Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Rose Rogombé brise le complexe politique de la gabonaise

Auteur/Source: · Date: 6 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

L’accession d’une femme à la tête de l’Etat a été très bien accueillie par les populations gabonaises et la côte de popularité de Rose Rogombé ne cesse de grimper depuis sa prise de fonction le 10 juin dernier. Cet état de grâce a donné des ailes à Christiane Bitougat, candidate à l’investiture du PDG et à Victoire Lassény-Duboze candidate à l’élection présidentielle. Calme, clairvoyante, sage, consensuelle, les compliments pleuvent de tous bords sur le nouveau chef de l’Etat, Rose Rogombé, dont beaucoup auraient aimé qu’elle puisse achever le mandat du défunt président Bongo Ondimba.

L’intérimaire du fauteuil présidentiel fait l’unanimité auprès des populations et de la classe politique, une effervescence qui semble avoir réveillé les espoirs de la gente féminine dans la course à la succession.

«Le brio avec lequel madame Rogombé gère les affaires de l’Etat, nous fait prendre conscience que les femmes gabonaises aussi peuvent aspirer à cette haute fonction, sans scrupules et sans état d’âme, avec beaucoup de confiance», expliquait Victoire Lassény-Duboze le 5 juillet dernier sur RFI.

«Une horde de femmes de plus en plus nombreuse vient me dire qu’à partir du moment où Rose Rogombé ne peut pas terminer le mandat du président, c’est ce que nous aurions voulu, pourquoi vous qui avez été notre présidente à l’UFPDG, vous qui avez occupé de hautes fonctions, j’étais présidente du groupe parlementaire au Sénat, pourquoi ne vous présenteriez vous pas ?» poursuit l’ancien ministre.

A savoir si elle est candidate, elle répond sans complexes «oui, avec le soutien des femmes qui sont venues me voir. Je voudrais les retrouver et les retrouver beaucoup plus nombreuses que quand elles sont venues me poser la question».

Avant le sommet du PDG d’octobre dernier, elle occupait le poste de secrétaire général adjoint du parti. Elle est également sénateur du Gabon chargée de mission Afrique à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

Victoire Lassény Duboze avait annoncé le 15 avril dernier sa démission au siège PDG du 1er arrondissement de Libreville en raison des dissensions internes au parti. Par conséquent, sa candidature sera indépendante puisqu’elle n’a pas sollicité l’investiture du parti.

En revanche, la candidature de l’ancienne ministre du Travail, Christiane Bitougat, a bien été enregistrée par le bureau politique du parti. Elle sera auditionnée par le commission permanente entre aujourd’hui et demain, avant la désignation du candidat du parti annoncée pour le 8 juillet prochain.

Enseignante de formation, membre fondateur de l’intersyndicale et fondatrice de l’Union des syndicats des administrations publiques, parapubliques et privées (USAP), elle a été pendant de nombreuses années présidente de l’influent Syndicat de l’Education nationale (SENA).


SUR LE MÊME SUJET
LIBREVILLE (AGP) - Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a discuté, jeudi au palais présidentiel, avec le chef de l’Etat gabonais par intérim, Rose Francine Rogombé, sur les grands dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période intérimaire, a appris l’AGP de source proche de la présidence. Madame Rogombé et Ali Bongo Ondimba ont examiné ensemble les principaux dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période de transition. Parmi les dossiers qui attendent le nouveau président, il y a celui relatif à la forte demande sociale (grève) dans le secteur public, puis celui de la relecture de certains articles de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a été reçu jeudi au palais présidentiel par le chef de l’Etat gabonais intérimaire, Rose Francine Rogombé, a appris l’AGP de source proche de la présidence. L’entretien entre les deux personnalités a porté sur certains dossiers importants de la vie la Nation, a indiqué la source. Cette rencontre intervient près d’une semaine après la validation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août dernier par la Cour constitutionnelle. M. Bongo Ondimba prêtera serment en qualité de président de la République après que la haute juridiction aura examiné d’éventuels recours introduits ...
Lire l'article
La cérémonie en avait émue plus d’un le 10 juin dernier, alors que deux femmes étaient sous le feu des projecteurs, la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourantsouo, et Rose Francine Rogombé, alors présidente du Sénat, qui accédait à la magistrature suprême. 80 jours plus tard, Rose Francine Rogombé, qui s’était érigée en capitaine de navire pour mener à bon port la barque de la transition, se trouve à quelques coudées du fameux port, alors que l’avis de tempête a été lancé par l’équipage du navire «Gabon». © D.R. Rose Rogombé prête serment le ...
Lire l'article
Le président de la République, madame Rose Francine Rogombé a officiellement lancé, mardi 11 août 2009, les activités du Palais omnisports Omar Bongo Ondimba d’Oyem, par la coupure du ruban inaugural de ce complexe sportif, en présence d’une pléiade de personnalités gabonaises et étrangères, a rapporté le quotidien « L’Union », dans sa livraison de ce mercredi. En présidant la cérémonie inaugurale du Palais Omnisports Omar Bongo Ondimba, sous le sceau d’un « hommage appuyé » à son illustre prédécesseur, madame Rose Francine Rogombé a déclaré : « Ce projet, nous l’avons porté pendant quarante-deux mois. Il a été adopté et ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Rose Francine Rogombé se rendra mardi à Oyem, chef lieu de la province du Woleu Ntem (Nord), où elle doit procéder à l’inauguration du Palais omnisport Omar Bongo Ondimba, selon un communiqué de la direction générale du protocole d’Etat. Ce déplacement intervient cinq jours après celui effectué dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), où elle avait lancé les travaux du tronçon Lastourville-Koulamoutou long de 65 km. Auparavant, Mme Rogombé s’était déjà rendue à Mouila (Sud) et à Lébamba (Sud) pour le lancement des travaux routiers. Mme Rogombé devra regagner Libreville le même jour. Rose Francine Rogombé est chargée ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise, Rose Francine Rogombé, a reçu ce lundi, au palais présidentiel du front de mer à Libreville, le collier de Grand maître des ordres nationaux ainsi que l’écharpe de la Grande Croix de l’étoile équatoriale lui conférant l’ensemble des attributs de pouvoir dévolus à la fonction de chef d’Etat, a constaté GABONEWS. C’est au général d’armée Ambroise Ossiba, par ailleurs Grand Chancelier des ordres nationaux, que sont revenus l’honneur et la responsabilité de passer le médaillon et l’écharpe à Madame Rose Francine Rogombé. « Madame le président de la République, chef de ...
Lire l'article
La nouvelle présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé, sera officiellement installée ce lundi après midi dans ses nouvelles fonctions avant la cérémonie solennelle d’ouverture de la 1ère session ordinaire pour l’année 2009. Elue Sénatrice de la commune de Lambaréné (centre) pour le compte du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) au sortir des dernières élections sénatoriales, Rose Francine Rogombé était la seule candidate à la présidence de la chambre haute du parlement, le 16 février dernier, succédant à René Radembino Coniquet. Dans un entretien accordé ce lundi matin, à quelques heures, de l’installation de Mme Rogombé à la tête du Sénat, ...
Lire l'article
Le sénateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Rose Francine Rogombé, 66 ans, candidate unique, a été élue lundi dernier à Libreville, à la tête du Sénat, avec 90 voix sur 99 votants, a-t-on appris de source officielle. Mme Rose Rogombé, sénatrice du premier arrondissement de Lambaréné (centre), succède, à la tête de la haute Chambre du Parlement, à René Radembino Coniquet qui, par disposition constitutionnelle, ne pouvait plus se présenter à cette élection. Politicienne engagée, elle est la première femme gabonaise à occuper cette fonction. Elle a été tour à tour substitut du procureur de la république, juge d’instruction, ...
Lire l'article
Le sénateur nouvellement élue de la commune de Lambaréné (Centre), Rose Francine Rogombé a été plébiscitée au perchoir de la chambre haute du parlement gabonais lundi avec 92,78% des suffrages, au terme d’un vote des membres du bureau de cette auguste institution. Candidate unique présentée par le parti démocratique gabonais (PDG) comptant la majorité des sénateurs (75 sur 102 sièges) remplace à ce poste René Radembino Coniquet qui avait succédé à feu Georges Rawiri décédé en cours de mandat en avril 2006. Mme Rogombé juriste de formation, est la première femme à diriger cette institution qui entame sa 3ème mandature. L’élection du bureau ...
Lire l'article
Madame Rose Francine Rogombé a été portée à la tête du Sénat par 99 voix sur 101 en fin d’après-midi ce lundi. Le Sénateur de la commune de Lambaréné (centre du Gabon) qui préside désormais pour six ans la troisième législature de la Chambre Haute du Parlement, renouvelée à la faveur des élections du 18 janvier dernier. Seule candidate, Mme ROGOMBE, magistrate de formation, succède à René Radembino Coniquet, Sénateur d’Owendo et Président sortant de la deuxième législature. Ils sont tous deux membres du Bureau Politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG), au pouvoir. A l’issue du vote de la présidente, les sénateurs ...
Lire l'article
Politique : Le président élu Ali Bongo Ondimba discute avec le Chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Politique: Le président élu Ali Bongo Ondimba chez le chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Gabon : Les 24 heures les plus longues de Rose Rogombé
Gabon: Madame Rose Francine Rogombé coupe le cordon inaugural du Complexe omnisports d’Oyem
Gabon: Rose Francine Rogombé à Oyem
Gabon: Rose Francine Rogombé a reçu les atouts de chef d’Etat
Gabon: Rose Francine Rogombé prend ses fonctions de présidente du Sénat cet après midi
Rose Rogombé, première femme présidente du Sénat du Gabon
Gabon: Sénat/Election : Rose Francine Rogombé élue présidente du Sénat avec 92,78% des suffrages
Gabon: Parlement: Rose Francine Rogombé à la tête de la chambre haute pour six ans

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon : Rose Rogombé brise le complexe politique de la gabonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*