Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2009
Catégorie(s): Politique
Bongo Fatigué

Bongo fatigué

Le président gabonais Omar Bongo est hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, ont annoncé jeudi les autorités espagnoles. La ministre gabonaise de l’Information a cependant démenti que le dirigeant était malade.

L’homme qui préside depuis 1967 aux destinées de l’ancienne colonie française riche en pétrole est âgé de 73 ans. Depuis la démission de Fidel Castro en février 2008 à Cuba après 49 ans au pouvoir, il détient le record de longévité à la tête d’un Etat, exception faite des monarques d’Angleterre et de Thaïlande.

Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a expliqué sans plus de précisions qu’Omar Bongo se trouvait dans un “état sérieux mais stable”. Le chef de la diplomatie espagnole Miguel Angel Moratinos, en visite dans les Balkans, a déclaré au quotidien catalan “La Vanguardia” mercredi soir que le chef d’Etat africain était “très malade”.

La clinique Quiron de Barcelone a déclaré que M. Bongo y avait été admis mais qu’elle ne fournirait aucune autre information, à la demande de la famille.

D’après un diplomate africain à Libreville s’exprimant sous le couvert d’anonymat, le chef d’Etat souffrirait de diabète et d’un cancer de la prostate. Le 6 mai, le gouvernement gabonais avait annoncé que le président Bongo “suspendait momentanément ses activités” après la mort de son épouse, Edith Lucie Bongo Ondimba -fille du président congolais Denis Sassou Nguesso-, à Rabat, le 14 mars des suites d’une longue maladie.

Depuis Libreville, la ministre de l’Information Laure Olga Gondjout a démenti que le président était malade. “C’est faux. Je vous dis simplement qu’il est en bonne santé, et que, selon nos traditions, il observe une période de deuil après la mort de son épouse”, a-t-elle affirmé.

Né Albert Bernard Bongo le 30 décembre 1935 dans une famille de 12 enfants, Omar Bongo est arrivé au pouvoir à l’âge de 32 ans après la mort en 1967 du père de l’indépendance Léon M’Ba.

Successivement réélu en 1973 -année de sa conversion à l’Islam et de l’adoption du prénom Omar-, en 1980 et en 1986 comme candidat du parti unique qu’il a fondé, il a instauré le multipartisme en 1990 et remporté le premier scrutin multipartite en 1993, s’imposant également en 1998 et en 2005 lors d’élections marquées par des allégations de fraude et une certaine agitation. En 2003, le Parlement -dominé par ses partisans- a supprimé de la Constitution la limitation du nombre des mandats présidentiels.

La plupart des 1,5 million d’habitants du Gabon, pays du centre-ouest de l’Afrique en bordure de l’Atlantique -où l’espérance de vie est de 53 ans-, n’ont jamais connu qu’Omar Bongo à la tête de l’Etat. S’ils craignent leur dirigeant, qui rencontre peu d’opposition, nombre acceptent son autorité pour avoir su maintenir le calme dans le pays et gouverner sans brutalité.

Sous sa présidence, des journalistes qui avaient osé le critiquer personnellement ont été incarcérés, l’intimidation ayant mené la plupart de leurs confrères à l’autocensure. Mais les prisons gabonaises ne sont pas pleines de détenus politiques et les adversaires du président ne disparaissent pas ou ne meurent pas mystérieusement dans la nuit.

Omar Bongo “attaque ses opposants” en “leur offrant les principaux postes et leur donnant une part” du gâteau, juge Moussirou Mouyama, un professeur de linguistique de l’Université Omar Bongo de Libreville. “Il ressemble à un boa constricteur: il étouffe sa proie jusqu’à ce qu’elle soit faible, puis l’avale.”

Les détracteurs du président qu’on entend le plus aujourd’hui au Gabon font partie du mouvement politique baptisé Bongo Doit Partir (BDP-Gabon Nouveau).

Le Gabon d’aujourd’hui “n’est ni une dictature ni une démocratie, pas plus que le paradis ou l’enfer”, estimait en 2008 Louis-Gaston Mayila, qui dirige l’Union pour la Nouvelle République, formation pro-Bongo. “Nous nous trouvons dans un entre-deux.”

Cette situation a placé le Gabon au premier rang des pays de l’Afrique sub-saharienne sur l’Indicateur du développement humain (IDH) de l’ONU. Mais la richesse du pays -cinquième exportateur de brut de l’Afrique sub-saharienne- dépend de ses réserves pétrolières, appelées à s’épuiser d’ici 2030. “Le Gabon a ses problèmes. Il n’y a pas de routes, pas assez d’écoles, trop de chômage”, souligne Louis-Gaston Mayila. “Mais nous devons régler les choses (…) à notre façon, pacifique”. “Au moins, dit-il, je peux aller dormir sans craindre pour ma vie”.

En France, Omar Bongo a été le deuxième président africain reçu à l’Elysée -en mai 2007- par Nicolas Sarkozy après l’élection de ce dernier à la présidence.

Selon l’organisation Freedom House basée à Washington, le président gabonais a amassé une fortune qui en fait l’un des hommes les plus riches du monde. Une association, Transparence International France, a déposé en décembre une plainte contre X, notamment pour “blanchiment”, qui vise les conditions d’acquisition en France du patrimoine de trois chefs d’Etat africains, dont Omar Bongo. Le 7 mai, le parquet de Paris a fait appel de la décision d’une juge d’instruire cette plainte.


SUR LE MÊME SUJET
Des dirigeants gabonais, dont Omar Bongo, auraient détourné une trentaine de millions d'euros d'une banque africaine à leur profit mais aussi pour financer des partis politiques français, selon un télégramme diplomatique américain obtenu par WikiLeaks et publié par El Pais. Ce télégramme de juillet 2009, en provenance de l'ambassade des Etats-unis au Cameroun, repris par le site internet du quotidien espagnol, s'appuie sur les dires d'un responsable anonyme de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC). Son auteur mentionne l'ancien président français Jacques Chirac et son successeur Nicolas Sarkozy parmi les bénéficiaires de ce financement politique, tout en affirmant ne pas être ...
Lire l'article
Gabon/Maladie d’Omar Bongo: Dans une lettre, le BDP demande au gouvernement espagnol de faciliter la visite de sa délégation à la clinique Quirón
Dans une letrre adressée le 4 juin par fax aux ambassades d'Espagne au Gabon et en France, ainsi qu'à l'ambassadeur du Gabon en Espagne, le BDP-Gabon N0uveau a demandé au gouvernement espagnol et à l'ambassdeur du Gabon en espagne de faciliter le déplacement de la délégation du mouvement en Espagne le 13 juin prochain aux fins de lui permettre d'établir la vérité sur ll'état de santé d'Omar Bongo auprès de ses médecins traitants à la clinique Quiron où il est hospitalisé depuis 30 jours pour une affection liée à un cancer intestinal jugé irréversible. L'envoi de ces lettres fait suite au communiqué ...
Lire l'article
La cohorte d’accompagnateurs du président gabonais Omar Bongo, hospitalisé depuis le 6 mai à Barcelone, ne se prive d’aucune espèce de luxe, en consommant du caviar tout en occupant les plus belles chambres du prestigieux Hôtel Juan Carlos, selon le personnel de l’établissement. Dans une discrétion certaine, ce sont ainsi 40 à 50 personnes proches du président gabonais, qui nagent dans un luxe en parfait décalage avec la rigueur propre aux temps de crise. Admis dans un état grave dans les services de soins intensifs de la clinique Quirón de la capitale catalane, M. Bongo, âgé de 73, est aujourd’hui ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, qui n’était plus apparu en public depuis le début du mois de mai, est hospitalisé à Quiron, une structure hospitalière privée de Barcelone (Espagne), où il ’’effectue un bilan de santé complet’’, selon un communiqué de la présidence de la République lu jeudi sur la télévision nationale. ’’Le président de la République séjourne actuellement à l’hôpital Quiron de Barcelone, structure médicale de grande renommée internationale pour y effectuer un bilan de santé et y suivre des soins appropriés afin d’être au mieux de sa forme pour regagner le Gabon et reprendre au plus vite ses ...
Lire l'article
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a confirmé jeudi matin l'hospitalisation du président du Gabon, Omar Bongo, dans une clinique privée de Barcelone. "C'est tout ce que je peux dire", a déclaré le chef de la diplomatie, selon des propos rapportés par la presse espagnole. D'après plusieurs sources, le doyen des présidents africains souffrirait d'un cancer des intestins. Omar Bongo est hospitalisé à Barcelone. L'information a été confirmée jeudi matin par le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos. "Omar Bongo est en Espagne où il reçoit un traitement médical", a-t-il ainsi déclaré à des journalistes ...
Lire l'article
"Je peux seulement vous dire qu'il (M. Bongo) est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone", a déclaré à la presse M. Moratinos. Auparavant, des sources concordantes avaient indiqué à l'AFP que le président Bongo était soigné à la clinique privée Quiron de Barcelone dans un état préoccupant. Il a été hospitalisé il y a une dizaine de jours pour un cancer intestinal, a indiqué à Madrid une source bien informée ayant requis l'anonymat. Le journal catalan La Vanguardia a assuré dans son édition en ligne que M. Bongo souffrait d'une "grave tumeur", citant M. Moratinos qui ...
Lire l'article
L’actuel président du Gabon souffre d’un cancer intestinal. Il a multiplié ces derniers mois les allers-retours avec l’Espagne. Il est actuellement hospitalisé dans une clinique privée de Barcelone, dans un état "grave mais stationnaire". Omar Bongo, 73 ans, dont 41 au pouvoir, semble être au plus mal. Le doyen des chefs d’Etats africains souffre d’un cancer assez avancé, semble-t-il, à l’intestin. Les confirmations officielles sont bien difficiles à obtenir. Le ministre espagnol des Affaires étrangères explique : “Je peux seulement vous dire qu’il est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone”. Le journal La Vanguardia croit, lui, ...
Lire l'article
Le président gabonais, 73 ans dont 41 passés au pouvoir, est soigné dans une clinique privée de Barcelone. Il souffre d'un cancer des intestins. Est-ce la maladie qui a forcé début mai Omar Bongo à suspendre ses activités de président du Gabon ? Le quotidien espagnol Vanguardia révèle jeudi que l'homme fort du Gabon est hospitalisé, depuis une dizaine de jours, dans une clinique privée de Barcelone dans un état jugé sérieux. Une information confirmée par le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos. Selon des sources proches du président gabonais, âgé de 73 ans dont 41 passés au pouvoir, ...
Lire l'article
Après l’annonce de la cessation de ses activités le 6 mai dernier, pour effectuer son veuvage, à la suite de la mort de sa dernière épouse, la fille de son homologue du Congo (Brazzaville), le président gabonais Omar Bongo a été évacué à Barcelone, en Espagne, dans un établissement privé spécialisé pour observer un repos complet de trois semaines. Selon sa fille Pascaline, grande prêtresse du palais présidentiel, Bongo se porterait bien. Durement frappé par la perte d’Edith née N’guessou, Bongo avait annoncé auparavant s’arrêter momentanément, comme le veut la tradition gabonaise, pour se ressourcer. En outre, et même s’il paraissait ...
Lire l'article
Omar Bongo aurait financé des partis français, selon WikiLeaks
Bongo Doit Partir
Gabon/Maladie d’Omar Bongo: Dans une lettre, le BDP demande au gouvernement espagnol de faciliter la visite de sa délégation à la clinique Quirón
Caviar et suites à 3200 euros pour l’entourage du président gabonais Omar Bongo à Barcelone
Gabon: Omar Bongo Ondimba hospitalisé en Espagne, affirme la présidence gabonaise
Omar Bongo hospitalisé
Le président gabonais Bongo hospitalisé à Barcelone dans un état jugé sérieux
Omar Bongo hospitalisé à Barcelone, dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé en Espagne, Fin de règne pour le doyen de la chefferie africaine ?

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol

  1. ziao

    22 Mai 2009 a 13:14

    Je pense que Omar Bongo doit laisser le pour aux autres en organisant les election sans se presenter en experant qu’il retrouve la sante.merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*