Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Message du Président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé (Texte intégral)

Auteur/Source: · Date: 20 Juin 2009
Catégorie(s): Politique

Le président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé, dans son adresse ce samedi soir, au peuple gabonais, via les antennes de la Première chaine de télévision nationale (RTG1), au lendemain de la formation d’un nouveau gouvernement devant conduire la transition, en vue de l’aboutissement à l’élection présidentielle après le décès du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba, a indiqué que sa « volonté » et sa « détermination sont d’agir dans la continuité ». Texte intégral

« Gabonaises,

Gabonais,

Mes chers compatriotes.

Dans la vie des Nations, il y a des moments qui prennent une part décisive dans le destin des peuples. Le Gabon vient d’inscrire en lettres d’’or, dans le registre de son histoire, deux évènements marquant.

La disparition il y a trois mois de la Première Dame et le décès, il y a quelques semaines, de son excellence Monsieur le Président de la République El Hadj Omar Bongo Ondimba, que nous venons de conduire à sa dernière demeure, avec la plus vive des émotions dans la ferveur et l’union.

La multiplicité et la permanence des témoignages nationaux et internationaux que nous avons reçus en ces jours d’affliction, nous on permis de mesurer au-delà de ce que nous pouvions imaginer, l’ampleur de la perte subie par la Nation gabonaise.

Depuis l’aéroport jusqu’au Palais Présidentiel, et jours et nuits, durant une semaine, la ferveur populaire a été unanime et considérable.

Ainsi, tous ensembles, réunis dans l’épreuve, nous avons témoigné de ce qu’est le Gabon soudé une dernière fois autour de son chef disparu.
Cette ferveur et cette spontanéité constituent certainement le démenti le plus cinglant à tous les détracteurs du Gabon et de son défunt Président.

Je vous remercie, mes chers compatriotes, de ce beau et noble témoignage. Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont mobilisé toute leur énergie pour l’organisation de ce moment fort et douloureux de notre histoire.

Je remercie également et naturellement les dizaines de pays et d’institutions internationales qui se sont déplacées et bien sûr particulièrement, tous les chefs d’Etats présents.

Aujourd’hui, sans lui, nous devons, orphelins, écrire un autre chapitre de notre histoire. Le Président Bongo Ondimba nous laisse un héritage conséquent, notamment sur le plan des institutions et de leur fonctionnement.

Nous devons pour nous-mêmes, mais aussi à la face de l’Afrique et du monde, nous montrer fiers et dignes de cet héritage.

Nous héritons, en effet du Président Omar Bongo Ondimba, d’une communauté soudée, avec force et solidité, dans un consensus national affirmé.

Il laisse un peuple mature, tout entier, mobilisé dans la Concorde, conscient de ses responsabilités et prêt à les assumer dans la dignité et la paix.

Il laisse aussi un peuple résolument engagé, dans la réalisation de ses objectifs de développement et de progrès.

Il laisse enfin un pays ouvert et reconnu, respecté et apprécié sur la scène africaine et internationale.

Il s’agit d’un héritage considérable que nul parmi nous n’a le droit de dilapider, parce qu’il s’agit d’un bien commun.

Mes chers compatriotes,

nous nous accordons tous sur l’immensité de l’héritage que nous lègue le Président Bongo Ondimba.

Il a consacré sa vie à la belle idée d’un Gabon de paix, d’unité et de stabilité. Sous sa conduite, notre pays s’est engagé sur la voie de la démocratie et tous ensemble, nous avons mis en place des institutions démocratiques dont la vitalité et le fonctionnement régulier font honneur à la Nation toute entière et offre au monde l’image d’un Etat de droit.

Il nous appartient de demeurer insensible à la division, chacun à son niveau se doit d’être vigilant afin de prévenir toutes dérives contraires à l’intérêt national et toute rupture du pacte républicain.

Mes chers compatriotes,

notre pays n’a aucune tradition de violence politique et nous devons conserver cet acquis en restant unis, en pratiquant le dialogue et en respectant chaque jour la légalité constitutionnelle.

En effet, le moment que nous vivons impose, plus que jamais que nous pensions « Gabon d’abord » et que nous agissions « Gabon d’abord ».
C’est à ce prix que la transition que nous conduisons se fera, j’en suis convaincu, dans la paix et la sérénité qui ont toujours caractérisé le peuple gabonais.

C’est uniquement à ce prix que le peuple gabonais pourra, le moment venu, porter librement son choix sur celui ou celle qui deviendra le troisième Président élu de la République gabonaise.

C’est mon souhait le plus ardent et ce à quoi je vous promets de m’engager totalement.

Gabonaises,

Gabonais,

la réussite de notre processus de transition pour l’élection du prochain Président de la République commande l’engagement citoyen de tous les Gabonais.

C’est pourquoi, tout en poursuivant notre deuil, le moment présent ne saurait être celui de l’inertie et de l’inaction. Chacun doit se mettre à l’ouvrage avec espoir, avec détermination et entrain.
Ma volonté et ma détermination sont d’agir dans la continuité. A cet égard, j’engagerais dans les jours à venir, une large concertation avec les différentes forces vives de la nation, afin de recueillir des uns et des autres, avis et suggestions.

Dès à présent, j’affirme solennellement que mon action, pendant toute la durée de mes fonctions à la tête de l’Etat, se fera sous le triple sceau de la constitution, de la concertation et du consensus.

Mes chers compatriotes, fort de son héritage et de ses acquis, le Gabon à toujours des pages heureuses à écrire. Accomplissant la promesse de notre hymne national, cela ne dépend que de nous.

Que Dieu bénisse le Gabon et lui accorde force et sagesse.

Vive la République,

vive le Gabon ».


SUR LE MÊME SUJET
Le Président du Sénat, Mme Rose Francine Rogombé a rencontré, mercredi en début d’après midi au siège de la chambre haute du Parlement Omar Bongo Ondimba, la presse gabonaise, afin d’échanger avec les hommes et femmes des médias sur la problématique de la liberté de la presse. Cette rencontre qui intervient dans le cadre de la prochaine rencontre des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) en Espagne, et dont la thématique porte sur ‘’le rôle de la presse libre’’, avait pour objectif principal de discuter avec la presse locale des difficultés auxquelles elle est s confrontée. Elles sont un ...
Lire l'article
Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Le président de la République, Rose Francine Rogombé, préside jeudi à 10 heures dans la salle habituelle du palais présidentiel, les travaux du Conseil des ministres, rapporte un communiqué du protocole d’Etat dont GABONEWS a reçu copie ce mercredi, en matinée. Le dernier Conseil des ministres du 10 septembre avait entériné quatre projets de lois autorisant l'État gabonais à contracter divers emprunts dont 9.095.000 euros auprès de AKA (Francfort sur le Main) pour le financement de l'assistance technique pour la mission de contrôle de la conception et des travaux de construction relatifs au ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a discuté, jeudi au palais présidentiel, avec le chef de l’Etat gabonais par intérim, Rose Francine Rogombé, sur les grands dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période intérimaire, a appris l’AGP de source proche de la présidence. Madame Rogombé et Ali Bongo Ondimba ont examiné ensemble les principaux dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période de transition. Parmi les dossiers qui attendent le nouveau président, il y a celui relatif à la forte demande sociale (grève) dans le secteur public, puis celui de la relecture de certains articles de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a été reçu jeudi au palais présidentiel par le chef de l’Etat gabonais intérimaire, Rose Francine Rogombé, a appris l’AGP de source proche de la présidence. L’entretien entre les deux personnalités a porté sur certains dossiers importants de la vie la Nation, a indiqué la source. Cette rencontre intervient près d’une semaine après la validation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août dernier par la Cour constitutionnelle. M. Bongo Ondimba prêtera serment en qualité de président de la République après que la haute juridiction aura examiné d’éventuels recours introduits ...
Lire l'article
La présidente de la République Gabonaise par intérim, Chef de l’Etat, Rose Francine Rogombé, invitée ce jeudi matin de Radio France Internationale (RFI), n’a pas exclu la présence des candidatures « indépendantes » au sein du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) lors de la présidentielle à venir. Répondant à RFI depuis la ville de Syrte, en Libye, où elle prend part depuis mardi au 13ème sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA), Madame Rogombé a déclaré que « tout le monde pourra se présenter, il y aura plusieurs candidats, peut être des indépendants au sein du ...
Lire l'article
L’Agence de presse GABONEWS, créée en 2004, ainsi que l’ensemble des médias gabonais sont conviés vendredi au palais Présidentiel à une rencontre avec le président de la République , Madame Rose Francine Rogombé, annonce ce jeudi la Presse présidentielle. La délégation de la presse gabonaise ( audiovisuelle, écrite et en ligne) sera conduite par le président du Conseil National de la Communication (CNC), Emmanuel Ondo Methogo, précise –t-on. Cette réunion a été précédée au Palais présidentiel par de nombreuses rencontres ces derniers jours entre le chef de l’Etat et plusieurs corps sociaux, dans le cadre de la concertation avec les forces vives ...
Lire l'article
Lettre Ouverte du Dr. Daniel Mengara à Madame Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise: « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez si vous n’êtes pas capable »
Dans une lettre ouverte à Mme Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise, le Dr. Daniel Mengara interpelle la nouvelle présidente de la République par intérim du Gabon, lui enjoignant de ne pas rater le coche de l'histoire et de favoriser une transition démocratique immédiate au Gabon qui ne soit ni bâchée ni précipitée.  « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez si vous n'êtes pas capable », lance-t-il à la chef de l'Etat gabonaise par intérim. Ci-dessous le contenu de la lettre. Pour obtenir le PDF de la lettre, cliquez ici. Bureau du Président BONGO DOIT PARTIR Son Excellence Mme Rose Francine Rogombé Présidente ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé, s’est adressé à la nation dans la nuit de mercredi après avoir effectué sa première sortie officielle à l’aéroport international Léon Mba de Libreville pour accueillir le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, à Libreville depuis jeudi pour honorer la mémoire du Feu président Omar Bongo Ondimba. Discours intégral: « Gabonais, Gabonaise, Mes chers compatriotes, si je m’adresse à vous aujourd’hui, c’est en qualité de président de la République, chef de l’Etat intérimaire, en vertu de l’article 13 de notre Constitution. Le 8 juin 2009, le président de la République, chef de ...
Lire l'article
Le Dr. Daniel Mengara félicite Rose Francine Rogombé pour sa promotion à l’intérim de la Présidence de la République Gabonaise
Pour obtenir le PDF de ce document, cliquez ici. Le mouvement « Bongo Doit Partir » et tous ses membres et sympathisants, par ma voix, tiennent à féliciter Mme Rose Francine Rogombé pour son accession intérimaire à la magistrature suprême du Gabon. En tant que mouvement progressiste et moderne,  le BDP-Gabon Nouveau salue le fait historique qui est celui du Gabon de se retrouver parmi les rares pays africains à avoir une femme à sa tête. La promotion des droits de la femme reste une des priorités les plus essentielles de notre idéologie et le fait pour Mme Rogombé de se retrouver à la ...
Lire l'article
Rose Francine Rogombé, 66 ans, désignée mardi présidente du Gabon par intérim, a prêté serment mercredi devant les autorités, deux jours après l'annonce officielle du décès du chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba. "Je jure de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais, en vue d'assurer son bien-être et de le préserver de tout dommage, de respecter et de défendre la Constitution et l'Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge et d'être juste envers tous", a déclaré Mme Rogombé, née Etomba, ex-présidente du Sénat. "Je le jure", a-t-elle ajouté peu avant 11H30 (10H30 GMT), main droite ...
Lire l'article
Sénat: La presse chez Rose Francine Rogombé
Gabon: Conseil des ministres jeudi autour du président de la République, Rose Francine Rogombé
Politique : Le président élu Ali Bongo Ondimba discute avec le Chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Politique: Le président élu Ali Bongo Ondimba chez le chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Libye: Présidentielle au Gabon : « Peut – être des indépendants au sein du PDG », (Rose Francine Rogombé, président de la République)
Gabon: GABONEWS avec l’ensemble de la presse gabonaise invités vendredi par le chef de l’Etat, Rose Francine Rogombé
Lettre Ouverte du Dr. Daniel Mengara à Madame Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise: « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez
Gabon: Premier message à la Nation du président de la République gabonaise par Intérim, Rose Francine Rogombé
Le Dr. Daniel Mengara félicite Rose Francine Rogombé pour sa promotion à l’intérim de la Présidence de la République Gabonaise
Gabon: la présidente par intérim, Rose Francine Rogombé, a prêté serment

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juin 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

9 Réponses à Gabon: Message du Président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé (Texte intégral)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*