Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/présidentielle: le parti au pouvoir recense ses candidats potentiels

Auteur/Source: · Date: 3 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) a annoncé le recensement, jusqu’à samedi, de ses “candidats à la candidature” à l’élection présidentielle du Gabon à une date non encore fixée, à la suite du décès d’Omar Bongo Ondimba, selon son site internet.

“En prélude à la prochaine élection présidentielle, le Secrétariat exécutif (…) a initié depuis le 1er juillet dernier et ce, jusqu’au 4 juillet, un processus de collecte des candidats à la candidature”, indique le site du PDG consulté vendredi par l’AFP.

Les postulants “devront déposer au siège leurs prétentions”, qui seront examinées par différentes instances. Ensuite, un “congrès d’investiture” (…) déterminera le candidat du parti”, ajoute la formation, en promettant de désigner un postulant “consensuel” conformément à ses statuts.

Le calendrier des autres étapes n’a pas été fourni.

Aucune date n’a encore été annoncée pour le scrutin – à un seul tour au Gabon – pour choisir le successeur de M. Bongo dont le mandat devait s’achever en 2012.

Selon la Constitution, la présidentielle anticipée doit avoir lieu au plus tard 45 jours après la prise de fonction du président intérimaire, sauf cas de force majeure.

Le Gabon a entamé la transition avec l’investiture de Rose Francine Rogombé comme chef de l’Etat provisoire le 10 juin, deux jours après l’annonce du décès de M. Bongo, 73 ans, qui dirigeait le pays depuis décembre 1967.

Vendredi, le ministère de l’Intérieur qui prépare le scrutin, a proposé à la classe politique un calendrier d’opérations pré-électorales, incluant une révision générale des listes du 4 au 14 juillet et leur remise le 21 (bien le 21) à la commission électorale.

Mme Rogombé a indiqué envisager une prorogation de la transition, évoquant un délai de 60 jours, dans un entretien jeudi avec Radio France Internationale (RFI).

Depuis le 23 juin, elle mène une concertation – toujours en cours – avec différentes entités sur l’organisation de la présidentielle, à laquelle elle n’est pas autorisée à postuler. La plupart de ses interlocuteurs ont souhaité un report mais ont proposé des délais différents (de 15 jours supplémentaires à six mois).

En juin, le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, haut cadre du PDG, avait affirmé ne pas exclure de se présenter à la présidentielle le moment venu, alors que plusieurs sources font état de velléités de candidature d’autres responsables du parti.

Le député et ex-ministre Daniel Ona Ondo s’est ouvertement déclaré dans la course. Ali Ben Bongo Ondimba, fils de M. Bongo et ministre de la Défense, ainsi que Casimir Oyé Mba, ex-Premier ministre et actuel ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, auraient les mêmes intentions.

En dehors du PDG, trois autres personnalités ont annoncé se mettre en lice: Daniel Mengara, président d’un groupe d’opposition en exil; Bruno Ben Moubamba, responsable en Europe de la société civile gabonaise, et Ernest Tomo, pasteur.


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Par RFI La campagne électorale pour la présidentielle a débuté ce dimanche 5 février 2012 au Sénégal. Les principaux candidats de l'opposition se sont retrouvés Place de l'Obélisque à Dakar, avec toujours le même objectif affiché : obtenir le retrait de la candidature d'Abdoulaye Wade. Le président qui était, lui, dans son fief de Mbacké, près de Touba, la ville sainte des Mourides. Au Sénégal, les principaux candidats d'opposition à l’élection présidentielle, membres du M23, le Mouvement du 23 juin, ont décidé de battre campagne ensemble pour pousser le président Abdoulaye Wade à renoncer à sa candidature. Parmi les militants réunis en ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à Libreville En clôturant les travaux du Congrès de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), déroulés ce lundi, à Libreville, Zacharie Myboto, Président-Fondateur de cette formation politique, a annoncé l’Assemblée constitutive du « Grand parti » de la coalition des anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, pour se tenir mercredi 10 février au siège de l’UGDD, sis au quartier « Ancienne Sobraga », a constaté GABONEWS. « ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba s’est rendu mardi en milieu de matinée à Makokou, chef de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est) pour sa deuxième sortie pour le compte de la campagne électorale en vue de la présidentielle anticipée du 30 août prochain. Le candidat Ali Bongo Ondimba était entouré des membres influents du parti, notamment, le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, par ailleurs vice-président du PDG, du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, également vice-président du parti et de la responsable des femmes, Angélique Ngoma. Dimanche dernier, lors de son meeting ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), qui a investi Ali Bongo Ondimba, fils du défunt président Omar Bongo pour l'élection présidentielle du 30 août au Gabon, a annoncé samedi avoir exclu six candidats issus de ses rangs, dont certains étaient des élus. Lors d'une réunion tenue vendredi, le bureau politique de la formation a "constaté et pris acte des démissions formelles ou de facto du PDG" de ces six candidats, selon une résolution lue à la télévision publique RTG1 par Ernest Ndassikoula, son secrétaire général adjoint. Le texte cite l'ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, les ex-ministres Victoire Lasséni Duboze, ...
Lire l'article
Depuis sa création le 12 mars 1968, sur les bords de la Lolo Bouenguidi dans la province de l'Ogooué-Lolo, jamais le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) n'avait pas connu une telle ambiance : une pléiade de candidatures à l'élection présidentielle en son sein. Cette multitude de prétendants traduirait-t-elle un magma en ébullition ou une mauvaise gestion de cette formation politique après le décès de son fondateur ? Depuis sa création, jamais le PDG dit le ''grand parti de masse'' n'a connu une ambiance aussi piètre que celle qui prévaut en son sein depuis le décès de son fondateur, Omar Bongo ...
Lire l'article
Ali Ben Bongo, fils du défunt président gabonais Omar Bongo, briguera sa succession, a annoncé mercredi le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir. Ali Ben Bongo, fils du défunt président gabonais Omar Bongo, briguera sa succession. Ministre de la Défense, il a été désigné candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir pour l'élection présidentielle. Ali Ben Bongo, fils du défunt président gabonais Omar Bongo, briguera sa succession. Ministre de la Défense, il a été désigné candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir pour l'élection présidentielle. Ministre de la Défense, Ali Ben Bongo est donné favori pour succéder à ...
Lire l'article
Deux vice-présidents du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) sont candidats à la candidature de leur parti, en vue de la prochaine élection présidentielle anticipée, a déclaré le secrétaire général de cette formation politique, Faustin Boukoubi, à l'issue d'une réunion des membres de deux instances dirigeantes du parti. Il s'agit de M. Ali Bongo Ondimba, par ailleurs ministre de la Défense, qui a déposé sa candidature le 29 juin dernier, et de M. Jean Eyéghé Ndong, l'actuel premier ministre qui, lui, a fait acte de candidature le 4 juillet dernier. Dans cette course à l’investiture du parti, huit autres candidats ont également ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir "entérinera" mercredi le choix de son candidat au scrutin présidentiel qui doit avoir lieu à la suite du décès d'Omar Bongo, après recensement des prétendants, a-t-on appris samedi auprès de cette formation. Le recensement des "candidats à la candidature", entamé le 1er juillet, devait prendre fin à 19H00 (18H00 GMT) samedi. Mais le secrétaire général du PDG Faustin Boukoubi a affirmé dans la soirée à l'AFP que l'instance chargée de recueillir les dossiers était disposée à en recevoir après ce délai "pour éviter qu'on nous fasse des procès". "Ca peut aller jusqu'à minuit. Là, nous sommes ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), prépare depuis quelques temps l'organisation de son 9ème congrès, après celui tenu en juillet 2003. Selon un communique lu a la télévision nationale, la présidence du Comité d'organisation sera dirigée par l'actuel président de l'Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, suivi du ministre de la Défense Ali Bongo Ondimba, tous deux hiérarques cette formation politique. Le communique précise que le comité d'organisation sera étoffé par d'autres grandes figures du parti notamment Jean Eyeghe Ndong, (premier ministre), Paul Toungui, Léonard Andjembé, Jean François Ntoutoume Emane, (nouveau maire de Libreville) Paulette Missambo, Séraphin Moundounga, Daniel Ona Ondo, Michel ...
Lire l'article
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à
abon: Le candidat du parti au pouvoir à Makokou pour son 2ème meeting électoral
Gabon: le PDG (au pouvoir) exclut six candidats à la présidentielle
présidentielle-PDG-crise: Vers l’implosion du parti au pouvoir ? par Marinette ENGONGA
Ali Ben Bongo, candidat du parti au pouvoir au Gabon
Gabon : Deux vice-présidents du PDG candidats à la candidature de leur parti
Présidentielle au Gabon: le candidat du parti au pouvoir connu le 8 juillet
Gabon: Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) prépare son 9ème Congrès

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

11 Réponses à Gabon/présidentielle: le parti au pouvoir recense ses candidats potentiels

  1. mwane kasse

    6 Juil 2009 a 11:02

    mwane kasse: fils de kasse (marigot plein de sillure à ndéndé), je vous rassure et le pdg en est conscient, l’argent que ses partisants (camarades: comme si en politique on en est encore là!!!) on amassé dépuis 40 ans sera délapidé durant ces jours de campagne, et les jeunes ont l’occasion de le faire, ils ne se gêneront pas. mais n’oubliez pas de sanctionner mes frères, car le pdg! le pdg! le pdg!!! et tout son tralala de son hymne on n’en veut plus!!!
    à bon attendeur, méfiance!!!

  2. Jean-félix N.

    6 Juil 2009 a 10:49

    Cher esprit, il y a des choses qui ne demandent pas d’interprétation particulière dans notre sainte-bible.Les choses sont simples et il faut les prendre tels quelles sont. Je te l’accorde volontiersquand tu dis que la Grace de Dieu plane même sur les méchants. Mais cela ne veut pas dire que Dieu exhauce les pêcheurs. Régarde dans EsaÏ 59;2. Dieu est la parole dans toute son intégrité et elle ne se renie pas. La puissance de la parole de Dieu se trouve dans sa juste interprétation; elle s’interprête elle-même dis la bible. Un pêché est un pêché; une eau de source ne peut être amère, ou encore on ne peut ceuillir des figues sur des raisins. Ce sont là des versets bibliques qui veulent dire qu’il ne faut pas donner des interprétations particulières aux choses évidentes. Personne ne peut avoir la prétention de connaître la Bible. Mais sur l’essentiel tous les chrétiens doivent être d’accord; un pêché est un pêché. Dieu seul connaît pour quelles raisons certaines personnes vivent quotiennement dans le pêché, c’est pourquoi à eux aussi il fait grâce. Mais sans être en quelconque contact avec le Pêcheur.
    Lorsque l’on mène une vie saine dans la foi, on bénéficie d’une barrière spirituelle indestructible en la personne de JESUS. Les femmes serpents savent bien qui est JESUS. Elle n’iront jamais se risquer aux vrais enfants de Dieu. Ma mission en tant que chrétien est de prier pour tous mes compatriotes Gabonais afin qu’ils choisissent le chemein de la vie éternelle. Tout ici bas n’est que vanité des vanités, dira l’ecclésiaste.

    En tout cas que Dieu vous éclaire d’avantage.

  3. Parapsychologue

    6 Juil 2009 a 08:00

    Cher Jean Felix,

    Il n’est pas interdit de rêver ,mais tout rêve n’est pas bon à raconter.
    LA BIBLE EST LE LIVRE SAINT LE PLUS LU AU MONDE.Mais dans cette me^me bible,il existe des secrets que même un non chretien peut utiliser en cas de danger.Ne pensez pas que Dieu protège que ceux qui vont à l’église,Dieu peut protéger même le pis criminel.
    mefiez vous de l’interprétation que vous en faites du Livre saint.
    Les femmes serpents dont j’ai donné le secret de protection existeront toujours.Et desfois certains frères Gabonais sont contraints de “coucher” avec elles,juste parce que c’est elles qui les nourrissent ou qui leur ont trouvé du travail.Donc c’est à eux que je m’adresse.

    Magickalement
    Parapsychologue
    votre frère

  4. Jean-félix N.

    5 Juil 2009 a 17:22

    Cher esprit,concernant les femmes serpents, sâches que il n’y a qu’un seul nom dans la bible qui fait fuir toutes les puissances du mal, c’est le nom de notre seigneur et sauveur JESUS-Christ.
    Aucun verset biblique ne peut se soustraire au nom de Jesus. Par ailleurs lorsqu’on est un véritable enfant de Dieu on ne peut avoir de relations intimes avec n’importe qui; ce serait de la débauche, un péché malodorant aux yeux de l’éternel. Notre seigneur Jesus christ est trois fois saint et ne protège aucune relation de débauche. C’est Satan qui gère çaet il le gère bien.
    Le domaine spirituel est très complexe, et il ne faut pas prendre toute expérience personnelle pour une généralité.
    Vous êtes peut-être un chrétien nouvellement converti et Dieu vous fait donc grace dans certaine situations en attendant de voir votre affermissement totale sa parole.

    Il est vrai que les PDGISTES sont presque tous Franc-maçons et la rose-croix est une branche de la franc-maçonnerie; les Gabonais vivent dans un environnement très lourd spirituellemnt, d’où un attachement de plusieurs Gabonais au sexe et à l’alcool. La mort du Grand maître de la Franc-maçonnerie Africaine OMAR Bongo va changer les choses au Gabon. Les Gabonais, notamment les chrétiens enfin pouvoir vaincre toutes les puissances du mal dans notre pays. Bongo était un véritable obstacle pour les bénédictions de Dieu envers notre pays. Les choses désormais iront mieux; ça prendra un peu de temps, mais ça ira. Il n’ y aura plus de femmes serpents dans notre pays.

    Que Dieu bénisse le Gabon.

  5. Parapsychologue

    5 Juil 2009 a 12:05

    LE MISTERE DES FEMMES SERPENTS

    Chers frères,
    Je viens encore vers vous pour vous avertirs des dangers de la magie noire et ses adhérents.
    Vous avez déja entendu parler des femmes serpents? si oui ou non,vous allez comprendre comment ça se passe et pourquoi ces femmes sont célibataire et surtout comment s’en protéger.Si l’administrateur efface ce message c’est qu’il est contre les gabonais.Nous voulons nous débarrasser de tout cet heritage mystique et diabolique laissé par le PDG.

    En effet,il circule dans Libreville que certaines femmes auraient la capacité de “capter” l’énergie des hommes en se dédoublant astralement en serpent magique pendant l’acte pour prendre l’énergie. Le but de cette pratique consite à se mettre en serpent magique puis avec sa “queux”,elle l’introduit dans la partie intime où sorte les rejets naturels.
    Cette expérience dure juste quelque seconde et vous vous sentirez très affaibli,vous croirez que c’est l’acte qui vous a fatigué ,pourtant,on vous a fait une capture magique de vos énergie astrale et physique.
    Cette pratique,permet à la femme serpent de se ressourcer,et de capter ainsi vos chances astrologique et naturelle(cf fin d’article).Vous sentirez de,des ondes négatives arrivez dans votre vie et des blocage successifs.
    Ce genre de pouvoir,est souvent obetnu avec l’aide d’un esprit avec lequel on aurait fait un pact magique lors d’un rituel sacrementaire Rose Crucien.
    Comme,je le dis toujours,faire des pactes avec des entités astrale vous entrainera forcément en enfer.L’enfer est cette zone de l’astral ou des esprits du Karma pratiquent toutes sortes de sévices inimaginables aux esprits des gens qui ont fait du mal sur le monde physique(terre).
    Après ces sévices,vous deviendrez esclave spirituel des esprits avec lesquels vous aurez fait des pactes.Et si vous avez fait plusieurs pactes votre souffrance sera accélérée.

    Pour se protéger de ses femmes serpents,je donne une méthode avec un psaume de David.Il suffit AVANT L’ACTE de reciter
    3 pater et 3 ave Maria,ensuite reciter le psaume 141 x 7.Je vous jure,avec l’aide et la pûissance de Dieu,celui qui a crée le ciel et la Terre,la femme serpent ne pourra vous soutirer l’énergie.Et même si elle a une maladie vous serez protégé(si Dieu le Veut).

    Ceux qui sont très psychiques comme le Parapsychologue que je suis,verront avec leur troisième vue ,la femme serpent ,comme étant un serpent même.Et je pourrai neutraliser son pouvoir en dominant l’esprit avec lequel elle a fait le pacte.Cette opération je l’ai déja fait avec une femme au Gabon.Elle avait été très surprise!!!!

    Nb:Chance astrologique:energie positive dégagée grace à votre signe de naissance
    Chance naturelle:energie reçu en retour de votre bonne ouevre ou des anc^tres defunts.

    Magickalement
    Parapsychologue
    Votre frère

  6. ophnydis

    4 Juil 2009 a 18:43

    Je vous félicite pour ce beau message, Mr Esprit. Je respecte votre franchise mais vous ne faites là que donner votre point de vue… Quoi qu’il en soit, je vous conseillerai de bien considérer le peuple d’où vous êtes sortis. Si c’est du peuple gabonais dont vous parlez, alors je vous prie de prendre conscience que vous venez de lui infliger la plus grande des insultes et partant, à vous-mêmes.
    Pour ma part, je vous dirai que les gabonais sont plus intelligents que vous ne le pensez. Et c’est parce que vous les sous-estimez, préparez-vous à la plus grande surprise de votre vie…

  7. mouketou

    4 Juil 2009 a 11:50

    Chèr “esprit”,
    tes élucubrations avaient un sens quand la plus “grosse des punitions des gabonais” était au pouvoir. Dieu a montré qu’ il etait plus fort que lui en l’ otant du quotidien des gabonais à jamais .
    à mon sens je ne vois pas comment le PDG peut gagner ces élections pour trois vraies raisons.
    primo, ce parti va se diviser aprés la designation par les instances de la “secte PDG “DE LEUR futur candidat. secundo,j’ignore l’ endroit ou ils vont voler cet argent et meme avec cet argent volé ça ne marchera pas car les elections se derouleront pendant les grandes vacances ou ils auront du mal a corrompre car tous les gabonais feront campagne contre eux des enseignants aux étudiants en passant par les élèves.
    tercio, nous sommes serieux si le pdg triche encore cette fois ci,nous vaincrons par une force occulte que je me reserve de vous exposer.
    en claire mr “esprit” skie en france tranquillement laisse les gabonais

  8. moukadi

    4 Juil 2009 a 06:49

    en un mot t’es un vendu continu a manger les sacs de dindes et vins du pdg car ils seront battus au premier sois un peu grand ton pays est resté longtemp orphelin de developpement et comme tu reçois les cartons de poulet mais tu peux garder ton email car moi je suis pour l’opposition merci encore a toi mais il faut grandir

  9. Abdallah

    4 Juil 2009 a 06:47

    Tu es un imbécile monsieur l’ESPRIT. Je pense que tu n’es même pas gabonais. C’est encore un autre biafrai où congolais qui vient mettre la bouche aux problèmes du Gabon. Si tu as eu les faveurs du PDG (la nationalité gabonaise et la bourse du gouvernement gabonais), estime toi heureux pour le moment. Et quand tu écris, surtout sur un site comme le BDP, évite de faire les fautes d’orthographe car ce site est un temple de connaissances. Tu es à l’image du PDG c’est-à-dire pédophile, homosexuel, assassin, trompeur, menteur, voleur, traitre, magicien…

    Cordialement.

  10. esprit

    3 Juil 2009 a 21:36

    Chers compatriotes, je me permets d’écrire ces quelques lignes pour vous faire part de certaines vérités. Certains diront sans doute que je suis fou. D’autres penseront que je suis un pauvre idiot, un vendu, un adepte de la gabonite, un corrompu, … Bref, quelqu’un qui veut simplement créer la zizanie sur cette plateforme consacrée “exclusivement” aux upégistes.
    Nonobstant tout ce qui sera dit à mon propos, je me permets de donner mon point de vue sur la situation politique gabonaise en toute objectivité.
    Point n’est besoin de vous rappeler que notre cher pays, le Gabon, est en période transitoire suite au décès de notre “OBO national”. Ainsi, toutes les composantes politiques s’activent pour que soit organisé un scrutin transparent qui devrait avoir lieu au delà des 45 jours fixés par la constitution, après constatation de la vacance de pouvoir.
    Par delà les débats qui font jour autour de cette question, une interrogation demeure qui est en réalité la finalité de tout ce processus; et je peux la formuler en ces termes: “Qui de la majorité ou de l’opposition sortira gagnante de cette consultation électorale?”. La réponse à cette question, à l’image de ce que je constate au sujet du calendrier électoral, est loin de faire l’unanimité. Mais je me permets de vous donner mon point de vue qui, je pense, est loin d’être faux.
    Chers gabonais, j’affirme dès ce soir (même si je n’ai pas les mêmes aptitudes que le parapsychologue) que le PDG gagnera les élections présidentielles à venir. Et, ce, pour trois raisons majeures.
    D’abord, une formidable implantation sur toute l’étendue nationale (en quantité et en qualité).
    Ensuite, une monumentale puissance financer.
    En fin, une maîtrise de l’appareil administratif.
    Croyez-moi, chers compatriotes le PDG n’a pas besoin de tripatouiller pour gagner une élection au Gabon. Les propos tenus jusque là par l’opposition ont deux objectifs: distraire les gabonais et dissimuler leur incapacité à s’imposer sur l’échiquier national.
    Cela dit, nous sommes déjà sur le terrain et la victoire sera cash et sans bavure.
    Pour ceux qui voudraient participer à cette victoire écrasante en France, je vous laisse mon mail: pact44@yahoo.fr
    Mobilisons-nous camarades, la victoire est acquise.

  11. esprit

    3 Juil 2009 a 21:20

    Chers compatriotes, je me permets d’écrire ces quelques lignes pour vous faire part de certaines vérités. Certains diront sans doute que je suis fou. D’autres penseront que je suis un pauvre idiot, un vendu, un adepte de la gabonite, un corrompu, … Bref, quelqu’un qui veut simplement créer la zizanie sur cette plateforme consacrée “exclusivement” aux upégistes.
    Nonobstant tout ce qui sera dit à mon propos, je me permets de donner mon point de vue sur la situation politique gabonaise en toute objectivité.
    Point n’est besoin de vous rappeler que notre cher pays, le Gabon, est en période transitoire suite au décès de notre “OBO national”. Ainsi, toutes les composantes politiques s’activent pour que soit organisé un scrutin transparent qui devrait avoir lieu au delà des 45 jours fixés par la constitution, après constatation de la vacance de pouvoir.
    Par delà les débats qui font jour autour de cette question, une interrogation demeure qui est en réalité la finalité de tout ce processus; et je peux la formuler en ces termes: “Qui de la majorité ou de l’opposition sortira gagnante de cette consultation électorale?”. La réponse à cette question, à l’image de ce que je constate au sujet du calendrier électoral, est loin de faire l’unanimité. Mais je me permets de vous donner mon point de vue qui, je pense, est loin d’être faux.
    Chers gabonais, j’affirme dès ce soir (même si je n’ai pas les mêmes aptitudes que le parapsychologue) que le PDG gagnera les élections présidentielles à venir. Et, ce, pour trois raisons majeures.
    D’abord, une formidable implantation sur toute l’étendue nationale (en quantité et en qualité).
    Ensuite, une monumentale puissance financer.
    En fin, une maîtrise de l’appareil administratif.
    Croyez-moi, chers compatriotes le PDG n’a pas besoin de tripatouiller pour gagner une élection au Gabon. Les propos tenus jusque là par l’opposition ont deux objectifs: distraire les gabonais et dissimuler leur incapacité à s’imposer sur l’échiquier national.
    Cela dit, nous sommes déjà sur le terrain et la victoire sera cash et sans bavure.
    Pour ceux qui veulent participer à cette victoire écrasante en France, je vous laisse mon mail: pact44@yahoo.fr
    Mobilisons-nous camarades, la victoire est acquise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*