Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Environ 2000 enseignants omis par la tutelle sur les listes de la prime incitative à la fonction enseignante

Auteur/Source: · Date: 27 Mai 2009
Catégorie(s): Education

Les enseignants qui ont envahi ce mercredi, l’esplanade du ministère de l’Education nationale à Libreville, ont indiqué après le recensement effectué séance tenante que plus de 1800 d’entre-deux avaient été omis par la tutelle sur les listes devant permettre la distribution des primes d’incitation à la fonction enseignante. « Ce matin, nous sommes arrivés pour retirer nos bons de caisse afin d’appliquer la volonté du chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, qui stipule que ‘’ les enseignants devraient recevoir leurs primes d’incitations à la fonction enseignante ‘’. Beaucoup sont arrivés et ils ont constaté que leurs noms ne figurent pas sur les différentes listes affichées par le ministère de l’Education nationale», a déclaré Ibinga Jean Gilbert, enseignant de langue Arabe au lycée Paul Emane Eyeghé d’Oloumi.

Cet enseignant a poursuivi en disant que « le ministre nous a reçu et a prodigué des conseils notamment que nous sommes des éducateurs et par conséquent, nous devons avoir une certaine tenue, car nous détenons la vie de notre pays et particulièrement celle de la jeunesse ».

« Au regard des listes que nous avons dressé, nous sommes à plus de 1.800 enseignants oubliés et nous ne savons pas si d’autres viendront se joindre à nous », a –t-il indiqué.

Le Ministre Michel Menga quant à lui, a demandé aux enseignants de s’organiser en comité avant d’ordonner à son cabinet de réaliser des fiches ayant les mentions: nom, prénom, date et lieu de naissance, fonction et établissement afin que les enseignants les fassent viser par les responsables de leurs établissements respectifs avant de les ramener au ministère pour le traitement.

Ce mouvement qui regroupe toutes les catégories de personnels de cette fonction à savoir personnels pédagogiques, enseignants, conseillers d’orientations est apparu pacifique malgré quelques grincement de dents qui se faisaient ressentir ça et là : « si cette situation n’est pas clairement définie jusqu’à demain nous allons durcir le ton (allusion faite à la grève qu’observe les syndicats de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’Education (CONSYSED, ndlr) ».

« Parmi les 18.00 enseignants, il est important de préciser qu’il y a certains qui ont un statut flou, c’est-à-dire qui ne devraient pas bénéficier de cette prime. Ils sont déjà conseillers ou chargés de missions quelque part. S’ils sont déjà codifiés à la solde comme ayant déjà un statut bien spécifique, ils ne peuvent plus être enregistrés parce que bénéficiant de cette indemnité», a précisé à son tour un enseignant sous le couvert de l’anonymat.

Depuis le 25 mai dernier, les enseignants des différents syndicats membres de la CONASYSED sont entrés en grève pour réclamer l’application des points de leur cahier de charges pour lesquels un protocole d’accord avait été signé avec le gouvernement en janvier dernier.


SUR LE MÊME SUJET
Réunie ce samedi en assemblée générale à leur siège de la Peyrie (3ème arrondissement de la commune de Libreville), les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont décidé , à partir de lundi prochain, de boycotter la rentrée des classes 2010-2011, à la suite de l’examen mitigé du « bilan d’exécution du protocole » signé en janvier dernier avec la tutelle qui, semble-t-il, n’aurait pas respecté sa part de responsabilité, a constaté GABONEWS. SERVICE MINIMUN La décision d’entrée en grève , dès lundi prochain, jour sanctionnant la fin des congés scolaires et la ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé jeudi, la création d’une prime de solidarité et de revalorisation de la prime de transport pour tous les travailleurs exerçant au Gabon fixée désormais 35.000 FCFA, selon le communiqué final du conseil des ministres tenu ce même jeudi au palais présidentiel. ‘’Le président de la République, dans son souci constant d’améliorer les conditions de vie des Gabonais de manière substantielle, et compte tenu de l’adhésion unanime des partenaires sociaux, réunis dans le cadre de la Commission Nationale d’études des salaires, qui s’est tenue du 10 Février au 31 Mars 2010, avait ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais s’est réjoui jeudi, de l’intégration effective dans la fonction publique de 1772 enseignants, indique le communiqué final ayant sanctionné les travaux du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Selon le communiqué le nombre des enseignants se repartis en ce qui suit, 443 enseignants qui étaient moniteurs auxiliaires ; 1.060 fonctionnaires des catégories A et B et 269 contractuels des catégories 1 à 3. Cette importante mesure d’intégration, avec pour effet de solde, dès le 25 Février prochain, représente un niveau de solde permanente annuelle chiffré à 6.769.342.500 FCFA. Ce processus d’intégration des enseignants, ainsi ...
Lire l'article
Après l’interruption des cours depuis lundi dernier dans les différents établissements scolaires de la province de la Nyanga (Sud), les enseignants ont commencé mercredi à percevoir leur prime incitative à la fonction enseignante sur fond d’irrégularités. Selon l’entretien que les enseignants ont accordé aux médias locaux, il ressort que plusieurs irrégularités sont à déplorer dans ce paiement avec notamment l’omission de noms de plusieurs enseignants qui avaient pourtant été recensés. Cette situation, selon ces derniers, les oblige à geler les cours jusqu’à la satisfaction de leur requête. « Il n’y aura pas reprise de cours tant que tous les enseignants ne ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, Michel Menga, invité du journal de 20 heures de la Première chaîne de télévision gabonaise (RTG1), a rassuré les enseignants et les encadreurs pédagogiques que « les cas des oubliés seront traités après vérification » pour le payement de la prime d’incitation à la fonction enseignante qui a débuté ce mercredi à travers le territoire national. Le Ministre a confirmé que « l’opération a bel et bien commencée ce mercredi, elle se poursuivra aussi longtemps que nous aurons des compatriotes à payer. Et comme toutes opérations humaines, il y a de petites difficultés liées à ...
Lire l'article
Le ministre de la famille, Mme Angélique Ngoma qui rendait public le communiqué final du conseil des ministres de jeudi à Libreville, a annoncé l'augmentation de la prime de transport de 17 000 à 35 000FCFA, pour l'ensemble de fonctionnaires. Le gouvernement a décidé la revalorisation des allocations de rentrée scolaire de 25 000FCFA à 62500FCFA, soit une augmentation de 37 500 FCFA. S’agissant de la prime d'incitation à la fonction enseignante, « elle concerne exclusivement les personnels du secteur éducation exerçant effectivement des activités pédagogiques » a décidé le conseil des ministres. Cette prime a pour objectif d' « ...
Lire l'article
Réunis en Assemblée générale vendredi, les agents du ministère de la Fonction publique ne sont pas parvenus à trouver un consensus sur la suspension provisoire du mouvement de grève, en dépit de l'appel du ministre de tutelle à lever le mouvement. Le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, a annoncé, la veille à la Radio Télévision Gabonaise (RTG1), que « cette grève était illégale au moment où toutes les revendications étaient examinées par une Commission mise en place par le gouvernement ». « Le gouvernement s’est engagé à poursuivre les négociations et à répondre aux doléances des agents de ...
Lire l'article
A l'issue de l'assemblée générale tenue le 11 octobre à Libreville, les différents syndicats de l'Education nationale réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) ont décidé de maintenir leur mouvement de grève sur l'étendue du territoire national jusqu'à la mise en place des préalables exigés dans le cadre de négociations avec la tutelle. Convoqués le 10 octobre par le ministère de l'Education nationale pour entamer les pourparlers, les enseignants ont boycotté la rencontre en raison des pressions exercées par la tutelle qui menace de suspendre les salaires des grévistes. Jusqu'où ira ce bras ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), regroupant des enseignants en grève a dénoncé jeudi à son siège provisoire de la peyrie (3ème arrondissement de Libreville), les pressions du ministre de l’Education nationale et menace de durcir le ton. Dans une note adressée aujourd’hui aux chefs d’établissements, le ministre de l’Education nationale demande aux inspecteurs délégués d’académie de lui fournir les noms, numéros matricules ou déification des agents grévistes au plu tard le mercredi 15 octobre pour suspension des salaires des enseignants à la fin du mois encours. La loi 18/92 du 18 mai 1993 fixant les conditions de constitution ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Education nationale : Les enseignants disent non à la reprise des cours fixée à lundi prochain par leur tutelle
Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une prime de solidarité et la revalorisation de la prime de transport
Le gouvernement salue l’intégration de plus 1750 enseignants
Gabon: De nombreuses irrégularités enregistrées dans la distribution de la prime incitative à la carrière enseignante à Tchibanga
Gabon: Prime d’incitation à la fonction enseignante : « les cas des oubliés seront traités après vérification » (Michel Menga, ministre de l’Education Nationale)
Gabon: Politique: augmentation de la prime de transport de 17 000 à 35 000 FCFA dans la fonction publique
Gabon: Les agents de la Fonction publique campent sur leurs positions malgré l’appel de la tutelle
Gabon : La tension monte entre les enseignants et la tutelle
Gabon: Grève des enseignants : La CONASYSED s’insurge contre les pressions de la tutelle et menace de durcir le ton
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Mai 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Environ 2000 enseignants omis par la tutelle sur les listes de la prime incitative à la fonction enseignante

  1. Norby

    28 Mai 2009 a 08:50

    Cette prime démotive. Elle va plutôt créer l’effet contraire. Le niveau risque de bien s’abaisser encore. Où sont les enseignants expatriés dans tout ça? Ceux tiennent les matières clés et les classes d’examen au secondaire. Il faut être bête pour croire qu’ils en sont indifférents. Ils font semblant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*