Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La quasi totalité des partis politiques de la majorité demeurent fidèles à la majorité », (Faustin Boukoubi, secrétaire général du PDG)

Auteur/Source: · Date: 15 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Le secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a déclaré mardi à Libreville au sortir de la réunion qu’il a présidé, en présence des différentes formations de la majorité présidentielle, que « la quasi totalité des partis politiques de la majorité demeurent fidèles à la majorité », a rapporté la première chaîne de la radio télévision gabonaise (RTG1) dans son journal de 20 heures.

« Tous les partis politiques de la majorité sont affligés de la disparition du chef de la majorité, Omar Bongo Ondimba, a souligné Faustin Boukoubi, avant de constater qu’en dépit décès « la quasi totalité des partis politiques de la majorité demeurent attachés à la majorité ».

Le secrétaire général du PDG, sur cette lancée, a indiqué que « quelques ambitions de partis qui ont déjà exprimé leur vœu de participer à l’élection présidentielle en dehors du cadre de la majorité, mais en tant que parti ».

Poursuivant son propos, il a affirmé que « je retiens enfin que la plupart des partis s’accordent sur le fait que le plus important pour la prochaine élection présidentielle, ce n’est pas tant les individus qui seront choisis, mais , c’est davantage le programme qui sera arrêté et par le Parti Démocratique Gabonais, et par l’ensemble de la majorité ainsi que par toutes les personnes physiques ou morales qui voudront bien soutenir le candidat investi par le parti qui aujourd’hui constitue la locomotive de cette majorité ».

PLATE FORME COMMUNE

Faustin Boukoubi a, par ailleurs, affirmé que dans le cadre de l’élection présidentielle anticipée, une commission Ad hoc serait mise en place par les formations de la majorité pour définir les programmes, en fait de programme, il y a à relire et à l’adapter » et qui se structurera autour de la plate forme « mes actes pour le Gabon », programme sur lequel le président Bongo avait été élu en 2005.

Le chef du secrétariat général du PDG a rappelé qu’il s’agit du « projet autour duquel la majorité s’est mise d’accord en 2005 et qui avait été défendu par les partis politiques de la majorité, lors de la précédente élection présidentielle.

« C’est déjà notre plate-forme commune, nous allons partir de là pour voir ce qui a marché dans ce projet, ce qui n’a pas marché. Et, nous allons, bien entendu, faire en sorte que le candidat que nous retiendrons puisse appliquer un programme qui convienne au plus grand nombre », a-t-il conclu.

Deux des principaux partis de la majorité présidentielle, le Rassemblement pour le Gabon(RPG) de Paul Mba Abessole et le Parti Social Démocrate (PSD) de Pierre Claver Maganga Moussavou ont investi, le week-end écoulé, ces deux leaders candidats au scrutin présidentiel le « jeu étant désormais ouvert » après la disparition d’Omar Bongo Ondimba qui fut le ‘’candidat naturel’’ de ce groupement politique depuis les années 90.

Quant à la première force de ladite majorité, le PDG rendra public, le 18 juillet à Libreville, l’identité de son porte flambeau à cette élection lors d’un congrès extraordinaire.

Une dizaine de candidats dont une femme briguent l’investiture de cette formation dans la perspective de la présidentielle, Jean Eyéghé Ndong, vice-président du PDG, actuel Premier- ministre, Casmir Oyé Mba, membre du Bureau politique, ancien chef du gouvernement et ministre d’Etat en charge des Mines dans la nouvelle équipe, Ali Bongo Ondimba, vice -président du parti, Ministre de la Défense , Daniel Ona Ondo, vice-président de l’Assemblée Nationale, ancien Recteur d’Université et ministre de l’Enseignement supérieur, une ancienne syndicaliste et ministre du travail, Christiane Bitougah, un gynécologue, docteur Iloko, un journaliste, Thierry Kombila d’Argendieu, un député, Senturel Mandoungou, ancien ministre, Christian Raphael Gondjout, banquier, ex- secrétaire d’Etat aux Travaux Publics et Sany Megwazeb, directeur régional de la Santé dans le Woleu-Ntem (Nord).

Déjà, 7 candidats, parmi lesquels deux femmes, la dirigeante d’une église du réveil, Anna Claudine Ayo Assayi et Victoire Lasseny Duboze, ancienne cadre du PDG, se sont officiellement prononcés.

Si la date de cette consultation n’a pas encore été fixée, cependant, la Cour constitutionnelle a précisé que la présidentielle « devra se tenir au plus tard le 6 septembre 2009 ».
 


SUR LE MÊME SUJET
Les formations politiques membres de la majorité républicaine pour l’émergence, une coalition de partis qui soutient l'action du président Ali Bongo Ondimba, ont signé, mercredi à Libreville, un code de bonne conduite, dans la pespectives des législatives du 17 décembre prochain. ’’Ce code de bonne conduite prend en compte les questions disciplinaires car pendant les joutes électorales, les partis de la majorité se livrent parfois des +batailles+ qui sont contraires aux statuts de la charte qui les lient’’, a expliqué le porte-parole adjoint de la majorité, M. Nicaise Sikout-Inguenjda. Le code vise à aborder la campagne électorale, le 7 décembre prochain, ...
Lire l'article
Faisant au Chef du Parti Démocratique Gabonais (PDG) le point sur le déroulement des investitures relatives au choix des candidats à la candidature devant défendre les couleurs du parti au pouvoir, le Secrétaire général de cette formation politique, Faustin Boukoubi, a déclaré que« les primaires se sont bien déroulées ». Le Secrétaire Général du PDG a indiqué que sur les 120 sièges, il n’en reste que cinq à n’avoir pas encore choisi leurs postulants à la prochaine élection législative. Faustin Boukoubi a promis de rendre public la liste définitive des candidats retenus par son parti. Il a également indiqué que cette innovation ...
Lire l'article
500 millions de francs CFA ont été débloqués par l’Etat gabonais au titre subvention annuelle allouée aux partis politiques ayant un élu local ou national. Selon ce mode de paiement, la part du lion revient au Parti démocratique gabonais (PDG, majorité) avec son écrasante majorité dans les conseils locaux et les deux chambres du Parlement. Le versement de la subvention annuelle des partis politiques est effectif selon le ministère de l’Intérieur. L’Etat gabonais a déboursé 500 millions de francs CFA qui seront distribués au prorata des élus. L’argent est directement viré dans les comptes bancaires de chaque ...
Lire l'article
Lors du scellement, lundi, de la « Majorité Républicaine pour l’Emergence » regroupant une vingtaine de partis politiques autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Secrétaire Général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a dévoilé certaines lignes du cadre juridique de cette coalition. Les vingt partis de la « Majorité Républicaine pour l’Emergence » sont : le Parti PDG, au pouvoir, le CLR, l’ADERE, le PGCI, le RDP, le RDR, le RPG, l’UDC, Gabon Avenir, le FDC, le PT, l’UPN, le Moréna Originel, le Moréna Unioniste, le CCDG, le PSU, l’UDIS, le Groupe Tchango, le Groupe ...
Lire l'article
20 partis politiques ont créé lundi à Libreville un bloc politique dénommé "Majorité républicaine pour l'émergence" dont la mission est d'apporter un soutien inconditionnel à l'actuel chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba. - [ 4/20/2010 ] Les partis qui se sont ainsi liés étaient tous membres de la " majorité présidentielle" un groupement de 42 partis qui soutenaient l'action de l'ancien président Omar Bongo Ondimba. Parmi ces partis figurent le Rassemblement pour le Gabon (RPG) de Paul Mba Abessole, l'Alliance démocratique et Républicaine ( ADERE) de l'ancien vice-président de la République Dijob Di Vungui Di Ndinge et le Cercle des libéraux ...
Lire l'article
Plus d’une dizaine de partis politiques a décidé de créer une nouvelle majorité autour du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, en paraphant lundi au siège du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il est désormais le chef, le document donnant naissance à ce nouveau groupement politique. La cérémonie s’est déroulée sous la supervision du secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, qu’assistaient les secrétaires généraux adjoints du parti au pouvoir, Ernest Ndassikoula et Emmanuel Nzé Bekalé. L’on a noté la présence du leader du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, le Dr. Pierre Bessayi de Gabon Avenir, du Rassemblement pour ...
Lire l'article
Camarades Vice-présidents du Parti ; Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs et Représentants des Missions diplomatiques et des organisations internationales ; Distingués invités ; Mesdames et Messieurs les Communicateurs ; Camarades Militantes et Militants. Nous nous sentons profondément honorés de votre présence massive à cette cérémonie d’ouverture du 10e Congrès Extraordinaire, un Congrès historique et déterminant pour l’avenir de notre Parti, voire du Gabon. Aussi, au nom des Militantes et Militants du Parti, permettez-moi tout d’abord d’exprimer notre profonde gratitude au Camarade Ali BONGO ONDIMBA, Vice-président du Parti et par ailleurs Président de la République, Chef de l’Etat, pour avoir bien voulu rehausser de ...
Lire l'article
Se prononçant solennellement pour la première fois, via une interview exclusive accordée ,ce mardi, au quotidien « L’Union » sur la crise émanant de la cogestion (Majorité présidentielle-Opposition) de la municipalité de Port-Gentil, constatée ces derniers moments, le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, déclare que « la question de la démission du maire André Jules Ndjambé (Ndlr : Issu de la majorité présidentielle) n’est pas à l’ordre du jour ». LES CONDITIONS DE REGLEMENT DE CRISE Face au refus placardé de voter le budget communal et à la menace brandie par les alliés du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Libreville, 5 Septembre ( GABONEWS) – Le Secrétaire Général du Parti Démocratique Gabonais, Faustin Boukoubi, a animé, samedi, au siège de sa formation politique sis au quartier Louis de Libreville, une conférence de presse , pour commenter les résultats de l’élection présidentielle anticipée du 30 août dernier et fustiger les actes de violences post-électoraux, survenus à Libreville, Port-Gentil et Mouila, ayant entraîné la mise à sac du Consulat de France à Port-Gentil , a constaté GABONEWS. Actualité du :06/09/2009 A l’entame de son intervention, Faustin Boukoubi s’est appliqué, résultats des élections en ...
Lire l'article
L’actuel ministre gabonais de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a été désigné au terme du 9ème Congrès ordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), au poste de Secrétaire général en remplacement de Simplice Nguedet Manzéla. Le choix du nouveau secrétaire général du PDG par le président fondateur, Omar Bongo Ondimba, a été l’une des grandes décisions des assisses du 9ème congrès. Prenant la parole, le promu a félicité son prédécesseur pour le travail abattu durant 10 ans au secrétariat exécutif (de 1998 à 2008). Mais avant, ce dernier a exprimé toute sa gratitude au président fondateur du PDG, Omar Bongo ...
Lire l'article
Les partis de la majorité signent un code de bonne conduite en vue des prochaines législatives
Politique : « Les primaires se sont bien déroulées », Faustin Boukoubi (Secrétaire Général du PDG)
Gabon : Les partis politiques à la caisse
Les partis de la « Majorité Républicaine pour l’Emergence » et leur cadre juridique dévoilés
Gabon : 20 partis forment une majorité en faveur d’Ali Bongo Ondimba
Plus d’une dizaine de partis créait une nouvelle majorité autour d’Ali Bongo Ondimba
Discours intégral du Secrétaire général du Parti démocratique gabonais, Faustin Boukoubi, lors du Congrès extraordinaire
La question de la démission du maire de Port-Gentil ne se pose pas , selon Faustin Boukoubi, Secrétaire Général du PDG
Gabon: Présidentielle 2009/ « Nous déplorons et condamnons fermement le saccage du Consulat de France à Port-Gentil », Faustin Boukoubi, Secrétaire Général du Parti Démocratique
Gabon: Faustin Boukoubi succède à Simplice Nguedet Manzéla au Secrétariat général du PDG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon: La quasi totalité des partis politiques de la majorité demeurent fidèles à la majorité », (Faustin Boukoubi, secrétaire général du PDG)

  1. BALOBI ZAMUANGA

    16 Juil 2009 a 05:42

    SOS UPG

    Où est le site de l’UPG depuis hier??????????????????????????????

    Que s’est-il passé au site de l’UPG depuis hier??????????????????

    Que se passe t-il à l’Union du Peuple Gabonais?

  2. NB

    15 Juil 2009 a 16:23

    Ali Bongo Candidat du PDG. On peut dire que c’est mort pour tous ceux qui souhaitait un changement. Trucage attendu des résultats, quelle déception!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*