Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Pierre Mamboundou demande au gouvernement de « recapitaliser la SEEG »

Auteur/Source: · Date: 1 Juin 2009
Catégorie(s): Economie

Lors d’une conférence de presse qu’il a animée samedi soir à son siège d’Awendjé (4ème arrondissement de Libreville), le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG/ opposition), Pierre Mamboundou a demandé au gouvernement de « recapitaliser la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG, filiale du groupe français VEOLIA) qui est un bras séculier de la politique sociale », a constaté GABONEWS.

Relevant les difficultés auxquelles la SEEG reste confrontées (approvisionnement, production) d’une part et ceux des consommateurs (taxation du prix du KWh), Pierre Mamboundou s’est interrogé sur les termes de la convention de privatisation de la société, 12 ans après sa signature.

Selon le Président de l’UPG, le groupe VEOLIA n’a plus maintenu sa décision de départ de revoir à la baisse les tarifs d’eau et de l’électricité.

« Malheureusement cette baisse observée au départ s’est transformée en hausse vertigineuse, d’autant plus que dans la facture de l’eau et d’électricité, il est imputé une TVA de 18% pour l‘électricité », a dénoncé Pierre Mamboundou, cherchant à savoir les raisons de l’augmentation.

Pour lui, les résultats de la SEEG depuis la privatisation en 1997 ne sont pas satisfaisants.

Le 26 mai dernier, le député du 2ème siège de Makokou (chef lieu de la province de l’Ogooué – Ivindo, Est), Alain Claude Bilié Bi Nzé, avait interpellé le Ministre de l’Energie au perchoir de l’Assemblée nationale sur les préoccupations posées par les consommateurs sur la SEEG.  


SUR LE MÊME SUJET
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
Electricité de France (EDF) a acquis la moitié des parts (51%) détenue depuis 1997 par Veolia dans sa filiale gabonaise de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), a appris l'AGP EDF a racheté 25% des parts de Veolia pour un montant de 975 milliards de FCFA, a indiqué une source proche de la SEEG. La Commission de l’Union européenne (UE) a notifié en début de semaine la transaction autorisant l’acquisition en commun, par Electricité de France (Edf) et Veolia, de 51% du capital de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Au directoire de la SEEG, on ...
Lire l'article
L’Union européenne n’a rien eu à redire sur le rachat de la moitié des 51% des parts de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), détenus par Veolia Environnement SA. La Commission européenne a validé ce 25 janvier le contrôle conjoint de la SEEG par les deux groupes. La Commission européenne a autorisé ce 25 janvier la prise de contrôle commune de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) par Veolia Eau et Electricité de France (EDF), via l'acquisition en commun de la société Veolia Water India Africa, actuellement exclusivement contrôlée par Veolia Eau. ...
Lire l'article
Les agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ont déclenché une grève générale illimitée, lundi à Libreville, à l’appel du Syndicat des personnels du secteur eau et électricité (SYPEG), pour dénoncer notamment leurs mauvaises conditions de travail, a constaté un journaliste de l’AGP. Le SYPEG, qui dénonce aussi la mauvaise gestion de l’entreprise, annoncé qu’un service minimum est observé depuis le début de la grève, lundi, conformément au code du travail gabonais. Selon le syndicat, la prestation ‘’exécrable’’ des sous-traitants sur les ouvrages est responsable de la mauvaise qualité de service dans toutes les exploitations ...
Lire l'article
Invité à Paris pour prendre part aux festivités de la fête nationale française ce 14 juillet, le président gabonais, Ali Bongo, s’est entretenu la veille avec une délégation du Groupe Electricité de France (EDF). Il s’agissait d’étudier des pistes de coopération entre Véolia et EDF pour le renforcement des capacités de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Présent dans la capitale française pour assister au défilé du 14 Juillet dans le cadre de la fête nationale de la France, le président gabonais en a profité pour s’entretenir le 13 juillet avec le PDG du Groupe Electricité de ...
Lire l'article
Pierre Mamboundou s’est exprimé ce 13 février sur la perte par le Gabon du poste de Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC). Mettant la perte de ce poste à l’actif d’une « diplomatie digne d’amateur », le Chef de file de l’UPG a demandé que soit organisée sans délai une réunion extraordinaire pour rediscuter les nouvelles conditions de fonctionnement et de répartition des responsabilités au sein de la BEAC puisque la nomination d’un gouverneur équato-guinéen rend de fait caduc toutes les autres dispositions arrêtées à Fort Lamy. L’organisation de cette réunion permettra selon Pierre Mamboundou de clarifier ...
Lire l'article
Face à la persistance des coupures d'eau et d'électricité dans de nombreux quartiers de la capitale gabonaise malgré l'obligation de résultat assignée à la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG), le gouvernement a mis en demeure Veolia d'assurer l'approvisionnement continue d'eau et d'électricité à Libreville sous peine de rompre de la convention de concession. Réuni en Conseil des ministres le 29 décembre dernier, le gouvernement a vertement fustigé les insuffisances de la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) qui privent encore d'eau de nombreux quartiers de la capitale gabonaise. «Selon les premiers éléments de l'audit amorcé, le système de distribution ...
Lire l'article
Le candidat de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), Pierre Mamboundou, était l'invité le 21 août dernier des «Débats» de la RTG 1, où il a défendu son projet de société et mis en évidence les failles du régime en place qu'il dénonce depuis 1989. Dans un discours pas toujours accessible, le célèbre opposant a notamment mis en avant les réformes constitutionnelles qui doivent permettre la restauration de l'autorité de l'Etat, ou encore la révision des contrats des entreprises de services publics afin d'améliorer leur rendement et leur rentabilité pour les Gabonais. Les réformes constitionnelles étaient une nouvelle ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG – opposition), Pierre Mamboundou, a demandé vendredi aux chrétiens du Gabon de prier pour le pays en proie à une insécurité galopante. « Permettez moi de m’adresser particulièrement aux chrétiens pour leur demander de redoubler de vigilance spirituelle, de prier chaque jour pour demander au Seigneur de défendre le pays; de me défendre contre mes adversaires, et de combattre ceux qui me combattent en saisissant le petit et le grand bouclier pour me secourir », a déclaré Pierre Mamboundou, citant précisement le Psaume 35 lors de la conférence de presse organisé à son ...
Lire l'article
Le président de l'Union du peuple gabonais, souhaite déroulement la Cénap dispose de temps pour effectuer des correctifs indispensables au bon déroulement des opérations électorales. LE président de l'Union du peuple gabonais (UGP), Pierre Mamboundou a tenu jeudi dernier une conférence de presse pour donner sa position sur l'organisation des élections locales du 27 avril prochain, et auxquelles son parti prendra part avec une soixantaine des listes sur l'ensemble du territoire ainsi que sur d'autres questions d'actualité. D'emblée, Pierre Mamboundou a tordu le cou à une certaine presse de l'Hexagone, qui titrait dans l'une de ses éditions « le président Bongo Ondimba ...
Lire l'article
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
EDF dans le capital de la SEEG
Gabon : L’UE dit oui au contrôle de la SEEG par Véolia et EDF
Grève générale illimitée à la SEEG
Gabon : Ali Bongo au chevet de la SEEG ?
Gabon : Pierre Mamboundou demande de nouvelles conditions de fonctionnement et de répartition des responsabilités au sein de la BEAC
Gabon : Le gouvernement menace de rompre le contrat de la SEEG
Gabon : Pierre Mamboundou veut «la restauration de l’autorité de l’Etat»
Gabon: Insécurité au Gabon: Pierre Mamboundou demande aux Chrétiens de prier pour le pays
Gabon Locales 2008: Pierre Mamboundou demande le report du scrutin


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Juin 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*