Socialisez

FacebookTwitterRSS

URGENT ! Une délégation du BDP prochainement en Espagne pour établir la vérité sur l’état de santé d’Omar Bongo

Auteur/Source: · Date: 31 Mai 2009
Catégorie(s): Communiqués BDP
Bongo Fatigué

Bongo Fatigué

Ayant constaté l’absence inexplicablement prolongée d’Omar Bongo du Gabon, et suite à l’incapacité du gouvernement à informer le peuple sur son état de santé depuis près d’un mois, le BDP-Gabon Nouveau a décidé d’envoyer le 13 juin 2009 en Espagne une délégation qui aura pour objectif de :

– s’enquérir directement de l’état de santé d’Omar Bongo aux fins d’éclairer les Gabonais sur le flou organisé qui entoure actuellement sa maladie ;

– interpeller le gouvernement gabonais pour une transparence la plus totale sur la situation de vacance de pouvoir actuelle au Gabon.

Du moment que cette absence a créé un vide institutionnel inacceptable et dangereux qui risque de mener le pays au chaos politique, avec à l’appui l’organisation d’une prise de pouvoir anticonstitutionnelle hors des normes démocratiques par la famille Bongo, le BDP-Gabon Nouveau ne peut laisser perdurer une situation dont la gravité menace de déstabiliser les institutions de la République et de compromettre toute chance de démocratie effective au Gabon. La délégation du mouvement sera conduite par le Dr. Daniel Mengara, Président du BDP-Gabon Nouveau.

Le mouvement profitera de cette occasion pour  faire une déclaration d’envergure nationale.

Fait à Bruxelles, le 1 juin 2009

BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey, 07052, USA
Tel: 973-447-9763
Fax: 973-447-9763


Pour solliciter votre participation à la délégation du BDP en Espagne, remplissez le forumulaire ci-dessous.

Formulaire de demande de participation à la délégatiomn du BDP en Espagne
  1. NOTE: Les champs requis sont entouré d'une couleur rose
  2. (champ obligatoire)
  3. Votre Information Personnelle
  4. (champ obligatoire)
  5. (champ obligatoire)
  6. (champ obligatoire)
  7. (email doit être valide)
  8. Votre Information Adresse (personnelle ou associative)
  9. (champ obligatoire)
  10. Information Professionnelle
  11. Information Politique
  12. (champ obligatoire)
  13. Sécurité
    Ecrivez les lettres que vous voyez dans la case grise ci-dessous
  14. Captcha
 

cforms contact form by delicious:days


SUR LE MÊME SUJET
Opération vérité pour Ali Bongo
Dans une interview sans concession accordée à l'hebdomadaire « Jeune Afrique », le Président de la République gabonaise Ali Bongo Onbimba revient sur ses deux années à la tête de l'Etat gabonais et dresse le bilan de ses actions depuis 2009. Réformes économiques, organisation des élections législatives, crise en Libye, Union Africaine… Dans cet entretien, le Chef de l'Etat dit tout. Il s'y exprime avec clarté et simplicité sur les thèmes qui animent le Gabon, l'Afrique et le monde, ne laissant aucune question de côté. « Tout le monde n'a pas compris que le Gabon avait changé », a souligné le ...
Lire l'article
Gabon : Suite au décès confirmé d’Omar Bongo, visite de la délégation du BDP en Espagne annulée
Le gouvernement gabonais ayant finalement reconnu le décès d'Omar Bongo Ondimba, donc la vacance du pouvoir présidentiel au Gabon, le BDP-Gabon Nouveau, mouvement d'opposition en exil a annulé le voyage que sa délégation devait effectuer sur Barcelone en Espagne samedi 13 juin, en vue d'établir la vérité sur la maladie d'Omar Bongo. L'on se souviendra que le mouvement avait en effet, le 1er juin dernier, annoncé le déplacement de sa délégation sur Barcelone en vue d’y rencontrer les médecins traitants de Monsieur Bongo. L’annonce avait été suivie, le 4 juin, par une batterie de lettres adressées non seulement aux administrateurs de ...
Lire l'article
Omar Bongo est mort: Message aux Patriotes
Avec l'annonce de la mort d'Omar Bongo commence le moment de vérité pour le Gabon. Nul ne peut certainement se réjouir de la mort et nous ne nous réjouirons pas de celle, plutôt tragique, d'Omar Bongo. Nous aurons, dans les temps qui viennent, notre mot à dire sur cette mort et ce qu'elle représente pour l'avenir du Gabon. Mais comme vous pouvez le constater, dès l'annonce de la mort de Bongo, le régime s'est attaqué au site du BDP dans une tentative de museler le BDP dès le moment où il a été (re)connu que Monsieur Bongo avait disparu. Notre site est donc ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, qui n’était plus apparu en public depuis le début du mois de mai, est hospitalisé à Quiron, une structure hospitalière privée de Barcelone (Espagne), où il ’’effectue un bilan de santé complet’’, selon un communiqué de la présidence de la République lu jeudi sur la télévision nationale. ’’Le président de la République séjourne actuellement à l’hôpital Quiron de Barcelone, structure médicale de grande renommée internationale pour y effectuer un bilan de santé et y suivre des soins appropriés afin d’être au mieux de sa forme pour regagner le Gabon et reprendre au plus vite ses ...
Lire l'article
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Le président gabonais Omar Bongo est hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, ont annoncé jeudi les autorités espagnoles. La ministre gabonaise de l'Information a cependant démenti que le dirigeant était malade. L'homme qui préside depuis 1967 aux destinées de l'ancienne colonie française riche en pétrole est âgé de 73 ans. Depuis la démission de Fidel Castro en février 2008 à Cuba après 49 ans au pouvoir, il détient le record de longévité à la tête d'un Etat, exception faite des monarques d'Angleterre et de Thaïlande. Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a expliqué sans plus de précisions qu'Omar Bongo ...
Lire l'article
L’actuel président du Gabon souffre d’un cancer intestinal. Il a multiplié ces derniers mois les allers-retours avec l’Espagne. Il est actuellement hospitalisé dans une clinique privée de Barcelone, dans un état "grave mais stationnaire". Omar Bongo, 73 ans, dont 41 au pouvoir, semble être au plus mal. Le doyen des chefs d’Etats africains souffre d’un cancer assez avancé, semble-t-il, à l’intestin. Les confirmations officielles sont bien difficiles à obtenir. Le ministre espagnol des Affaires étrangères explique : “Je peux seulement vous dire qu’il est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone”. Le journal La Vanguardia croit, lui, ...
Lire l'article
Le président gabonais, 73 ans dont 41 passés au pouvoir, est soigné dans une clinique privée de Barcelone. Il souffre d'un cancer des intestins. Est-ce la maladie qui a forcé début mai Omar Bongo à suspendre ses activités de président du Gabon ? Le quotidien espagnol Vanguardia révèle jeudi que l'homme fort du Gabon est hospitalisé, depuis une dizaine de jours, dans une clinique privée de Barcelone dans un état jugé sérieux. Une information confirmée par le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos. Selon des sources proches du président gabonais, âgé de 73 ans dont 41 passés au pouvoir, ...
Lire l'article
Après l’annonce de la cessation de ses activités le 6 mai dernier, pour effectuer son veuvage, à la suite de la mort de sa dernière épouse, la fille de son homologue du Congo (Brazzaville), le président gabonais Omar Bongo a été évacué à Barcelone, en Espagne, dans un établissement privé spécialisé pour observer un repos complet de trois semaines. Selon sa fille Pascaline, grande prêtresse du palais présidentiel, Bongo se porterait bien. Durement frappé par la perte d’Edith née N’guessou, Bongo avait annoncé auparavant s’arrêter momentanément, comme le veut la tradition gabonaise, pour se ressourcer. En outre, et même s’il paraissait ...
Lire l'article
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article
Opération vérité pour Ali Bongo
Bongo Doit Partir
Gabon : Suite au décès confirmé d’Omar Bongo, visite de la délégation du BDP en Espagne annulée
Omar Bongo est mort: Message aux Patriotes
Gabon: Omar Bongo Ondimba hospitalisé en Espagne, affirme la présidence gabonaise
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Omar Bongo hospitalisé à Barcelone, dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux
Omar Bongo hospitalisé en Espagne, Fin de règne pour le doyen de la chefferie africaine ?
Pétition Honneur et Dignité

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Mai 2009
Catégorie(s): Communiqués BDP
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

25 Réponses à URGENT ! Une délégation du BDP prochainement en Espagne pour établir la vérité sur l’état de santé d’Omar Bongo

  1. Binguma

    3 Juin 2009 a 13:41

    Mr Békalé,

    Quel est votre QI ? Comment pouvez vous focaliser à ce point sur Mr Mengara. Essayez un peu d’élargir les angles quand vous interprétez les propos de Mr Mengara. On à déjà vu beaucoup de parti ou mouvement politique changer de nom x fois.
    Mr OBO, à déjà durant sa carrière politique insulter les gens et le peuple Gabonais rien que par sa façon de gérer le pays…
    Alors soyez svp un peu plus perspicace lorsqu’il s’agit de politique, voir politique politicienne. Cela sert à quoi de plernicher ici? Si l’histoire du Gabon doit s’écrire avec le sang des gabonais chose que je ne souhaite pas, cela se fera avec ou sans vous,Dr Mengara et moi!!!!
    A bon entendeur, salut !!!

  2. Petit-Léon MBA-MINKO

    3 Juin 2009 a 11:23

    Chers Amis,

    Je viens de lire tout à l’heure dans l’hebdo (Jeune Afrique) de Béchir Ben Yahmed (l’ami de l’autre) que notre cher « présida » a recommencé à s’alimenter… SEUL, à se lever… SEUL et même à aller au petit c… SEUL, tout en plaisantant sur les rumeurs qui annonçaient déjà son décès.

    Je ne sais pas si l’on doit en rire ou en pleurer.
    Et si oui, pleurer de QUOI. De joie ou de malheur ? Vu que les pleurs sont émotionnellement « hermaphrodites »…

    Personnellement, mon homonymie d’avec le Père de notre Indépendance, Léon MBA-MINKO, me contraint obligatoirement, par consanguinité politique, à devoir verser quelques larmes à la lecture de cette, disons plutôt, de ces quelques nouvelles.

    Des larmes de joie bien sûr ! A quoi vous attendiez-vous d’autre ? Je vous vois d’ici.
    Cyniques va !

    Notre « présida » vient de se re-réveiller enfin, après une hémorragie intestinale qui avait nécessité son transport d’urgence, intubé, dans un avion médicalisé français à destination de Barcelone. Et vous voulez que moi, Petit Léon, je me mettre à pleurer d’« ACTE RATÉ » comme l’ont fait les quatre « futurs », ALI, TOUNGUI, DIDJOB et MAYILA ?
    Non, non, non. Ne comptez pas sur moi.

    Moi je suis un vrai de vrai, moi !
    Je suis un vrai patriote, moi !
    Quand le « présida » souffre, je souffre.
    Quand il pleure, moi aussi je pleure.
    Je ne pleure pas comme les quatre autres « futurs » qui eux pleurent de LAMENTATIONS de ne pas voir enfin leur funeste rêve se réaliser. Je ne suis pas de cette espèce-là, moi.
    Moi je suis un vrai de vrai. Je suis un vrai patriote, moi !

    C’est Ali, Toungui, Didjob et Mayila qui se rongent les ongles tous les jours et se crassent les oreilles à la radio espagnole, en espérant ENFIN que de “BONNES” nouvelles leur parviendront du pays Catalan.

    C’est Ali, Toungui, Didjob et Mayila (dont les salles d’attentes de cabinets ne désemplissent plus de cadres venus leur faire allégeance, au cas où…), qui se tordent le foie et s’électro-choquent le cœur, en espérant (EN VAIN) qu’un bulletin de décès sera “ENFIN” émis par le tout jeune responsable communication de la clinique Quiron, et faisant mention d’un certain… Albert Bernard Bongo. Enfin, je dis Albert Bernard parce que les Catalans étant majoritairement chrétiens, je ne sais pas si leur ordinateur de décès comporte le prénom Hadj Omar…

    Toujours est-il que je souhaite bon rétablissement à notre cher « présida ». Car je ne veux surtout pas qu’il nous fasse le coup d’Eyadéma père, qui avait clamsé à 10 kms au dessus de nos têtes, et à égale distance du plus proche aéroport : celui de Tunis.

    Je veux que yaya Omar reviennent d’abord à la maison. Faire le ménage et transmettre la « harpe sacrée » à l’Ayant Droit – C’EST-À-DIRE LE PEUPLE – avant que de s’en aller.

    Que Tous ces zouaves qui chuchotent et murmurent dans les palais, les temples de bwiti et les officines de magie noires depuis qu’il est parti, sachent que RIEN, je dis bien RIEN, ne favorisera l’érection de leurs funestes projets.

    En 1967, la France nous avait imposé Albert Bernard, pendant que le peuple gabonais était naïf et niai. Les 42 années que ce PEUPLE a pris nous ont donnés une maturité et une clairvoyance à côté desquelles vos gesticulations se trouvent être tellement ridicules. Et même dangereuses pour vos propres vies et celles de vos proches.

    Cessez donc de rêver chers Ali, Toungui, Didjob et Mayila, les thuriféraires et anticonstitutionnels du pays. Ces anti-gabonais qui vivent encore dans les années 60. Où le pouvoir ne se gagnait que par la ruse, la filouterie et la manigance.

    Mais à quelle époque vivez-vous donc ! Réveillez-vous, nom de Dieu. Nous sommes en 2010, pardi !

    Faites plutôt comme le « présida » : Montrez au PEUPLE GABONAIS que vous pouvez gagner démocratiquement les élections… SEUL.

    Petit-Léon MBA-MINKO

  3. moubamba

    3 Juin 2009 a 06:49

    mengara arrete de tirer des fleches sans objectifs a des milliers de km,viens au Gabon faire ta grande gueule;;;trouard

  4. ONDO EBE Pierre

    3 Juin 2009 a 06:43

    je n’ai jamais vu un individu aussi slérosé que ce soit disant dr mengara,a peine a croire que ce type est en proie a des graves desordres psychiques.Mengara aujourd’hui prone un stupide combat pour la démocratie au Gabon.
    mais c”est tout simplement un combat puéril et perdu d’avance,car non seulement la stratégie n’est pas de mise et le plus mesquin ce que c”est un mouvement axé sur un seul individu,la personne de Bongo ne constitue pas la clef de voute de cette democratie.

    non detrompe toi mon Petit mengara,c’est une affaire de tt un pays,de tte une civilisation,de tte une administration enraciné dans le systeme bongo.alors crois moi il ne servira pratiquement a rien de couper la tete du serpent,car c”est un serpent qui a une multitude de tetes.
    tu gagnerais a changer de cap et d’objectif

  5. papoun

    2 Juin 2009 a 13:13

    Tand que les gabonais resteront divise je ne vois pas ce que changrais que Bongo rentre ou pas!Si une famille n’arrive pas à s’entendre le voisin prendra tout cadeau voila ce que fait la france et les chinois et puis les français on ouvert une base chez les arabes ! tout resteras aux chinois quie faire d’autre ? un pays n’arrive pas a s’unir et encore moins à avoir des demandes claires presices et ensemble! on fait encore comment? c’est bien un dire gabonais!

  6. ANGAUMAULT

    2 Juin 2009 a 12:50

    Bonsoir et merci pour vos diverses réflexions prouvant votre attachement indéfectible à notre cher Gabon.

    Interrogeons-nous aussi sur les manœuvres militaires sino- gabonaises prévues pour ce mois de juin(cf Gaboneco)et ce,sous le commandement de qui l’on sait bien,sans doutes.

    Une telle initiative est peut-être opportune,me dira t-on,en cette période de grandes inquiétudes sur la stabilité politique future du pays(Gabon)! Ce qui ferait mériter à Jean Ping,notre exclusive ressource diplomatique vis à vis de la Chine, un Prix Africain pour la Paix et la continuation de la ripaille au Gabon!

    A bientôt!

  7. Jean-félix N.

    2 Juin 2009 a 05:15

    Si Bongo a vraiment dit qu’il faut remettre le pouvoir aux Fangs, ça confirmerait bien qu’il a toujours pris le Gabon pour un village. Nous sommes au 21éme siècle, et la démocratie est la seule clé pour la construction d’un pays. Les Gabonais doivent depasser les barrières ethniques et asseoir une vraie démocratie dans notre pays. Le DR MENGARA mène un combat pour la dmocratie dans notre pays ,mais pas pour qu’un Fang vienne au pouvoir. Les Gabonais devront accepter celui qui sera mené au pouvoir par les urnes, et rien que les urnes sous l’égide de L’ONU. On ne mène pas tout ce combat aujourd’hui contre le Bongoïsme pour replonger le pays dans l’anarchie +, au point même de regretter Bongo. Dieu seul sait déjà qui conduira notre pays après Bongo. Je souteins le combat du DR MENGARA, mais je ne connais pas encore sa capacité à rassembler les Gabonais. Lorsqu’il sera sur le terrain, je serai fixé sur sa vraie parsonnalité politique et je soutiendrai sa candidature à la présidence s’il incarne tous les Gabonais dans leurs différences ethniques. Un vrai président pour moi doit se sentir bien à Port-Gentil, à Oyem, à Koulamoutou, ou à Bongoville. il doit pouvoir séjourner régulièrement dan les différentes provinces de son pays pour connaître mieux les problèmes de son peuple. Il ne doit pas se contenter du luxe insolent de son palais présidentiel. En restant bloiti dans son palais du bord de mer, Bongo s’est toujours senti en europe et non en Afrique. Il n’a jamais véritablement vécu au Gabon. Vivre au Gabon ce n’est pas faire le parcours Bord de mer- Aéroport- Rabbat- franceville- Brazzaville et Paris en 42 ans de pouvoir, mais c’est faire le tour de toutes les villes du gabon pour connaître les problèmes du peuple et les résoudre. C’est cela que j’attends parsonnellement du futur président du Gabon; Fang, Téké, Punu, Miéné, Ndzébi ou autre, cela m’est égal. Pourvu que ça soit un Gabonais qui aime ses compatriotes sans distinction…

  8. Legabonais

    2 Juin 2009 a 04:35

    Merci le bdp de ne pas faire oublier aux gabonais l’essentiel .On avait completement oublié avec la fête des cultures et les alcool qui vont avec.Courage je vous fais confiance.

  9. PICON

    2 Juin 2009 a 03:20

    Ne focalisez plus votre attention sur BONGO.c’est une facon de detourner votre attention.IL faut plutot ouvrir les yeux à d’eventuel scénarios de sa succession.Pour l’instant nous devons peser de tout notre poids pour que la constitution s’applique.

    Chaque gabonais doit savoir qu’il est dans une situation telle que:soit son president est mort,soit il est vivant et meme s’il revient au gabon il n’en n’aura plus pour longtemps.dans l’un au l’autre situation sa succession doit etre publiquement évoquée et si possible aller dans la rue pour mieu se faire entendre.

    Tel qu’il est entrain de picer déjà dans les habits et aux dernieres nouvelles semble t il qu’il aurait demandé de rendre le pouvoir aux fangs et que pascaline et Ali qui sont à couteau tiré ne sont pas daccord.Divungui Didjob s’afficherait dejà clairement pour l’application de la consstitution en cas de vacance du pouvoir afin qu’il se presente aux elections.une grande batailles s’annonce car Mabundou maganga moussavou Mayila vont tenter leur chance.Meme jean eyegue ndong se porterait candidat.c’est ca la democratie.

    Mais dire que ali va passer en force,alors la guerre civile sera inévitable .

  10. L'EXILE

    1 Juin 2009 a 20:36

    Dr MENGARA je tien d’abord a vous remercier pour avoir si courageusement sacrifier des heures de délicieuses oisiveté et de contemplation de la nature, pour faire de votre bouche,la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche et de votre voie la liberté de celle qui s’affaisse au cachot du désespoir.Et vous dire par la suite que l’initiative,personnellement,je ne voix pas tous son intérêt.Par contre profiter de la vacance de l’État pour être plus proche des gabonais en vue de savoir avec exactitude ce que les conspirateurs du régime prévoient pour l’intérêt des lobbies nationaux et internationaux.car comme on dit celui qui est devant n’ira pas loin si celui qui est derrière a un pistolet.Fait en sorte que tous les “GONBO” qui font l’actualité au Gabon soient dans votre ligne de mire,car comme le dit un proverbe “Quand le caméléon meurt, le lézard hérite de son sac de kolas”.Je vais finir en disant à ces GONBOISTES:
    Qu’il est écrit que le dictateur qui inscrit son destin en lettre cousue de haine de trahison et de lâcheté paiera au prix cher la sanction de l’histoire.
    Qu’il est aussi écrit qu’on peut tromper tout le temps une partie du peuple,qu’on peut tromper tout le peuple une partie du temps mais que l’on ne pourra jamais tromper tout le peuple tout le temps.

  11. LE SALUT

    1 Juin 2009 a 20:19

    REPONSE A BEKALE.

    POURQUOI VS ETES SI LIMITES? LES GABONAIS CULTIVENT LA HAINE A CAUSE DE L’EXPLOITATION DONT ILS SONT VICTIMES DEPUIS PLUS DE 40ANS .ET JUSQU’A CE JOUR SI IL EXISTE UN HOMME QUI EST RESTé FIDELE à SA DEMARCHE QUI PRONE LE DEPART DE BONGO POUR LA LIBERATION DU GABON C’EST BIEN MENGARA. JE VOUS SIGNALE QUE MAMBOUNDOU VIENT DE SE RALIER .MENGARA N’A PAS BSOIN DE PUBLICITE.ET SI DERRIERE LA DISSIMULATION DE L’ETAT SE SANTE DE BONGO VOUS ETES INCAPABLES DE SAVOIR QUE QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL SE TRAME VOTRE SORT EST A PLAINDRE.VS ETES SUR LE SITE D’OPPOSTION GABONAISE LE PLUS VISITE.LES GENS NE SONT PLUS DUPES.VOUS POUVEZ DEMEURER DANS VOTRE CAVERNE .ON REFLECHIT ICI NOUS!!!

  12. bekale

    1 Juin 2009 a 19:04

    je m’adresse a tous les internautes de ce forum.
    Arretez donc de vous faire mener par le bou de la queue. mangara vous rempli de haine, vous pousse a la revolte tandis que lui est assi dans son bureau. je suis d’accord avec Ndong Minko. le bdp vut faire sa propre publicité en nvoyant une delegation en espagne. Epuis que je sache Mr Bongo a bien le droit d’etre malade ou de cacher sa maladie. Ex : dans quelle societe vivrons nous a chaque teste de maladie du VIH les institutions sanitaire venaient a divulguer les resultats de tous les gabonais. ou est l’intimité dans tout ça? est ce que l’un de vous tous qui discutez ici aurait accepté qu’etant malade son etat de santé soit etalé aux yeux de tout le monde? alors que le bdp arrete son desordre. quand a vous gabonais ouvrez ls yeux.

  13. bekale

    1 Juin 2009 a 18:49

    j’aimerai poser la question a ce mangara de savoir quand lorsque sera parti bongo qu’est ce qu’il fera? restera t-il la au BDP ou changera t-il le but de son combat ( changer le nom du bdp ) et s’attaquer a quelqu’un d’autre? Que deviendra le bdp apres Bongo? se changera t-il en parti politique? out ceci n’est que desordre de sa part. Je pense personnelement que mangara lui reve aussi du poste suppreme, n’ayant la possibilité de former un vrai parti, il a former un mouvement qui vise uniquement le president en place, le critiquer et faire passer ses idees a travers ses critiques. acceptera t-il de voir Bongo sauter et que quelqu’un d’autre vienne prendre la place sur la quelle il a fait sauter quelqu’un? Cher mangara apprenez que qu’un vrai combatant use des de tecatiques, de techniques, des ses armes de son savoir pour venir a bou de son adversaire. c’est par des oeuvres qu’un vrai homme qui veut vraiment changer les choses prouve et montre la difference et non par des critques et des injures envers son adversaire. tu n’es donc toi aussi qu’un trompeur ingrat qui ne pense qu’a assoire sa penser. qu’as tu fait de bon pour le gabon? partage tu la douleur que vive les population gabonaise comm tu dis? Seras tu present aux mouvements de revolte que tu encourage? ou restera tu derriere ton bureau aux USA et regarder de loin les gabonais se faire du mal et venir ensuite continuer ton desordre? Tu traite Bongo et sa bande de tous les noms mais jusqu’a preuve du contraire Bongo n’a prononcé aucune injure a ton egard. et tu pretend etre mieux que lui? arrete de vendre des illusions aux gabonais. a crore que tu vis de ce mouvement inutil qu’est le bdp.

  14. Ndong Minko

    1 Juin 2009 a 18:49

    L´idée d´envoyer une délégation du BDP en Espagne me semble intéressante dans le fond, mais je suis toutesfois sceptique quant aux réelles effets que cette initiative pourrait produire. Je pense que cette décision relève plutot du coup d´éclat politico-médiatique orchestré par le BDP, que d´une volonté réelle d´informer le peuple gabonais. À travèrs cette action, le BDP ne vise rien d´autre que son propre Marketing et faire parler de lui en temps que fèr de lance d´une alternance politique véritable au Gabon. La durée du mr Bongo et le silence de mort qui entoure son hospitalisation demeurent certes inquiétants pour tout gabonais, mais pourqoui entreprendre une telle démarche au moment même où l´on sait que l´information sur sa santé est de plus en hypothétique, voire censurée, que ce soit par les Bongoistes eux-mêmes ou par les milieux politiques européens, et espagnoles en particuliers? Que le BDP explique aux Gabonais comment il va procédé en Espagne pour recueillir ces informations dont -il parle avec tant de simplisme? Va-t-il les recueillir à la repésentation diplomatique du Gabon en Espagne, qui de toute évidence n´est d´autre q´une antenne du Régime? Va-t-il puiser les informations dans une agence de presse espagnole qui doit désormais obéir aux instructions strictes du gouvenement espagnole sur ce sujet? Le BDP dispose-t-il d´une cellule d´agents secrets en Espagne susceptibles de lui fournir des informations précises et fiables rélatifs à la santé de mr Bongo? Que les Gabonais ouvrent désormais les yeux et cessent de se laisser “emballer” par nímporte quel pseudo illuminateur occasionnel.

  15. bekale

    1 Juin 2009 a 18:26

    Pourquoi épilogue-t-on sur la santé d’un être humain…être non immortel, ni éternel; même s’il se nomme Omar Odinba BONGO, Président du Gabon, recordman de longévité à la tête d’état. Je crois plutôt que les Gabonnais doivent maintenant se préparer à vivre les deux suites probables de la maladie de leur Président:
    1 – M. BONGO revient d’Espagne guéri de son mal. Alors la vie continue son cours normal au Gabon
    2 – M. BONGO meurt ou reste invalide et incapable de continuer son règne sur le Gabon. Dans c cas, que les gabonais s’arment de courage et de confiance pour trouver le moyen de transition le plus pacifique qui soit. Que les gabonais évitent de suivre les appels à la révolte des quelques politiciens qu’il leur reste. Que les gabonais s’évitent une guerre civile qui, s’ils n’y prennent gardent, risque de faire disparaitre ce petit état d’Afrique central.
    Je parie que des personnes tapis dans l’ombre, avec des CV sous le bras, soufflent le bout de leurs doigts en attendant une éventuelle guerre civile au Gabon afin d’avoir du boulot dans une certaine mission de maintient de paix dans ce pays.
    Aux gabonnais de savoir ce qu’ils veulent pour leur état et pour eux-même.
    C’est mesquin, méchant et inhumain de rester dans les salons feutrés de Paris, Londre ou New-York, et d’épiloguer sur l’état de santé d’un simple être humain, du-t-il se nommer OMAR BONGO.

  16. Mayila MalekouToungui

    1 Juin 2009 a 16:10

    Jeudi 28 mai 2009 17h46 à Barcelone, la nouvelle est tombée. Pourtant les proches ont su garder le silence. Après 42 ans au pouvoir, l’homme, petit à petit, a vu sa couronne de fleurs dorées se poser sur son cercueil comme lui le faisait et le promettait aux autres.
    L’histoire du Gabon retiendra qu’il a été généreux avec les siens, qu’il a dû éliminer certains ennemis,qu’il instaura un parti unique féroce et qu’il préserva le Gabon dans la stabilité et la misère durant ses quatre décennies de règne.
    Adieu monsieur le Président,
    Que la terre vous soit légère
    Patriotiquement votre.

  17. mbil foual

    1 Juin 2009 a 15:20

    L’idée d’aller en Espagne est peut-être intéressante, mais vous avez trop vite fait d’ébruiter l’affaire. De plus, vous en parlez comme s’il s’agissait d’y rendre simplement visite à un vieil ami malade. J’ose espérer que tel n’est pas le cas.
    Ainsi, je pense donc que votre stratégie risque vraiment de manquer d’efficacité, car vous auriez dû procéder par une enquête secrète afin de soutirer des infos précises au sujet de la santé de Mr Bongo. Maintenant que vous annoncez publiquement votre démarche, pensez-vous que l’entourage de Mr Bongo vous laissera faire ? A moins de faire partie du sérail, ne donnez pas l’impression au peuple gabonais averti que vous faites preuve de naïveté. Wolé Soyinka disait jadis à Senghor et aux partisans de la négritude ce qui suit : “Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il saute sur sa proie et la dévore”. Je vous laisse donc méditer longuement sur cette citation, vous tous qui menez un combat radical qui se veut efficace contre Mr Bongo et le bongoïsme.
    A bon entendeur, salut!!!

  18. Alèmbétogo

    1 Juin 2009 a 13:22

    Bonsoir chers compatriotes,je loue votre courage pour toutes les initiatives que vous entreprenez pour libérer le Gabon des griffes du régime actuel.A mon humble avis,je ne trouve pas opportun d’aller s’enquérir de la situation de la santé de Bongo sur place,car son entourage pourrait-il accepter que le BDP s’approche de leur mentor angonisant?Je pense qu’il vaut mieux trouver les stratégies idoines pour empêcher la prise du pouvoir par le lobbie bongoïste…

  19. De moi à vous

    1 Juin 2009 a 12:50

    Je suis du meme avis que Jean-félix N.

    Ne vous trompez pas de cible. Ali est votre cible.

    Et le Gabon a tellement connu des opposants jadis vaillants qui sont a la longue tombes sous la fourdre des BONGO CFA (qui soit dit en passant doit etre de l’argent travaille pour embrouyer les esprits).

    En tout cas, chacune de vos decisions doit etre precedee par une priere à Dieu. Seuls Dieu et le peuple peuvent sauver le Gabon des griffes de Bongo, d’Ali Ben ou de Pascaline. Et oui, Pascaline et son mari n’ont pas dit leur dernier mot meme s’il y a deja eu des ententes secretes entre le frere et la soeur.

  20. OBAMIKO

    1 Juin 2009 a 09:44

    Cette initiative peut elle apporter quelque chose? La famille, avec leurs complices européens, ont tout verrouillé. Enfin, c’est peut être mieux que de ne rien faire; les 3 semaines de repos sont largement consommées; le mensonge s’effrite déja.

  21. Okoukoué

    1 Juin 2009 a 07:52

    Je trouve cette initiative d’envoyer une délégation du bdp en espagne très louable puisqu’elle nous donnera la vérité.Car les bongoistes veulent nous faire dormir pour prendre le pouvoir en silence.Il serait souhaitable d’en informer france 24 et tous les médias pour couvrir cet événement.Je ne sais pas s’il est possible aussi de mobiliser la communauté gabonaise d’espagne à l’action du BDP.

    bonne chance

  22. instant

    1 Juin 2009 a 05:51

    BDP si vous passez à l’acte le 13 juin ,je ne vois pas le Gabonais qui vous résistera par la suite,car une telle initiative était attendu.Même de loin on est avec vous en prière et tout pour que cela se passe bien.
    Nous voulons des leaders réactifs,l’heure n’est plus aux discours,c’est assez.

  23. Jean-félix N.

    1 Juin 2009 a 05:10

    Je ne vois pas trop l’intérêt d’un tel voyage . L’absence de Bongo du pays devrait normalement affiblir son pouvoir.Le BDP devrait en profiter pour installer une véritable démocratie au Gabon en menant de serieuses actions de sensibilisation du peuple face à ce drame dont il est victime. C’est le moment de faire en sorte que le peuple comprenne le sens du combat du BDP. C’est cela même qui pourrait mettre fin aux ambitions d’Ali Bongo. Moi personnellemnt je considère que Bongo n’est plus de ce monde. Il ne pourra plus jamais diriger notre pays, même si par extraordinaire il était rétabli. C’est Ali Ben qui cause problème. Essayons d’être le plus objectif possible dans ce genre de situation. La politique est un don de Dieu. il n’est pas donné à tous de changer le destin d’un pays. Je trouve que Bongo a les couilles sur le billot,et que c’est le moment de les lui couper. Le BDP a-t-il oui ou non une vrai hâche pour les lui couper ? Si dans cette situation le BDP est incapable d’accabler le régime en place, alors il faudra se résoudre à accepter que notre pays ne sortira jamais de sa tragédie. Le Gabon sera définitivemnt un pays monarchique et anarchique . Ce que je viens de dire ici est vrai. Il agir maintenant cher compatriote MENGARA. Toutes ces longues années de votre combat pour la démocratie au gabon doivent aujourd’hui payer. Il faut parrallèlement mener des enquêtes auprès des Gabonais pour connaître leur avis sur le BDP. Expliquer aux Gabonais ce qu’est le BDP afin de gagner leur confiance et leur soutien. C’est alors que l’on pourra commencer à faire de Grandes manifestations demandant le départ de Bongo et sa clique. Les forces de l’ordre seront débordées et le pouvoir vacillera.C’est un défi qui a tout son sens dans notre contexte politique actuel. Il faut savoir viser juste en politique, parceque si l’on rate sa cible, elle en retour ne nous ratera pas. Les gens ont le sentiment que le BDP est le parti des FANGS , visant uniquement les intérêts des FANGS. Donc pour faire bien les choses il faudrait d’abord que le BDP mette au Gabon une vraie campagne de sensibilisation pour gagner la confiance du peuple . Le changement de notre pays ne se fera jamais sans le peuple, après le départ de Bongo.
    Que Dieu bénisse le Gabon.

  24. PICON

    1 Juin 2009 a 04:05

    c’est super.Je crois que c’est une bonne idée d’aller voir ce qui se passe en espagne.
    J’ai appris qu’il picerait dans ses habits.c’est vrai?
    tsouoooo Bongo ondimba

  25. Mba

    1 Juin 2009 a 03:04

    Grand frere Mengara ,je salue ton initiative .J’aurais voulu participer a cette delegation mais les moyens me manquent. Je voudrais juste de conseiller de faire attention et de tenir loin de la famille satanique d Bongo ,n’aies pas de contact physique avec eux sinon ils vont te salir.Bonne chance et nous attendons les bonnes nouvelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*