Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le président gabonais Bongo hospitalisé à Barcelone dans un état jugé sérieux

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2009
Catégorie(s): Politique,Société

“Je peux seulement vous dire qu’il (M. Bongo) est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone”, a déclaré à la presse M. Moratinos.

Auparavant, des sources concordantes avaient indiqué à l’AFP que le président Bongo était soigné à la clinique privée Quiron de Barcelone dans un état préoccupant.

Il a été hospitalisé il y a une dizaine de jours pour un cancer intestinal, a indiqué à Madrid une source bien informée ayant requis l’anonymat.

Le journal catalan La Vanguardia a assuré dans son édition en ligne que M. Bongo souffrait d’une “grave tumeur”, citant M. Moratinos qui aurait indiqué à un de ses journalistes qu’il “va très mal”.

Selon la source interrogée à Madrid par l’AFP, le chef de l’Etat gabonais aurait subi une hémorragie lors de son transfert par avion en Espagne. Il est accompagné de membres de son entourage, dont sa fille, Pascaline Bongo.

Un porte-parole de la clinique Quiron a confirmé que M. Bongo se trouvait dans ses murs, mais a refusé de livrer le moindre détail sur son état de santé, soulignant que “la famille ne fait aucun communiqué”.

Des sources proches du pouvoir gabonais ont indiqué à l’AFP à Libreville qu’il a “subi une intervention chirurgicale ces derniers jours” mais qu’il “va mieux”. “Il était, hier soir tard, (mercredi) en vie et conscient”, a indiqué à Paris une source française spécialiste des questions africaines.

Fait sans précédent, la présidence gabonaise avait annoncé le 6 mai dans un communiqué que M. Bongo Ondimba, avait décidé “la suspension momentanée de ses activités” de chef d’Etat, et que “toutes les audiences présidentielles (seraient) suspendues jusqu’à nouvel ordre”.

Selon ce communiqué, le président gabonais voulait “se ressourcer dans le repos” après avoir vécu pendant “plus de trois ans (…) une épreuve particulièrement difficile avec la maladie de son épouse” Edith Lucie, décédée le 14 mars à Rabat.

Il n’est plus réapparu depuis en public au Gabon, ex-colonie française d’Afrique équatoriale riche en pétrole, bois et minerais, où sa santé est un sujet tabou.

Aucun media gabonais n’y faisait allusion jeudi matin. Mais depuis quelques jours, sa succession est au centre des conversations, même s’il elle n’est jamais abordée de manière officielle.

Les petits journaux d’opinion font état de tractations entre les différents courants du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et de l’opposition.

Dans la rue et les coulisses du pouvoir, on s’inquiète de l’après-Bongo et du devenir du savant équilibre ethnique distillé par le président pour la répartition des pouvoirs dans un des rares pays d’Afrique épargnés par les violences politiques.

Tout au long de la Ve République française, Omar Bongo a été l’un des principaux relais de la “Françafrique” où s’entremêlent raison d’Etat, lobbies et réseaux politico-affairistes.

Récemment, ses relations avec l’ex-puissance coloniale se sont tendues: les médias français ont fait des révélations sur l’important patrimoine immobilier de sa famille et la justice française est saisie d’une plainte d’ONG qui l’accusent de posséder en France des biens immobiliers de luxe financés par de l’argent public détourné.


SUR LE MÊME SUJET
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, effectue depuis mercredi une visite privée en Italie, lors de laquelle il rencontrera les autorités et des opérateurs économiques, a annoncé la présidence gabonaise jeudi à Libreville. M. Bongo "se trouve depuis hier, mercredi 17 mars, en séjour privé en Italie", où il s'est rendu après une visite de trois jours au Maroc, a indiqué la présidence dans un communiqué lu par la télévision publique RTG1. "En dépit du caractère privé de ce séjour, le président de la République poursuivra des contacts déjà entamés lors de son précédent séjour avec les autorités italiennes et ...
Lire l'article
Le ministre de la Jeunesse, des Sports, des Loisirs et de la Culture, René Ndemézo’o Obiang, a devisé mercredi avec quelques membres du Comité exécutif du FC Barcelone conduits par José Amat en vue d’une éventuelle aide par rapport à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 de football, co-organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. « Nous travaillons actuellement avec le ministre et l’ensemble des autorités footballistiques du Gabon sur les projets de coopération qui peuvent se mettre en place. Dans la perspective de la CAN 2012, le FC Barcelone est intéressé, pour voir et étudier avec les autorités ...
Lire l'article
Ali Ben Bongo, ministre de la Défense et fils du président Omar Bongo, lui même hospitalisé à Barcelone, effectuait samedi un bilan médical dans un hôpital parisien, a appris l'AFP de sources concordantes officielles et proches du pouvoir. "Rien ne s'oppose à ce que le ministre Ali (Ben Bongo) aille voir son médecin en France à Paris au moment où le président Omar Bongo Ondimba fait son bilan de santé à Barcelone en Espagne", a affirmé samedi à l'AFP le ministre de l'Intérieur André Mba Obame, un ami personnel du ministre de la Défense. Les deux hommes animent notamment le courant des ...
Lire l'article
La cohorte d’accompagnateurs du président gabonais Omar Bongo, hospitalisé depuis le 6 mai à Barcelone, ne se prive d’aucune espèce de luxe, en consommant du caviar tout en occupant les plus belles chambres du prestigieux Hôtel Juan Carlos, selon le personnel de l’établissement. Dans une discrétion certaine, ce sont ainsi 40 à 50 personnes proches du président gabonais, qui nagent dans un luxe en parfait décalage avec la rigueur propre aux temps de crise. Admis dans un état grave dans les services de soins intensifs de la clinique Quirón de la capitale catalane, M. Bongo, âgé de 73, est aujourd’hui ...
Lire l'article
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a confirmé jeudi matin l'hospitalisation du président du Gabon, Omar Bongo, dans une clinique privée de Barcelone. "C'est tout ce que je peux dire", a déclaré le chef de la diplomatie, selon des propos rapportés par la presse espagnole. D'après plusieurs sources, le doyen des présidents africains souffrirait d'un cancer des intestins. Omar Bongo est hospitalisé à Barcelone. L'information a été confirmée jeudi matin par le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos. "Omar Bongo est en Espagne où il reçoit un traitement médical", a-t-il ainsi déclaré à des journalistes ...
Lire l'article
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Le président gabonais Omar Bongo est hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, ont annoncé jeudi les autorités espagnoles. La ministre gabonaise de l'Information a cependant démenti que le dirigeant était malade. L'homme qui préside depuis 1967 aux destinées de l'ancienne colonie française riche en pétrole est âgé de 73 ans. Depuis la démission de Fidel Castro en février 2008 à Cuba après 49 ans au pouvoir, il détient le record de longévité à la tête d'un Etat, exception faite des monarques d'Angleterre et de Thaïlande. Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a expliqué sans plus de précisions qu'Omar Bongo ...
Lire l'article
L’actuel président du Gabon souffre d’un cancer intestinal. Il a multiplié ces derniers mois les allers-retours avec l’Espagne. Il est actuellement hospitalisé dans une clinique privée de Barcelone, dans un état "grave mais stationnaire". Omar Bongo, 73 ans, dont 41 au pouvoir, semble être au plus mal. Le doyen des chefs d’Etats africains souffre d’un cancer assez avancé, semble-t-il, à l’intestin. Les confirmations officielles sont bien difficiles à obtenir. Le ministre espagnol des Affaires étrangères explique : “Je peux seulement vous dire qu’il est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone”. Le journal La Vanguardia croit, lui, ...
Lire l'article
Le président gabonais, 73 ans dont 41 passés au pouvoir, est soigné dans une clinique privée de Barcelone. Il souffre d'un cancer des intestins. Est-ce la maladie qui a forcé début mai Omar Bongo à suspendre ses activités de président du Gabon ? Le quotidien espagnol Vanguardia révèle jeudi que l'homme fort du Gabon est hospitalisé, depuis une dizaine de jours, dans une clinique privée de Barcelone dans un état jugé sérieux. Une information confirmée par le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos. Selon des sources proches du président gabonais, âgé de 73 ans dont 41 passés au pouvoir, ...
Lire l'article
Omar Bongo Ondimba se repose dans un établissement spécialisé de Barcelone (Espagne) C’est finalement en Espagne – et non en Allemagne comme on l’avait cru un moment – que le président  Omar Bongo Ondimba se repose après l’annonce, le 6 mai, de la suspension de ses activités. Accompagné de sa fille, Pascaline, et de son médecin personnel, le président gabonais doit observer un repos complet, pendant trois semaines, dans un établissement privé de Barcelone. Selon de bonnes sources, le doyen des chefs d’Etats africains se porte bien. Il est simplement surmené et épuisé.
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo en visite privée en Italie
« Le FC Barcelone suit particulièrement l’évolution de l’équipe nationale gabonaise », José Amat (Membre du Comité exécutif du FC Barcelone
Bongo Doit Partir
Gabon : Ali Bongo hospitalisé en France
Caviar et suites à 3200 euros pour l’entourage du président gabonais Omar Bongo à Barcelone
Omar Bongo hospitalisé
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Omar Bongo hospitalisé à Barcelone, dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux
Omar Bongo est à Barcelone

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2009
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*