Socialisez

FacebookTwitterRSS

URGENT: Gabon: André Mba Obame, Ministre de l’intérieur gabonais, mijoterait une plainte contre le BDP-Gabon Nouveau

Auteur/Source: · Date: 3 Juin 2009
Catégorie(s): News BDP,Politique
mba_obame_bdp.jpg

André Mba Obame vs. BDP

Des rumeurs persistantes circulent actuellement dans les milieux judiciaires à Libreville faisant état de la tentative par M. André Mba Obame, Ministre de l’intérieur, d’intenter une plainte en justice contre le BDP-Gabon Nouveau pour les motifs de subversion et de trouble à l’ordre public.

Monsieur Mba Obame aurait contacté le procureur de la République aux fins de commencer les procédures en ce sens. Mais le procureur aurait conclu en l’irrecevabilité de la plainte, faute de preuves.

Cette tentative de plainte de Mba Obame fait suite au meeting que le BDP-Gabon Nouveau avait essayé d’organiser au Quartier Rio le 23 mai dernier, meeting qui avait été interdit par le Ministre de l’intérieur qui, dans une interview à l’AFP du même 23 mai, déclarait le BDP mouvement illégal pour justifier son interdiction. Un fort déploiement policier estimé à près de 300 gendarmes et policiers déployés au dit carrefour et alentours avait marqué cette interditction.

Le meeting du BDP-Gabon Nouveau avait pour objet, devant l’absence prolongée d’Omar Bongo du pouvoir pour cause de longue maladie, d’interpeller les institutions de la République (Gouvernement, Parlement et Cour constitutionnelle) aux fins de leur faire constater la vacance du pouvoir au Gabon conformément à l’article 13 de la Constitution. Le Dr. Daniel Mengara, Président du BDP, avait, en amont de cette occasion, envoyé une lettre à ces institutions démontrant pourquoi il était important pour le Gabon que la vacance du pouvoir soit immédiatement constatée.

M. André Mba Obame aurait par ailleurs, selon les mêmes sources, très mal pris la lettre que le Dr. Daniel Mengara lui avait fait parvenir le 28 mai, lettre dans laquelle le leader du BDP-Gabon Nouveau lui faisait une leçon de droit sur la liberté associative, allant jusqu’à déclarer: « Monsieur le ministre, vous déshonorez le titre de « docteur » en science politique que vous portez ».

Le BDP-Gabon Nouveau attend de voir si les informations relatives à cette plainte se confirmeront. Le mouvement avertit également Mba Obame contre toute tentative de vouloir arbitrairement museler l’expression libre au Gabon.

Le mouvement compte redoubler ses efforts de conscientisation, en vue d’éviter l’établissement d’un pouvoir héréditaire au Gabon en ces temps incertains que le mouvement considère comme des temps de vacance effective du pouvoir au Gabon, une vacance de pouvoir que le gouvernement s’évertue à nier.

Source: BDP-Gabon Nouveau

BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey, 07052, USA
Tel: 973-447-9763
Fax: 973-447-9763



SUR LE MÊME SUJET
Depuis Paris, André Mba Obame aux Gabonais (vidéo): “Tout le monde reste à la maison”
Dans une interview accordée à la chaîne TV Africa 24, c'est depuis Paris qu'André Mba Obame, manifestement en forme et de retour d'Afrique du Sud où il a longuement séjourné pour une opération chirurgicale, a lancé un appel au peuple gabonais qui se résume en ces mots: "Je dis au Gabonais, samedi, tout le monde reste à la maison". http://www.dailymotion.com/video/xn0dio_jt-live-15-12-11-edition-du-soir_news#rel-page-under-2
Lire l'article
L'Etat gabonais a porté plainte lundi pour "outrage à la République" contre Mike Jocktane, ancien conseiller du défunt président Omar Bongo passé à l'opposition, qui affirme que ce dernier a contribué au financement de la campagne du candidat Sarkozy en 2007. "Nous avons porté plainte pour outrage à la République", a déclaré à l'AFP Me Francis Nkea, affirmant représenter la présidence gabonaise et le Trésor public gabonais. L'avocat a précisé que la plainte visait uniquement M. Jocktane, ancien ministre de l'Intérieur d'Omar Bongo, mais qu'il "envisage une plainte contre l'éditeur (La découverte) et les auteurs du livre" +Le scandale des biens mal ...
Lire l'article
Le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition), André Mba Obame, a critiqué mardi la politique du gouvernement. En cause, l’interdiction de l’exportation de bois en grumes et l’emprunt par l’Etat de plus de 175 milliards de francs CFA auprès des banques commerciales, afin de rembourser la dette intérieure. Le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition) et candidat malheureux à la présidentielle anticipée du 30 août 2009, André Mba Obame, de retour d’un séjour de près de 3 mois à l’étranger, a condamné mardi la politique du gouvernement de l’émergence. Notamment en ce qui concerne l’interdiction de l’exportation du bois ...
Lire l'article
Interview de l’opposant gabonais, secrétaire exécutif de l’Union Nationale Le mois dernier était créée, à Libreville, l’Union Nationale (UN), qui fédère trois partis d’opposition (UGDD, MAD et RNR) et cinq candidats à l’élection présidentielle de 2009. Parmi eux, celui qui officiellement est arrivé en seconde position à l’issue du scrutin : André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur d’Omar Bongo Ondimba. Il dresse un bilan sévère des premiers mois de la mandature d’Ali Bongo Ondimba et présente les objectifs la nouvelle formation politique. A l’exception de Pierre Mamboundou (président de l’Union du Peuple Gabonais ), l’opposant historique de feu Omar Bongo Ondimba, ...
Lire l'article
L’ancien ministre de l’Intérieur et candidat à l’élection présidentielle du 30 août 2009 au Gabon, André Mba Obame, a déclaré lors d’un entretien accordé à l’Express que « si rien ne change au Gabon, on va au coup d’Etat avant la fin de l’année ». M. Mba Obame, secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN-opposition), un nouveau parti créé par la fusion de trois formations politiques de l’opposition, avait été interdit de voyage durant sept mois mais finalement obtenu un nouveau passeport début mars. M. Mba Obame précise que « s’il y a eu chez nous un coup d’Etat électoral, on ne ...
Lire l'article
Déclaré vainqueur au cours d’un long processus de contestation du scrutin présidentiel du 30 août 2009 au Gabon, Ali Bongo avait décidé de placer son mandat sous le signe de la rupture. Du côté de ses adversaires, si le Front du refus du coup d’Etat électoral a perdu quelques membres au passage, six anciens candidats ont décidé de créer un grand parti d’opposition. Pour eux, il s’agit de proposer une alternance politique crédible face au PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir. mais aussi, il s’agit de disposer d’une tribune légale pour faire entendre les voix de ceux qui continuent de ...
Lire l'article
COMMUNIQUÉ DE PRESSE Libreville, le 12 octobre 2009 Ce dimanche 11 octobre 2009, à 21 heures, 3 camions remplis de militaires, ont pris d’assaut la ville de Medouneu, prenant ainsi en otage les populations de cette petite ville sans antécédents de violence qui compte moins de 2000 habitants. Interrogés sur les raisons de cette démonstration de force, les militaires ont indiqué qu’ils avaient reçu l’ordre de se déployer dans les villes de la province du Woleu Ntem, pour empêcher les mouvements de violence des populations qui surviendraient à l’annonce des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la Cour Constitutionnelle. Au motif que André Mba ...
Lire l'article
Libreville, 3 septembre (GABONEWS)- Le candidat indépendant, ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, emporte la majorité des suffrages de l’élection présidentielle dans sa province natale du Woleu-Ntem, avec 81,18 % contre 12, 86% pour Ali Bongo Ondimba A noter que monsieur André Mba Obame est arrivé en tête dans la province de l’Estuaire avec 35, 02% devant Ali Bongo Ondimba et Pierre Mamboundou.
Lire l'article
Libreville, 3 septembre (GABONEWS) - Le candidat indépendant, André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur, a obtenu plus de 35 % des voix contre l’un de ses rivaux à la présidentielle, Ali Bongo Ondimba, qui obtient, lui, moins de 30%, a annoncé le ministre de l’intérieur, Jean François Ndongou.
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndoungou s’est exprimé ce lundi sur le retrait des passeports diplomatiques des candidats indépendants à l’élection présidentielle anticipée, Jean Eyéghé Ndong et André Mba Obame, respectivement ancien premier ministre et ancien ministre de l’Intérieur, tel que rapporté ce lundi soir par la première chaîne nationale (RTG1), dans son édition de 20 heures. « Madame le Président de la République a nommé un nouveau Premier ministre, donc on ne peut pas avoir deux (2) Premiers ministres pour un pays. Le premier ministre a sûrement été induit en erreur, en présentant à la ...
Lire l'article
Depuis Paris, André Mba Obame aux Gabonais (vidéo): “Tout le monde reste à la maison”
Gabon – L’Etat gabonais porte plainte contre Mike Jocktane
Gabon : André Mba Obame contre la politique du gouvernement
André Mba Obame : « Les Gabonais méritent mieux »
Gabon : André Mba Obame est persuadé qu’un nouveau rapport de force politique subviendra après les législatives de 2011
Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, candidat malheureux contre Ali Bongo, parle du grand parti d’opposition
Urgent: Andre Mba Obame entame une grève de la faim
Gabon: Urgent / Présidentielle 2009 / André Mba Obame rafle la mise dans sa province natale du Woleu-Ntem
Gabon: Urgent / Présidentielle 2009/ André Mba Obame obtient la majorité des voix dans la province de l’Estuaire
Gabon: Retrait des passeports diplomatiques de Jean Eyéghé Ndong et André Mba Obame: le ministre de l’Intérieur s’explique

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Juin 2009
Catégorie(s): News BDP,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

8 Réponses à URGENT: Gabon: André Mba Obame, Ministre de l’intérieur gabonais, mijoterait une plainte contre le BDP-Gabon Nouveau

  1. dédé

    26 Août 2009 a 06:15

    bonjour,

    je constate juste que beaucoup de réactions pour moi malheureusement vont peut être un peu trop dans le sens d’une certaine vengeance.je m’explique: des hommes ont gouverné notre pays sur la basse d’un système d’une incohérence qui dépasse la définition même de ce terme.les gabonais ne souffrent même plus de leur misère mais ils voudraient juste qu’on leur permettent d’avoir juste une raison de vivre et leur raison de vivre c’est le minimum.Ils ne veulent pas savoir qui est le plus grand sorcier de la république!ils ne veulent pas savoir qui a le plus détourner de l’argent dans les caisses de l’état.pour eux si il doit y avoir une justice ce serai de leur donner ce que la république gabonaise s’est engagée de part la signification même du mot république à leur offrir. ils veulent juste leurs droits en contre parti des devoirs qu’ils ont. Arrêtons la chasse aux “sorciers” et écoutons nos frères parce que je le découvre aujourd’hui ces gens ont été tellement abruti par ce système que maintenant le vrai travail c’est de les sortir progressivement de cette aliénation mentale, sociale et économique
    . les gabonais sont des grands enfants à qui il faudrait inculquer ou sinon réinculquer les valeurs qui nous sont propres et qui a toujours fait de nous un peuple de pacifiste.pourquoi parlons nous de paix alors que la guerre nous ne l’avons jamais connu ? parce que nos frères africains s’entretuent? oui, je veux bien, ces expériences étrangères nous ont vraiment marqué.je dis juste que nous avons perdu tellement de choses qu’aujourd’hui nous nous accrochons à des slogans qui dépasse notre entendement. nous sommes à tous les niveaux de la société des fantômes errants de la république gabonaise.

  2. AVOMO

    16 Juin 2009 a 08:23

    Réponse à cabris mort,

    Je suis d’accord avec ce que vous dites mais notre principale faiblesse au Gabon c’est le tribalisme. vous verrez donc que quand des gabonais comme Rédjembé ou Rawiri se font assassiner, ces gabonais étant d’ethnie myèné, les autres ethnies du gabon ne se sentent pas concernées par ces crimes alors que nous devons tous nous unir et former un bloc pour réclamer jutice et empêcher les auteurs de ces crimes de continuer à nuire. Pour ma part, je soutiendrai le gabonais ou la gabonaise qui à mes yeux me paraîtra digne de confiance. Mais de grâce pas les fils ou gendres de Bongo ni son staff.

  3. olengue orlie

    16 Juin 2009 a 06:33

    votre message est d’une quintescence inebranlable.j’épouse toutes vos idées et je vous encourage a conserver la finesse de votre expression car toutes vos initiatives me parraissent bonnes pour le changement que pronent tous gabonais.le changement du gabon passe par l’extermination de ces deux jeunes gangs,Sans oublier leur pere spirituel que le bon Dieu a decide lui meme de nous en debarrasse.

  4. Angone

    9 Juin 2009 a 08:21

    Comme c’est bizarre que ceux qui ont instrumentalisé le pays avec le tribalisme, les principaux acteurs de l’inégalité au pays, les témoins ou acteurs de massacres et d’injustice (sociale) ,sont aujourd’hui les même qui veulent nous diren tqu’ils aiment lepays,qu’ils sont patriotes,qui ‘ils ne veulent pas le chaos ou tout autr chose….

    Pendant près de 50 ans,un même président,aujourd’hui il n’y pas de second tour aux éléctions présidentielles,la gabon est un pays immensement riche,avec une population faible et une superficie largement suffisante pour sa population… Aujourd’hui, les gabonais sont pauvres,nos frères de proviance sont au chômage ,nos grands-mère n’ont plus rien à manger,alors qu’avec Léon Mba, il y’avait la suffisance alimentaire…

    C’est à Ali qu’i lfaut dire que vous voulez la paix,c’est lui qui a l’armée,qui incite l’armée à faire des fouilles ou des tournées nocturns…

    Le premier ministre a fait un mensogne public,vouliat cacher l’info…Lamentable…

    La justice,la paix sociale,la liberté ou ….

  5. clo

    9 Juin 2009 a 04:54

    svp mr ls bdpeistes , j sai pa cmt on vs apel mais c just pour vous dire qe votre action est légitime ; veillez surtt a agir en pronant l’unité national svp !! ns aimons telmen nos pays et ns n voulons pa de desastr coe en cote d’ivoire , o togo ou encore o zaire !! agissé en pensant a la poupulation gabonaise !! mrci

  6. nat

    4 Juin 2009 a 04:02

    Je pense en fait qu’ils ont peur du départ du BDP à Barcelone PEUR DE LA VERITE qu’ils vont restituer au peuple gabonais .Ils sont obligé de passer par ces pleintes HS pour éviter le scandale.Ils savent qu’ils n’ont aucun pouvoir d’empecher le BDP de se rendre en Espagne le 13 juin prochain ils sont libre de circuler en Europe, et de faire toutes les investigations possibles pour savoir ce qui se passe réellement dans l’interêt du Gabon.Ils n’ont aucun pouvoir en occident .C’est cette impuissance qui l’énerve.

  7. nat

    4 Juin 2009 a 03:49

    Je pense en fait qu’il on peur du départ du BDP en à Barcelone PEUR DE LA VERITE qu’il vont restituer au peuple gabonais .Il sont obligé de passer par ces pleintes HS pour éviter le scandale.Ils savent qu’ils n’ont aucun pouvoir d’empecher le BDP de se rendre en Espagne le 13 juin prochain et de faire toutes les investigations possibles pour savoir ce qui se passe réellement.Ils n’ont aucun pouvoir en occident .C’est cette impuissance qui l’énerve.

  8. cabris mort

    4 Juin 2009 a 01:33

    je voudrais m’adresser au Dr Daniel Mengara,pour lui dire combien la bataille qu’il mene contre les forces du mal au gabon (Ali bongo et Mba Obame)est legitime.je voudrais aussi vous dire combien il est facile de detruire ce duo.il suffit de remettre sur scene les crimes commis par example Ali Bongo a savoir: l’assassinat de joseph redjambe puis recemment celle de george rawiri.je sais combien la memoire des gabonais deja meurtrie par la souffrance quotidienne et egalement empoisonner par le mussungu,le vin de palme et autres,est capable d’oublie des choses.il suffit donc de relancer tout ca de maniere a ce que meme le dernier gabonais au village puisse se rafraichir la memoire.pour mba obame,on sait par exemple qu’un de ses boureau(l’un des gars qu’il envoyait tuer puis mutiler les gabonais) avait sejourne quelques temps aux etats unis pour se cacher parce que poursuivit pas par la justice gabonaise,mais plutot par la justice populaire gabonaise.nous les librevillois connaissons bien que Mr ebanet saturnin etait le chef de gang de mba obame.voila comment il faut detruire cette machine qui en fait n’en est pas une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*