Socialisez

FacebookTwitterRSS

Discours de Barack Obama: «La foi doit nous rassembler»

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2009
Catégorie(s): Monde

13h00: Un monde meilleur…mais «il faudra du temps»
«Je sais qu’il y a beaucoup de musulmans et non musulmans qui se demandent si nous pouvons vraiment prendre ce nouveau départ». «C’est la foi en les autres qui m’a amené ici»

12h57: L’économie et la mondialisation
«L’humanité a besoin de progrès et il n’y a pas forcément de contradiction entre le progrès et la tradition», a-t-il souligné, donnant l’exemple d’un pays comme le Japon. «La formation, l’éducation, c’est ça la monnaie du XXIe siècle».

«Nous allons encourager plus les étudiants américains à étudier dans les communautés musulmanes», a-t-il poursuivi en assurant que les Etats-Unis allaient développer les partenariats avec les pays musulmans.

12h55: Le droit des femmes
«Une femme à qui on ne donne pas l’accès à l’éducation est une femme à qui on ne donne pas son droit à l’égalité», a-t-il dit. «je respecte les femmes qui ont choisi de vivre selon la tradition», a-t-il ajouté en référence au port du voile, «mais cela doit être leur choix».

12h51: La liberté de religion
Le président s’est exprimé pour la diversité des religions, «une véritable richesse». «Chacun devrait pouvoir vivre sa foi librement. La foi doit nous rassembler», a-t-il souligné.

12h49: La démocratie
«Le gouvernement du peuple, par le peuple établit une norme unique», a déclaré Barack Obama en soulignant qu’«une élection ne fait pas une démocratie».

12h45: Le dossier de l’Iran
«Mon pays est prêt à aller de l’avant avec l’Iran», a poursuivi le président américain en insistant sur la nécessité de lutter contre une course aux armements nucléaires. «Chaque pays doit pouvoir accéder à la puissance nucléaire pacifique, en respectant le traité de non prolifération».

12h39: Feuille de route
Sur le processus de paix au Proche-Orient, il a souligné qu’il «est temps que nous assumions tous nos responsabiiités». Le président américain Barack Obama a affirmé que les Etats-Unis soutenaient les aspirations «légitimes» des Palestiniens à un Etat, soulignant que la «seule solution» au conflit avec Israël résidait dans celle prévoyant deux Etats. «On doit retrouver la paix sur la Terre-sainte des trois grandes religions», a-t-il dit.

12h35: La place d’Israël
Barack Obama a un mot pour les Israéliens: «Menacer Israel de destruction ou entretenir des stéréotypes sur les juifs, c’est faux, c’est un obstacle à la paix. Mais il est indéniable que les palestiniens musulmans et chrétiens ont souffert car cela fait soixante ans qu’ils vivent sans terre, sans patrie.»«L’Amérique a des liens très forts et historiques avec Israël» a-t-il souligné, rappelant le soutien des Etats-Unis à un l’état hébreu.

12h33: Retrait des troupes en Irak en 2012
«Nous n’avons aucune revendication territoriale en Irak», a dit Barack Obama en rappelant que les soldats américains quitteront l’Irak en 2012.

12h30: Un engagement fort en Afghanistan
Barack Obama souligne que l’engagement des Etats-Unis en Afghanistan restera fort. «Nous savons que la force militaire ne va pas suffir pour résoudre la situation en Aghanistan et au Pakistan. 2.8 milliards de dollars pour le développement de l’économie afghane.»

«Cela fait sept ans que les Etats-Unis poursuivent Al Qaida les talibans en Afghanistan, ce n’est pas un choix c’est une nécessite. Al Qaida a tué plus de 3000 personnes le 11 septembre», rappelle Barack Obama. «Nous préférerions ramener chacun de nos soldats en Amérique si nous avions l’espoir qu’il n’y avait pas d’extrémistes violents en Afghanistan et au Pakistan déterminés à tuer des Américains. Mais ce n’est pas le cas. Un terroriste qui tue un innocent doit être considéré comme un homme qui tue toute l’humanité».

12h27: Lutter contre l’extrémisme par contre l’Islam
«Nous devons faire face aux tensions et les résoudre en commun», a t-il dit. Le premier problème auquel il faut s’attaquer «est l’extrémisme violent sous toutes ses formes. L’Amérique ne sera jamais en guerre contre l’Islam néanmoins nous lutterons contre les extrémistes qui sont une menace pour la sécurité».

12h20: Lutter contre les stéréotypes
Barack Obama a souligné sa responsabilité «de lutter contre les stéréotypes sur l’Islam» mais à également souligné la nécessité pour les musulmans de lutter à leur tour contre les idées reçues qui touchent les américains. Il a rappelé que 7 millions de musulmans vivent actuellement aux Etats-Unis. «L’islam fait partie de l’Amérique, qu’il n’y ait pas le moindre doute»

12h18: L’héritage de l’Islam
Le Président a rappelé ses liens avec l’islam et la culture musulmane avec notamment son enfance passée en Indonésie, plus grand pays musulman au monde. «Je sais tout ce que nos civilisations doivent à l’islam», a-t-il souligné.

12h15: «Salam Aleikoum»
C’est ainsi que Barack Obama a ouvert son discours au caire. «je suis venu chercher un nouveau commencement avec le monde musulman», a-t-il poursuivi.

C’est dans un lieu symbolique que Barack Obama prononce son discours, devant plus de 2.000 personnes, à l’attention du monde musulman. L’Université du Caire est le foyer de la contestation anti-gouvernementale et, depuis 2003 et l’invasion de l’Irak, théâtre de manifestations anti-américaines. Il est le premier président américain en fonction à s’exprimer dans cette Université, jadis phare de la laïcité et de la liberté académique qui a perdu une partie de l’indépendance durement acquise au cours de ses cent ans d’existence.


SUR LE MÊME SUJET
Le Président américain, Barack Obama, dans une lettre parvenue ce samedi à la Rédaction de GABONEWS, à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, adressée à son homologue Ali Bongo Ondimba, a remercié le chef de l’Etat Gabonais pour les « positions courageuses » prises en soutien de l'action du Conseil de Sécurité des Nations Unies, mais aussi, il l’a félicité pour « les progrès que le Gabon a réalisés récemment en vue d'accroitre sa liberté et sa prospérité ». Texte intégral de la lettre du président Barack Obama à son homologue Ali Bongo Ondimba. « Monsieur ...
Lire l'article
Gabon : le président Ali Bongo reçu par Barack Obama à Washington
Barack Obama a reçu le 9 juin, le président du Gabon. Ali Bongo y était invité en tant que chef de l'Etat qui préside, en ce moment, le Conseil de sécurité des Nations unies. Une invitation mal perçue par la société civile gabonaise, qui avait interpellé le président américain dans une lettre à la Maison Blanche. Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes Arrivé à la Maison Blanche en fin d'après-midi, le 9 juin, Ali Bongo Odimba a eu les honneurs du bureau ovale. Le président gabonais et son homologue américain ont eu un entretien en tête-à-tête. Entretien auquel la presse n'a ...
Lire l'article
Les populations de Libreville attendent avec impatience depuis ce mardi matin l’investiture de Barack Obama, l’homme qui passe désormais pour être l’idole de la jeunesse du monde et de l’incarnation de leurs rêves. Les Gabonais de Libreville, jeunes comme vieux, affichent tous la même impatience et la même peur à quelques heures de l’investiture du 44ème président des Etats-Unis d’Amérique. Obama pour la majorité des jeune, incarne le rêve, la détermination et le succès. « Obama vient de montrer que tout le monde peut atteindre ses objectifs, à condition d’être prêt. C’est pourquoi nous avons hâte de le voir investi dans ...
Lire l'article
Le président élu Barack Obama présentera, lundi 1er décembre, son Conseil national de sécurité, avec notamment la nomination très attendue de son ancien rivale Hillary Clinton à la tête du département d'Etat. Les rumeurs faisant de Mme Clinton la nouvelle patronne de la diplomatie américaine se sont fait plus insistantes ces dernières semaines. Le choix de M. Obama d'inclure la sénatrice de New York dans son administration semble désormais quasiment acquis. Citant plusieurs sources au sein du Parti démocrate, le New York Times assure qu'Hillary Clinton sera bien nommée secrétaire d'Etat en remplacement Condoleeza Rice. Preuve supplémentaire, l'entourage de la sénatrice ...
Lire l'article
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama. « Dieu a prévu de belles choses pour le continent noir d’où est originaire Barack Obama », a indiqué le révérend Kombil ajoutant que : « l’Afrique est le berceau de l’humanité ». Les ministres de Dieu prieront pour demander à l’Eternel de bénir le candidat, Barack Obama qui est engagé dans la course à la Maison blanche face à John Mc Cain, le candidat Républicain. La séance de prière se déroulera à l’immeuble Arambo de 9 à 15 heures. Des louanges, des prophéties et des prédications ...
Lire l'article
Le camp de Barack Obama commence à croire à une victoire écrasante lors de l'élection présidentielle en novembre prochain. Et le dernier sondage réalisé par le magasine Newsweek qui donne une avance de 15 points à Barack Obama face à son rival républicain, John McCain, ne viendra pas ternir cet espoir. 51 % pour M. Obama contre 36 % pour M. McCain. Ce sondage, réalisé sur un échantillon de 1 010 électeurs, montre trois choses. Premièrement, le bon report des intentions de vote des électeurs de Clinton. Les incorruptibles pro-Clinton se sont finalement ralliés au sénateur de l'Illinois, renforçant ainsi le ...
Lire l'article
Comme cela avait été annoncé au cours des derniers jours, la sénatrice de New York, Hillary Clinton, a profité d'un rassemblement, jeudi 7 juin à Washington, pour mettre un terme à sa campagne pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle et apporter son "plein soutien" à son ancien rival Barack Obama en vue du scrutin de novembre. Devant ses partisans et amis rassemblés au National Building Museum de Washington, Mme Clinton a déclaré qu'il était désormais temps de "mettre notre énergie, notre passion et nos forces pour faire tout ce que nous pouvons pour faire élire Barack Obama, le futur président des ...
Lire l'article
La sénatrice démocrate Hillary Clinton va apporter son soutien à Barack Obama en vue de l'élection présidentielle de novembre et appeler à l'unité du Parti démocrate contre le républicain John McCain vendredi 6 juin, a annoncé, mercredi, son équipe de campagne, dans un communiqué. "La sénatrice Clinton organisera vendredi à Washington une réunion au cours de laquelle elle remerciera ses partisans et apportera son soutien au sénateur Barack Obama ainsi qu'à l'unité du parti", indique le texte. Cette déclaration ne précise pas si Mme Clinton mettra formellement un terme à sa campagne ou suspendra seulement ses activités, mais semble confirmer que ...
Lire l'article
Ses propos vont certainement en étonner plus d'un, chez les démocrates, comme chez les républicains. Rupert Murdoch, bien connu pour ses allégeances politiques conservatrices, prédit une écrasante victoire démocrate en novembre prochain. Pire : un "raz-de-marée". A l'occasion d'un interview accordée au Wall Street Journal jeudi 29 mai, le patron de News Corp. ne tarit pas d'éloges envers le candidat démocrate Barack Obama qu'il qualifie de "rock star" et de personnage "fantastique". "Nous sommes probablement en présence d'un véritable phénomène dans ce pays", estime-t-il. M. Murdoch a, en revanche, peu d'égard pour le candidat républicain John McCain qu'il juge "imprévisible", ne ...
Lire l'article
Barack Obama salue les « positions courageuses » du Gabon et les « progrès réalisés » dans le pays
Gabon : le président Ali Bongo reçu par Barack Obama à Washington
Bongo Doit Partir
Gabon: Les Gabonais s’impatientent pour l’investiture de Barack Obama
Barack Obama s’apprête à faire d’Hillary Clinton sa secrétaire d’Etat
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama
Barack Obama creuse l’écart dans les sondages face à son rival John McCain
Hillary Clinton met un terme à sa campagne et apporte son soutien à Barack Obama
Hillary Clinton va soutenir Barack Obama
Pour Rupert Murdoch, Barack Obama est une “rock star”

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Discours de Barack Obama: «La foi doit nous rassembler»

  1. Jean-félix N.

    4 Juin 2009 a 07:33

    Les candidats à la présidence Gabonaise après Bongo devront s’inspirer de cet homme politique du 21ème siècle qu’est BARAK OBAMA. Le pouvoir doit respecter les intérêts du peuple. Plusieurs années après l’accident de gabon-express la torture judicaire continue envers les familles des victimes au Gabon. De nombreux crimes demeurent impunis dans notre pays. Les triunaux Gabonais sont un vrai parcours du combattant, en moyenne une dizaine d’année pour l’expédition d’un dossier civil ou pénal.
    Que la démocratie s’installe enfin au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*