Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les chauffeurs de poids lourds à l’école

Auteur/Source: · Date: 2 Juil 2009
Catégorie(s): Société

Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Pierre Claver Maganga Moussavou, a inauguré le 1er juillet le Centre routier professionnel à Libreville, première structure de formation des chauffeurs de poids lourds dans le pays. La mise en place de cette structure doit permettre de lutter contre l’insécurité routière induite par l’incompétence de nombreux chauffeurs, dont la plupart seraient dotés de permis «douteux».Le Centre routier professionnel de Libreville a été inauguré le 1er juillet dernier par le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Pierre Claver Maganga Moussavou.

Le centre sera chargé de la formation des conducteurs de poids lourds et de leur perfectionnement dans ces locaux qui disposent de deux salles de cours et devrait bientôt se voir doté d’un simulateur de conduite et d’une salle de langues.

Une des principales attentes de ce centre demeure le renforcement de la sécrutité routière face à la situation actuelle où de nombreux accidents mettant en cause des poids lourds seraient dûs à l’incompétence des chauffeurs.

L’initiateur de ce centre, Raoul Antchoué Pambou, a rappelé qu’«il existe 12 000 faux permis et l’on constate un accroissement du volume de véhicules et camions d’occasions importés, alors qu’ils sont déjà interdits à la circulation sur la marché européen».

Les problèmes de sécurité routière «n’ont jamais trouvé de solutions durables» a-t-il déploré, rappelLe Gabon s’est enfin doté d’une structure pour la formation et le contrôle des conducteurs de poids lourds, dont la plupart aujourd’hui n’auraient fait valider leurs aptitudes à exercer par des autoritésant qu’il «n’existe nulle part dans notre pays une structure de formation à conduite des poids lourds. Cela laisse à supposer que tous les 6507 conducteurs recensés en 2007 qui exploitent le réseau routier national tous les matins, au départ de Libreville, détiennent des permis douteux».

«Le gouvernement est là pour encourager toute initiative allant dans le sens d’établir des normes permettant d’éviter des accidents comme ceux de Massika», a expliqué à son tour, le ministre de tutelle, Pierre Claver Maganga Moussavou, en présence des familles des victimes de cette tragédie routière invitées pour l’occasion.

«Je voudrais tout de suite dire qu’un centre de formation et de perfectionnement en matière de conduite de camions ne doit pas être considéré comme la panacée à la problématique de la sécurité routière», a toutefois nuancé le ministre.

Le ministre a enfin exhorté les auto écoles du pays à développer les filières de formation à la conduite des poids lourds, avant d’annoncer pour clore son propos qu’un vaste test d’aptitude professionnelle allait être organisé dès le 25 juillet pour plus de 200 conducteurs de poids lourds, principalement auprès des ressortissants étrangers.


SUR LE MÊME SUJET
Pas de poids lourds sur l’échangeur d’IAI
L'échangeur d'IAI, ouvert à la circulation des voitures depuis le 15 janvier 2012 Ouvert au trafic depuis le 15 janvier, l’échangeur d’IAI au Sud de Libreville est cependant interdit aux véhicules poids lourds. Alors que l’ouverture au trafic de l’échangeur d’IAI a été bien accueillie par les populations, certains automobilistes ont eu la mauvaise surprise de ne pas être éligibles à son accès. En effet, les camions ainsi que tous les autres véhicules dits poids lourd, ne sont pas encore autorisés à rouler sur cet édifice. Selon les explications des techniciens, cette décision vise à sécuriser ce gros ouvrage qui a besoin d’un ...
Lire l'article
Les camions et autres poids lourds interdits de rouler sur le nouvel échangeur d’IAI
Les camions, ainsi que tous les autres véhicules dits poids lourd, ne sont pas encore autorisés à rouler sur l’échangeur d’IAI, ouvert au trafic depuis dimanche dernier. Après plusieurs mois d’intenses travaux, l’objectif visait la fluidité du trafic à cet endroit pendant la période de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui démarre ce 21 janvier au Gabon et en Guinée Equatoriale. Ouvert à la circulation depuis dimanche 15 janvier en après-midi, l’échangeur du carrefour IAI est libre d’accès aux véhicules ; seuls les poids lourds ne sont pas encore autorisés à rouler sur le pont, et pour cause? Selon les ...
Lire l'article
Le maire de Franceville (512 km au sud est de Libreville), le général d’Armée Jean Pierre Doumbenény a décidé mardi de fermer l’avenue De Brazza à la circulation des bus et des véhicules lourds. ’’ A partir de lundi, les bus et les gros véhicules ne passeront plus par la Corniche. Par le nom on comprend déjà que c’est une route qui présente un danger. Ils passeront désormais par Saint-Hilaire, Grand village, Menaye, Mangoungou et Mamadou avant de sortir au gouvernorat. Seuls les petits taxis passeront par la corniche et les autres petits véhicules privés ’’, a indiqué le général ...
Lire l'article
A moins de cinq mois de l’organisation commune de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2012 par la Guinée Equatoriale et le Gabon, les chauffeurs de taxis de Libreville entendent y prendre une part active à travers l’amélioration de l’offre du transport urbain. « D’ici décembre, je range ce taxi, vieux de 12 ans, pour mettre en circulation un autre, neuf et climatisé », confie Arthur Bell, camerounais, surpris lors de sa pause dans une cafétéria, au centre-ville. QUALITE DU SERVICE A l’instar de plusieurs de ses collègues, il mise sur la qualité du service durant la CAN. « Il ...
Lire l'article
La Direction Générale de la sécurité routière, en collaboration avec le Rotary Club de Libreville, mènent actuellement une vaste campagne de sensibilisation à travers le pays, sur les dangers de l’alcool pendant la conduite sous le thème : « l’alcool n’est pas un carburant, conduire sans alcool c’est sauver sa vie et celle des autres ». A travers des spots publicitaires et des brochures contenant des indications et messages sensibilisateurs sur les méfaits de l’alcool pendant la conduite, sont gratuitement distribués aux conducteurs de véhicules toutes marques confondues. Ceci dans le but de les conscientiser et de réduire le taux élevé ...
Lire l'article
Le cabinet d’étude Mc consulting a mis en place une stratégie nationale en matière de sécurité routière afin de mieux prévenir la lutte contre les accidents de circulation d’autant plus qu’à ce jour, selon ce cabinet, près de 23.000 accidents de la circulation sont enregistrés chaque année au Gabon. Cette stratégie a été présentée par Wenceslas Mamboundou, employé dans ce cabinet d’étude au premier ministre chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba. Lors de son exposé, monsieur Mamboundou a indiqué que les accidents de la circulation ont fait 7 000 morts et 11 000 blessés au Gabon depuis 2001. Selon lui, la plupart ...
Lire l'article
« Si nous devons payer en dehors de la réglementation, il faudrait que nous aillons un rapport sur l’utilisation de cet argent ; nous ne voulons plus payer en violation des instructions du gouvernement », fulmine Raoul Antchouet Pambo, président du syndicat des conducteurs poids lourds du Gabon devant le maintien de la parafiscalité en dépit, selon lui, de sa suppression. « Ce même gouvernement, sur instructions du chef de l’Etat, a décidé de suspendre la parafiscalité, en mars dernier, et nous devons désormais payer au Trésor Public. Il est anormal, à notre avis, que la Mairie de Libreville demande ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur gabonais André Mba Obame, candidat malheureux à l'élection présidentielle, a estimé lundi que le président français Nicolas Sarkozy s'était "empressé" de reconnaître la victoire d'Ali Bongo, contestée par l'opposition. "Lors des élections en Iran, le président Sarkozy a condamné et parlé de coup d'état électoral. Il a refusé de reconnaître les résultats. Au Gabon, il se passe la même chose et il s'empresse de reconnaître (...) avant même le recours au contentieux", a affirmé M. Mba Obame, arrivé deuxième du scrutin et qui revendique la victoire. "Pourquoi deux poids deux mesures alors? L'Iran, il condamne et il a bien ...
Lire l'article
Les Conducteurs de Taxis de la ville de Tchibanga (Sud-Ouest) se sont retrouvés ce samedi matin en Assemblée générale, à la place de l’Indépendance, pour débattre des problèmes inhérents à l’exercice de leur profession dans la localité, a constaté sur place un reporter de GABONEWS. Selon le président du Collectif des conducteurs de Taxis de Tchibanga, Akime, cette Assemblée générale a pour objectif primordial d’attirer l’attention de l’ensemble des taximen sur la nécessité de veiller au strict respect du code de conduite en vigueur. Ce rappelle s’adressait à ceux qui exercent cette activité sans permis de conduire et d’autres ...
Lire l'article
Suite au lancement par les autorités municipales de l’opération d’arraisonnement des taxis ne s’étant pas acquitté de leurs redevances annuelles, le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg), Jean Robert Menié a convoqué le 19 novembre à l’Hôtel de ville une réunion des chauffeurs de taxis de Libreville pour faire le point sur la situation. Le président du Syltteg a notamment annoncé que la libération des véhicules saisis grâce au délai d’une semaine accordé le 18 novembre par le maire de Libreville aux transporteurs pour régulariser leurs situations est provisoire. Les chauffeurs de taxis de Libreville ont ...
Lire l'article
Pas de poids lourds sur l’échangeur d’IAI
Les camions et autres poids lourds interdits de rouler sur le nouvel échangeur d’IAI
Le maire de Franceville ferme l’avenue De Brazza à la circulation des bus et des véhicules lourds
Dans l’optique de la CAN 2012, les chauffeurs de taxis de Libreville s’organisent (REPORTAGE)
“Non à l’alcool pendant la conduite”, campagne de sensibilisation pour la sécurité routière
Près de 23.000 accidents de la circulation chaque année au Gabon
Colère des conducteurs de poids lourds face à la multiplication des taxes municipales
Reconnaissance de l’election frauduleuse d’Ali Bongo: les deux poids deux mesures de Sarkozy
Gabon: Les conducteurs de taxis de Tchibanga se concertent en Assemblée générale
Gabon : Une semaine de répit pour les chauffeurs de taxis de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Juil 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*