Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La CONASYSED menace de repartir en grève si le 25 mai la prime d’incitation n’est pas payée

Auteur/Source: · Date: 19 Mai 2009
Catégorie(s): Education

Les enseignants regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont menacé de se remettre en grève dès le 25 mai prochain si le gouvernement ne paye pas la prime d’incitation à la carrière enseignante, obtenue à l’issue des longues et âpres négociations en janvier dernier.

La CONASYSED a dénoncé les blocages inhérents à l’exécution du protocole d’accord signé le 12 janvier 2009 avec le gouvernement sous l’arbitrage du chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba.

Ces blocage constituent une violation ‘’flagrante’’ dudit protocole, indiquant que les différentes structure qui devaient suivre l’exécution de ces accords n’ont pas été mises en place, a précisé le porte-parole de cette coalition syndicale lors d’une assemblée générale tenue lundi.

Les enseignants ont rappelé qu’ils ont manifesté leur ’’bonne volonté’’ en laissant le temps au gouvernement de travailler dans la sérénité depuis le mois de janvier.

Par ailleurs, le ministre de l’Education nationale, Michel Menga, a rassuré dans un point de presse lundi, que la prime d’incitation à la carrière enseignante sera effectivement payée le 25 mai prochain, date de paiement des salaires des fonctionnaires gabonais.

Un recensement physique des enseignants a été organisé à cet effet sur toute l’étendue du territoire national. Selon l’accord, seul les enseignants présents dans les salles des classes bénéficieront de cette prime.

La prime réclamée par les enseignants varie entre 100.000 FCFA pour la catégorie, 80.000 FCFA la catégorie B et 60.000 FCFA pour la catégorie C. Cette prime est mensuelle mais payable une fois l’an, précise la CONASYSED.

Cette coalition regroupant 9 de 11 syndicats de l’éducation nationale, avait paralysé pendant plus de trois mois le système éducatif gabonais, rappelle-t-on.


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé jeudi à Mouila chef-lieu de la province de la Ngounié (sud), l’harmonisation de l’allocation de logement des agents de l’Etat dès janvier 2012. ‘’Les registres spéciaux déjà en vigueur et consacrant des allocations plus élevées des agents publics seront revus à la baisse pour être harmonisés avec l’ensemble des autres fonctionnaires’’, a déclaré le chef de l’Etat lors de la conférence de presse ayant sanctionné les travaux du 8ème conseil des ministres délocalisé. Désormais, a dit Ali Bongo Ondimba, la prime de logement pour les agents de la catégorie A sera plafonnée à ...
Lire l'article
Face à la suspension de leurs salaires depuis le 25 janvier, les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont menacé d’entrer en grève illimitée de la faim dès le 26 août prochain, si d’ici le 25 août 2011, «lesdits salaires ne sont pas rétablis avec rappel des mois impayés y compris la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).» Dans leur communiqué de presse du 5 août, publié in extenso, les leaders syndicaux indiquent que «par cet acte, le ministre de l’Education nationale en particulier et le gouvernement en général, atteindront enfin leur objectif ...
Lire l'article
A l’occasion d’un point presse tenue le 9 mars à Libreville, la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a annoncé une grève qui prendra effet le 11 avril prochain. Une décision dictée par le refus du gouvernement d’octroyer des postes budgétaires à plusieurs enseignants. Le bras de fer est loin d’être fini entre les enseignants et le ministère de l’Education nationale. En effet, lors d’un point presse le 9 mars à Libreville, les enseignants fédérés au sein de la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont annoncé une grève illimitée à compter du 11 ...
Lire l'article
Réunis le 31 janvier à Libreville, les enseignants da la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont décrété une grève d'avertissement de trois jours. Les syndicats dénoncent la non prise en compte de leurs revendications par le gouvernement. L’accalmie dans le secteur éducation s’est résumée à moins de trois mois. La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décrété le 31 janvier à Libreville une grève d’avertissement de trois jours face à la non prise en compte de ses revendications par le gouvernement. Toutefois, si le mouvement a été largement suivi le 31 janvier dans les établissements primaires, ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis en Assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de reprendre leur mouvement de grève suspendue le 15 janvier dernier. Les enseignants accusent le gouvernement qui n’aurait pas respecté le protocole d’accord signé le 13 janvier 2009 et qui avait entraîné la suspension de la grève. « Rien n’a été fait depuis 5 mois. Nous avons laissé le temps au gouvernement pour traiter des situations administratives », a déclaré Ghislain Médard Mba, modérateur. La reprise des cours est conditionnée entre autres par le paiement effectif de la ...
Lire l'article
Le personnel de santé regroupé au sein du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a durcit son mouvement de grève entamé depuis plus de trois mois au lendemain de la décision du gouvernement de payer la prime de servitude et de risque sanitaire (appelée prime hospitalière par les grévistes), a-t-on constaté. Depuis lundi, les malades du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sont livrés à eux-mêmes suite à la décision du SYNAPS de suspendre le service minimum qu’il observait. Le service ‘’sensible’’ de l’hémodialyse qui était jusqu’à présent exempté est touché par le mouvement depuis lundi. 122 patients de ce service qui ...
Lire l'article
Les enseignants de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis ce mercredi en Assemblée générale, ont décidé de suspendre leur long mouvement de grève en indiquant une reprise des cours pour ce jeudi. Selon les grévistes, cette grève sera définitivement levée le 25 mai prochain si le gouvernement honore ses promesses en payant toutes les primes signées dans le protocole d'accords. Cette suspension de grève a été faite à l'unanimité par tous les enseignants syndiqués, nommés la Base, à qui revient la décision finale. Le gouvernement a promis de dégager une enveloppe de 40 ...
Lire l'article
Les enseignants grévistes affiliés à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), à la sortie d’un tête à tête jeudi avec le Premier ministre Jean Eyeghé Ndong, pourraient décider lundi prochain de lever le mouvement de grève entamé le 6 octobre 2008. Les deux parties se sont accordées sur le paiement de la prime d'incitation à la fonction enseignante qui sera repartie de la manière suivante : catégorie A, 100 000 francs CFA, catégorie B, 80 000 francs CFA et 60 000 francs CFA pour la catégorie C. Selon le porte-parole des collèges de pairs, Robert Mbeang Essono ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), regroupant des enseignants en grève a dénoncé jeudi à son siège provisoire de la peyrie (3ème arrondissement de Libreville), les pressions du ministre de l’Education nationale et menace de durcir le ton. Dans une note adressée aujourd’hui aux chefs d’établissements, le ministre de l’Education nationale demande aux inspecteurs délégués d’académie de lui fournir les noms, numéros matricules ou déification des agents grévistes au plu tard le mercredi 15 octobre pour suspension des salaires des enseignants à la fin du mois encours. La loi 18/92 du 18 mai 1993 fixant les conditions de constitution ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba annonce l’harmonisation de la prime de logement pour les fonctionnaires dès 2012
Gabon : La Conasysed menace d’entrer en grève de la faim
Gabon : Nouvelle menace de grève de la CONASYSED
Gabon : La CONASYSED décrète trois jours de grève
Gabon: Education nationale / La CONASYSED de nouveau en grève
Gabon: Le personnel de santé durcit la grève, après l’annonce du paiement de la prime de servitude
Gabon: La CONASYSED suspend sa grève de plus de 3 mois
Gabon: La CONASYSED annonce un probable dénouement de la grève lundi prochain
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève
Gabon: Grève des enseignants : La CONASYSED s’insurge contre les pressions de la tutelle et menace de durcir le ton

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Mai 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*