Socialisez

FacebookTwitterRSS

Omar Bongo hospitalisé

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2009
Catégorie(s): Société

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a confirmé jeudi matin l’hospitalisation du président du Gabon, Omar Bongo, dans une clinique privée de Barcelone. “C’est tout ce que je peux dire”, a déclaré le chef de la diplomatie, selon des propos rapportés par la presse espagnole. D’après plusieurs sources, le doyen des présidents africains souffrirait d’un cancer des intestins. Omar Bongo est hospitalisé à Barcelone. L’information a été confirmée jeudi matin par le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos. “Omar Bongo est en Espagne où il reçoit un traitement médical”, a-t-il ainsi déclaré à des journalistes qui l’accompagnaient dans son déplacement à Sarajevo. De même source, le président gabonais se trouve dans la clinique privée Quirón de la ville catalane. Le chef de la diplomatie espagnole s’est toutefois refusé à commenter davantage l’état de santé du doyen des chefs d’Etat africains. “C’est tout ce que je peux dire”, a-t-il fait savoir. Même son de cloche du côté du porte-parole de la clinique, Carlos Segui. Selon la presse espagnole, il a indiqué qu’il ne délivrerait aucun détail concernant l’état de santé du président gabonais, et ce à la demande de sa famille.

Selon plusieurs sources, Omar Bongo souffrirait d’un cancer des intestins. Selon le journal espagnol La Vanguardia, il est hospitalisé dans cette clinique depuis deux semaines pour traiter une “grave tumeur”. De même source, Miguel Angel Moratinos aurait confié à un journaliste que le chef d’Etat allait “très mal”. A Paris, comme à Madrid, plusieurs sources évoquent un “état sérieux”. Le 6 mai dernier, la présidence gabonaise avait annoncé dans un communiqué que le chef d’Etat suspendait “momentanément ses activités”. Selon ce texte, Omar Bongo entendait “se ressourcer” après le décès de son épouse, Edith Lucie Bongo Ondimba, le 14 mars dernier à Rabat. Il n’est plus réapparu en public depuis. L’ambassade du Gabon en France a repris cet argumentaire jeudi pour justifier le séjour du président en Espagne. Bongo se repose pour se remettre du choc “d’une très forte intensité émotionnelle” causé par “le décès prématuré de sa jeune épouse”, a fait savoir jeudi la haute-représentation. “La Présidence de la République tient à préciser que, contrairement aux allégations amplement diffusées par certains médias, le président de la République gabonaise n’a subi aucune intervention chirurgicale”, souligne le communiqué.

L’Espagne plutôt que la France?

Selon la presse espagnole, Omar Bongo a préféré l’Espagne à la France en raison de la procédure judiciaire le visant dans l’Hexagone. Neuf de ses comptes ont en effet été saisis après un arrêt de la cour d’appel de Bordeaux le condamnant à rembourser à un Français une somme versée pour faire libérer son père, détenu au Gabon. Le potentat africain est également soupçonné d’avoir détourné de l’argent public. Il est, avec ses homologues guinéen, Teodoro Obiang, et congolais, Denis Sassou Nguesso, visé par une plainte déposée par l’association Transparency International France pour “recel de détournement de fonds publics, blanchiment, abus de biens sociaux et abus de confiance”.

L’association accuse Omar Bongo d’avoir utilisé de l’argent public pour se doter d’un patrimoine exceptionnel en France: 39 propriétés, dont un hôtel particulier dans le 8e arrondissement de Paris, au nom de sa fille. Début mai, la plainte a été jugée recevable par la justice française. Figure de la Françafrique, où s’entremêlent raison d’Etat, lobbies et réseaux politico-affairistes, Omar Bongo est au pouvoir au Gabon depuis 41 ans. Leader incontournable de la scène politique africaine, il fût le deuxième chef d’Etat – après la présidente du Libéria – à rencontrer à l’Elysée Nicolas Sarkozy, après son élection.

Vous aimez le traitement de l’actualité sur leJDD.fr ? Découvrez chaque dimanche, le Journal Du Dimanche en version PDF sur leJDD.fr ou dans un point de vente près de chez vous.


SUR LE MÊME SUJET
Le député Noël Mamère (Verts) a affirmé aujourd'hui qu'"on ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de la planète" au lendemain de la mort du président du Gabon Omar Bongo, "symbole" selon lui de "la Françafrique". "On ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de la planète. Tous ceux qui sont attachés à la démocratie ne pleureront pas la mort du président Bongo", a déclaré M. Mamère, interrogé sur France Inter. Selon lui, Omar Bongo "était le symbole de tout ce que nous dénonçons depuis 30 ans, c'est-à-dire la Françafrique, ces relations incestueuses, mafieuses ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, dans un message publié dans les colonnes du quotidien L’Union Plus de ce jeudi, a adressé ses condoléances à ses homologues français, Nicolas Sarkozy, et brésilien, Lula Da Silva, suite au crash d’avion d’Air France intervenu le week-end dernier, faisant 228 victimes. A tous les deux président, le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a manifesté sa compassion, signalant que « c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le dramatique accident de l’Airbus de la compagnie Air France survenu lors de la traversée entre le Brésil et l’Europe ». « Cette ...
Lire l'article
Ali Ben Bongo, ministre de la Défense et fils du président Omar Bongo, lui même hospitalisé à Barcelone, effectuait samedi un bilan médical dans un hôpital parisien, a appris l'AFP de sources concordantes officielles et proches du pouvoir. "Rien ne s'oppose à ce que le ministre Ali (Ben Bongo) aille voir son médecin en France à Paris au moment où le président Omar Bongo Ondimba fait son bilan de santé à Barcelone en Espagne", a affirmé samedi à l'AFP le ministre de l'Intérieur André Mba Obame, un ami personnel du ministre de la Défense. Les deux hommes animent notamment le courant des ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, qui n’était plus apparu en public depuis le début du mois de mai, est hospitalisé à Quiron, une structure hospitalière privée de Barcelone (Espagne), où il ’’effectue un bilan de santé complet’’, selon un communiqué de la présidence de la République lu jeudi sur la télévision nationale. ’’Le président de la République séjourne actuellement à l’hôpital Quiron de Barcelone, structure médicale de grande renommée internationale pour y effectuer un bilan de santé et y suivre des soins appropriés afin d’être au mieux de sa forme pour regagner le Gabon et reprendre au plus vite ses ...
Lire l'article
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Le président gabonais Omar Bongo est hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, ont annoncé jeudi les autorités espagnoles. La ministre gabonaise de l'Information a cependant démenti que le dirigeant était malade. L'homme qui préside depuis 1967 aux destinées de l'ancienne colonie française riche en pétrole est âgé de 73 ans. Depuis la démission de Fidel Castro en février 2008 à Cuba après 49 ans au pouvoir, il détient le record de longévité à la tête d'un Etat, exception faite des monarques d'Angleterre et de Thaïlande. Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a expliqué sans plus de précisions qu'Omar Bongo ...
Lire l'article
"Je peux seulement vous dire qu'il (M. Bongo) est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone", a déclaré à la presse M. Moratinos. Auparavant, des sources concordantes avaient indiqué à l'AFP que le président Bongo était soigné à la clinique privée Quiron de Barcelone dans un état préoccupant. Il a été hospitalisé il y a une dizaine de jours pour un cancer intestinal, a indiqué à Madrid une source bien informée ayant requis l'anonymat. Le journal catalan La Vanguardia a assuré dans son édition en ligne que M. Bongo souffrait d'une "grave tumeur", citant M. Moratinos qui ...
Lire l'article
L’actuel président du Gabon souffre d’un cancer intestinal. Il a multiplié ces derniers mois les allers-retours avec l’Espagne. Il est actuellement hospitalisé dans une clinique privée de Barcelone, dans un état "grave mais stationnaire". Omar Bongo, 73 ans, dont 41 au pouvoir, semble être au plus mal. Le doyen des chefs d’Etats africains souffre d’un cancer assez avancé, semble-t-il, à l’intestin. Les confirmations officielles sont bien difficiles à obtenir. Le ministre espagnol des Affaires étrangères explique : “Je peux seulement vous dire qu’il est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone”. Le journal La Vanguardia croit, lui, ...
Lire l'article
Le président gabonais, 73 ans dont 41 passés au pouvoir, est soigné dans une clinique privée de Barcelone. Il souffre d'un cancer des intestins. Est-ce la maladie qui a forcé début mai Omar Bongo à suspendre ses activités de président du Gabon ? Le quotidien espagnol Vanguardia révèle jeudi que l'homme fort du Gabon est hospitalisé, depuis une dizaine de jours, dans une clinique privée de Barcelone dans un état jugé sérieux. Une information confirmée par le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos. Selon des sources proches du président gabonais, âgé de 73 ans dont 41 passés au pouvoir, ...
Lire l'article
Après l’annonce de la cessation de ses activités le 6 mai dernier, pour effectuer son veuvage, à la suite de la mort de sa dernière épouse, la fille de son homologue du Congo (Brazzaville), le président gabonais Omar Bongo a été évacué à Barcelone, en Espagne, dans un établissement privé spécialisé pour observer un repos complet de trois semaines. Selon sa fille Pascaline, grande prêtresse du palais présidentiel, Bongo se porterait bien. Durement frappé par la perte d’Edith née N’guessou, Bongo avait annoncé auparavant s’arrêter momentanément, comme le veut la tradition gabonaise, pour se ressourcer. En outre, et même s’il paraissait ...
Lire l'article
Bongo Doit Partir
Bongo: “une crapule disparaît”(Mamère) Le député Noël Mamère (Verts) a affirmé aujourd’hui qu'”on ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de
Gabon: Omar Bongo adresse ses condoléances aux présidents brésilien et français
Gabon : Ali Bongo hospitalisé en France
Gabon: Omar Bongo Ondimba hospitalisé en Espagne, affirme la présidence gabonaise
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Le président gabonais Bongo hospitalisé à Barcelone dans un état jugé sérieux
Omar Bongo hospitalisé à Barcelone, dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé en Espagne, Fin de règne pour le doyen de la chefferie africaine ?

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 3,67 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à Omar Bongo hospitalisé

  1. karlie

    22 Mai 2009 a 14:34

    mengara
    maintenant que bongo est entrain de s’écrouler,que deviendra le bdp?,ce mouvement futile axé sur le seul individu Bongo?le nom changera peut etre selon le prochain president!!!!!!!!!!!!! ABODP(Ali Bongo Ondimba Doit Partir) stupide!!!!!!!!!!!!!! ou encore PTDP(Paul Toungui Doit Partir) et pourquoi pas MDR(Mengara Doit Rester)trop con tt sa!!!!!!!!

  2. magnogni

    22 Mai 2009 a 10:26

    Bonjour Bikoum

    Nous croyons tous et comptons sur la capacité du peuple gabonais à pouvoir gérer cette transition. Personne n’est indispensable pour personne, cependant, beaucoup comme moi, ont peur de l’incertitude, Si bongo est mort, alors paix à son âme.
    Bonne journée

  3. le vent

    22 Mai 2009 a 06:19

    JE CROIS QUE SI BONGO MEURT MAINTENANT LE GABON VA CONNAITRE UNE PERIODE EXTREMEMENT VIOLENTE, donc chers gabonais priez pour que le changement se passe dans le calme, sinon vous regoindrez le congo brazza, la RDC,la cote d’ivoire…mais apres 40 ans de reigne sans partage je crois qu’il serai justifiable que la chasse aux sorciers se fasse, BON COURAGE A VOUS

  4. Bikoum

    22 Mai 2009 a 06:03

    Pour plus d’infos
    Au gabon nous n’en sommes qu’à démentir les informations sérieuses qui nous parviennent des médias internationaux alors que la nouvelle annonçant le décès de Bongo est partout sur les sites sénégalais par exemple. Qui parmi nous n’aurait pas de parents quelques part en Europe où cela ne relève plus du secret. On comprend qu’il se pose forcément les problèmes liés à la continuité de la gestion de l’Etat, mais le peuple est déjà au courant de la mort de Bongo. Plus on voudrait cultiver le secret sur cette affaire, plus la rumeur ne fera que semer la peur, la conséquence se fera bientôt sentir avec la ruée des populations dans les guichets de banque et ensuite dans des magasins en vue de s’approvisionner en produits de premières nécessités. Les contours du pouvoir tel qu’il a été géré par un clan au Gabon sont tels que les gens y voient en cette fin de régne une issue malheureuse qui se traduira par une dispute violente entre clans revendiquant la légitimité de l’héritage. A en croire que le peuple n’est que du bétail sur lequel les bergers auraient un droit de vie ou de mort. Comme je l’avais dit ici au sujet de sa défunte femme, ce n’est pas la mort que l’on souhaiterait à un homme pour peu qu’il ait mal conduit un petit pays riche en 40 ans, mais ce serait tout de même un soulagement soutenu par l’espoir d’espérer autrement. Si cette mort vient à se confirmer on accompagnera dignement notre président, et on se tournera courageusement vers l’avenir qui nous importera désormais un peu plus que cette violente étape malheureusement indélébile.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*