au createur de la paix au gabon, le seul et l’unique ONDIMBA, qui a tout fait tout tenter pour sortir ce GABON de la chutte qui nous était destiné par le bon DIEU n’est-ce pas? .
    Maintenant vous parlez de ALI BEN BONGO son soit disant rejetons rejeté obligé de se justifier sur sa propre origine …..pourquoi maintenant?
    Maintenant si Ali Ben est Gabonais fils de BONGO je dis NON car c’est un BONGO.
    Si Ali Ben n’est pas Gabonais d’origine mais d’adoption je dis OUI mais comme il porte le nom de BONGO alors cela me ramène à NON.
    Je crois que je viens de démontrer tres simplement qu’il doit arreter de prétendre au poste.j’ai aujourd’hui 37 ans je ne souhaites pas finir mes jours sous le meme régime , dans la meme misère , SEIGNEUR !!!! DONNONS NOUS UNE CHANCE DE VOIR ET D’AVOIR AUTRE CHOSE .
    CHANGE WE CAN, REAL CHANGE WE CAN

    Philippe vouette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*