Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Paul Mba Abessole candidat du RPG à l’élection présidentielle de septembre prochain

Auteur/Source: · Date: 12 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Le Rassemblement pour le Gabon (RPG) a présenté officiellement la candidature du père Paul Mba Abessole à l’élection présidentielle anticipée de 2009 à l’issue des travaux de Commissions du Congrès extraordinaire que le parti a tenus samedi à la Cité de la Démocratie de Libreville. 


SUR LE MÊME SUJET
Le candidat Paul Mba Abessole candidat à l’élection présidentielle du 30 août, a mis en garde lors d’un point de presse organisé au siège de son parti, le Rassemblement pour le Gabon (RPG-majorité présidentielle) de la situation qui découlerait du non respect des règles du jeu lors de la présidentielle gabonaise à un tour du 30 août prochain. Mba Abessole intervenait quelques jours après qu’un autre candidat, le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD-opposition), Zacharie Myboto, eut rappelé la nécessité de la sortie du gouvernement des candidats déclaré à l’élection présidentielle. Mba Abessole ...
Lire l'article
Absence de textes législatifs, appels à démission, stratégie politique: une polémique régnait toujours lundi autour du maintien dans l’actuel gouvernement de deux candidats déclarés à la présidentielle anticipée du 30 août prochain. La combinaison présentée par Paul Biyoghé Mba, Premier ministre, fait monter les enchères depuis la formation le 17 juillet du nouveau gouvernement, incluant Ali Bongo Ondimba (ministre de la Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou, (ministre de l’Enseignement technique), tous deux candidats à cette élection. Depuis, les appels à démission se sont multipliés du côté de l’opposition en quête d’une éternelle légitimité qu’elle a perdue pour avoir flirté pendant plusieurs ...
Lire l'article
Paul Bunduku Latha, ancien cadre de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), dans une déclaration samedi à Libreville, soutient le candidat du PDG pour la prochaine élection présidentielle. « Dans les moments critiques, lorsque les circonstances l’exigent, notre peuple a toujours réussi à dépasser les clivages pour ne regarder que les grands enjeux de ses intérêts fondamentaux », a déclaré Paul Bunduku Latha. Selon lui, « Durant cette période, notre pays, sous l’impulsion du regretté président Omar Bongo Ondimba, a su sans heurts, s’adapter aux diverses évolutions politiques contemporaines », « dès lors, a-t-il poursuivi, j’ai en mémoire ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, 50 ans, fils aîné du défunt président, Omar Bongo Ondimba, ministre de la Défense, a été investi par acclamations ce dimanche à Libreville par le Congrès extraordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), candidat de cette formation à la présidentielle du 30 août 2009.
Lire l'article
L’identité du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour l’élection présidentielle anticipée a été rendue publique par le Bureau politique ce mercredi soir sur les antennes de la première chaîne de radio télévision (RTG 1); Ali Bongo Ondimba rejoint ainsi les huit (8) personnalités qui ont déjà affiché leurs ambitions pour la magistrature suprême. CANDIDAT DU CONSENSUS Ali Bongo Ondimba, 50 ans, l’un des vice-présidents du PDG, par ailleurs ministre de la Défense nationale, a été choisi parmi la dizaine de candidatures à la candidature qui s’étaient annoncées au sein de ce parti. « Le bureau politique, après avoir pris connaissance ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, 50 ans, a été désigné candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à la prochaine élection présidentielle par le Bureau politique de cette formation dont la réunion s’est tenue ce mercredi à Libreville. Ali Bongo Ondimba, l’un des vice-présidents du PDG, par ailleurs ministre de la Défense, qui sera investi lors du Congrès extraordinaire de ce parti convoqué finalement dimanche 19 juillet, a été choisi parmi les dix (10) candidats à la candidature.
Lire l'article
Le pasteur Ernest Tomo a annoncé ce samedi au cours d’un point de presse à Libreville, sa candidature à la prochaine élection présidentielle, a constaté un reporter de GABONEWS. « J’ai choisi ce jour samedi 11 juillet 2009 pour vous annoncer officiellement ma candidature à l’élection présidentielle qui va se tenir avant le 6 septembre 2009 », a d’emblée déclaré Ernest Tomo. Le candidat Tomo, qui s’est retiré de la course en 2005 au profit du défunt président Omar Bongo Ondimba, estime qu’ il a été « préparé pendant près de 39 ans par le seigneur notre Dieu pour ...
Lire l'article
Le nom du candidat du Parti démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle anticipée sera connu et investi lors du Congrès extraordinaire convoqué le 18 juillet prochain à Libreville, a déclaré ce vendredi le Secrétaire général de cette formation, Faustin Boukoubi, au terme d’une réunion du Comité permanent chargé d’examiner les candidatures au scrutin à venir.
Lire l'article
Le Rassemblement Pour le Gabon (RPG - majorité présidentielle) tiendra son 11è congrès extraordinaire samedi prochain à la Cité de la démocratie de Libreville, à l’issue duquel sera connu son candidat à l’élection présidentielle anticipée. Dans cette perspective, le Comité d'organisation du 11è Congrès extraordinaire du Parti, dont le Vice-président Pierre-Claver Mvéle en est la cheville, ouvrière multiplie réunions restreintes ou élargies et autres séances de concertations au siège du Parti sis au quartier Petit-Paris de Libreville. Le 30 juin dernier, le président Paul Mba Abessole a pris deux importantes mesures, conformément aux dispositions des statuts et règlements du Parti, dont ...
Lire l'article
Le président du Cercle d’Action et de Soutien à Mba Abessole (CASMA), Ndong Minko, a appelé ce samedi à Libreville, le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG/majorité présidentielle) à se porter candidat à l’élection présidentielle à venir. « Nous, jeunes du CASMA, demandons à Paul Mba Abéssole de se présenter à cette élection car une chose est sûre, il n’est pas rentré au sein de la majorité présidentielle pour abandonner ses convictions », a déclaré Brice Ossaba (vice président du CASMA), avouant que « se serait une déception pour nous si notre porte-étendard ne venait pas à répondre à ...
Lire l'article
Gabon : Le candidat Paul Mba Abessole met en garde contre le non respect des règles du jeu démocratique
Gabon/présidentielle: Peut-on se déclarer candidat à une élection et demeurer ministre? (Par Jean Rovys DABANY)
Gabon: Paul Bunduku Latha apporte son soutien au candidat du PDG à la présidentielle du 30 août prochain
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba investit candidat du PDG à la présidentielle d’août 2009
Gabon: Le Candidat du PDG à la présidentielle connu, 9 candidats désormais en lice
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba candidat du PDG à la présidentielle (Officiel)
Gabon: Le pasteur Ernest Tomo officiellement candidat indépendant à la future élection présidentielle
Gabon: URGENT / L’Identité du Candidat PDG à l’élection présidentiel sera connue le 18 juillet prochain
Gabon: Le candidat du RPG à l’élection Présidentielle de 2009 sera connu samedi prochain
Gabon: Le CASMA demande au leader du RPG à se porter candidat à la présidentielle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 1,67 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

24 Réponses à Gabon: Paul Mba Abessole candidat du RPG à l’élection présidentielle de septembre prochain

  1. Gabon ossou

    17 Juil 2009 a 20:17

    Certes Mba abessolo a innové dans la mentalité gabonaise.C’est lui qui est venu prouver aux gabonais qu’on pouvait vivre autrement mieux.Il nous a ouvert les yeux . Disons lui tout simplement merci et après ADIEU.IL avait combattu parce qu’il n’avait rien et quand il a vu l’argent k bongo lui a donné il a fermé la bouche.S’il aimait réellement son pays il pouvait faire des choz avec les postes kil a occupé o temps de bongo.Mais il n’a rien fait.il s’est engraissé lui seul pensant k bongo serait eternel.

  2. le voteur

    17 Juil 2009 a 16:52

    Le père Paul, de retour. Je vais voter pour l’homme et ses idées. Il a ma voix.

  3. Le penseur

    15 Juil 2009 a 07:10

    Salut à tous.

    Nelson Mandela s’est battu toute sa vie pour les droits de l’homme et contre l’esclavagisme. Il a été mis en prison pendant 27 ans si mes connaissances historiques sont assez précises. Malgré son emprisonnement, les tortures physiques et morales qu’on lui a fait subir, il n’a jamais abandonné ou agit à l’encontre de ses idéaux. Au contraire! Il les a soutenu avec beaucoup plus de conviction. Pour moi, un “H”omme c’est ça. Un “H”omme est et doit demeurer constant dans ses décisions, dans ses idéaux et dans son comportement. MBA ABESSOLO n’est plus un “H”omme à mes yeux et aux yeux de beaucoup de gabonais qui ont assisté, vécu et paticipé au soulèvement de 90. Il n’est rien d’autre qu’un vendeur d’illusion, une vipère de 1ère cathégorie et un traitre la preuve: Après avoir craché sur le peuple qui l’a soutenu en 90 pour manger à la table du diable qui l’a engraissé, il vient, aujourd’hui, cracher sur ses engraisseurs pour se tourner vers le peuple pour in fine, mieux s’engraisser s’il est élu. Plus déloyale que lui c’est chaud! Franchement… Soit il a un vampire sur la langue qui fait en sorte que les gens se mettent à oublier ce qu’il est devenu ou alors ceux qui le soutiennent souffrent d’une amnésie ou d’un “Réfractérisme” insensé pour le changement. Il fut un “H”omme. Maintenant il ne l’est plus. Il a fait son temps. On a besoin de sang neuf pas de vieux singes démoniaques qui n’utilisent leur immagination que pour s’enrichir encore plus. Je préférerai voter un Oyé Mba constant qu’un Mba Abess’insonstant si je n’est pas le choix. J’ai assisté au soulèvement de 90. Des personnes ont perdu leurs jobs pour lui, d’autres la vie et vous avez ce qu’il s’est déjà permis de sortir:”Je ne vous ai jamais demandé de mourir pour moi…” MON DIEU! La moindre des choses aurait-été d’assumer ces morts par respect pour le combat mené. Franchement, évitez de nous donner des frissons en soutenant ce serpent sinon, le GABON sera foutu…

  4. MBOUMBA

    15 Juil 2009 a 03:42

    BALOBI ZAMUANGA,
    Le CHRIST a bien fait tout que tu cites, mais il ne s’est pas engraissé au nom de ce peuple.il est mort pour ce peuple aussi lourd qu’il l’a été depuis le debut de son evangelistion, je pense qu’il a meme perdu quelques kilos (c’est cela le sacrifice). mais prendre plus 30% de sa masse corporelle initiale avec un ventre bedonnant (tu me diras peut-etre que le pere s’est choppé une intoxication gastrique ayant conduit a la meteorisation de son ventre!)je ne pense pas que c’est reellement du sacrifice. je pense plutot que l’agneau immolé qu’il apporte à la table du seigneur bongo est bien ce peuple. car le SEIGNEUR, LE CHRIST, ne l’aurait pas fait, bref.
    Apres etres mort pour le peuple, le CHRIST n’a pas ABANDONNE ses disciples, et meme, il est ressuscité et (…) 40 jours plus tard il envoya l’ESPRIT SAINT pour fortifier les disciples. En parlant de theologie je pense ne rien t’apprendre alors… le pere a abandonné les siens, il suffit de parler de lui dans un taxi-bus et t’auras la reponse, non des confessions de certaines personnes, si t’es chanceux de tomber sur l’une d’elle.
    Tu defens le pere je ne t’enveux pas, jusque là nous debations politiquement enfin, confrontation d’opinions, mais ce n’est pas bien de ressortir en ce temps fragile les termes comme clanique, ethniciste, regionaliste, etc, qui entraineraient la discorde, le peuple que toi et moi aimons et dont nous en faisons parti n’en n’a pas besoin. les urnes donneront le verdict mais soyons republicain et surtout democrate.
    Merci pour le brillant echange et l’eloquance de tes propos, j’espere qu’en parvenant, les candidats que nous soutiendrons (enfin, que tu soutiens, vu que t’en a deja un, je n’en est pas encore j’attends tous les programmes d’action avant de prendre une decision, la tete du candidat m’importe peu, j’espere que tu me suis) ne nous decevront pas.
    Salut…

  5. BALOBI ZAMUANGA

    14 Juil 2009 a 15:05

    A MBOUMBA ET KRITIC

    La mission d’un prêtre est insensée si l’on ne voit pas ses implicatyions sur le bien être des fils de Dieu que nous sommes.Mefiez vous de la théologie colonialiste endoctrinait les indigènes que s’occuper du bien être de l’homme est une perte de l’âme:
    -Jesus Christ ne s’est-il pas soucié de la bonne santé des hommes et femmes en les libérant de leurs maladies?
    -JC ne s’est til pas préoccupé du bien être des fidèles en donnant de leur nourriture au désert?etc
    -JC n’avait un intérêt pour la connaissance en allant trouver les docteurs de la loi à Jerusalem?

    Un tel exercice vous permettra de comprendre que le combat n°1 De JC était celui des DH;c’est le premier combattant pour la démocratie de notre ère!!!!!!!

    Un tel engagement procède de ce que l’on appelle “théologie de la libération” contrairement à celle de la “contemplation et de la passivité”qui semble être votre référence et qui explique aujourd’hui l’état de désolation et de pauvreté de beaucoup de pays africains comme le Congo démocratique -et son voisin-C’est dommage que l’on ait inculqué dans la tête des gabonais qu’un prêtre doit se préoccuper de rendre le peuple passif,inactif à la misère généralisée,à la maladie,àl’ignorance;cette idée est on ne peut plus désolante.

    La jeunesse gabonaise doit se cultiver!!!!!

  6. BALOBI ZAMUANGA

    14 Juil 2009 a 14:42

    A KRITIKK ET AUTRES ANTI MBA ABESSOLEMonsieur KRITIKK

    Mon esprit est déjà assez`chargé par des pb existentiels.Je suis vraiment désolé de décliner ton offre de t’aider à porter ce qui semble être ta haine viscérale et inouïe contre la très respectable et ô combien courageuse pour l’histoire politique et la libération démocratique au gabon qu’est la personne de Paul MBA ABESSOLE.
    Une initiation à la culture générale politique économique et culturelle de ton pays et de l’Afrique te permettrait de t’édifier sur le sens ,les contours et la pertinence du combat sincère de votre Leader PMA.

    Quant à Oye MBA je le respecte par son cursus académique et professionnel-exclusivement soutenu par Bongo depuis sa mission à la BEAC- mais je crains fort que tu decouvres en lui un des plus grands opportunistes que l’histoire du Gabon est jamais connu,depuis 1970,une date tristement symbolique du règne de Bongo!!!

    Pour un début d’engagement dans le débat politique et social sur Gabon je pense qu’il serait salutaire pour toi d’améliorer ta culture générale sur le Gabon;je te trouve d’ailleurs très motivé et potentiellement utile pour cette activité.Ausssi,pour éviter de réagir comme l’homme de la rue je te conseille de commencer par lire -si tu ne l’as jamais fait-“Le Livre Blanc Sur les Droits Humains au Gabon”Je l’ai bien apprécié depuis mon domicile ici en Région Parisienne:il est bien disponible chez vous au gabon gratuitement je crois au département concerner et vous pourriez comprendre que le combat pour les DH et la corruption est le plus necessaire.Donc respectons ceux qui en sont les vecteurs!!!!!

    L’engagement dans le débat politique est dangereux quant on est refractaire sinon fermé au besoin de connaissance!!!!!!!!!

    BALOBI

  7. le fils du pays

    14 Juil 2009 a 14:18

    “vous pouvez me donner à manger et à boire,mais vous ne changerez jamais mes idées”Paul Mba Abessole,grandissime homme politique gabonais, c’est pour vous dire que l’homme reste fidel à ses idéaux:”école cadeau,hopital cadeau,travail pour tous”et il ajoute :”un toit pour tous”.L’entrée dans la majorité ne l’a jamais détourné de ses conviction mais le gabon était devant une situation dans laquelle il était impossible après 1993 de détroner Omar de son pouvoir tous les acteurs politiques allaient donc à la soupe et c’était normal. Maintenant le moment est arrivé, le saint paul a remis le béret pour la victoire finale, je vous invite à l’écouté et à suivre le 11e congrès extraordinaire du RPG dans une salle de la cité de la démocratie plein comme un oeuf. Mba des bois Président!!!

  8. kritikk

    14 Juil 2009 a 12:18

    Cher Bibalou,
    Desole de doublement vous decevoir:
    1- je ne suis pas PDGiste et je ne voterai pas PDG a moins que les deux candidats, et deux seulement, soient Oye Mba du PDG et Mba Abessolo du RPG, parce qu’a mes yeux, Oye Mba (le seul qui me semble serieux au PDG) a plus de valeur que Mba Abessolo.

    2- Je sais que le premier point etant impossible, j’aurai quand meme le choix entre un independant et le PDG, donc mon choix se portera dans ce cas de figure vers tout sauf le PDG et ses alliers. Mais il n’est nullement question que je vote encore Mba Abessolo. Il n’en vaut pas la peine!!

    Je ne nie pas les capacites passees de Mba Abessolo, mais je dis juste qu’il a trompe le peuple en jouant le jeu du PDG. Et arretez de faire semblant alors meme que les faits sont devant vos yeux. Comment expliquez vous que ce soit Bongo qui prenne la defense de Mba Abessolo en 2005 si ce n’est l’expression du sentiment de la population qui a trop cru en lui?

    Il faut a un moment donner ouvrir les yeux et arreter de continuer de rever debout en pensant aux vestiges du passe. C’est fini ca, le peuple l’a vu clair!! A bon attendeur salut!!

  9. MBOUMBA

    14 Juil 2009 a 04:09

    Monsieur BALOBI ZAMUANGA
    dans mes lignes je ne fais mention aucunement du terme tribalisme, quoi c’est le slogan au RPG? à ma connaissance le Pere n’est pas tribaliste, sauf si en le souilignant dans tes propos tu veuille me le faire savoir. Dans ce que je verifierai qu’il l’est ou il ne l’est pas.
    je comprends que tu fasses parti de ces personnes qui ont rempli la cité de la democratie, mais mon point de vue n’a pas changé, honte à ceux-là qui y etait.
    Pourquoi fuire la realité? parles nous du passage de ton president à la tete de la mairie, de son transform’ qui etait mourrant et qui s’est faite une nouvelle santé dès son ascenssion à la mairie de Libreville, bref je ne reviendrai pas sur ce qu’à deja enumeré kritikk. S’il vous plait, pour une fois, Penser Gabon.
    je retiens du pere deux infidelités
    1. envers Dieu le Pere tout Puissant, Lorsqu’on est pretre on le demeure à jamais ceux qui hotent la soutane, marquent leur infidelité envers leurs convictions et par dessus tout envers Dieu.
    2. envers le Peuple, un responsable politique n’abandonne pas les hauts cadres de son parti(oui, nombreux sont ceux qui ont perdu leurs postes au nom de mba des bois), pour se faire une vie au soleil au nom de la convivialité. le gabonais de rio, d’akébé, de la baie de cochon, etc aimerait vivre cette convialité comme le pere mba la vit luxueusement.
    non arrete…
    Lis bien les lignes de chacun de nous, si tu penses que le gabonais pense que le pere est tribaliste, je n’en ai pas fait mention. ne me fait pas dire ce que je n’est pas dis encore moins ne me fait pas dire ce que tu penses.

  10. bibalou

    14 Juil 2009 a 03:44

    Nationaliste mon frere,
    Tu as parfaitement raison..Il n y a que Mba qui incarnait l’opposition..apres son depart…chouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    Kritic et Cie veulent distraire.
    Mba est candidat, les elections arrivent..le PGG ne se relevera jamais..et Mba triomphera inch allahhhh.
    Bongo est reste au Pouvoir pendant 42 ans..regardez la Guinee equato apres 10 ans d’exploitation petroliere..quelle honte!!!!

  11. kritikk

    14 Juil 2009 a 02:33

    Cher nationaliste,

    On ne peut etre aime de tout le monde, et pire encore quand on a fait etalage de ses limites. Et ca notre bon pretre devait le savoir, lui qui a prone l’amour pendant assez longtemps derriere un lutrin aux ames perdues qu’il avait la responsabilite de ramener vers le Tres Haut,en sauvant leur ames de ce monde traitre et tordu!

    C’est trop facile de le defendre en parlant d’un opposant monte contre lui par Bongo. Je ne sais pas trop de quels faits vous parlez, mais je vous le concede et je le prends comme fait , comme parole d’evangile.Liberte vous est donnee de croire ce que vous voulez croire et interpreter comme votre bon sens vous le dicte cette phrase qui de votre avis a contribue au retournement de veste de Mba Abessolo.

    Mais de grace, ne tombez pas sous la tentation de voir le tribaliste sur tout ce qui porte a votre pretre bien aime! Restez lucide et objectif!!!

    Mengara est il tribaliste pour les noms qu’il aura appele Mba abessolo, Bongo et Mamboundou avant? Si pour vous la reponse est “oui”, alors Mengara est-il tribaliste pour Mba Abessolo, Andre Mba Obame,Mamboundou, Bongo et les autres du camp PDG qu’il ne cesse de traiter de tous les noms? Ah! Peut etre arreterez vous de parler de tribaliste pour le cas de Mengara et parlerez de sectarisme,vu qu’ils ne sont pas du meme village?

    Arretez de voir le tribalisme partout cher frere! Soyez lucide et regardez la verite en face!!!

    Personne ne peut etre aime de tous, et meme le messie Jesus Christ n’a jamais ete aime et n’est pas aime de tous!

    La question est de savoir: un bucheron doit il arreter de battre un arbre parce que le buisson a cote est secoue par le vent? Doit il renier ses fondamentaux, ses ideaux, sa vision, parce que la personne qu’il combat instrumentalise un tiers au point de signer des pactes de non agression avec son adversaire? Ceci est au profit de qui? C’est trop facile!!!

    vous dites “alors que le saint paul avait demandé une coalition de l’opposition”. C’est vrai que l’opposition gabonaise est assez divisee quand il s’agit de coalition de l’opposition, et ca l’article de Mengara revient dessus.

    La question ici est de savoir quand a t-il demande cette coalition? Celle ci devait etre au profit de qui? Pourquoi a t-elle ete refuse?

    Rafraichissons nous un peu la memoire!!
    Au debut des annees 90, le systeme PDG etait tres instable, au bord de l’eclat! Il aurait suffit que Mba Abessolo donna le go a ses partisants pour voir le system Bongo s’ecrouler. Mais non, il fut celui la qui sauva la mise au system PDG en demandant a ses partisant de garder leur calme. Avait il seulement pense a une coalition pour faire partir ce system?

    Mba Abessolo est arrive a la tete de la mairie de LBV en 96. ET avant les elections de 98, il s’etait deja illustre a la tete de la mairie par une dictature notoire.
    Il vous souviendra qu’il interdira tout acces a la mairie de LBV aux employes en greve, refusa de negocier avec les grevistes de sa mairie ( ce fut un membre du PDG d’ailleurs qui lanca les negociations avec les grevistes),il refusera de s’expliquer sur les questions concernant les contrats flous tisses avec la SOVOG au detriment des services de la mairie de LBV et de la SGA.

    Il vous souviendra aussi que des dirigeants du syndicat de la mairie avaient ete agresses ( je ne pense pas qu’ils fussent tous des “bilops” (non Fangs), pour vous qui voyez le tribalisme partout), alors qu’ils reclamaient juste ce qui leur revenait de droit. Et la suite, vous qui defendez bien votre pretre, vous devriez mieux la connaitre que moi.

    Le pretre par sa dictature et son dictat notoires, etait en perte de vitesse. Vous etes bien place pour savoir alors suite a ces faits que je viens d’ennoncer plus haut, les veritables motifs de sa demande de coalition. Etait elle pour le bien du peuple gabonais ou pour son bien?

    Vous dites “il est le plus habile des politiques gabonais,le mal qu’il a ,c’est de refléchir 50fois avant son peuple”, et c’est pas faux! Il est aussi habile qu’un felin et a le pouvoir de la duplicite! S’il reflechit 50 fois avant son peuple, c’est simplement parce qu’il pense a son ventre d’abords au lieu de penser a Gabon d’abords!

    Malheureusement, il “reflechira 50 fois apres” le PDG avec qui il a signe sa mort politique, parce qu’attire par les bongo-cfa, il n’a pas vu plus profond que le fond de ses poches, et n’aura pas hesite a court-circuiter ses ideaux, ses fondamentaux, au detriment du peuple gabonais qui l’aura soutenu aveuglement dans cette danse de vampire!

    S’il avait “reflechit 50 fois avant le peuple”, il saurait que le peuple le huerait a Libreville comme a Lambarene en 2005. Et pour vous qui le soutenez, sachez deja que ce qu’il fait la, c’est juste pour conserver sa place dans le prochain gouvernement, qu’il soit issu de l’opposition ou de la majorite presidentielle, d’ou sa position non tranchee entre opposition et majorite: mi-opposition, mi-majorite!

    EN ce qui me concerne, si je n’ai en face de moi qu’un choix, un membre PDG et Mba Abessolo, je voterai pour le PDGiste declare et constant que de voter pour un pseudo-opposant qui n’arrive meme pas a resoudre les petits problemes au sein de la mairie qu’il dirige et qui choisit la fuite en avant.

    Voici un article assez edifiant, datant d’avant le 11 juillet 2009 qui parle de votre cher pretre, et j’epouse une certaine vision de cet article!

    //////////////

    GABON : LE SAMEDI 11 JUILLET, MBA ABESSOLO SORT DES BOIS
    gabon, présidentielle, élection, succession, bongo, mba abessolo
    Par Etre Suprême
    le 06/07/2009, vu 2379 fois, 6 Info non vérifiée par la rédaction du Post.
    L’opinion exprimée n’engage que son auteur.

    Paul Mba Abessolo, Vice premier ministre du gouvernement actuel

    Alors que les choses bougent autour d’eux, le RPG (opposition conviviale) commence aussi à sortir du bois. Après plusieurs années de convivialité avec le régime Bongo-PDG, convivialité que beaucoup de gabonais considéraient comme de la traitrise politique, les cadres du RPG se devaient de trouver un angle d’attaque pour pouvoir participer efficacement à la prochaine élection présidentielle. A voir les déclarations qu’ils font actuellement dans la presse, ils semblent avoir trouvé leur stratégie.

    Leur 1er problème était la manière de justifier la convivialité aux yeux des gabonais qui ont souffert sous Bongo. L’ancien opposant se devait de trouver les mots justes. Il ne l’a pas encore fait. Mais en attendant, ils mettent en place leurs manoeuvres en vue des élections : tout d’abord quitter discrètement le navire de la majorité présidentielle. Pour se faire, le RPG a annonçé par la voix de son leader “qu’il était lié au président Bongo, pas au PDG”. Ce qui traduit politiquement veut dire : le RPG, n’a donc pas envi de soutenir le candidat du PDG mais a plutôt l’intention de présenter son candidat naturel. La sortie de la majorité doit se faire délicatement car Mba Abessolo et ses cadres sont bien contents d’être infiltrés dans les rouages de l’Etat. L’option d’une démission fracassante était envisagée mais alors il aurait fallu sortir du gouvernement. Cette opion fut rejettée.

    Le 2eme grand problème du RPG est de rendre Mba Abessolo à nouveau crédible aux yeux des électeurs. La stratégie du parti est de faire de Mba un messie (assez amusant pour un ex-prêtre.) Comme ce dernier n’a pas encore fait acte de candidature, le parti va le forcer et même le supplier de se présenter au nom de l’intérêt supérieur de la nation et de l’avenir du Gabon. Cette stratégie est en route quand on entend les déclarations de Brice Ossaba, le vice président du CASMA (Cercle d’Action et de Soutien à Mba Abessole (CASMA)), renforcées par celle de son président Minko Ndong : « Nous, jeunes du CASMA, demandons à Paul Mba Abéssole de se présenter à cette élection car une chose est sûre, il n’est pas rentré au sein de la majorité présidentielle pour abandonner ses convictions », et enfonçant le clou, le vice président avoue larmoyant « se serait une déception pour nous si notre porte-étendard ne venait pas à répondre à notre appel ». Voilà la demande est là et pressante. Mba Abessolo, en victime-sauveur, devra retourner au combat pour son peuple et au nom de ses ideaux républicains.

    La date de son intronistion à la candidature est fixée au samedi 11 juillet 2009, au congrès extraordinaire du RPG à la cité de la démocratie. Nul doute que le leader charismatique des années 1990 sera de la partie. Mais il lui reste à trouver les mots justes et les explications pour séduire à nouveau les électeurs. Le peuple étant tellement “particulier” bien malin qui pourra dire comment il sera reçu par les gabonais assoiffés de libertés démocratiques.

    Sa candidature déclenchera le processus de désintégration de la majorité présidentielle, car beaucoup d’autres leaders souhaiteront être de la fête (Kombila, Divoungui, Maganga Moussavou…) Tous membres du gouvernement actuel. Le bon sens voudrait alors que la présidente effectue un remaniement ministériel dès que les candidatures seront officialisées. Cette action serait une preuve de son indépendance réelle. En attendant, l’entrée de la majorité présidentielle dans la campagne conduira éventuellement à gener le PDG, mais aussi à émietter la base électorale de l’opposition. L’élection finale risque plus d’être une élection de militants, plutot que du peuple. C’est à dire que le vainqueur sera finalement celui qui aura le plus réussit à mobiliser ses militants plutôt que les masses des gabonais. Avec au final une intérrogation de fond : quelle légitimité pour un candidat ayant gagné avec 15% des voix ?

    Source: http://www.lepost.fr/article/2009/07/06/1609286_gabon-mba-abessolo-sort-du-bois.html

    ////////////////////////////////////////////////

  12. brefff

    13 Juil 2009 a 19:46

    Je pourrai voter un MBA mais pas celui d’ABESSOLO ni le pere. Il a fait son temps et s’il est assez clever, qu’il enleve sa candidature parce qu’il se sentira humilie face aux resultats. Les blessures laissees par ce pere,fils d’abessolo ne se cicatrisent pas elles seignent tjr et semblent fraiches.

  13. le nationaliste

    13 Juil 2009 a 13:58

    salut à tous,je comprend bien que beaucoup de gabonais ait été dessus par l’entrée au gouvernement de paul mba abeesole,par son entrée dans la majorité,mais il faut avant de le traiter de traitre,se poser un nombre important de question!!!pourquoi change t’il de veste alors qu’il était le leader incontesté d’une opposition radicale?est ce seulement pour les malettes d’argents? n’était t’il pas détesté par un opposant que le PDG a monté expressement lors des résultats des élections de 1998? une opposition tribaliste qui a fait dire au leader de l’upg aucours d’un meeting à rio”mba abessole,je ne l’ai jamais aimer cette homme là!!!alors que le saint paul avait demandé une coalition de l’opposition!!!,le PDG a donc profité de cette situation pour l’affaiblir d’avantage en manipulant les résultats et le mettant ainsi 3e derrière son rival de l’opposition,alors comprenez chers frères que le but était de l’affaiblir d’avantage car le PDG connaissant sa force!!!ilétait il n’avait donc pas de choix que d’abandonner l’opposition car s’il restait le pouvoir bongo avait tous les moyens de le balayer de l’échéquié politique, pour ceux qui savent analyser les faits politiques,on vous dira que sa démisssion se justifie, c’est pourquoi je peu croire en cet homme car il est le plus habile des politiques gabonais,le mal qu’il a ,c’est de refléchir 50fois avant son peuple!!!! que ceux qui ont les oreilles entendent, que Dieu vous bénisse!!!

  14. kritikk

    13 Juil 2009 a 13:45

    Cher BALOBI ZAMUANGA,idiatta rodrig
    Vous vous meprennez, sinon vous meme faites preuve d’un veritable manque volontaire du sens de l’observation.

    Comme un pretre exhorciste, vous parlez bien, mais vous parlez creux! Vous vous efforcer a deplacer le debat vers d’autres cieux que vous croyez maitriser, mais en realite, vous ne maitrisez rien de ce dont vous voulez parler!!

    A aucun moment dans ma note, il n’a ete fait mention de tribalisme, a moins que vous pensiez a distraire le monde en deplacant le vrai debat.

    Si vous me prettez des intention de tribaliste alors meme que vous ne savez a quel groupe je pourrais appartenir, et vu que nul part dans mes ecrits il n’est question de groupe ethnique, c’est que vous faites preuve d’auto-censure de votre esprit critique.

    C’est etre aveugle que de refuser le fait que pour le meme Mba Abessolo, des fangs qui ont cru en lui ont aussi perdu leur vie! Or nous savons tous que des gabonais de tout bords ont perdue leur vie pour avoir suivit cet homme.

    C’est donc assez malhonnete et maladroit de votre part de vouloir faire diversion en deplacant le sujet sur la table du tribalisme,car il y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir!!

    Pour votre gouverne, tous les gabonais de tous bords s’accorderaient a dire que si Casimir Oye Mba, A.K.A Cam le doungourou, n’avait ete de cette majorite pdg qui a contribue a aviliser et animaliser le gabonais, il aurait le suffrage des gabonais. Ce n’est donc pas une affaire de tribalisme ou d’ethnicisme. C’est une affaire de droiture et de constance dans ses pensees et ses faits et gestes!! Et dans ce sens, Casimir est reste fidel jusqu’ici a son groupe malgres les limites prouvees par son camps!!

    Je ne balance pas du revers de la main le travail abattu par notre abatteur en chef au debut des annees 90.
    Mba des bois a tjrs ete un bon leader, il a toujours su parler aux foules,et c’est pas pour rien qu’il eu la vocation de pretre. Il parle bien, meme quand il ment ou meme quant il a un plan machiavelique dans sa tete!

    Ce que je pense, c’est qu’il fut un bon leader avec un bon plan de societe pour le Gabon, ce plan qui aura convaincu les gabonais de se donner corps et ames afin de defendre ces ideaux qu’il avait au debut des annees 90, avant la ponte combien nefaste du concepte de l’opposition conviviale ( Mba est bien place pour savoir qu’il y a rien de conviviale dans ce gouvernement!).

    Ce que je pense c’est qu’il a fait son temps, et il est temps qu’il passe a autre chose!

    Ce virage a 360 degree du Mba qui battait campagne pour lui meme contre Bongo en 93, au Mba de 2005 qui battait campagne pour Bongo me pousse a me poser quelques questions et entre autre:
    – Mba n’etait il pas aussi de ces opposants a 1000balles, que Bongo montait de toute pieces en vue de distraire le peuple?
    -Mba est il convaincu de ce qu’il preche? Comment expliquer ce virage?
    -Bongo etait il donc le candidat naturel aux yeux de Mba en 2005, au point ou ce dernier aurait voulu vendre une fois de plus les consciences des gabonais en battant campagne pour Bongo?

    Mba est un bon orateur, mais il il a deja trahit le peuple gabonais par son attitude! Il a fait son temps et il merite le repos.Une chose que Mba l’inconstant, ignore c’est de quitter les choses avant qu’elle ne te quitte. S’il ne peut negocier avec le personnel de la mairie dont il est responsable, comment dirigerait il les different mouvement sociaux que lui et sa bande de pdgiste, majorite presidentuelle conviviale!

    Tout ce que je pense, c’est que Mba n’est plus l’homme de la situation, cet homme qui inspire la la confiance!

    S’il a abuse de ses travailleurs a la tete de la mairie, je ne pense pas qu’il puisse encore pret a diriger le pays,sans creer trop de crincements de dents! Cet homme n’a pas hesite de trahir la conscience du gabonais en allant battre campagne pour bongo dont le plan de societe n’a jamais change ni evolue depuis 1967.

    A quoi ca aura alors servit de combattre Bongo si on finit par battre campagne pour lui?

    Vous parlez de son ministere! Mais Dieu seul sait que ce ministere est plus le symbole d’un remercienment de Bongo a ses amis. Ce sont juste des ministeres inutile cree pour remercier tous les amis. Il sert concrement a quoi? Donnez nous les resultats!

    Arretez donc de voir le tribalisme partout ou vous etes bloques ou que vous n’avez plus rien de bien concret a expliquer!

  15. carmelitas assala

    13 Juil 2009 a 13:10

    De tous les prétendants à la magistrature suprème, Monsieur Paul Mba Abessole est le plus vorace et le plus dangereux. Rien ne l’arrête dans sa course effrénée au pouvoir et à l’argent. Après avoir entrainé bon nombre de gabonais à la mort dans les années 90, provoqué la déroute dans des milliers de foyers qui croyaient en lui, semés le désordre au sein du RNB, s’être enrichi plus que grassement à la mairie de Libreville sans payer les droits sociaux des agents municipaux, avoir vendu sans vergogne le patrimoine gabonais que les gabonais ont spontanément donné au Ministère de la Culture, le voila reparti dans les négociations pour garder un rôle à jouer dans la suite de l’avenir politique. Ne vous voilez pas la face, à travers sa candidature, il essaie juste de garder une place dans le sérail politique gabonais, parce que rares sonbt les gabonais qui le suivront aux élections, il risque de se prendre la claque de sa vie, c’est clair. Il doit rendre compte de ses promesses non tenues, des morts qui ont jalonné son parcours politique, de ses gabonais au chômage pour avoir pris le risque de croire en lui, et il ose soutenir qu’il n’a jamais promis à ceux qui le suivaient quoique ce soit. Je crois que sa candidature est encore plus révoltante que celle d’ernest tomo!!!!

  16. BALOBI ZAMUANGA

    13 Juil 2009 a 11:14

    A Kritikk,Abou Ramane,Mboumba et autres

    Vos analyses sur la candidature du Père MBA est symtomatique d’une carence observable au gabon et bien sûr montante quoi que potentiellement faible par rapport à la puissance du bon sens:le manque d’honnêté et de mémoire historique sur le gabon.

    Une introspection,sans jalousie,ni haine tribale vous fera réaliser le caractère magistral,sage et patient de la démarche du Père MBA ABESSOLE POUR LA LIBERATION DE L’ESPRIT DEMOCRATIQUE au GABON,LA PRISE DE CONSCIENCE DU PEU DE CONSIDERATION RESERVEE AUX DROITS L’HOMME AU GABON.CE LEADER A CONTRE VENTS ET MAREES SU MAINTENIR SON PARTI;ENTRETENIR L’ESPOIR DU CHANGEMENT SUR CEUX QUI ONT CONTINUE A CROIRE EN SON OEUVRE POLITIQUE ET EN UN GABON REAJUSTABLE PAR LE BON SENS COLLECTIVEMENT,MALGRE LA MACHINE BONGOISTE ANTI PROGRES.IL EST DONC PRESIDENTIABLE ET POTENTIELLEMENT PRESIDENT DU GABON N’EN DEPLAISE LES DEMONS DU TRIBALISME. LES ATTERMOIEMENTS ACTUELS AU PDG POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DU GABONLE PDG DONNENT RAISON A CES DEMONS COMMANDENT NON SEULEMENT LES HIERARQUES DE CE PARTI MAIS ROULENT ACTUELLEMENT DANS UNE FARINE APPAREMENT QU’IL NE CONNAISSAIT PAS LE FIL AINE BONGO

    Mon intervention par rapport à vos messages est juste une invitation que vous adresse à une nécesaire remise en cause culturelle avant de vouloir vous lancer dans des débats d’une si haute importance.Apprenez à respecter les efforts des autres!!!!
    LE RASSEMBLEMENT POUR LE GABON VAINCRA SUR LES PUISSANCES DES TENEBRES ET REDONNERA CONFIANCE AU GABON EN L’HOMME ET SON BONHEUR VERITABLE SANS HAINE NI EFFUSION DE SANG

    A BAS LE TRIBALISME!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  17. idiatta rodrig

    13 Juil 2009 a 11:04

    c’est vraiment dommage qu’il ya encore des Gabonais imatures qui développes encore des positions aveugle après 20 ans d’expérience de batailles multipartiste et démocratiques.

    mais qu’ils sachent que MBA ABESSOLO est un vrais leader politique qui a réussi là ou aucun autre leader na eu le courage pendant une période timultueuse comme celle de 1990 à 1998, ce dernier a démontré soncourage et sa volonté à changer les comportements du peuple Gabonais face aux intimidations et à l’asservissement du pouvoir de Bongo et compagnie alors s’il vous plait arreter de détruire un grand leader aussi charismatique que ce grand homme qui apparût en 1990 pour reveiller les consciences face afin de se lever comme un seul homme et couragement dire Non et Non ça suffit au tout puissant Adj OMAR BONGO. dans toute NATION qui à soif du changement on a besoin toujour d’un leader pour galvanisé la masse afin de changer eux meme leur Destin . MBA ABESSOLO a fait ça mission en 1990 et 1998, alors peuple Gabonais accomplissés la votre. aucun homme n’est parfait arreter de pleurnicher comme si MBA DES BOIS S’était présenter comme un méssi non celui ci a jouer un rôle déterminant pour une cause celle du peuple point bar. et apprenez qu’en politique on ne fait pas d’omelettes sans cassé les oeufs. paix à ceux là qui ont perdus leurs vies mais sacher aussi qu’il ne sont pas mort pour rient ils ce sont engagés pour une cause juste la lébération de tout un peuple qui croupissait sous l’oppréssion de ADJ OMAR BONGO. pour finir le père MBA ABESSOLO jouit toujours de toute sa crédibilité au seint de son partis politique et je suis convaincus aussi que une bonne partie du peuple a confiance en cet homme et que nous avons encore besoin de lui pour ce combat .alors je demande à tous les Gabonais qui veulent barrés la route à cet idiot et brute de Ali Bongo de rejoindre les rangts du RPG pour que ensemble la victoir nous soit acquise de maniere totale. vive le RPG ET QUE VIVE LE GABON.

  18. Abdou ramane.

    13 Juil 2009 a 07:55

    Bravo pour votre analyse cher “ktitikk”
    Ceci étant, ces gens là (ceux qui se rangent) derrière le Pére Buzness, sont des véritables cons… et croyez moi pour ce genre de raison, il est mieux de laisser le Pouvoir au “fils de l’autre…” (enfin je pense quoi!!!!) mais réflèchissons tout de meme…

  19. MBOUMBA

    13 Juil 2009 a 07:21

    Je suis tout de meme surpris de voir que le pere paul, arrive encore à remplir une salle telle celle de la cité de la Démocratie. Quels sont les gabonais qui etaient là? que leur a-t-il promis ou donné pour y etre au point de remplir ladite salle? sont-ils ignorant de l’histoire politique de notre pays, ou alors, comme les pedegistes, ils se foutent des autres gabnonais et ne pensent qu’à eux-meme?
    Pouah! mba des bois a pu remplir la cité de la Démocratie, quelle horreur!
    c’est normal, les gabonais ne s’informent pas, donc, peu savent ce qui il est vu que le peuple a été sodomisé pendant 42 ans par les informations filtrées par le systeme demoniaque de bongo et al.
    j’espere, qu’il n’obtiendra pas 5%.
    avez-vous regardé son speech à la télé? son regard n’etait meme pas sincere, regardez lorsqu’il dit en plus de ecole cadeau et hopital cadeau, j’ajoute, un toit pour tous, il le dit en rigolant, il ne croit meme pas à son slogan.
    il parle d’une journée de reconciliation nationale! avec qui veut-il se reconcilier? s’il a trahi les membres de son parti d’antan, qu’est-ce que la nation à y voir?
    Merci kritikk pour raffraichir la memoire de certains. Ce que tu dis n’est que la partie visible de l’ice-berg, alors…
    honte à ceux qui, parce que bongo est mort pensent qu’ils peuvent faire mieux que lui et critiquent severement le systeme qui leur a permis de se faire des gros ventres au point de ne plus respirer normalement. tchouooooo! meme maganga moussavou! oui j’écris leurs noms en minuscule car c’est ce qu’ils sont.
    non j’espere que le gabonais ne vaut pas ce que j’ai vu ce week-end à la télé.
    Finalement le pere fait bien de se presenter, il verra à quelle point la population l’aime, incapable de se faire elire dans sa circonscription electorale… j’aimlerai voir ce que ce sera à l’echequier national…

  20. un gabonais

    13 Juil 2009 a 05:19

    pourquoi c’est toujours les mêmes noms que l’on doit entendre. c’est notre pays à tous. s’il faut repartir à O, sans un sous, plus endetté que jamais, parce qu’ils auraient transféré notre argent dans leurs comptes à l’étranger, le citoyen Gabonais est prêt. ils ont magouillé, volé ce pays, on n’en veut plus.

  21. moi meme

    13 Juil 2009 a 05:02

    casmir oyé mba compte ses jours,voici le lien http://m.j.r.s.over-blog.com/article-33764568.html

  22. kritikk

    12 Juil 2009 a 23:07

    Opposition ou majorite?
    La Bible que notre tres cher Pere Mba des buissons connait bien par coeur ne dit il pas que tu ne peux servir deux maitres a la fois?

    Apres un bilan catastrophique a la Mairie de LBV ( on me dira que la Mairie n’avait pas de budget, mais pourtant, les vehicules de la companie “Transform” etaient repares au frais de la mairie en lieu et place du materiel roulant de la Mairie de LBV. Et ou etait son imagination pour faire entrer les fonds dans les caisses de la Mairie?), notre opposant conviviale a ete jusqu’a soutenir Bongo a deux fois lors des meetings pour les elections de 2005.Il vous reviendra a l’esprit que Bongo fut oblige a plus d’une fois de prendre sa defense, comme a Lambarene ou notre pape des bucherons et des moucherons avait ete hue.

    Je ne refuse pas que l’opposition puisse gerer le pays avec la majorite presidentielle, mais mener la campagne presidentielle pour la majorite fait elle encore de cette opposition conviviale une opposition viable?

    Quelle definition donner ici a “l’appartenance a la majorite presidentielle”? Notre bon philosophe des buissons et des manguiers doit pouvoir nous balader avec des belles paroles.

    Ou se trouve l’opposition de Mba des bois?
    Pourquoi Mengara dans sa “lettre a Mamboundou” fait il allusion a laisser place a Mba Abessolo aufin de representer l’opposition. Quelle opposition serait elle? Quelle est la visee deriere cette insinuation de Mengara quand bien meme il sait la position de Mba des bois depuis sa sortie de la foret?

    Apres “ecole cadeau”, et “un toit pour tous”, quoi de plus imaginatif surtout quand nous savons que les cadeaux a la mairie n’ont profite qu’a Transform?

    Quel est le gabonais qui serait assez idiot pour voter un Mba Abessolo, un Pierre Claver Maganga Moussavou, ou un Dijob, sachant qu’ils font la majorite presidentielle?

    Quelles sont ces belles paroles la qui font perdre aux gabonais tout esprit critique et toute retenue trop partisane? Comment Mba des bois arrivera t-il a me convaincre a nouveau a rester chez moi pour ses “ville-mortes”? Comment pourra t-il encore me convaincre de retrousser mes manches pour couper l’herbe a Rio afin de soutenir son action a la tete d’une mairie ou du pays? Quel sera encore l’effet de son tristement superficiel slogan “avant l’heure, c’est pas l’heure, apres l’heure, c’est plus l’heure, l’heure c’est l’heure” sur mon conscient et mon inconscient? A t-il soudainement remis ses pendules a l’heure pour croire que c’est encore son heure?

    Pour ma part, je pense vraiment comme le pretre des bois et des cfa, qu’en effet, avant l’heure, c’est pas l’heure, apres l’heure, c’est plus l’heure. L’heure c’est l’heure, et cette heure est dej passe pour Mba des bois.

    Veut il sans douter faire monter les encheres en vue de conserver sa place dans une majorite conviviale ou eviter un proces sur son enrichissement illicite qui l’aura permit de se faire du beurre sur le dos de ses partisants qu’il n’aura pas hesite a trahir des “le premier vrai appel des bongo-cfa”!

    Mba, vas te cacher et arrete de nous distraire!!!

    J’ai eu trop confiance en cet homme, mais sincerement, comme on dit bien chez nous, “je ne le vois que les trous-les-trous” en ce moment. Triste qu’il y ait encore des gabonais passiones de lui!! Mais comme disent nos jeunes gabonais de MH, au Gabon, on a le merite d’avoir “invente la honte”, vu que chez nous, meme la honte ne tue plus. On agit comme des chiens, a manger ce qu’on vient de vomir!

    Voici un article sur notre cher pretre devenu bucheron puis milliardaire pour les besoins de la cause du ventre combien dodu qu’il s’est taille au passage des annees depuis son gouvernement parallele de 93.

    /////”
    Présidentielle au Gabon: Paul Mba Abessole candidat d’un parti de la majorité
    Il y a 9 heures
    LIBREVILLE (AFP) — Le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) a annoncé dimanche à l’AFP avoir investi son chef, Paul Mba Abessole, 69 ans, comme candidat à l’élection présidentielle que le pays doit organiser à la suite du décès d’Omar Bongo Ondimba.
    Mba Abessole, vice-Premier ministre chargé notamment de la Culture et des droits de l’Homme, a été “investi à l’unanimité” tard samedi soir, lors d’un congrès extraordinaire à Libreville, a affirmé le délégué à la Communication du RPG, Roger Mebang.
    “Cela ne veut pas dire que nous remettons en cause notre appartenance à la majorité, nous (y) restons”, a précisé M. Mebang.
    Interrogé sur un éventuel abandon de la candidature de M. Mba Abessole à la demande du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), “locomotive” de la majorité, le responsable du RPG a répondu: “Il n’y aura pas de désistement. Paul Mba Abessole a le mandat des militants, il a été désigné en congrès”, la décision ne lui appartient pas.
    Né le 9 octobre 1939, Paul Mba Abessole est un ancien prêtre spiritain formé en France et a officié comme prêtre dans la capitale et à l’intérieur du Gabon.
    Il a été un opposant radical au président Bongo, auquel il s’est allié en devenant en janvier 2002 ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme et faisant de son parti le principal allié du PDG. Il a été maire de Libreville, député et deux fois candidat à une présidentielle.
    Le Parti démocratique gabonais, fondé en mars 1968 par M. Bongo, devait sélectionner son candidat “par consensus” parmi une dizaine de postulants en son sein.
    Dans la liste figuraient le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, le ministre de la Défense Ali Bongo Ondimba et le ministre des Mines et du Pétrole Casimir Oyé Mba, considérés comme les trois mieux placés.
    Dans son édition de samedi-dimanche, le quotidien semi-officiel L’Union a fait état de “tractations de couloirs” en cours “pour tenter d’amener à la raison ceux qui s’opposent au choix de la hiérarchie”.
    “Beaucoup se sont déjà fait une petite idée du candidat qui sera présenté”, mais “les principaux poids lourds parmi les dix candidatures qui se sont manifestées s’arc-boutent sur leur position pour obtenir l’investiture de leur parti”, a ajouté le journal, généralement bien informé, sans donner de noms.
    Le PDG annoncera le candidat sélectionné le 18 juillet.
    La date précise de la présidentielle -à un seul tour- n’a pas été fixée, mais la Cour constitutionnelle a décidé qu’elle devra se tenir “au plus tard le 6 septembre”.
    Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés “/////

  23. Mayila MalekouToungui

    12 Juil 2009 a 15:53

    Physiquement comme intellectuellement et surtout politiquement Ali fils de Bongo est de tous les candidats le plus “mbout” et moutouki. Oye Mba; Pierre Mamboundou; Mba Abessole; Maganga Moussavou; Eyeghe Ndong; Bruno Ben Moubamba; Daniel Mengara.
    Ali Bongo est le plus laid des candidats. Tout gros avec un gros cul comme une femme, des lèvres lippues sans aucune élégance dans un costume.
    Ali n’a aucune expérience à l’étranger: aucun diplôme saus un douteux Deuj.
    Enfin Ali est certainement celui qui a le plus pillé les entreprises comme l’OPRAG dont il en a fait une propriété personnelle. Le seul atout: il est le fils de bongo. La seule chose qu’il réserver à Boukoubi et Ndongou c’est une voiture américaine.

  24. le cubain

    12 Juil 2009 a 15:39

    le pere pol encore? votez le vs meme… ns on sabtient…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*