Socialisez

FacebookTwitterRSS

GABON : La Société civile veut une présidentielle “crédible et transparente”

Auteur/Source: · Date: 15 Juin 2009
Catégorie(s): Société

La Société civile gabonaise a lancé hier un appel en faveur d’une élection présidentielle “juste, crédible et transparente” à la suite du décès d’Omar Bongo Ondimba, mettant en garde contre “toute interférence” étrangère dans le processus de succession.

Dans un “appel citoyen”, les principaux représentants de la Société civile rappellent à la présidente intérimaire Rose Francine Rogombé “l’impérieuse nécessité (…) d’aller vers une élection présidentielle juste, crédible et transparente”. La paix, l’unité nationale, la stabilité et la sécurité de notre pays ne seront garanties que si le résultat du prochain scrutin reflète véritablement la volonté du peuple gabonais”, affirment-ils, demandant “aux partenaires du Gabon de se garder de toute interférence”.

Les signataires de l’appel posent trois conditions : “la mise en place d’un nouveau gouvernement, au sein duquel ne devrait figurer aucun candidat”, “une révision impartiale du fichier électoral” et “l’implication de la Société civile dans le processus électoral”. D’intenses tractations sont en cours à Libreville en vue de la démission du gouvernement du Premier ministre Jean Eyeghé Ndong. Annoncée comme imminente samedi, la démission a été reportée, selon des sources concordantes, à après l’inhumation d’Omar Bongo, prévue jeudi.


SUR LE MÊME SUJET
La plate-forme Transparence et Gouvernance Démocratique au Gabon (TGD-Gabon), représentée par son coordinateur, Christian Abiaghé Ngomo, vient de condamner au cours d’une conférence de presse, les dérives de certains acteurs de la société civile caractérisée par leur tendance à se laisser instrumentalisés par des fractions politiques. Devant la menace d’instabilité imputable à une frange d’activistes soumis aux partis politiques de l’opposition engagée dans la campagne « ça suffit comme ça », les acteurs de la société civile membre de la plate forme TGD, ont émis de « sérieuses » réserves quant à la représentativité des dits activistes. Au nom ...
Lire l'article
Il s'est tenu ce mercredi, 29 juin 2011 à l'hôtel LAICO Libreville, une réunion de concertation entre la société civile et les partis politiques en présence des Représentants des Ambassades des Etats Unis, de la France et de l'Union Européenne sur le processus électoral et l'environnement démocratique au Gabon. Au terme de cette concertation, les deux parties se sont accordées de ce qui suit : Réformer fondamentalement la cour constitutionnelle Réviser la loi électorale Réformer le Conseil National de la Communication Réformer la CENAP en intégrant les membres de la société civile Ramener le mandat présidentiel à cinq (5) ans renouvelable une ...
Lire l'article
Les prochaines législatives donnent lieu, depuis quelques jours, à des analyses et suggestions diverses quant à leur mode d’organisation. Des leaders associatifs, membres de la société civile gabonaise, ont rendu public, le 18 juin, une déclaration portant sur la «transparence électorale au Gabon». Le document énumère des recommandations portant sur les listes électorales, les bureaux de vote et la réforme des institutions, présentés comme conditions sine qua non pour la participation de ces ONG au prochain scrutin. L’intégrale de cette déclaration. DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE SUR LA TRANSPARENCE ELECTORALE AU GABON Suite à l’engagement du gouvernement à organiser des ...
Lire l'article
Vraisemblablement étonné de l’exposé et de la facturation de la société Morpho, concernant la mise en en place de la biométrie pour les prochaines législatives, le Collectif des organisations de la société civile gabonaise, précédemment auteur d’un "Mémorandum sur la situation sociopolitique au Gabon", a publié un communiqué de presse à travers lequel il suggère le lancement d’un appel d’offre international et la mise en place d’une commission (opposition, majorité et société civile) chargée de la rédaction des termes de référence. Ci-après, l’intégralité dudit communiqué presse. Communiqué de Presse du Collectif des Organisations de la Société Civile relatif à l’introduction ...
Lire l'article
Parmi les nombreux candidats brandissant avec énergie leur étiquette d’indépendant, deux d’entre eux risquent fort de voler la vedette. Deux prétendants rentrés au pays pour mener campagne et dont le discours, la posture et le positionnement sont en rupture avec les us et coutumes de cette démocratie gabonaise « conviviale ». Le plus radical, Daniel Mengara (42 ans), a fondé en 1998 le parti Bongo doit partir (BDP), surtout connu pour son site Internet qui n’a cessé de fustiger le régime Bongo. Après onze années passées aux États-Unis, cet originaire de la province du Woleu-Ntem (Nord-Ouest) – qui a eu ...
Lire l'article
Des leaders de la société civile gabonaise, réunis ce jeudi après – midi à la Chambre de commerce de Libreville, ont appelé les plus hautes autorités du pays à la mise sur pieds d’un « Fonds de vigilance démocratique » en vue de crédibiliser la future élection présidentielle anticipée devant mettre un terme à la période de transition de 30 à 45 jours. Selon Marc Ona Essangui, l’un des leaders de la société civile, ledit Fonds veillera à la bonne tenue des élections présidentielles anticipées. « Ce qui nous anime, c’est l’assainissement de la situation économique sociale et politique du pays ...
Lire l'article
La Programme de renforcement des acteurs non étatiques du Gabon (PROGEANE) organise depuis le 9 février dernier à son siège de Libreville la première édition du Forum international pour une société civile africaine forte (FISCAF). Ces assises doivent plancher sur l’élaboration d’un accord cadre des acteurs non étatiques pour le développement des possibilités de partenariat, de coopération, d’échanges et de fédération des acteurs du Sud et du Nord dans l’optique de renforcer leur implication dans l’élaboration des politiques publiques au service du développement du continent africain. La Maison des Acteurs non étatiques (MANE) de Libreville accueille du 9 au 15 ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, a tenu le 10 janvier dernier à Libreville une conférence de presse sur les positions du parti face à l’appel lancé par le chef de l’Etat pour l’ouverture du gouvernement aux partis de l’opposition. Le leader de l’opposition a notamment conditionné son entrée au gouvernement à la mise en place d’une plateforme politique réunissant la majorité, l’opposition et la société civile avec un programme consensuel capable de faire front à la nouvelle donne économique et financière mondiale. L’Union du peuple gabonais (UPG) a posé ses conditions à l’entrée de ses ...
Lire l'article
Le Front des organisations de la société civile pour la lutte contre la pauvreté (FOSCPG), vient de marquer à Libreville sa disponibilité à participer au côté des institutions chargées de l’organisation des élections au Gabon. Le Front des organisations de la société civile (FOSCPG) pour la lute contre la pauvreté a tenu à la Chambre de Commerce de Libreville un Forum pour se frayer un chemin parmi les autres acteurs de la vie publique. « Les électeurs et les citoyens ne sont pas seuls dans l’arène politique. », a fait remarqué Marc Ona, co-président de la FOSCPG avant d’ajouter : « ...
Lire l'article
Société / TGD-Gabon condamne les dérives de certains acteurs de la société civile
Déclaration commune société civile-partis politiques sur le processus électoral et l’environnement démocratique au Gabon
Gabon : Les conditions de la société civile pour les législatives 2011
Gabon : La société civile suggère un appel d’offres sur la biométrie
Gabon: La société civile veut peser
Gabon: Période de transition: La société civile gabonaise veut la création d’un « Fonds de vigilance démocratique »
Gabon : Libreville veut renforcer la société civile africaine
Communiqués de Presse
Gabon : L’UPG veut impliquer la société civile dans le nouveau gouvernement
Gabon: La société civile s’invite dans le processus électoral.

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Juin 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à GABON : La Société civile veut une présidentielle “crédible et transparente”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*