Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’accès téléphonique et à internet très perturbé au Gabon

Auteur/Source: · Date: 9 Juin 2009
Catégorie(s): Société

Ces troubles causés par “l’interruption accidentelle” d’un câble en fibre optique surviennent alors que les moyens de télécommunications sont très utilisés, en raison du décès du président Omar Bongo.

L’accès à internet était coupé en plusieurs endroits et le réseau téléphonique fortement perturbé au Gabon depuis dimanche. La raison de ces troubles est “l’interruption accidentelle” d’un câble en fibre optique, selon l’opérateur historique des télécommunications dans le pays.
“Cet incident a pour conséquence la rupture de plus de la moitié du trafic de la téléphonie internationale, de la transmission des données et de l’internet”, a déclaré Gabon Télécom dans un communiqué diffusé lundi 8 juin par les médias.
Cette société, possédée depuis février 2007 à 51% par Maroc Télécom (groupe Vivendi), affirme avoir déployé ses équipes, avec le concours du consortium Sat-3 chargé de l’exploitation de ce câble sous-marin, “pour restaurer la totalité du trafic dans les meilleurs délais”.
Sat-3 rassemble des opérateurs de télécommunications africains et internationaux. Son câble sous-marin en fibre optique longe la côte Ouest de l’Afrique jusqu’en Afrique du Sud.

Fermeture des frontières


A Libreville, ces assurances de Gabon Télécom n’arrivaient pas à convaincre de nombreux résidents, qui demeuraient notamment sans connexion à l’internet jusque dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on constaté. Cette situation prévalait en différents endroits, d’après des habitants.
Ces perturbations ont lieu alors que les moyens de télécommunications sont très utilisés, en raison du décès du président gabonais Omar Bongo Ondimba à l’âge de 73 ans.
Le ministère gabonais de la Défense a par ailleurs décidé “la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes”.
Omar Bongo était à la tête du Gabon pendant 41 ans et n’a pas désigné de “dauphin”, ouvrant la voie selon des observateurs à une succession peu aisée. (Nouvelobs.com)


SUR LE MÊME SUJET
Internet : Gabon télécom double ses capacités de connexion
La société de télécommunication, Gabon Télécom, 1er fournisseur d’accès Internet et leader du marché national, vient d’augmenter ses capacités de connexion, à l’occasion de la CAN 2012 que le Gabon co-organise avec la Guinée équatoriale. Selon le responsable markéting et communication de l’opérateur, Patrick Mfouba, cette opération gratuite de double débit, accompagnée d’une baisse des tarifs d’abonnement mensuels est disponible pour tous les clients ADSL. ‘’Cette opération consiste à offrir aux clients le meilleur confort à l’usage de l’Internet et à renforcer, par conséquent, le positionnement de Gabon Telecom en tant que principal fournisseur Internet haut débit au Gabon’’, a-t-il affirmé. S’expliquant ...
Lire l'article
Par RFI Une bonne nouvelle pour les télécommunications au Gabon, le pays s’est connecté le week-end dernier à un nouveau câble à fibre optique. Africa Cost to Europe (ACE) c’est le nom de ce nouveau câble qui reliera l’Europe à plusieurs pays de la côte ouest de l’océan Atlantique. Le Gabon est en marche vers sa révolution numérique En 2003, le Gabon s’était déjà branché à un premier câble à fibre optique mais la connexion reste très lente dans le pays.
Lire l'article
Reliant la côte ouest de l’Afrique à l’Europe, le câble sous-marin ACE pour la fibre optique est arrivé à Libreville. La cérémonie de son atterrissement s’est déroulée le 27 octobre sur une plage de la Sablière au Nord de Libreville, en présence des représentants du ministère de la Communication, de l’ANIF et de Total Gabon. Lancé le 23 novembre 2010 par le ministre de la Communication, de la Poste et de l'Économie numérique, le projet de fibre optique ACE s’ancre de plus en plus dans la réalité. L’atterrissement au Gabon du câble de la fibre optique a eu lieu le 27 ...
Lire l'article
L’opérateur de télécommunication Gabon Télécom a perdu le monopole de la gestion de la fibre optique qu’il devra désormais partager avec les autres opérateurs de téléphonie mobile, dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le Gabon organisera conjointement en 2012 avec la Guinée Equatoriale. ’’Nous sommes favorables au partage de cette infrastructure avec les autres opérateurs au vu du volume impressionnant de données que le Gabon devra gérer durant la CAN’’, a affirmé le directeur général de Gabon Télécom, Oussalah Lhoussaine, dont l’entreprise détenait le monopole de l’exploitation de la fibre optique sur l’ensemble du territoire ...
Lire l'article
Le ministère de la communication a annoncé ce 23 novembre le lancement du projet du projet de fibre optique ACE au Gabon. Une initiative qui catapulterait le pays au rang de référence sous-régionale en matière de Technologies de l’information et de la communication (TIC). Annoncé à grand bruit médiatique en juin, le projet de fibre optique ACE au Gabon a été lancé ce 23 novembre, selon le communiqué publié à cet par le ministère de la Communication. «Ce projet international permettra de relier l’Europe à l’Afrique du sud en connectant 20 pays de la Côte ouest de l’Afrique avec un câble ...
Lire l'article
TEXTE INTEGRAL Le Ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique Vu la Constitution ; Vu le décret n00804/PR du 19 octobre 2009, fixant la composition du Gouvernement de la République, ensemble les textes modicatifs subséquents ; Vu le décret n° 0035/PR/MCPEN du 16 février 2010 portant attributions et organisation du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique ; Vu la loi n° 005/2001 du 27 juin 2001 portant réglementation du secteur des Télécommunications en République Gabonaise, ensemble les textes modicatifs subséquents ; Vu le décret n° 00540/PR/MPT du 15 juillet 2005 fixant les modalités d’interconnexion des réseaux ...
Lire l'article
Dans un « arrêt, approuvé et signé par Madame le Ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, que GABONEWS publie dans son intégralité, il est indiqué que l’ accès au câble sous-marin à fibres optiques SAT-3/WASC fera l’objet d’une régulation qui va « permettre de garantir à l’ensemble des opérateurs de télécommunications/TIC des conditions non discriminatoires, équitables, transparentes et abordables ». TEXTE INTEGRAL : « Le câble sous-marin à fibres optiques SAT-3/WASC, long de 14 500 km, relie l’Europe à l’Afrique Sud, en passant par ...
Lire l'article
Un consortium d'opérateurs dirigé par France Télécom va faire construire, pour 700 millions de dollars, un câble sous-marin en fibre optique qui desservira une vingtaine de pays d'Afrique de l'ouest, permettant à certains d'entre eux d'accéder à l'internet haut débit. Ce nouveau câble, long de 17.OOO km et d'une capacité de 40 gigabits par seconde, reliera Penmarch, dans l'ouest de la France, au Cap, en Afrique du sud, et sera mis en service au premier semestre 2012, ont annoncé France Télécom et Alcatel-Lucent dans deux communiqués distincts. C'est l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent qui a remporté la plus grande partie du contrat pour la ...
Lire l'article
France Télécom a annoncé, mardi 8 juin, avoir signé un accord avec dix-neuf partenaires du secteur des télécommunications en vue de construire un câble sous-marin entre l'Europe et l'Afrique qui permettra à une vingtaine de pays d'Afrique de l'Ouest d'avoir accès à l'Internet à haut débit. "En signant cet accord, France Télécom-Orange renforce sa présence sur le continent africain et contribue à réduire la fracture numérique dans cette région du monde", selon un communiqué de l'opérateur français. Ce nouveau câble en fibre optique, long de 17 000 km, reliera la France à l'Afrique du Sud, et sera mis en service au ...
Lire l'article
Nouveau coup dur pour la liberté sur le Web. Alors que la Chine installe un logiciel de filtrage sur les PC vendus dans le pays, le principal opérateur du Gabon coupe purement Internet après la mort de son président, Omar Bongo. La Chine s’était déjà fait remarquer récemment en décidant de filtrer certains sites, à l’orée de la date anniversaire des révoltes de la place Tiananmen. Cette fois-ci le régime de Pékin affirme que les ordinateurs commercialisés à l'intérieur de la Chine pourraient nécessiter la pré-installation d'un logiciel permettant le filtrage automatique. Le pouvoirs est une nouvelle fois au centre de la ...
Lire l'article
Internet : Gabon télécom double ses capacités de connexion
Télécommunications : un nouveau câble à fibre optique pour le Gabon
Gabon : Le câble sous-marin de la fibre-optique déjà à Libreville
Gabon Télécom perd le monopole de la gestion de la fibre optique
Gabon : La fibre optique tisse sa toile
Communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique relatif à l’accès à la bande passante internationale du câble sous-marin SAT3
Câble SAT-3/WASC : le Gouvernement entend garantir à l’ensemble des opérateurs de télecom/TIC des conditions d’accès équitables
Internet haut débit pour l’Afrique de l’ouest grâce à un nouveau câble
Internet : accord pour la construction d’un câble sous-marin Europe-Afrique
Internet : la Chine censure, le Gabon coupe

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Juin 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à L’accès téléphonique et à internet très perturbé au Gabon

  1. Jean-félix N.

    9 Juin 2009 a 13:15

    La France va forcément soutenir Ali Bongo aux elections. C’est un très mauvais sort pour les Gabonais.

    Les Gabonais ont peut-être oublié le drame qui s’était produit à LEBAMBA; Deux gendarmes avaient été tués par des villageois. Bongo se trouvait à l’étranger. Ali BEN voulait absolument raser tout le village, soit disant pour que cela ne se reproduise jamais. Mais le père BONGO s’y était formellement opposé; il avait écourté son voyage à l’étranger pour venir empêcher l’irréparable. Ali BEN c’est vraiment l’enfer; je vous le dis chers compatriotes. ça va être un vrai cauchemarsi nous ne réagissons pas maintenant. Les choses vont se passer très vite, après les 30 jours de deuil.

    Tous les homages rendus à la famille Bongo par tous les hauts responsables Français sont un signe de soutien clair à Ali BEN pour les prochaines élections présidentielles. Nous allons malheureusement vivre le même scénario qu’au TOGO avec Faure EYADEMA; les urnes aux elections seront dans les mains des militaires. Ali BEN sera déclaré vainqueur, avec le soutien l’ensemble de la communauté internationale notamment de la France.

    Nous BDPISTES allons mordre la poussière si MENGARA ne descend pas maintenant au Gabon. il sera Le grand perdant de l’après Bongo. MBA OBAME promet de faire arrêter MENGARA dès son arrivée au Gabon; Moi je ne crois pas que cela soit dans son intérêt de le faire en ce moment de deuil.Je crois que Par soucis de calme dan la population Ali BEN et MBA OBAME vont éviter les conflits jusqu’à la légitimité frauduleuse de leur pouvoir après les elections.

    Le BDP-nouveau doit plus que jamais montrer sa capacité à rassembler un grand nombre de nos compatriotes pour les élections. Et montrer assi sa capacité à intervenir militairement si la démocratie n’était pas respectée lors de ces élections.

    Beaucoup de genss arrêterons de soutenir le BDP si après ce départ de BONGO tant souhaité MENGARA reste inactif.

    Continuons tout de même à esperer que les choses tourneront en faveur de la démocratie dans notre pays.

    Que Dieu aide le Gabon.

  2. paxton

    9 Juin 2009 a 11:02

    Voila encore de la désinformation , le réseau téléphonique gabonnais est en train mauvais état et c’ est pas d’ aujourd’hui et l ‘internet fonctionne comme il en a tjs été sur lbv
    Je réussis à joindre la famille resté au pays que se soit d’ un portable ou d’ un fixe depuis ici
    Les médias français parle de l’ héritier du pouvoir gabonnais comme si on était en 1963 après le coup d’ état et la venue de mercenaire au Gabon et en 1967 lors de mort de Leon MBA et que le pouvoir avec la complicité de la France avait retardé l’ annonce
    Restons d’ abord Gabonais et prévoyons l’ avenir meilleurs pour nos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*