Socialisez

FacebookTwitterRSS

Bongo est mort : la France “perd un ami”

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2009
Catégorie(s): Monde

Un ami” pour le ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner, un “sage” pour l’ex-président de la République Jacques Chirac et son épouse, Bernadette, “un grand et fidèle ami de la France” pour le président Nicolas Sarkozy : la mort, lundi 8 juin en Espagne, du président gabonais, Omar Bongo Ondimba, a provoqué une avalanche d’hommages dans la classe politique française. La France “perd un ami”, a affirmé le ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner. “Mais je déplore également une perte pour l’Afrique, continent où M. Bongo Ondimba, unanimement respecté par ses pairs, avait œuvré avec détermination et courage à la paix et la stabilité”, poursuit M. Kouchner dans un communiqué.

“LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE”

Mais c’est surtout le continent africain qui vibrait sans réserve pour le doyen des chefs d’Etat africains en termes de longévité politique, mort alors qu’il était à la tête de son pays depuis plus de 41 ans. Du roi du Maroc, Mohammed VI, au président sénégalais, Abdoulaye Wade, en passant par le président ivoirien, Laurent Gbagbo, de nombreux chefs d’Etat africains ont pleuré un “ami” et salué son talent pour les négociations de paix.

Seul hiatus dans ce concert de louanges, l’ancienne juge Eva Joly a estimé lundi que s’il “avait bien servi les intérêts de la France” notamment par “la manne pétrolière”, Omar Bongo n’avait pas “le souci de ses citoyens”. Le Gabon, “c’est un PIB égal au Portugal” qui “construit cinq kilomètres de routes par an” et qui a “le taux de mortalité infantile parmi les plus élevés au monde”, a estimé sur Canal+ la nouvelle élue du Parlement européen sous les couleurs d’Europe Ecologie. L’ancienne magistrate a instruit la tentaculaire affaire Elf et ses ramifications gabonaises.

APPEL AU CALME

Au Gabon, le ministère de la défense, dirigé par le fils du défunt président, a lancé un appel au calme et décidé “la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes”, selon un communiqué lu à la télévision publique RTG1. Il a également annoncé “la mise en place de toutes les composantes des forces de défense sur tout l’ensemble du territoire” et “la sécurisation des sites et des bâtiments administratifs sensibles”. La situation était calme à Libreville à 21 heures locales (20 heures GMT).

Le décès d’Omar Bongo Ondimba, 73 ans, a été annoncé par son premier ministre après une journée d’incertitude sur son état. Après une guerre de communiqués qui a duré depuis dimanche soir, les autorités gabonaises n’ont officiellement confirmé sa mort que lundi.

source: le monde avec AFP


SUR LE MÊME SUJET
Dans un article intitulé:"Omar Bongo Ondimba serait-il mort empoisonné?", le journal Orety du Vénérable Jean Boniface Assélé remue le couteau dans la plaie sur le décès du Chef de l'Etat. Et comme on pouvait s'y attendre, on peut en effet lire ceci: "la seule personne restée à ses côtés était la nouvelle femme qu'il avait dotée à Oyem, après la disparition de la très regrettée Edith Lucie Bongo Ondimba. C'est elle qui essayait de l'alimenter avec du lait et du thé, entendu que le Président ne mangeait presque plus. La curiosité vient du fait que lorsque l'état de santé du ...
Lire l'article
Le président français avait salué un ami fidèle de la France et une haute figure de l'Afrique après la mort lundi d'Omar Bongo et exprimé beaucoup de "tristesse et d'émotion". "La France, fidèle à sa longue relation d'amitié, demeure, dans cette épreuve, aux cotés du Gabon, de ses institutions et de son peuple", écrivait-il. La mort d'Omar Bongo, survenue à Barcelone à l'âge de 73 ans après 41 ans au pouvoir, a relancé en France le débat sur la "Françafrique", les relations des hommes politiques français avec les dirigeants des pays d'Afrique de l'Ouest, notamment les accusations de financement occulte. L'ex-président Valéry Giscard ...
Lire l'article
Le Premier ministre Jean Eyeghé Ndong a annoncé la mort du chef de l'Etat dans un communiqué publié en fin d'après-midi à Barcelone. Dans la matinée, devant l'hôpital, le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong avait encore martelé que le président Bongo était "vivant". Dans la matinée, après "m'être entretenu avec l'équipe médicale" en présence de plusieurs dignitaires gabonais et de membres de sa famille, "j'ai constaté à cette occasion que le chef de l'Etat à qui j'avais rendu visite en unité de soins intensifs était bien en vie", a-t-il rappelé dans son communiqué. "Mais, nous savions tous que l'état de santé du ...
Lire l'article
Le député Noël Mamère (Verts) a affirmé aujourd'hui qu'"on ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de la planète" au lendemain de la mort du président du Gabon Omar Bongo, "symbole" selon lui de "la Françafrique". "On ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de la planète. Tous ceux qui sont attachés à la démocratie ne pleureront pas la mort du président Bongo", a déclaré M. Mamère, interrogé sur France Inter. Selon lui, Omar Bongo "était le symbole de tout ce que nous dénonçons depuis 30 ans, c'est-à-dire la Françafrique, ces relations incestueuses, mafieuses ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 41 ans et doyen des chefs d'Etat africains en exercice, est mort lundi à l'âge de 73 ans en Espagne, ont annoncé les autorités du Gabon, dont les frontières ont été fermées dans la foulée. Omar Bongo, hospitalisé depuis début mai, est mort lundi en début d'après-midi, selon un message du Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong remis aux journalistes à Barcelone après une journée d'incertitudes. "C'est à 14H30 (12H30 GMT) que l'équipe médicale m'a informé, ainsi que les officiels et membres de la famille présents, que le président de la République, ...
Lire l'article
PARIS - Les autorités françaises ne sont pas informées d'une mort du président gabonais Omar Bongo Ondimba et ne sont pas à l'origine de l'information relative à son éventuel décès, a indiqué dans la nuit de dimanche à lundi le ministère français des Affaires étrangères. "Les autorités françaises démentent être à l'origine de l'information relative à l'éventuel décès du président Bongo dont elle ne sont pas informées", a déclaré un porte-parole du Quai d'Orsay. Annoncée sur le site internet de l'hebdomadaire Le Point, l'information du décès du président gabonais n'a pas été confirmée officiellement à Paris ou à Libreville. Une source proche ...
Lire l'article
Omar Bongo est mort: Message aux Patriotes
Avec l'annonce de la mort d'Omar Bongo commence le moment de vérité pour le Gabon. Nul ne peut certainement se réjouir de la mort et nous ne nous réjouirons pas de celle, plutôt tragique, d'Omar Bongo. Nous aurons, dans les temps qui viennent, notre mot à dire sur cette mort et ce qu'elle représente pour l'avenir du Gabon. Mais comme vous pouvez le constater, dès l'annonce de la mort de Bongo, le régime s'est attaqué au site du BDP dans une tentative de museler le BDP dès le moment où il a été (re)connu que Monsieur Bongo avait disparu. Notre site est donc ...
Lire l'article
près 41 années passées à la tête du Gabon, Omar Bongo est mort dimanche, à 73 ans, des suites d’un cancer, a indiqué au Point une source proche de son entourage. Après avoir suspendu ses pouvoirs à Libreville le 6 mai, le plus ancien chef d’État africain a été admis dans une clinique de Barcelone. Nicolas Sarkozy a été immédiatement informé de son décès. Son épouse Édith Lucie Bongo était décédée le 14 mars des suites d’une longue maladie, à Rabat, au Maroc.
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 41 ans et doyen des chefs d'Etat africains en exercice, est mort à l'âge de 73 ans, a annoncé dimanche à l'AFP une source proche du gouvernement français. L'information n'a pas été confirmée officiellement à Libreville. Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a affirmé à la télévision nationale qu'il n'était "pas au courant" de ce décès. Le site internet de l'hebdomadaire français Le Point avait annoncé initialement la mort du président Bongo, information confirmée à l'AFP à Paris par une source proche du gouvernement français. Toutefois, les autorités françaises ont démenti "être à l'origine ...
Lire l'article
De quoi est-il mort Omar Bongo Ondimba?
Bongo Doit Partir
Gabon – France: Sarkozy assistera aux obsèques de Bongo mardi à Libreville
Omar Bongo est mort
Bongo: “une crapule disparaît”(Mamère) Le député Noël Mamère (Verts) a affirmé aujourd’hui qu'”on ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de
Le président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, est mort
Gabon: Les autorités françaises pas informées d’une mort de Bongo, dit le Quai d’Orsay
Omar Bongo est mort: Message aux Patriotes
Omar Bongo est mort
Gabon: le président Bongo est mort, Libreville “pas au courant”

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*