Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Grève à l’UOB: les étudiants emboîtent le pas aux enseignants du SNEC

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2009
Catégorie(s): Société

A l’issue d’une Assemblée générale (AG) tenue ce jeudi sous « l’Arbre à palabre » à l’Université Omar Bongo (UOB), les étudiants ont emboîté le pas aux membres du Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC), en grève depuis le 11 mai dernier, fustigeant le comportement de ces derniers qui voudraient, selon eux, les « prendre en otage ». Réunis en Assemblée générale ce matin, les étudiants ont fustigé la grève soutenue par le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC) qui paralyse les Universités et Grandes écoles gabonaises depuis près de quatre semaines.

Les étudiants battent en brèche les causes qualifiées d’« extra académique » de cette grève qui, selon eux, « n’a pas lieu d’être ».

« On ne doit pas prendre les étudiants de l’UOB en otage. Nous ne sommes pas des dupes », ont déclaré certains étudiants interviewés par GABONEWS et qui ont requis l’anonymat.

« Pourquoi les enseignants chercheurs du SNEC veulent-ils utiliser l’année académique pour réclamer leur problème de logements »,se sont-ils interrogés, avant d’ajouter que « pour la prime d’incitation à la recherche, on peut les comprendre. Mais le remboursement des fonds pour leur logement est-t-il un problème lié à l’académie ».

Autre fait qui a poussé les étudiants à faire cette sortie, certains départements de l’Université Omar Bongo ont continué les enseignements notamment diffusés par les enseignants chercheurs membres de la Force de réflexion et d’action pour l’enseignement supérieur (FRAPES), un mouvement syndical indépendant des enseignants chercheurs du Gabon.

« On ne peut pas rester insensible à ce fait. Il est incompréhensible que d’autres départements fassent cours tandis et que bon nombre sont paralysés », ont-t-ils fustigé, avant de justifier leur mouvement: « si on ne lance pas un mouvement général, les autorités ministérielles et rectorales dormiront toujours sur leurs lauriers comme ils le font d’ailleurs, sans état d’âme ».

Les enseignants et chercheurs du supérieur du Gabon, en grève pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, ont indiqué mercredi qu’ils tiendront vendredi une « importante Assemblée générale ».

Le SNEC conduit par son président Jean Rémy Yama a devisé mercredi avec le président du Conseil Economique Social (CES), Antoine Mboumbou Miyakou, qui les a invité à ne pas « s’arc-bouter sur leurs préalables».

Le SNEC légitime la poursuite du mouvement par la non application des mesures gouvernementales visant l’octroi de la prime d’incitation à la recherche (PIR) et les constructions des logements des enseignants chercheurs à Agondjé.

Depuis le lundi 18 mai dernier, la grève s’est généralisée à l’Institut national des sciences de gestion (INSG) et à l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM au Sud-est.

« Près de 80% du corps enseignant de l’enseignement supérieur observe cette action », indique les responsables du SNEC.

La grève à demi-teinte était perceptible au sein de certains Départements de l’Université Omar Bongo et dans les grandes écoles qui avaient maintenus les cours pour le compte du deuxième semestre.

Le 9 mai dernier, les enseignants et chercheurs du SNEC, réunis en Assemblée générale avaient décidé d’entamer une grève illimitée à partir du lundi 11 mai sur le territoire national.

A l’opposé, Frédérique Ilagou Mambenga, à la tête de la Force de réflexion et d’action pour l’enseignement supérieur (FRAPES), syndicat indépendant des enseignants chercheurs du Gabon avait désapprouvé cette décision lors d’un point de presse.

La FRAPES prône le dialogue plutôt que la grève illimitée pour éviter une nouvelle année blanche.


SUR LE MÊME SUJET
Suite à leur mouvement d’humeur déclenché le 3 mai à Libreville, les agents du Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) ont été reçus en fin de semaine dernière par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, pour s’accorder sur les principaux points inscrits dans leur cahier des charges. Pas de répit pour Paul Biyoghe Mba. Après une séance de travail le 5 mars avec les représentants de 12 syndicats qui menacent d’entrer en grève illimitée le 17 mai, le Premier ministre s’est entretenu le lendemein avec les leaders du Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC). En grève depuis le 3 ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université Omar Bongo ont effectué ce lundi matin une marche en direction de la Primature où ils ont fait un sit-in en vue de réclamer la reprise des cours au sein du campus universitaire. Des étudiants de l’Université Omar Bongo, toutes filières confondues, ont fait une marche dont le point d’orgue a été le siège de la Primature à Libreville où ils se sont rassemblés en procédant à un sit-in afin d’interpeller le Premier Ministre sur la situation de paralysie des cours qui prévaut à l’Université Omar Bongo. « Nous organisons ce sit-in à cause de la grève ...
Lire l'article
Le syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) donne ce mercredi à Libreville une conférence presse, selon un communiqué de presse parvenu à la rédaction centrale de l'AGP. Au cours de cette conférence de presse, qui sera animée par le président de ladite structure syndicale, Jean Remy Yama, un point sera fait sur la grève que les enseignants-chercheurs observent depuis le 11 mai dernier, précise le communiqué. Le SNEC regroupe en son sein les enseignants et chercheurs des universités, grandes écoles et instituts du Gabon.
Lire l'article
Le Collectif des enseignants et chercheurs des universités et grandes écoles du Gabon se sont mis à nouveau en grève lundi pour réclamer des ’’meilleures conditions de vie et de travail’’, a appris l’AGP mercredi du Syndicat national des enseignants et chercheurs (Snec), principal syndicat des enseignants du supérieur. ’’Cet énième mouvement intervient après l’expiration de notre préavis de grève que nous avons déposé sur la table du gouvernement depuis plusieurs mois’’, a déclaré à l’AGP, Jean-Rémy Yama, président de ce syndicat. ’’Nous avons demandé à nos membres de rester mobilisés et vigilants’’, a ajouté M. yama, qui soutient que cette ’’grève ...
Lire l'article
La grève des enseignants des trois universités et des principales écoles du supérieur du Gabon, commencée mardi, se poursuit mercredi pour réclamer de meilleures  conditions de vie et de travail. Selon Jean-Rémy Yama, président du Syndicat national des  enseignants et chercheurs (SNEC), principal syndicat des  enseignants du supérieur, le mouvement est très suivi par les 650  enseignants des universités et écoles du supérieur gabonaises. Dans le cahier des charges, les grévistes demandent le  règlement définitif d'un litige sur des parcelles de terrain  attribuées aux enseignants pour bâtir leur logement, des primes de recherches et diverses primes relatives à ...
Lire l'article
Les enseignants chercheurs du Gabon, réunis au sein du syndicat des enseignants chercheurs (SNEC), se réunissent ce samedi à Libreville pour faire le point des avancées sur les revendications contenus dans leur cahier de charges déposé au Gouvernement, a-t-on appris vendredi auprès du président du mouvement, Jean Rémy Yama. Dans le cahier de charge, le syndicat des enseignants chercheurs (SNEC) réclament le paiement régulier de leurs frais de vacation et une gestion décentralisée, transparente et concertée des budgets alloués à cet effet par l'Etat aux différentes universités du pays. Les enseignants et chercheurs ne veulent plus voir leurs frais de vacation gérés ...
Lire l'article
Les enseignants de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, affiliés au syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), ont décidé ce jeudi de suspendre pour 72 heures, leur mouvement de grève. Selon les enseignants, cette grève sera définitivement levée le 31 janvier prochain si le gouvernement honore ses promesses par rapport aux revendications faites par le SNEC. Dans une déclaration faite jeudi, Jean Remy Yama, le secrétaire général du SNEC a souligné que « nous avons constaté que le dialogue a pris un bon sens et que la porte des négociations est ouverte après de longues discussions avec le rectorat ». Selon ...
Lire l'article
Les enseignants et chercheurs gabonais, notamment ceux de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, sont entrés en grève illimitée le 12 janvier dernier, à expiration du préavis donné à la tutelle pour le paiement du budget alloué aux laboratoires et centres de recherches. Les cours sont suspendus dans la majorité des filières de l’université, essentiellement celles de la Faculté de lettres et sciences humaines (FLSH) où les laboratoires de recherches sont particulièrement actifs. Face au silence du ministère de la Recherche scientifique malgré le dépôt d’un préavis de grève, les enseignants et chercheurs ont entamé le 12 ...
Lire l'article
Les enseignants affiliés au Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), réunis en Assemblée générale mercredi à l’Université Omar Bongo (UOB), menacent d'aller en grève le lundi 12 janvier prochain, dans l'espoir d’amener le gouvernement à répondre à leurs doléances. Dans la plate-forme revendicative soumise au gouvernement, outre le fait de reprocher aux autorités l‘utilisation des fonds qui leur sont attribués d’origine pour le payement des salaires de la main d'œuvre non permanente à l'Université Omar Bongo, le SNEC réclame la revalorisation du statut de l'enseignant, le paiement de certaines indemnités et la récupération des parcelles d'Agondjé occupées par ...
Lire l'article
Après 24 heures de débrayage, les enseignants de l’Université Omar Bongo, membres du syndicat des enseignants et chercheurs du Gabon (SNEC), ont décidé de la suspension de leur mouvement de grève suite aux « fermes engagements » pris par les autorités rectorales pour régler, dans les meilleurs délais, les honoraires professionnels et les primes d’incitation à la recherche (PIR), a constaté GABONEWS. Selon le communiqué signé du président de ce syndicat, les activités académiques et de recherche devraient, en principe, reprendre depuis mercredi. En rappel, exigeant le paiement et plus de transparence dans la gestion de ces différentes primes, ces ...
Lire l'article
Gabon : Le SNEC chez Biyoghe Mba
Gabon: Les étudiants de l’Université Omar Bongo envahissent la Primature
Gabon: Conférence de presse du SNEC ce mercredi à Libreville
Des enseignants des universités et grandes écoles du Gabon de nouveau en grève
Gabon : les enseignants des universités en grève
Gabon: Les enseignants chercheurs du Gabon font le point de l’avancement de leurs revendications samedi
Gabon: Les enseignants et chercheurs suspendent le mouvement de grève pour 72 heures
Gabon : Les enseignants chercheurs rallient le front social
Gabon: Les enseignants et chercheurs menacent d’entrer en grève dès lundi prochain
Gabon: Enseignement supérieur : Après 24 heures, les enseignants de l’UOB suspendent leur mouvement de grève

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*