- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: “Un candidat unique de l’opposition est irréalisable (…) c’est un fantasme” Daniel Mengara

Le président du ‘’BDP-Gabon Nouveau’’ indique que ‘’Le mythe à évacuer est celui qui consisterait à croire, comme certains l’ont suggéré, qu’il suffirait pour toute l’opposition de s’entendre sur une candidature unique pour que le miracle du changement s’opère.
Le mythe de la candidature unique de l’opposition, est irréalisable (…), j’appelle cela ‘’un fantasme’’ estime t-il.

‘’ L’histoire électorale récente (élection de 2005) ou lointaine (depuis 1990) nous enseigne sur la futilité d’une telle procédure (…)’’ rapporte le président Daniel Mangara

Pour M. Daniel Mengara, ‘’Ce mythe est irréalisable. D’abord parce qu’il serait illusoire de croire que Pierre Mamboundou pourrait se retirer de la course au profit de Paul Mba Abessole ou que Paul Mba Abessole pourrait se retirer de la course au profit de Ben Moubamba ou que ce dernier pourrait renoncer à ses ambitions au profit de Daniel Mengara’’.

Selon le président du ‘’BDP-Gabon Nouveau’’, ‘’Dès l’instant que le potentiel d’une telle entente est pratiquement nul à cause des ambitions des uns et des autres (sans que cela soit forcément un fait négatif en soi), il est important que tous les acteurs politiques qui ont des visées présidentielles laissent cette décision au seul peuple qui, lors de la campagne, saura (…), déterminer la viabilité politique des candidats, forçant tous à la réalité d’un candidat dominant derrière lequel tous les autres, après évaluation réaliste de leurs chances, s’aligneront naturellement’’

‘’(…) Privilégier l’effacement artificiel de certains candidats avant le test du terrain ne peut que scléroser le débat politique dont le pays a grandement besoin, et mener, paradoxalement, aux querelles de leadership que nous essayons pourtant d’éviter’’, poursuit-il.
Il souligne que ‘’C’est une unité des candidats de l’opposition basée non pas sur l’adoubement d’un candidat unique, mais sur la mise en place d’un front commun visant à réclamer, pour tous les candidats, la justice et les conditions de la transparence électorale, de manière à amener aux conditions objectives de crédibilité et de légitimité de l’élection qui, (…) permettront au meilleur de se détacher (…)’’.

Il rappel que ‘’L’élection présidentielle de 2005 fut sans doute, dans l’histoire politique du Gabon depuis 1990, la plus propice au changement. Elle le fut parce que c’était l’élection présidentielle qui, depuis 1993, a connu le plus petit nombre de candidats’’.

‘’Ces derniers furent en 2005 au nombre de trois Omar Bongo (au pouvoir), Pierre Mamboundou (opposition) et Zacharie Myboto (opposition). Ce que cela veut dire c’est que, s’il y a bien une élection au cours de laquelle le nombre limité de candidats aurait dû profiter à l’opposition, c’était bien celle-là. Il m’est même possible de dire ici qu’en 2005, Pierre Mamboundou était, en fait, ‘’SEUL’’, face à Bongo et ‘’SEUL’’ candidat crédible de l’opposition face à Omar Bongo (Zacharie Myboto ne faisant pas le poids), ajoute t-il.

Il poursuit ‘’Pourtant, M. Mamboundou, vous perdîtes cette élection où vous fûtes pourtant pratiquement seul face à Omar Bongo. Après, donc, avoir perdu deux élections présidentielles successives, M. le président, ne convient-il pas, finalement, d’en tirer des leçons pratiques ? Ces mêmes causes qui vous ont fait perdre en 1998 et 2005 vous semblent-elles aujourd’hui évincées ? Suffit-il aujourd’hui de simplement participer à une énième élection pour pouvoir la gagner quand on sait que les causes de vos échecs précédents sont toujours là ?’’

‘’Autrement dit, M. le Président, je puis vous assurer que pour juger de la crédibilité d’une élection, ou du moins pour se donner les chances de gagner des élections face à un régime quadragénaire qui se refuse depuis 42 ans à la démocratie, le simple fait d’avoir des listes électorales fiables ne suffit pas. Et le simple fait d’avoir un seul candidat de l’opposition ne suffit pas (…)’’.

‘’Les mêmes causes menant toujours aux mêmes effets, ce qui a fait que, en 2005, vous perdiez l’élection alors que vous étiez quasiment seul face à Omar Bongo, fera que le candidat unique de l’opposition perde encore en 2009. Pourquoi ? Tout simplement parce que le même système qui a fait vos échecs précédents est toujours en place. Il faut donc pousser plus loin l’analyse et penser aux stratégies qui amèneraient à la défaite de ce système, avant l’élection, en vue de la transparence électorale absolue’’, conclut-il.


SUR LE MÊME SUJET
Depuis quelques jours, la perspective d’une candidature unique pour faire barrage à celle du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) se précise et les pourparlers se multiplient en coulisses pour désigner le candidat qui sera capable de cristalliser le leadership. Dans une interview qu'il nous a accordée le 26 août dernier à Libreville, le représentant d'Annie Léa Meye, initiatrice du Mouvement populaire d’appel à la candidature unique des forces du changement, Taguy Berre, rappelle notamment que cette démarche ne s'oppose pas à la personne d'Ali Bongo Ondimba en soi, mais au maintient du PDG au pouvoir depuis 42 ans. ...
Lire l'article [1]
La campagne électorale en vue de la présidentielle de dimanche prochain au Gabon prend un nouveau tournant, avec l’adhésion d’une dizaine des 23 candidats en lice à un front commun, en vue de barrer la route au parti démocratique gabonais au pouvoir le PDG. L’une des voie les plus virulente dans cette croisade contre le PDG, est celle de l’un de ses derniers premiers vice président et dernier premier ministre de feu président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyeghe Ndong, qui est engagé à cette présidentielle en indépendant depuis sa démission du gouvernement, justifiait il, pour contester les modalités de ...
Lire l'article [2]
Libreville, 15 août (GABONEWS) – Quatre candidats à la présidentielle du 30 août prochain ont annoncé ce samedi, dans une déclaration lue à Libreville, leur intention de se retirer de la course si les leaders de l’opposition ou du changement venaient à harmoniser leurs positions en vue de la présentation d’une ‘‘candidature unique’’. Les quatre candidats, initiateurs de cette démarche sont : Eric Mauro (MORENA), Jean Ntoutoume Ngoua (Indépendant), Claudine Ayo Assayi (indépendante) et Marcel Ntchoreret du Cercle Oméga. Ces derniers qui tiennent à leur initiative ont invité l’ensemble des leaders politiques à surpasser leurs clivages pour maximiser leur ...
Lire l'article [3]
Aux fins d'éclairer un peu plus nos militants et sympathisants sur le recours déposé par le candidat Mengara auprès de la Cour constitutionnelle en vue de la validation de sa candidature à la présidence de la République dans le cadre du scrutin d'août 2009, les informations suivantes seront d'une grande utilité. C'est hier que le processus de délibération de la Cour constitutionnelle semble avoir commencé vu que notre avocat s'est rendu hier mardi 28 juillet à la Cour dans le cadre de l'instruction du dossier avant la réunion des 9 Conseillers pour délibération à huis clos. Il était question pour le ...
Lire l'article [4]
Communiqué : Daniel Mengara, Candidat à la présidentielle anticipée de 2009, se rendra au Gabon dans les tous prochains jours
Le Dr. Daniel Mengara, candidat déclaré à l’élection présidentielle anticipée de[uis le 20 juin lors d'une conférence de presse à Paris, se rendra très prochainement au Gabon se recueillir sur la tombe de sa mère. La mère de Daniel Mengara est décédée le 4 juillet dernier suite à des complications asthmatiques et respiratoires rendues fatales par le manque de structures sanitaires adéquates dans la petite ville de Minvoul. La tentative d’évacuation de la maman sur Oyem aux frais et à l’initiative de la famille fut tentée trop tard, le médecin soignant de Minvoul ayant mal diagnostiqué la condition de la maman. L’opportunité ...
Lire l'article [5]
Communiqué: URGENT : Gabon: Le Dr. Daniel Mengara sera candidat BDP à l’élection présidentielle anticipée de 2009
Pour diffusion immédiate Comme le BDP-Gabon Nouveau le disait à l’époque de Bongo (Dieu ait son âme), rien de bon ne pouvait se passer au Gabon tant qu’Omar Bongo et son régime seraient au pouvoir. Omar Bongo est mort, mais le système Bongo demeure. Parce que notre activisme de 10 ans pour la rupture et le changement véritable au Gabon n’a jamais été une lutte contre un seul homme, mais contre tout un système, le combat pour la fin du bongoïsme au Gabon reste le même. C’est conscient de cette réalité et motivé par l’urgence et l’impératif d’une alternance démocratique immediate ...
Lire l'article [6]
L’ancien candidat à l’élection présidentielle 2005, président du Rassemblement des Démocrates (RDD), parti crée en 1993 et dont l’idéologie, selon lui, s’articule autour d’une ‘’neutralité teintée d’un nationalisme intelligent’’ Christian-Serge Mavioga, est décédé lundi. Le président des Rassemblement des Démocrates (RDD), Christian-serge Maroga, était candidat à l’élection présidentielle de 2005 alors que son parti, dont la ligne de démarcation n’était pas clairement visible, avait signé la Charte de la Majorité qui stipulait que cette Majorité devrait présenter un unique candidat à ce scrutin. Son discours politique a souvent été virulent à l’endroit du gouvernement. En 2005, il s’est présenté, contre toutes attentes, avec ...
Lire l'article [7]
Le BDP-Gabon Nouveau a changé plusieurs fois de sites. Malheureusement, des milliers d'articles sont souvent restés sur les anciens sites que nous n'avons pas pu transférer, mais que vous pouvez encore consulter sur les anciens sites. La version actuelle de notre site a été lancée par soucis de modernisation et de meilleure gestion de l'information. Par ailleurs, le Gabon étant en deuil depuis 40 ans, notre site conservera sa couleur de fond noire--signe de deuil--tant que le dictateur nommé Bongo s'imposera au pouvoir. Tôt ou tard, l'heure de la libération sonnera. Pour accéder au contenu resté sur les anciens sites, cliquez sur ...
Lire l'article [8]
A partir de cette page, vous pouvez voir les liens vers les anciens articles de ce site sur plusieurs années. Vous pouvez aussi visiter directement nos anciens sites, qui contiennent aussi des milliers d'articles publiés entre 1998 et avril 2008 que nous n'avons pas pu importer dans ce système lors du changement de site du 2 avril 2008. Notez aussi que ce site contient dans la barre de droite des liens vers les archives que vous pouvez naviguer par date (jours, mois, années). Pour lire les anciens articles, cliquez sur l'année qui vous intéresse ci-dessous. Sur 12 Ans 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000 1999 1998 Ou alors, visitez nos anciens sites ...
Lire l'article [9]
Le formulaire de contact ci-dessous vous permet de contacter le BDP-Modwoam par courrier électronique. Vous avez la possibilité d'y attacher des pièces jointes de documents ou d'images que vous souhaitez nous transmettre.
Lire l'article [10]
Gabon : Déjà 10 000 signataires pour la candidature unique contre le PDG
Mise en route de la candidature unique de l’opposition gabonaise à la présidentielle de dimanche.
Gabon: Élection Présidentielle 2009 : Quatre candidats prêts à se retirer pour soutenir une candidature unique de l’opposition
Présidentielle 2009 : Sur le Recours déposé par le Dr. Daniel Mengara : Où en est-on et pourquoi Daniel Mengara est-il confiant?
Communiqué : Daniel Mengara, Candidat à la présidentielle anticipée de 2009, se rendra au Gabon dans les tous prochains jours
Communiqué: URGENT : Gabon: Le Dr. Daniel Mengara sera candidat BDP à l’élection présidentielle anticipée de 2009
Gabon: Mort d’un ancien candidat à l’élection présidentielle de 2005
Anciens Sites
Archives
Nous Contacter
25 Comments (Open | Close)

25 Comments To "Gabon: “Un candidat unique de l’opposition est irréalisable (…) c’est un fantasme” Daniel Mengara"

#1 Comment By ça chauffe o PDG On 12 Juil 2009 @ 08:58

déclaration d’Eyeghe Ndong ce matin à la radio à libreville: pas question que ça soit Ali Bongo le candidat du PDG vu que dans la hiérarchie du PDG, c’est lui le 1er vice président, en plus c’est lui le 1er ministre. pas question que ça soit Ali Bongo le candidat.
voilà, ça chauffe donc au PDG

#2 Comment By Abdou ramane. On 12 Juil 2009 @ 12:54

AH AH AH AH!!!! La partie la plus intérréssante commence…Qui vivra verra…

#3 Comment By La Foudre On 13 Juil 2009 @ 03:33

Le fait que ça chauffe au PDG montre bien une certaine liberté d’expression qui n’existe pas ailleurs. (suivez mon regard). Peut être que ce parti a tout simplement simpelement besoin de cela et prend une sérieuse option sur tous les autres qui depuis + de 20 ans fonctionne avec à leur tête les mêmes leaders malgré de cuisants echecs.Donc, au lieu de penser que les voix discordantes affaiblissent le PDG, voyez plutôt cela comme une grande avancée, une serieuse option sur les autres. Quoi que l’on dise, je pense qu’à cette allure, le PDG montre bien que c’est un grand parti, le mieux structuré, avec une diversité ethnique sans commune mesure avec les autres.

#4 Comment By vincent alice On 13 Juil 2009 @ 13:47

Quoi qu’il advienne, techniquement nous ne sommes pas pret pour les elections ! les règles du jeu ne sont pas démocratique ! comment expliquer que le fichier electotal recense 2 millions de gabonais, alors que nous sommes nettement moins ??

#5 Comment By ndong On 14 Juil 2009 @ 08:23

C’est asses etrange je croyais que Mengara était candidat déclaré!!!!mais pour le moment son nom n’est pas sur la liste officiel des candidats……La sienne n’a pas été retenue???Voila que le BDP commence à comprendre que la vie n’est pas facile dans le gabon de bongo. Même Moubamba révolutionnaire comme lui a été retenu. La meilleur solution est que Mengara soutienne un candidat éligible. Car le tant est trop court pour lui. De plus pas grand monde le connait au Gabon à part une centaine de personne proche de ce mouvement. C’est un gars du virtuel que j’aime bien. Bonne chance en tout cas. Bonne chance en tout cas. Mais suivez mon conseil soutenais quelque d’éligible et de crédible de l’opposition vrai.

#6 Comment By ndong On 14 Juil 2009 @ 11:00

Désolé mais je suis un peu déçu du comportement du gérant de ce site. Je croyais que vous étiez démocrate????? Censurer des messages lorsqu’il ne sont ni injurieux, ni diffamatoire, juste pour quelques critiques….. J’avais une bonne opinion de Mengara, mais là je commence à croire qu’il est comme les autres (n’aiment pas la contradiction).

#7 Comment By admirateur gabonais On 14 Juil 2009 @ 20:33

j ai vu autre chose sur la chaine gabonaise gabon tv en direct sur le net sur tv4africa ,l opposition a 15 canditats et la coalition de la majorité a eté faite

#8 Comment By Nzé Medang On 15 Juil 2009 @ 06:27

Ali Ben doit d’abord franchir les 2 barrières Eyeghe Ndong et Casmir Oyé Mba, je crois que le reste des choses va se décider par là. Ces 2 gens font une opposition redoutable à sa condidature. Eyeghe le qualifie d’un homme riche de sottises et peu intélligent dont il n’acceptera pas qu’il soit investi par le PDG.

Pour Ndong, il faut savoir que Mengara est candidat jusque là la liste définitive n’est pas encore procalmée par la cour, même le pdg n’a pas encore donné son candidat. Par rapport à la censure, je ne crois pas que tes critiques sont plus virulentes que tous les gens qui sont passés dans ce site sans être censurés. A base de quel rencensement, tu conclus que le BDP ne dispose que d’une centaine de personnes puis qu’il est virtuel, étant donné que toi aussi tu es virtuel, tu ne peux donc pas être compté. Vous serez surpris avec vos chiffres du pdg, il y a 70% d’abstention au élection au gabon, c’est l’inconnu pour tout le monde et ce sont eux qui font décider du futur président. Pas des chiffres qui sont taillés pour faire plaisir à certains partis, qui se plaisentà être numéro 1 et d’autre 2.
Nzé Medang

#9 Comment By Ndong On 15 Juil 2009 @ 07:31

Pour Nze Medang, je suis daccord lorsque tu dis que le 1 ére ministre ne supporte pas ALI car se dernier est comme tu le dis “riche de sottises” mais la ou tu te trompes c’est que les gens iront bien voter!!!!!donc ton abstention de 70% désolé je n’y crois pas trop. Mais bon se sont tés chiffres!!!!. Pour le BDP dite moi qu’il est très connu sur le terrain (au Gabon, dans les 9 provinces!!!) car c’est làbas que tout va se jouer et non sur le virtuel…..Désolé si ce mot te choque mais c’est le cas. Moubamba un autre virtuel à fait le pas d’aller au Gabon!!!malgré les médias Français on a vu ce que cela à donné comme accueil du sauveur…..Ce que Abessolo avait fait dans les année 90 est terminé 5il nous avait bien entubé ce salaud) aujourd’hui les gabonais commence à ouvrir les yeux. Bonne chance à Mengara, mais comme je le dis soutenez quelqu’un de plus crédible pour une altérnance.

#10 Comment By Pierre Kiroule On 15 Juil 2009 @ 18:14

Monsieur Ndong,

Je ne pense pas non plus que Monsieur le Premier Ministre Eyeghe Ndong brille par son intelligence, franchement c’est à se tordre de rire, il est sans forcer le plus minable premier ministre que le gabon ait jamais eu. Il ne doit ses postes aussi bien au Pdg qu’au Gouvernement qu’au fait qu’il est le parent de Feu Monsieur le Président Léon Mba. Comme Obo pensait qu’il n’y avait que les parents de ce dernier pour obtenir le poste de premier ministre.Et même poser là où il a été, avec à ses cotés, un président affaibli, il a eu l’occasion de poser des actes à maintes reprises, incapable de gérer les mouvements sociaux, trouillard devant l’éternel, qui face aux syndicats ne sait que se cacher dans ses bureaux glaçés de la primature, Au moins le fils de l’autre a des couilles!!! N’importe quoi!

#11 Comment By MABALA On 16 Juil 2009 @ 08:35

BRAVO DOC NOUS T’ATTENDONS AU PAYS,ENFIN NOUS ALLONS TE VOIR AU GABON,DONNE NOUS LE CALENDRIER.LE PDG EST MORT,GABONAIS NOUS AVONS UNE OCCASION DE NOUS DEFAIRE DU PDG,S’IL TRICHE NOUS CASSONS TOUT ,PARCE QU’ON NE PEUT PLUS ACCEPTER CETTE VIE DE MISERE DANS UN PAYS RICHE.

#12 Comment By Essigan On 16 Juil 2009 @ 10:06

Le BDP se trompe dans sa lecture de la situation sociopolitique du pays. On ne veut pas de candidature à la “olivier Besancenot”. Il faut saisir cette unique opportunité. Mengara ferait mieux de se mettre derrière une candidature plus crédible et ça lui permettrait de ne pas sortir de sa première participation électorale avec un score proche de zéro. Les élections sont à un seul tour. Pas le temps de blaguer. L’affaire est trop sérieuse. “En politique, l’expérience des autres peut être un bon maître d’école” dixit Eyeghe Ndong. L’expérience du sieur Moubamba devrait inspiré le BDP.Il ne sert à rien de venir faire de la figuration.
Mais comme les groupuscules politiques gabonais brillent par leur égo hypertrophié, on ne sera pas étonné de voir une candidature du BDP au mépris du bon sens et de l’intérêt général.L’heure est grave et les enjeux importants. Tout le monde doit se liguer contre le représentant de cette organisation mafieuse qui gère le pays depuis 40 ans. Voulons nous un notre bail avec la misère, la pauvreté pour 40 ans encore? ça fera donc presque 100 ans de servitude, de corruption de crimes rituels, de pillage de nos ressources naturelles. Est-ce que nous voulons? Les gabonais vont-ils continuer à être spectateurs de leur propre vie?Allons-nous continuer à regarder les oligarques et autres prébendiers décider pour nous, hypothéquer nos vies et notre avenir?Il faut agir.Vite et maintenant. Rien ne dois plus être comme avant…Une “aurore se lève”. Demain les 40 ans de la famille Bongo doivent être un mauvais souvenir. J’en appelle aux pédégistes qui aiment leur pays. N’ayez pas peur de montrer que vous aimez votre pays en dénonçant la monarchie naissante. C’est votre pays et vous savez que cette candidature sonne le glas de ce que le monde nous envie à tort ou à raison. Barrons la route à l’imposture dans une communion qui transcende nos appartenances sociales, ésotériques, ethniques ou provinciales.
Demain nous devons oublié ce mauvais rêve. Et n’oublions que si jamais il passe, “nous serons châtiés avec des scorpions” a prévenu Eyeghe Ndong.
Unissons-nous pour mettre un terme à ce règne qui n’a que trop duré.
Essigang

#13 Comment By Nzé Medang On 16 Juil 2009 @ 13:19

Le gabon va inévitablement vers une guerre civile. C’est inéluctable avec l’investiture d’Ali Ben par le PDG. Il y a un choix que des gabonais seront à faire, ou c’est la république ou c’est la monarchie. Il faut mieux mourir que de vivre diriger par une même famille. Personnellement, je n’accepterai plus d’être dirigé par un bongo. Je ferai mon combat personnel et pour l’avenir de mes enfants. Il faut faire exploser les choses et des gens. On ne nait pas Kamikaze, on le devient. Attention à ceux qui participeront aux meeting du pdg. La patri ou la mort, nous vaincrons.
Nzé Medang

#14 Comment By Pierre Kiroule On 17 Juil 2009 @ 04:42

Pour ceux qui souhaitent la guerre civile dans ce site, messieurs, soyez surs que vous irez mourir seuls. Personne ne mourra plus au Gabon pour une cause politique quelque soit la cause parce qu’à l’exemple des autres pays africains qui ont sombré dans la guerre civile, cela n’a fait qu’enrichir un petit groupe d’hommes au détriment de toute une population. Le dialogue, la négociation par la résistance passive, il n’y a que cela de vrai. Une nouvelle génération d’hommes politiques tolérants, raisonnables, efficaces et travailleurs, empreints d’une culture d’obligation du résultat, doit naître aujourd’hui, pas un énième groupes de rebelles. Grandissez Messieurs et Travaillez à une nation meilleure quelque soit le président qui sera élu, renforcez et agrandissez les partis politiques qui n’ont pas encore suffisamment d’assises en renouvelant les têtes vieillissantes de ces partis? Rome ne s’est pas faite en un jour, la Nation Gabonaise vient à peine de naître, pourquoi vouloir la tuer à sa naissance?

#15 Comment By mbil foual On 17 Juil 2009 @ 12:29

errata :
Veuillez lire :
1/ SUBIR LA CONFIGURATION… au lieu de “SUBIR[ ]CONFIGURATION” ;
2/ Mais les dés sont jetés… au lieu de “[Mes] les dés” ;
3/ Ce type est un tribun extrêmement perfide qu’il faut se garder de suivre et essayer de mettre hors d’état de nuire… au lieu de “…se garder de suivre et[ ]de mettre hors d’état de nuire”.

#16 Comment By mbil foual On 18 Juil 2009 @ 08:00

Au webmaster du site BDP-Gabon Nouveau,
Je suis profondément déçu par votre attitude. Vous avez fait disparaître mon premier message qui critique les positions du BDP et la candidature de M. Mengara, pour laisser uniquement apparaître la liste correspondante des errata. Je note que vous censurez mon texte qui n’est pas du tout injurieux mais simplement critique : c’est un refus de liberté d’expression, car vous n’acceptez pas la contradiction. Je retiens donc que vous employez les mêmes méthodes que le PDG. C’est bien dommage pour des compatriotes qui se déclarent démocrates et prétendent diriger notre pays dans un esprit de solidarité.

A bon entendeur salut !

#17 Comment By mbil foual On 18 Juil 2009 @ 08:14

Webmaster,
Où est mon texte critiquant la position du BDP-Gabon Nouveau et la candidature de M. Mengara? Publiez-le et faites donc preuve de votre sens démocratique. Que les internautes de ce site en prennent réellement connaissance, qu’ils le jugent en toute liberté. J’attends de votre part la contradiction et non la censure. Soyez de vrais démocrates comme vous le prétendez, car mon texte n’était pas du tout injurieux. Laissez les autres Gabonais juger de la pertinence de mes propos. Vous devez commencer par appliquer les règles élémentaires de la démocratie que vous clamez haut et fort. Soyez de vrais démocrates et non des sophistes !!!

#18 Comment By mbil foual On 18 Juil 2009 @ 08:15

Stop à la censure!!! Publiez mon texte.

#19 Comment By IBAKA On 18 Juil 2009 @ 10:13

JE SUIS CERTAIN QUE LE PEUPLE N’est plus dupe,il a acquis une maturité politique et connais les ambitions démesurées dans certains candidats. Evitons d’inciter les honnêtes gens à la violences car, on connait où comment la violence, mais on ne sait où elle s’arrête. Le vote est un devoir civique libre et indépendant, il n’est nullement besoin d’influencer les électeurs. Si ta soif du pouvoir cède à la peur de perdre
l’amour de ton peuple, en l’incitant à la violence, ta conscience si tu en as une te rattrapera dans un avenir très proche.
laisse le peuple choisir son président en toute liberté.

#20 Comment By Angone On 18 Juil 2009 @ 18:57

Bonjour Frères et Soeurs,

L’heure est grave: les envies se confondant aux fantasmes et aux illusions. Au delà des présidentielles,se désigne pas seulement un homme,mais une future gestion du pays devant des années,et un avenir comun confronté aux difficlutés sociales,aux problèmes économiques,à une espérance de vie minime.

Sans m’étendre, je veux juste rappeller à tout un chacun que le PIB/Hab du Gabon est supérieure à celui de l’Afrq du sud ,et il a + que doublé de 2005 à 2008.

L’élection va se jouer en un tour,autrement dit, “mort direct:soit tu perds soit tu gagnes”.

S’il est VRAI que “Un candidat unique de l’opposition est irréalisable “, c’est fort regrettable.Autrement dit, “la Stratégie de tout sauf Ali” ne nous conduirait pas au Changement.C’est la proportionnelle qui va tout décider,c’est comme un gateaux à subdiviser. Aujourd’hui ,beaucoup ont intérêt à garder le système en place,donc à voter pour Ali.Toutes ces personnes qui sont “fonctionnaires fantômes”,qui vivent et existent “uniquement grâce aux nominations”,qui ont et possède un poste ou une fonction grâce à l’oncle ou le père sans avoir les aptitudes requises ou les compétences,”les nouveaux” riches qui se sont enrichient avec “l’argent de l’Etat “,toutes ces personnes qui ne pourront jamais justifier leur patrimoine (matérielle,financier) avec leurs revenus …

Si la majorité des gabonais veulent le changement,il suffit de disperser nos votes pour qu’Ali soit le premier.

Autrement,à tous,sans des unions,sans une coalition aussi minime soit-elle,le gagnant sera le PDG. UPG a compris çà…Il y’a plus de candidats de l’oppositon (pseudo ou réelle) ou de la société civile que ceux du PDG. Tous les candidats ne veulent plus “d’un BONGO”,à part le Clan et “ses lieutenants”…

Comme par hasard,je suis heureux de savoir que J.Eyeghe Ndong,C.Oyé Ma,A.Mba Obame ont le courage de “refuser la monarchie”: est-ce un hasard s’ils sont tous de le même ethnie…Ali va jouer avec l’argent,le tribalisme,les postes ministériels,la pression….Mais nous,serions nous intelligents pour réfléchir,s’unir,même de côté nos égaux,pour le changement passe du mythe à la réalité…Je le crois VERITABLEMENT…

J’invite nos opposants à s’unir,pas tous,mais certains;surtout que le Gabon ne va pas se gérer seul.

Prochainement, je vous dirai mon choix,mais le changement passe par la stratégie lors d’une élection à un tours, avec de multiples candidatures.

#21 Comment By wanshitong On 19 Juil 2009 @ 07:36

@ Angone

Je suis ENTIEREMENT du meme avis que toi.

Nous savons TOUS que les elections SERONT TRUQUEES. C’est un FAIT. Nous savons tous que des pseudo-elections a UN TOUR
pour une PLETHORE de candidats est une ABERRATION (!). Vu le CONSTAT que, depuis le 10 juni 2009 – interim de
Rose Francine Rogombe – la soi-disante “opposition politique” (reelle ou de “distraction”) gabonaise n’a PAS POSE
D’ACTE(s) DE TAILLE faisant comprendre au pouvoir en place et a tous les partisans du “Bongoisme” qu’ils sont
prets: POLITIQUEMENT, STRATEGIQUEMENT, FINANCIEREMENT (pour la logistique, les deplacements, l’organisation de la
campagne etc.), IDEOLOGIQUEMENT etc. vu cet etat REEL de la situation actuelle, qu’est-ce qui peut encore – STRATEGIQUEMENT –
nous DELIVRER de la MASCARADE en place qui se joue depuis le 10 juin 2009 ?

La REVOLUTION ? La STRATEGIE “REALISTE et PRAGMATIQUE” POLITIQUE ? Le temps ne joue – malheuresement – pas vraiment en
notre faveur.

LA REVOLUTION

Pour une revolution, il faut des MENEURS, une ORGANISATION, une LOGISTIQUE, des HOMMES/CHEFS DE FIL de T-A-I-L-L-E.
“l’opposition politique” gabonaise R-E-E-L-L-E (c’est a dire ne servant point de PANTINS/POUPEES/FIGURANTS a la cause et
perpetuite du “Bongoisme”) a t-elle – comme on le dit si bien – les “moyens de sa politique” ?

Avant de se lancer “aveuglement” en commandos “Kamikazes” pour la cause d’un Gabon meilleur, le peuple a besoin
de CONFIANCE et d’ASSURANCE que ses MENEURS maitrisent vraiment leur “Art”. Sans cela, beaucoup de Gabonais ne sont
pas – je pense –
prets a voir se repeter le DEJA-VU des annees 90 – avec un certain “Paul” (pour les intimes) fils de Abessolo – un
soi-disant “pretre” (pitre) JOUFFLU et d’EMBONPOINT ENCORE (!) virulent aux velleites de
politicard (en herbe) ne comprenant point que son temps est BEL ET BIEN REVOLU – apres son PACTE avec le diable – ce
petit minus “nain” NEGRE qui voulut s’elever au rang de “Chevalier du Soleil” ou “Zeus” – dieu des (z)eros.

Temps REVOLU, car “le temps a de le memoire” et le peuple n’OUBLIE PAS ! Apres l’adulation prend place l’ABERRATION,
la DECAPITATION du grand homme politique que celui-ci (“pere Mba”) fut.

Depuis le 10 juin, le peuple attend et continue toujours d’attendre. Attends ses politiques, attends ses MENEURS.
Que font nos O si grands DELIVREURS d’un peuple las et essouffle, pendant que les “autres” organisent des
pseudo-primaires, prennent TOUT leur temps pour “RAFISTOLER” la “GRANDE MAGOUILLE” en vadrouille (DU SIECLE) pour la
perpetuite de leur “clan des pontes” “pontifies” et leur GANGRAINE VILE et SANS MORAL, sans coeur, sans emoi,
APATHIQUE dans l’entrevue a l’AVATAR d’une guerre (civile) imminente ?

Nous avons l’impression que nos politiques sont en ce moment comme FOUDROYES d’une HYPNOSE, d’une
PARALYSIE d’ACTION remplies d’INEPTIES incomprehensibles alors que “l’affaire est (tres) grave” (cf. “Saga Africa”).

LA STRATEGIE “REALISTE et PRAGMATIQUE” POLITIQUE

Dans ce contexte – de FRAUDE (meme pas DESAVOUEE !) – ou le pouvoir en place est epris d’une ASSURANCE HEROIQUE INOUIE (!)
d’une VICTOIRE incontestee incontestable aux “elections” presidentielles anticipees prochaines, ne serait-il pas
plus REALISTE et PRAGMATIQUE (car nous ne pouvons empecher ou arreter la FRAUDE ORGANISEE (!)) de s’UNIR en enterrant les
VELLEITES POLITIQUES de tout un chacun et former un BLOC ?

Un bloc qui prendrait alors le ROLE de MENEUR, derriere lequel le peuple serait pret de s’aligner et se lancer en
commandos “kamikazes”. Un tel bloc ne peut prendre place sans la participation de membres politiques
(de l’opposition REELLE) sur place, connaissant pour ainsi dire – on ne peut mieux – le systeme depuis “l’interieur”.

Le reve de devenir un jour “presida” de notre O si chere “OPPOSITION” (reelle) est-il plus fort que celui
– REALISTE et PRAGMATIQUE – de voir (en s’UNISSANT) UNE ALTERNANCE POLITIQUE mettant alors fin a 41 annees
de regne une fixant la premiere pierre pour un terrain bien meilleur aux elections presidentielles qui suivront
(apres l’echeance actuelle), ou chacun pourra alors faire parler son reve de “presida” se pliant au jeu et aux REGLES
INCONTESTABLES et avalises democratiques.

Da zhaohu,

Wànshìtong

#22 Comment By wanshitong On 19 Juil 2009 @ 07:40

@ Angone

Je suis ENTIEREMENT du meme avis que toi.

Nous savons TOUS que les elections SERONT TRUQUEES. C’est un FAIT. Nous savons tous que des pseudo-elections a UN TOUR pour une PLETHORE de candidats est une ABERRATION (!). Vu le CONSTAT que, depuis le 10 juni 2009 – interim de Rose Francine Rogombe – la soi-disante “opposition politique” (reelle ou de “distraction”) gabonaise n’a PAS POSE D’ACTE(s) DE TAILLE faisant comprendre au pouvoir en place et a tous les partisans du “Bongoisme” qu’ils sont prets: POLITIQUEMENT, STRATEGIQUEMENT, FINANCIEREMENT (pour la logistique, les deplacements, l’organisation de la campagne etc.), IDEOLOGIQUEMENT etc. vu cet etat REEL de la situation actuelle, qu’est-ce qui peut encore – STRATEGIQUEMENT – nous DELIVRER de la MASCARADE en place qui se joue depuis le 10 juin 2009 ?

La REVOLUTION ? La STRATEGIE “REALISTE et PRAGMATIQUE” POLITIQUE ? Le temps ne joue – malheuresement – pas vraiment en notre faveur.

LA REVOLUTION

Pour une revolution, il faut des MENEURS, une ORGANISATION, une LOGISTIQUE, des HOMMES/CHEFS DE FIL de T-A-I-L-L-E. “l’opposition politique” gabonaise R-E-E-L-L-E (c’est a dire ne servant point de PANTINS/POUPEES/FIGURANTS a la cause et perpetuite du “Bongoisme”) a t-elle – comme on le dit si bien – les “moyens de sa politique” ?

Avant de se lancer “aveuglement” en commandos “Kamikazes” pour la cause d’un Gabon meilleur, le peuple a besoin de CONFIANCE et d’ASSURANCE que ses MENEURS maitrisent vraiment leur “Art”. Sans cela, beaucoup de Gabonais ne sont pas – je pense – prets a voir se repeter le DEJA-VU des annees 90 – avec un certain “Paul” (pour les intimes) fils de Abessolo – un soi-disant “pretre” (pitre) JOUFFLU et d’EMBONPOINT ENCORE (!) virulent aux velleites de politicard (en herbe) ne comprenant point que son temps est BEL ET BIEN REVOLU – apres son PACTE avec le diable – ce petit minus “nain” NEGRE qui voulut s’elever au rang de “Chevalier du Soleil” ou “Zeus” – dieu des (z)eros.

Temps REVOLU, car “le temps a de le memoire” et le peuple n’OUBLIE PAS ! Apres l’adulation prend place l’ABERRATION, la DECAPITATION du grand homme politique que celui-ci (“pere Mba”) fut.

Depuis le 10 juin, le peuple attend et continue toujours d’attendre. Attends ses politiques, attends ses MENEURS. Que font nos O si grands DELIVREURS d’un peuple las et essouffle, pendant que les “autres” organisent des pseudo-primaires, prennent TOUT leur temps pour “RAFISTOLER” la “GRANDE MAGOUILLE” en vadrouille (DU SIECLE) pour la perpetuite de leur “clan des pontes” “pontifies” et leur GANGRAINE VILE et SANS MORAL, sans coeur, sans emoi, APATHIQUE dans l’entrevue a l’AVATAR d’une guerre (civile) imminente ?

Nous avons l’impression que nos politiques sont en ce moment comme FOUDROYES d’une HYPNOSE, d’une PARALYSIE d’ACTION remplies d’INEPTIES incomprehensibles alors que “l’affaire est (tres) grave” (cf. “Saga Africa”).

LA STRATEGIE “REALISTE et PRAGMATIQUE” POLITIQUE

Dans ce contexte – de FRAUDE (meme pas DESAVOUEE !) – ou le pouvoir en place est epris d’une ASSURANCE HEROIQUE INOUIE (!) d’une VICTOIRE incontestee incontestable aux “elections” presidentielles anticipees prochaines, ne serait-il pas plus REALISTE et PRAGMATIQUE (car nous ne pouvons empecher ou arreter la FRAUDE ORGANISEE (!)) de s’UNIR en enterrant les VELLEITES POLITIQUES de tout un chacun et former un BLOC ?

Un bloc qui prendrait alors le ROLE de MENEUR, derriere lequel le peuple serait pret de s’aligner et se lancer en commandos “kamikazes”. Un tel bloc ne peut prendre place sans la participation de membres politiques (de l’opposition REELLE) sur place, connaissant pour ainsi dire – on ne peut mieux – le systeme depuis “l’interieur”.

Le reve de devenir un jour “presida” de notre O si chere “OPPOSITION” (reelle) est-il plus fort que celui – REALISTE et PRAGMATIQUE – de voir (en s’UNISSANT) UNE ALTERNANCE POLITIQUE mettant alors fin a 41 annees de regne une fixant la premiere pierre pour un terrain bien meilleur aux elections presidentielles qui suivront (apres l’echeance actuelle), ou chacun pourra alors faire parler son reve de “presida” se pliant au jeu et aux REGLES INCONTESTABLES et avalises democratiques.

Da zhaohu,

Wànshìtong

#23 Comment By DINZIENGUI On 19 Juil 2009 @ 12:04

La mauvaise foi,légoisme démesuré quand allons nous en finir avec?Quand allons nous sortir de ce marsme politique dans lequel, meme ceux qui se disent partsant du changement se refusent d’appliquer la seule condition,la condition sans laquelle leur reve,le notre depuis 41 ans,ne sera jamais réalité?Quant est-ce M.MENGARA,M.MAMBOUDOU,M.MIBOTO ect vont-ils en fin penser “gabon d’abord”? Chacun étant motivé par ses ambitions personnelles.Sachiez que pour etre un grand homme il faut savoir faire des concessions etre humble.Certains sont conscients de leur impossibilité de remporter ces electons tout seul face a ce monstre tantaculaire qui a broyé les espoirs des gabonais depuis des decenies ,qui a d’avantage precipité l’enfant du pauvre dans l’obscurantisme de l’université bongo avec ses greves et j’en passe, mais font preuve de mauvaise foi.M.MENGARA parle d’impossibilité d’une voix unique pour l’opposition en se basant sur le fait que les autres opposants ne sauront faire des concessions. Mais vous M.MENGARA pourquoi ne la faite vous pas?j’ai énormement d’estime pour vous mais toutefois,je ne suis pas sur de vous voir remporter ces élections tout seul,raliez vous,faites le non pas au de MAMBOUDOU ou les autres mais pour le GABON au nom de tout ce qu’il ya de plus sacré pour vous dès cet instant le GABON entier s’inclinera devant votre sagesse ne jouez point a l’apprenti saurcier je vous en conjure

#24 Comment By Ifanifa On 19 Juil 2009 @ 20:03

DINZENGUI
Je suis d’accord avec toi; toutefois la question est de savoir si les différents dirigeants de l’opposition sont conscients de la gravité de la situation et toutes les conséquences que leur dispersion engendrera à court terme : l’élection d’Ali Ben désavoué même au sein de son parti, bien que désigné par crainte, répresailles en 50 ans il est bel et bien le “rejeton” de feu OBO dans tout ce qui est diabolique, expéditif, voie de garage, quarantaine, etc, etc… à long terme : réplonger le peuple sous le joug d’Ali Ben, car les membres du directoire du PDG ne sont que des pantins qu’il maltraite au gré de ses humeurs, de son agressivité comme l’a souligné CONGOSSA, il n’a pas eu de scrupules à giffler le Porte parole du Gouvernement voire d’autres notables! c’est grave et ignoble j’en suis outrée; quelle a été la réaction des membres du congrès, exceptés Eyeghe Ndong et Oyé Mba qui ont manifestés ouvertement leur mécontentement en claquant la porte? AUCUNE. Alors je dis HALTE à
Ali Ben, il ne pourra pas humilier tout un peuple indéfiniment, car il a dejà pillé le Gabon avec son feu père OBO et désire continuer à veiller aux grains, le GABON est la mine d’or de la famille d’OBO! Si mes souvenirs sont bons le porte parole du gouvernement, Mamadou DIOP n’est il pas l’oncle des frères et soeurs consanguins d’Ali ben! Et bien il s’affiche dejà en patriarche, au mépris de tout.
De grace et de pas de candidatures fantaisistes histoire d’amuser la galérie ou d’obtenir du gain, l’heure est grave; puissent tous
ceux qui sont épris d’un véritable renouveau, changement fassent preuve d’humilité en soutenant le candidat de l’opposition susceptible d’affronter Ali Ben, et lui infliger une bonne correction. VIVE LE PEUPLE GABONAIS ET VIVE LA COALITION DE L’OPPOSITION

#25 Comment By mbil foual On 20 Juil 2009 @ 10:04

Vous n’avez toujours pas publié mon texte sur la candidature maladroite et trop égoïste de M. Mengara, à la prochaine élection présidentielle (avec les accents tribalistes que cela comporte). J’attends toujours vos explications sur cette honteuse censure dont vous faites preuve. Pensez-vous qu’avec de tels agissements le peuple, au nom duquel vous prétendez parler et diriger le Gabon, vous fera véritablement confiance et vous considèrera comme de bons garants de la DEMOCRATIE GABONAISE ? Remettez donc en ligne mon texte, pour mieux édifier le peuple gabonais qui fréquente ce site.