Socialisez

FacebookTwitterRSS

France: La culture gabonaise célébrée en terre normande

Auteur/Source: · Date: 28 Mai 2009
Catégorie(s): Culture

A l’initiative de la communauté estudiantine gabonaise de Rouen (Nord de la France) et de ses environs, une soirée spectacle dénommée « Nuit de la culture gabonaise », consacrée aux arts et traditions du Gabon, a été organisée dans la nuit de mercredi à jeudi à l’amphithéâtre Axerald du campus de Mont Saint-Aignan. Outre la dégustation des mets typiquement gabonais et le défilé de mode, le public qui a fait le déplacement a pu découvrir et apprécier les prestations théâtrales, les chants et danses inspirés du Ndjembè, de l’Ikokou, du Bwiti, du Mvet, du Lingwala et de l’Oriengo.

Ce cérémonial était entrecoupé de clips vidéo de Vickoss et Laurianne Ekondo, roi et princesse du Tandima, de Nicole Amogho, de Prosper Nzé, de Pierre Claver Akendéngué et bien d’autres artistes, transportant les spectateurs à travers sons et images au cœur de la forêt gabonaise.

Aux dires du public, la plus grande sensation a été la montée sur scène de la troupe Reboky Tsumba (astres de la nuit), groupe d’artistes issus de l’ancien et célèbre Cirque de l’Equateur du Gabon, aujourd’hui installés en région parisienne où ils font parler d’eux à travers leurs tournées et de nombreuses distinctions obtenues dans différents festivals et concours en Europe.

Après une entrée douce sous fond des notes musicales de Mungongo (arc sonore ou musical), ils ont enflammé la salle avec leurs ballets, leurs acrobaties et pyramides d’hommes extraordinaires.

« Il faut voir pour croire », s’est exclamée, émerveillée, une spectatrice avant d’ajouter « j’ai eu le souffle complètement coupé ».

La chorale « Cri de paix » qui a ténu à prouver, comme l’a indiqué son maître de chœurs, Julie Mintsa, qu’ « Gabon on sait louer le Seigneur dans toutes les langues », a également fait exploser l’applaudimètre.

Cette soirée spectacle faisait suite à la semaine culturelle, placée sous le thème « Gabon, culture et potentialités », qui s’était déroulée du 7 au 17 avril dernier à la Maison de l’Université, sur le campus de Mont Saint-Aignan.

Période au cours de laquelle une exposition culturelle était consacrée aux arts plastiques, à la couture, aux photographies, à l’histoire, avec en amont et en aval de cette projection des projections vidéos sur le Mvet, les veillées de Bwiti, le Parc de Minkébé et les pygmées Baka qui vivent autour, l’exploitation forestière au Gabons, etc.

Initiatives du Regroupement des Etudiants Gabonais de Rouen (REGAR), ces événements vert-jaune-bleu ont été organisés grâce au soutien du centre régional des œuvres universitaires (CROUS) de Normandie.
A Libreville, dès ce vendredi 29 mai le ton sera au lancement de la 10ème édition de la fête des cultures qui permet un échange interculturel entre les peuples vivant au Gabon.


SUR LE MÊME SUJET
La culture gabonaise en valeur
Le ministère de la Culture a entrepris, le 30 janvier dernier au Musée national de Libreville, une exposition de la culture gabonaise. “Vivre culturellement la fête du football’’, est le slogan retenu lors de la manifestation culturelle organisée par le ministère de la Culture, en partenariat avec celui du Commerce qui se tient du 30 janvier au 12 février prochain. C’est le Musée national des Arts et Traditions du Gabon (MNATG) qui sert de cadre à cette rencontre. Cette cérémonie riche en couleurs se déroule devant des invités qui peuvent apprécier les œuvres gabonaises, notamment les livres, les danses, les ...
Lire l'article
Une étudiante franco-gabonaise, Cécilia âgée de 24 ans, a disparu à Nantes dans la nuit de mardi à mercredi dernier alors qu’elle devait ce vendredi, embarquer dans un vol pour Marseille avec le responsable du bureau d’études en ingénieries chez qui elle travaille en alternance, a-t-on appris auprès de la police de Nantes. Une vingtaine d’étudiants gabonais est à la recherche de leur camarade qui n’a plus donné de nouvelle depuis la nuit de mardi à mercredi. Elle était étudiante à Saint-Nazaire et n’a jamais pris l’avion alors que son sac à main a été retrouvé sur le pont de Cheviré ...
Lire l'article
Les épouses des membres du gouvernement ont été éblouies jeudi (hier), au sortir de la visite guidée de l’exposition «Gabon, Ma terre, Mon futur », œuvre de la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, qui présente l’énorme potentiel culturel et touristique du Gabon. Conduite par Madame Bernadette Biyoghé Mba (épouse du Premier ministre), cette amicale qui milite en faveur du social, tout comme la Première Dame du pays, s’est rendue au parc d’exposition de Gabon expo pour voir les merveilles historiques, culturelles et de la biodiversité gabonaise, tant vantées par les nombreux visiteurs de cet espace. Pendant près de trois ...
Lire l'article
Pour le premier épisode de "J'ai marché sur la Terre", Mathieu Vidard explore la forêt équatoriale du Gabon © SIPA D'entre les arbres touffus de la rive surgissent les têtes attentives, un rien patibulaires, de gorilles aux yeux ronds. Plus loin, en descendant le fleuve, on rencontre une famille d'éléphants venus s'abreuver. À longer les berges de plus près - à condition de n'être pas dévoré par les moustiques -, on aura la chance de croiser une colonie de fourmis électriques, un python ou deux. Pas une demi-aventure que ce premier épisode de J'ai marché sur la Terre, une série de ...
Lire l'article
Le couple présidentiel gabonais a vanté, mardi dernier, la richesse de la biodiversité du Gabon, en marge du sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui s'est achevé mercredi au siège des Nations unies à New York (Etats-Unis). Le musée américain de l'histoire naturelle (Central Park) a servi de cadre à M. Ali Bongo Ondimba pour faire découvrir à la communauté internationale, le Gabon vert, un des segments de son projet de société, à l'occasion d'une opération organisée par l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Dirigé par Lee White, l'ANPN est chargée de la gestion des 13 parcs nationaux ...
Lire l'article
Le Secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU), le Coréen Ban Ki-moon, est arrivée ce vendredi (23 h 07) à Libreville, après Kinshasa, en République démocratique du Congo où il a assisté aux festivités du cinquantenaire de l’indépendance parmi de nombreux invités dont le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. A sa descente d’avion à l’aéroport internationale Léon Mba de Libreville, le numéro un des Nations Unies a été accueilli par le ministre gabonais des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, Paul Toungui, ainsi que par quelques membres de la communauté sud coréenne de ...
Lire l'article
L'équipe nationale de football du Cameroun des moins de 17 ans ''Lionceaux'', est arrivée jeudi soir en terre gabonaise, où elle disputera le dimanche prochain au stade Gaston Peyrille de Bitam (Oyem, nord), un duel face aux Panthèreaux du Gabon. Cette rencontre compte pour la phase retour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans, Algérie 2009. Selon les observateurs, la pression pèse plus sur les épaules des Panthèreaux que sur des Lionceaux. Pour eux, le Gabonais sont condamnés à une victoire face à leurs homologues Camerounais. Ces jeunes de moins de 17 ans étaient en formation ...
Lire l'article
Le Gabon via sa capitale –Libreville- est terre d’accueil pour le foisonnement des cultures au regard de celle venant d’Asie, à l’image du savoir faire Chinois qui participe au développement de l’économie locale dans des secteurs aussi riches que variés. A Libreville, l’empreinte chinoise ne passe plus inaperçue. Depuis 2000, outre son expertise immobilière qui a séduit l’ensemble des Gabonais, les produits chinois y compris ceux de la médecine, gagnent lentement, mais sûrement les cœurs des Gabonais et restent à juste titre très appréciés par les populations. En effet, cette visibilité de la culture chinoise traduit depuis 1974, l’engagement de Beijing à renforcer ...
Lire l'article
Le président malgache, Marc Ravalomanana, est arrivé lundi à Libreville où il a été accueilli à l'aéroport international Léon Mba par son homologue gabonais, Omar Bongo Ondimba, accompagné des membres du gouvernement. Cette visite de 24 heures en terre gabonaise est la première que M. Marc Ravalamanana effectue au Gabon depuis son élection à la tête du pays le 6 mai 2002. La consolidation de la coopération bilatérale entre Madagascar et le Gabon est à l'ordre du jour de cette visite de travail qu’effectue le président malgache en terre gabonaise. Les deux personnalités auront un tête à tête pour évoquer entres autres question ...
Lire l'article
Du 12 au 15 janvier dernier, se déroulait à Valloire en France le concours international de sculpture sur glace de Valloire. L’artiste peintre et sculpteur gabonais Guy Roger Mouanda, invité par la structure organisatrice, en est revenu doublement primé ! Deux prix à lui tout seul pourrait-on dire ! Guy Roger Mouanda, habitué des grands évènements culturels du genre au Gabon et, qui n’en est pas à son premier prix sur le plan local puisqu’il a été primé il y a quelques années par la BICIG, a sa sculpture qui trône en face de la poste Centrale de Libreville et, ...
Lire l'article
La culture gabonaise en valeur
France : Une étudiante franco-gabonaise portée disparue à Nantes
Culture / L’exposition « Gabon, Ma terre, Mon futur », visitée par les épouses des membres du gouvernement
Documentaire: “J’ai marché sur la Terre” : voyages au coeur de la forêt gabonaise
Gabon: La biodiversité gabonaise célébrée en marge du sommet sur les OMD
Ban Ki-Moon a foulé la terre Gabonaise ce mercredi à 23 heures 7 minutes
Gabon: Les Lionceaux du Cameroun en terre gabonaise à Bitam (nord)
Gabon: Le Gabon, une terre d’accueil pour le développement de la culture asiatique
Gabon: Le président malgache, Marc Ravalomanana, en terre gabonaise
Gabon / Culture : Un gabonais doublement primé au Concours international de sculpture sur glace de Valloire en France !

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Mai 2009
Catégorie(s): Culture
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à France: La culture gabonaise célébrée en terre normande

  1. ngoneba

    29 Mai 2009 a 10:51

    Félicitations mes chers, c’est une très bonne initiative. Au moins le Gabon est connu pour autre chose que les détournements, la corruption et biens mal acquis.

    Bravo!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*