Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: L’Alliance pour le changement et la Restauration présente son candidat ce dimanche à Libreville

Auteur/Source: · Date: 19 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

L’Alliance pour le changement et la Restauration, regroupement de plusieurs partis politique et associations, parmi lesquels l’Union du peuple gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou, présentera son candidat à la présidentielle anticipée du 30 août prochain.

Vendredi dernier, lors du 1er congrès de l’Union Pour la Nouvelle République (UPNR), l’on avait enregistré la présence des partis politiques amis de l’opposition dont l’Alliance nationale des Bâtisseurs (ANB) de Me Séraphin Ndaot Rembogo, du Parti Socialiste Gabonais (PSG) de Moussavou King, de l’Union du Peuple Gabonais de Pierre Mamboundou, entre autres.

Ce dimanche, au gymnase d’Oloumi de Libreville, l’Union du Peuple Gabonais (UPG), devra donc en compagnie de ces partis alliés procéder à l’investiture de son candidat, le président du parti, Pierre Mamboundou, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2005 remportée par le défunt Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin dernier en Espagne. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de l’Alliance Démocratique et Républicaine (ADERE, majorité Présidentielle de l’émergence), Didjob Divungi Didinge a réaffirmé il y a quelques jours au cours d’une rencontre au siège de son parti son encrage dans la majorité républicaine pour l’émergence en insistant sur un vote massif en faveur du candidat du PDG Léon Nzouba, a constaté le correspondant de GABONEWS sur place. Monsieur Divungi a rappelé l’alliance des deux partis (ADERE et PDG) tissée en 1997 pour justifier le choix porté sur le candidat du PDG : « C’est le meilleur candidat et c’est maintenant qu’il faut mettre en valeur cette ...
Lire l'article
A la faveur d’un point presse tenu le 23 août dernier à sa résidence, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou, a lancé un appel à ses pairs de l’opposition à se regrouper au sein de l’Alliance des forces du changement (AFC), une formation de l’opposition. Fédérer toutes les formations politiques de l’opposition autour de l’Alliance des forces du changement (AFC) est le vœu émis par le président du Parti social démocrate (PSD opposition), Pierre-Claver Maganga Moussavou, lors d’un point presse tenu le 23 août dernier à sa résidence. «L’objectif de cette alliance serait de mener les vrais ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, regagne Libreville dimanche prochain, au terme d’un séjour médical plus de six mois en France. Selon une source proche de l’UPG, M. Mamboundou est attendu à 17h00 (16h00 GMT) à l’aéroport international Léon Mba. Peu après son arrivée, il se rendra au siège du parti pour une conférence de presse. En septembre dernier, le leader de l’UPG s’est entretenu avec le président Ali Bongo Ondimba à Paris (France). Cette première rencontre entre le chef de l’Etat gabonais et M. Mamboundou, depuis l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par Ali ...
Lire l'article
Selon des sources de l'Union du peuple Gabonais (UPG), le président de de cette formation de l’Alliance pour le changement et la restauration -ACR-opposition), Pierre Mamboundou, devrait regagner la capitale gabonaise dimanche prochain, après plus de six mois passés en France. Selon ces sources, l’ancien candidat à la présidence de la République devrait arriver à Libreville dans l’après-midi du dimanche 20 novembre prochain, avant de se rendre au siège du parti où est prévue une conférence de presse. Absent du territoire pour cause de maladie, Pierre Mamboundou avait été reçu en audience en septembre dernier par le président de la République Ali ...
Lire l'article
Nzeng – Ayong, 24 août (GABONEWS) – Jules Aristide Bourdès Ogoulinguendé, candidat à la présidentielle du 30 août prochain pour le compte du Congrès pour le Développement et la Justice (CDJ/opposition), hôte des habitants du quartier Nzeng – Ayong (6ème arrondissement de Libreville), a pris ce dimanche, lors d’un meeting, l’engagement, une fois élu président de la République, de restaurer l’Etat de droit à travers la redistribution équitable des richesses aux Gabonais, a constaté GABONEWS. Actualité du :24/08/2009 D’après ce candidat qui estime qu’on n’invente pas la roue, il faut réactualiser certains ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – l’ancien ministre gabonais du Pétrole et candidat indépendant à l’élection présidentielle à tour unique du 30 août prochain, Casimir Oyé Mba, a esquissé dimanche à Libreville, les grandes lignes de son projet de société, à l'occasion de son meeting de lancement de campagne. M. Oyé Mba promet notamment de construire un système éducatif structuré, performant et compétitif, un système innovant, plus équilibré et plus solidaire, une urbanisation et un aménagement territorial équilibrés, et un enseignement supérieur et professionnel adapté aux besoins des Gabonais. L’ancien Premier ministre de l’ouverture démocratique (1990-1994) s'engage également de réhabiliter la valeur travail, restaurer la ...
Lire l'article
L’ex Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, candidat indépendant déclaré à l’élection présidentielle du 30 août prochain sera face à ses sympathisants dimanche prochain au gymnase président Omar Bongo de Libreville, indique un communiqué de son état-major de campagne dont l’AGP a reçu copie vendredi. M. Eyeghe Ndong qui a démissionné de ses fonctions de chef du gouvernement et du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il était le premier Vice-président n’a pas encore effectué une sortie grandeur nature depuis l’annonce de sa candidature, à l’exception de quelques conférences de presse. Le député du 1er siège du 2ème arrondissement de ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, a annoncé mardi soir qu’il sera officiellement investi dimanche candidat à l’élection présidentielle anticipée qui aura lieu ’’au plus tard le 6 septembre prochain’’, rapporte un journaliste de l’AGP. ’’Vous serez fixé chers militants dimanche sur les raisons de ma candidature à la présidentielle du 6 septembre’’, a déclaré M. Mamboundou, lors de la célébration du 20ème anniversaire de son parti. ’’Vous connaissez que notre parti aspire à présider aux destinées de notre pays. Nous voulons changer les choses en donnant à chaque Gabonais les moyens de vivre aisément dans ...
Lire l'article
Le président du Parti social démocratique (PSD, majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, sera dimanche le probable candidat de son parti à la présidentielle du 6 septembre prochain au Gabon, selon de sources bien informées du bureau exécutif dudit parti. Avant le Conseil national qui se tient ce samedi à oui clos et l’Assemblée générale de dimanche qui entérinera assurément sa candidature, le président du PSD qui a reçu la presse avant la tenue de ces deux grandes instances décisionnelles de son parti, n’a pas caché ses ambitions mercredi de briguer la magistrature suprême de son pays. ‘’J’ai déjà été candidat en ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais ( PDG, au pouvoir) et l'opposition ont conclu jeudi à Libreville un accord politique pour diriger la mairie de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon généralement acquise à l'opposition. L'accord a été signé au palais présidentiel en présence du président gabonais Omar Bongo Ondimba. Outre le PDG, le document a été paraphé par l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition radicale), l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), l'Alliance démocratique et républicaine (ADER, majorité présidentielle) et l'indépendant Tchango. Grâce à cet accord, le PDG dirigera pour la première fois depuis le retour de la démocratie en 1990, ...
Lire l'article
Législatives-Ngounié / L’ADERE et le PDG réaffirment leur alliance au cours d’une rencontre solennelle
Gabon : Maganga Moussavou milite pour l’unité des forces du changement
Retour au bercail de Pierre Mamboundou dimanche prochain
Politique / Pierre Mamboundou pourrait regagner Libreville dimanche prochain
Gabon: Présidentielle 2009: Le candidat du CDJ prône la restauration de l’Etat de droit
Gabon: Le candidat indépendant Oyé Mba a décliné son programme de société à Libreville, dimanche
Politique-élection : Gabon: Le candidat Eyeghe Ndong sera face à ses partisans à Libreville, dimanche
Politique : Pierre Mamboundou investi officiellement dimanche candidat à la présidentielle anticipée
Pierre Claver Maganga Mousavou probable candidat à la présidentielle au Gabon dimanche
L’opposition et le pouvoir concluent une alliance pour gérer la capitale économique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne 3,80 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

10 Réponses à Gabon: L’Alliance pour le changement et la Restauration présente son candidat ce dimanche à Libreville

  1. PICON

    20 Juil 2009 a 15:47

    L’alliance a plus besoin d’un homme comme eyeghe ndong que Mengara pour faire les yeux doux aux fangs de l’estuaire et ceux du grand nord.comme il s’est porté candidat,l’alliance peut compter sur casimir oyé mba.Laissez Miboto etre candidat car ca aura pour effet de diminuer les voix des pedgistes.
    Mathematiquement Mamboundou part favori:
    eyeghe ndong(estuaire),mba obam(woleu ntem),myboto(haut ogooué),tous vont puisez leurs pourcentage dans l’electorat du pdg tandis que l’electorat de l’ACR augmente.c’est pourquoi le raisonnement de Moukadi ne tient pas.ces alliances garde compacte l’electorat déjà acquis.et elle ira à la conquete des autres electeurs.N’oublie pas que tous ceux qui ne votaient pas avant,voteront pour le changement et 9/10 voteront Mamboundou.
    IL SERA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
    Si ALI triche Alors ‘BOUM’ ‘BOUM’

  2. AVOMO

    20 Juil 2009 a 11:22

    Moukadi,
    c’est très sensé ce que vous dites. ça ne sert à rien de compter sur un électorat acquis d’avance pour gagner une élection. L’urgence serait de tendre la main à l’électorat non acquis car pour gagner il faut les voix de tout le monde (toutes les 9 provinces du Gabon). C’est bien dommage pour le Gabon car c’est surtout ce problème d’ethnicisme qui empêche les gabonais d’évoluer. Nous devons combattre cet ethnicisme à l’avenir comme nous combattons aujourd’hui le bongoïsme.

  3. Manfoumbi

    20 Juil 2009 a 02:11

    En l’état actuel des choses, cette alliance reste fragile. Si elle ne parvient pas à traverser l’Equateur en allant au Nord, elle restera vouée à l’échec.
    Après Ali bongo nous aurons Junior Denis et ainsi de suite. Que Mengara, Moubamba, Myboto et Mba Abessole en soient conscients.
    Pour éviter ce scénario que ces derniers prennent leur responsabilité en soutenant Mamboundou pour l’Avenir. J’ai les larmes, d’autres aussi, rien qu’à y penser.
    Gabonaises, gabonais l’Histoire est en marche. Ces quatre personnes porteront la responsabilité de la victoire du PDG.

  4. moukadi

    20 Juil 2009 a 00:14

    c beau mais c pas suffisant car les membres de la coalition sont des personnes du sud et pog car upg a toujours gagné dans c deux ville donc cette coalition ne sert a rien il fo que les membres du nord estuaires et les nzebi puisse amener le pierre sur la coalition mamboundou avec mayila ou pierre kombila encore ndao rien n’avance sont des villes de l’opposition et rien ne change alors pierre etant un homme intellectuel vas y charger tes frères fans obamba nzebi et bien d’autres moi je suis punu mais l’arrivée de mayila pierre di djob ne sert a rien sont des villes déjà de l’opposition et eux mêmes ils sont sales pourquoi c’est après la mort de bongo kil viennent l’UPG est entrain de mourir avec cette coalition de membres qui ont d abord volé et aujourd’hui opposant c nul car myboto est le seul a démissionner devant le feu président alors UPG il fo bien réfléchir

  5. dibale

    19 Juil 2009 a 13:40

    oh! qu’il était temps mes frères et soeurs gabonais.On attendais cette union sacrée pour bouter hors d’etat de nuir ceux là qui nous ont détruit le pays quarente deux ans durant ,et qui se cachaient derriere la paix de la dictature pour mieux spolier notre très cher beau et riche pays;Dieu est merveilleux et qu’il soit loué.Mengara ,Ben moubambe ,Myboto et d’autres ; rejoignez vite alors là très vite les autres à la victoire.Arreter de regarder votre nombril sinon vous regretter et le peule gabonais ne vous pardonnera pas;

  6. KC

    19 Juil 2009 a 13:32

    Le PDG controle la machine électorale et on sait que les dés sont pipés. Deux millions d’inscrits aux listes électorales pour une population d’à peine un million d’habitants dont seulement la moitié serait en age de voter…Arithmétiquement, les jeux sont faits. Mme la présidente par intérim en reconduisant la même équipe gouvernementale, a scellé le sort des Gabonais qui attendait tant le changement. L’opposition doit désormais faire bloc pour empécher que ne se consolide désormais dans toutes les consciences, l’idée de l’impossibilité d’une réelle émergence de la démocratie en Afrique.

  7. joslingax

    19 Juil 2009 a 11:49

    NOus encourageons l’union des partis de l’oppositiion et cette alliance est la bienvenue. Que les autres se joignent à eux sans honte, c’est le Gabon qui doit en sortir vainqueur. SVP laissons nos ego et votons utile, votons pour le changement,pour le développement et montron aux yeux du monde que le gabon n’appartien pas un clan, à un parti ou à une famille!!! trop c’est trop!!!!

    ce compatriote na pas tort.vous voulez changer le gabon,apporter de nouvelles idées afin de developer le Gabon mais pour ca il faut d´abord gagner.unissez vos forces car au fond vous avez les memes idées dont le principal reflet est de developer Gabao.tout le monde ne peut pas etre president, mais tout le monde peut faire kelkechose pour ke le gabon change,chacun a son niveau peut le faire mais avant cela il faut atteindre la victoire et de plus l union fait la force.
    le pdg a beaucoup d´argent,certes provenant surement de sources douteuses mais il faut compter la dessus car c est un adversaire certe vouyou mais de taille.et le sedatif contre tout cela est l union des porteurs des idées nouvelles.
    mengara,moubamba,mamboundou et les autres,je vous en prie mettez vous ensemble,svp…l union fait la force

  8. joslingay

    19 Juil 2009 a 11:45

    NOus encourageons l’union des partis de l’oppositiion et cette alliance est la bienvenue. Que les autres se joignent à eux sans honte, c’est le Gabon qui doit en sortir vainqueur. SVP laissons nos ego et votons utile, votons pour le changement,pour le développement et montron aux yeux du monde que le gabon n’appartien pas un clan, à un parti ou à une famille!!! trop c’est trop!!!!

    ce compatriote na pas tort.vous voulez changer le gabon,apporter de nouvelles idées afin de developer le Gabon mais pour ca il faut d´abord gagner.unissez vos forces car au fond vous avez les memes idées dont le principal reflet et de developer Gabao.tout le monde ne peut pas etre president, mais tout le monde peut faire kelkechose pour ke le gabon change,chacun a son niveau peut le faire mais avant cela il faut atteindre la victoire et l union fait la force.
    le pdg a beaucoup d´argent,certes provenant surement de sources douteuses mais il faut la dessus car c est un adversaire certe vouyou mais de taille.et le sedatif contre tout cela est l union des porteurs des idées nouvelles.
    mengara,moubamba,mamboundou et les autres,je vous en prie mettez vous ensemble,svp…l union fait la force

  9. Ben Avelin NDOH

    19 Juil 2009 a 11:28

    J’encourage fortement l’initiative prise par l’opposition! allé en rang dispercé ne sert à rien,il faut barrer la route à ceux qui ont détruit ce pays! c’est pourquoi, nous exortons aux jeunes qui ont un role à jouer d’aller s’inscrire massivement et de sanctionner par un carton rouge les énnemis du gabon! que la volonté du peuple se materialise enfin au gabon pour la construction d’un nouvel avenir…

  10. la jeunesse

    19 Juil 2009 a 10:27

    NOus encourageons l’union des partis de l’oppositiion et cette alliance est la bienvenue. Que les autres se joignent à eux sans honte, c’est le Gabon qui doit en sortir vainqueur. SVP laissons nos ego et votons utile, votons pour le changement,pour le développement et montron aux yeux du monde que le gabon n’appartien pas un clan, à un parti ou à une famille!!! trop c’est trop!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*