Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Pénurie d’essence super constatée dans les stations-service de Libreville

Auteur/Source: · Date: 3 Juin 2009
Catégorie(s): Société

Une partie des stations-service de Libreville était très touchée mercredi par une pénurie d’essence super, entraînant des longs bouchons et des chaînes interminables de véhicules, a-t-on constaté.

Ce produit fait cruellement défaut depuis pratiquement trois jours dans les stations-service et lorsqu’il est disponible, il est vite raflé par les automobilistes, selon les gérants des stations.

Selon la majorité des gérants approchés par l’AGP, cette situation est due à l’insuffisance des quantités du produit distribuées par la direction de la Société d’entreposage des produits pétroliers (SEGPP).

Depuis mardi, le trafic, très dense après un week-end prolongé, a augmenté l’affluence dans les stations-service et est à l’origine des bouchons monstres des automobilistes recherchant du super.

Le gouvernement a décidé de baisser les prix des produits pétroliers en janvier dernier. A la pompe, le prix du super est fixé à 595 francs CFA le litre et celui du gasoil à 470 francs CFA.

Le gouvernement avait avancé comme argument le programme triennal conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) pour la période 2007-2010. Il s’est agi pour l’Etat de se s’engager à faire jouer le mécanisme d’indexation des prix des produits pétroliers, lequel consiste à ajuster les prix à la pompe, en fonction de l’évolution des prix internationaux, selon le ministre gabonais des Finances Blaise Louembé.

Malgré ces efforts, Libreville est confronté deux mois sur trois à des pénuries à répétition, souvent attribuées à des grèves des agents de la Société gabonaise de raffinage (Sogara), installée à Port-Gentil (ouest), et unique société de raffinage dans le pays.

Le marché de la distribution, qui représente environ 500 millions de litres par an, n’est pourtant pas mal loti. La société sud-africaine Engen qui a acquis 60% des actions de Pizo Shell, discute ce marché avec Total marketing, Olibya et Petro Gabon.

Au Gabon, le parc automobile est constitué en grande partie de véhicules 4×4 à cause du piteux état des routes fortement défoncées par endroit dans la capitale. Quoique saturé, le parc automobile, qui avoisinerait selon des sources 95 mille véhicules, est à l’heure actuelle difficile à estimer, pour une population de 1,5 d’habitants.  


SUR LE MÊME SUJET
La société de distribution des produits pétroliers, Pétro Gabon, a renforcé son stock de gaz butane à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), confrontée depuis deux semaines à une pénurie de gaz butane. La société a fait venir de Libreville deux containers de bouteilles de gaz pleines, soit plus de mille bouteilles, pour faire face à cette pénurie qui aurait été provoquée par ENGEN, autre société distributrice de gaz. ENGEN n’arriverait plus à assurer correctement son service à Port-Gentil, la 2ème ville du Gabon, où le gaz naturel est transformé surplace en gaz butane. La Société gabonaise de raffinage (SOGARA), opérateur ...
Lire l'article
Dans le cadre de la grande opération de promotion qu’elle a initiée depuis le 10 mai dernier, l’entreprise CFAO Motors a poursuivi à quelques encablures de l‘Aéroport  de Libreville (ADL), l’exposition des véhicules de la gamme Mitsubishi, en collaboration avec les stations services Total, a constaté GABONEWS. Lignes robustes, design alliant solidité et performance, carrosseries chromées assorties de couleurs sombres, autant de caractéristiques propres aux deux voitures du constructeur japonais. A cet égard, la station Total  proche de l'aéroport accueillait, mardi dernier, le PAJERO GL et le Pick up double cabine L200; deux véhicules en promotion chez CFAO Motors. « Les plus consommés et ...
Lire l'article
Les stations-service étaient pris d'assaut mercredi à Libreville et Port-Gentil (sud), les capitales politique et économique du Gabon, au lendemain de l'annonce d'une grève imminente dans le secteur pétrolier, ont constaté des journalistes de l'AFP. Mardi, l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui regroupe 4.000 des 5.000 travailleurs du secteur, avait exhorté les populations à s'approvisionner en carburant et autres produits pétroliers avant le déclenchement imminent de sa grève illimitée. Le syndicat n'avait pas souhaité préciser à quel moment débuterait le mouvement. "Le mot d'ordre de grève n'a pas encore été lancé mais c'est imminent", a indiqué à l'AFP un des ...
Lire l'article
La livraison de l’essence, après quelques jours de pénurie, a provoqué ce mercredi de longues files d’attente dans certaines stations- services de Libreville, a constaté un journaliste de GABONEWS. « Lorsque les livraisons arrivent à Libreville, les automobilistes viennent des localités environnantes pour s’approvisionner ici avant que le carburant ne parvienne ailleurs », a indiqué Amegbo, un pompiste, en ajoutant que « c’est ce qui entraîne cette longue queue ». De guerre lasse, certains conducteurs ont cessé de faire la queue pour se ravitailler au marché parallèle (marché noir) où le litre serait vendu à 500 francs CFA contre 470 francs CFA ...
Lire l'article
Le Directeur de la Société Gabonaise d’Entreposage des Produits Pétroliers (SGEPP), Léon Louis Folquet, a confirmé ce mardi soir que « Les livraisons de l’essence s’effectuent actuellement dans les stations –service de Libreville » après la pénurie de l’essence observée depuis le week-end écoulé notamment dans la capitale gabonaise. « Nous avons du importer du carburant pour pallier les carences actuelles. Ainsi, 4.000 tonnes de super et 4.000 t de gasoil font partie de ces importations », a indiqué M. Folquet sans en préciser l’origine. Il a tenu à rassurer que « nous disposons de trois jours de stockage de gasoil ...
Lire l'article
Le gaz butane est absent sur le marché de Libreville depuis une semaine, une situation due à une grève qu’observent depuis mardi les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), a-t-on constaté lundi. Dans la capitale gabonaise, les rares boutiques où le gaz est encore disponible, la bouteille pleine de 12,5 kg se négocie déjà. Des longues filles d’attentes se formaient lundi matin, a-t-on observé dans différentes stations services. ’’Je profite déjà au risque d’être rattrapé par cette pénurie’’, affirme une ménagère chargée de ses deux bouteilles vides chacune. Derrière cette dame d’environ 40 ans, les bouteilles envahissent déjà le lieu ...
Lire l'article
Les stations essence de la capitale gabonaise, Libreville, affichent toutes des panneaux annonçant la pénurie de carburant qui met désormais à rude épreuve les automobilistes qui doivent ainsi sillonner, parfois en vain, toutes les stations en vue de trouver quelques gouttes d’essence pour se ravitailler, ont constaté ce lundi les reporters de GABONEWS. Dans les stations-service où il y a encore quelques litres de carburant, des files de véhicules et d’automobilistes attendent, avec espoir, le moment où ils pourront avoir un peu d’essence. En effet, ce produit se fait de plus en plus rare et pousse les automobilistes à aller loin ...
Lire l'article
Un nombre considérable de stations services « Engen » visitées dans la capitale gabonaise, connaît une rupture de carburant Diesel, depuis ce lundi matin. La pénurie a été constatée dans les stations service de Lalala, Carrefour la SNI Likouala, et à Nombakélé, respectivement situées aux 5ème, 4eme et arrondissements de Libreville. Cette situation a suscité l’ire de certains chauffeurs de taxi, surtout les fidèles clients de cette entreprise pétrolière, à l’instar du jeune transporteur urbain, Oumar. « Nous ne savons plus quoi faire, changer de station à chaque fois crée un manque à gagner, le carburant manque ici depuis dimanche, et nous n’avons ...
Lire l'article
Libreville, la capitale gabonaise, connaît depuis quatre jours une pénurie du gaz butane, due au manque de bouteilles chez l'un des principaux distributeurs ENGEN (ex Pizo-Shell), a appris l'AGP vendredi auprès des gérants des stations services. ''Il n y a plus de gaz depuis environ quatre à cinq jours. Cela est dû au fait que Shell a refusé d'utiliser les bouteilles de Pétro Gabon'', a indiqué Charles Solagni, chef de piste dans une station Shell à Libreville, qui dit avoir commandé 350 bouteilles mais n'en a obtenu que 50. Dans les stations services Pétro Gabon, il y a plus de bouteilles ...
Lire l'article
Les gestionnaires des stations piscicoles de l’Etat sont en évaluation à Libreville après plus d’une semaine de travaux en atelier axés essentiellement sur la gestion des stations piscicoles. Pour ce faire, les 23 gestionnaires en séminaire se doivent de présenter un travail qui obéisse à toutes les normes requises à l’instar de celles présentées tout au long la formation dont l’aménagement des infrastructures piscicoles, la gestion économique d’une ferme, la gestion d’une station piscicole entre autre. Pour les organisateurs de cette évaluation, la connaissance de ces modules par les gestionnaires, contribuerait à redynamiser les activités dans les stations piscicoles de l’Etat et ...
Lire l'article
Pénurie de gaz dans la 2ème ville du Gabon : Petro Gabon renforce son stock
CFAO Motors se vend dans les stations services Total de Libreville
Grève annoncée des pétroliers au Gabon: les stations-service prises d’assaut
Gabon: La livraison de l’essence provoque de longues files d’attente dans les stations- services à Libreville
Gabon: Début des livraisons de l’essence dans les stations-service de Libreville
Gabon: Société : Une pénurie de gaz butane touche Libreville
Gabon: Les stations d’essence affichent « panne sèche » à Libreville
Gabon: Des stations services à cours de gazole ce Lundi à Libreville
Gabon: Le manque des bouteilles à l’origine de la pénurie du gaz butane à Libreville
Gabon: 23 gestionnaires des stations piscicoles de l’Etat en évaluation à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Juin 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*