Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Arrivée de Daniel Mengara à Libreville après 11 ans d’exil aux Etats-Unis

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2009
Catégorie(s): Activités,News BDP,Politique

Le Dr. Daniel Mengara du Mouvement Bongo Doit Partir (BDP), est arrivé ce lundi soir à Libreville en vue de la prochaine élection présidentielle anticipée du 30 août prochain.

Annoncé pour le dimanche dernier, son arrivée aurait été retardée par une grève des pilotes de la compagnie aérienne qui devrait rallier Libreville, a-t-on appris sur place, auprès du Comité d’accueil à l’aéroport de Libreville

Interrogé par GABONEWS, le coordonnateur national du mouvement d’opposition, Bongo Doit Partir (BDP), Edgard Moussavot, a affirmé que « leur leader se rendra à Minvoul (Nord du Gabon) afin de se recueillir sur la tombe de sa maman », décédée, il y a quelques mois.

« Une conférence de presse sera organisée pour la déclaration officielle de sa candidature mercredi prochain à la Chambre de Commerce de Libreville », a-t-il ajouté.

Depuis les Etats-Unis Daniel Mengara a souvent donné ses avis sur la politique au Gabon à travers des sites d’informations et d’opinions sur Internet.

Le programme politique de ce professeur s’exprime à travers sa Charte du progrès et de redressement national qui entend relever les défis du développement du Gabon.

Professeur d’études francophones à Montclair State University dans le New Jersey, aux Etats-Unis, Daniel Mengara est né en 1967 dans un petit village du département de Minvoul, au Nord du Gabon.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les Etats-Unis reconnaissent le droit des peuples à se défendre contre leurs dictateurs (Dr. Daniel Mengara)
Quelque chose d'assez poignant m'a marqué dans une dépêche de XINHUA intitulée « Les Etats-Unis qualifient d' « incorrect » l'avis de la Russie sur une possible guerre civile en Syrie », sur laquelle je suis tombé dans la nuit du 17 au 18 novembre, au moment où je lisais les dernières nouvelles du jour et m'apprêtais à aller au lit. Que qualifiait, donc, d'incorrect le gouvernement américain? Eh bien les Etats-Unis remettaient en cause la lecture faite de la situation en Syrie par le gouvernement russe. Une différence de perspective qui se résume ainsi: 1) La Russie pense que les violences perpétrées par les civils insurgés (et ...
Lire l'article
Les biafreries d’Ali : Réponse du Dr. Daniel Mengara à Massa Moussa, nouveau zozo envoyé servir d’ambassadeur manioc du Gabon aux Etats-Unis d’Amérique
Par le Dr. Daniel Mengara Président, « Bongo Doit Partir » (BDP) Décidément, pour un premier contact avec la communauté gabonaise des Etats-Unis, le nouvel ambassadeur récemment accrédité au pays de l’oncle Sam a raté son show. Il a dit beaucoup de choses, mais ces choses ne m’ont pas plu (voir vidéo plus bas). Et comme ici aux Etats-Unis, nous les Gabonais exilés n'aimons pas les bandits qui viennent nous parler avec effronterie, surtout quand ils sont suppposés être de simples agents de l'Etat au service de tous, c’est avec une effronterie déclarée que je me charge aujourd’hui, de lui faire la réplique. Mais j’ai un ...
Lire l'article
Dans une interview vidéo sur AbidjanTV le 27 mars dernier, le Dr. Daniel Mengara, Président du mouvement "Bongo Doit Partir" réaffirme son attachement à la lutte pour un Gabon Nouveau. Pour lui, pour le Gabon, "rien n'a changé" et "la lutte continue". L'interview s'est tenue à l'occasion du lancement des activités de la nouvelle saison sportive organisé par la JustOne Soccer League, une des ligues de football du New Jersey. AbidjanTV a surpris le Dr. Daniel Mengara alors que ce dernier prenait part à la cérémonie d'ouverture en tant qu'invité de la ligue grâce aux soins de M. Pierre Agbadou, un ancien ...
Lire l'article
Arrivée de Daniel Mengara à Libreville repoussée à lundi 20 juillet suite à une grève des pilotes de la Royal Air Maroc
Le Dr. Daniel Mengara, premier candidat gabonais déclaré à l’élection présidentielle anticipée depuis le 20 juin lors d’une conférence de presse à Paris, qui devait arriver à l'aéroport de Libreville au Gabon ce dimanche 19 juillet à 23h35, a vu son arrivée retardée par une grève des pilotes de la Royal Air Maroc. Le Dr. Daniel Mengara arrivera finalement à Libreville lundi 20 juillet à 19h25 par un vol de la compagnie allemande Lufthansa, suite à l'annulation du vol de dimanche par la compagnie aérienne marocaine. Dans le cadre de ses activités lors de son séjour au Gabon, Daniel Mengara compte se ...
Lire l'article
Daniel Mengara sera à Libreville dimanche et animera une conférence de presse mercredi
Le Dr. Daniel Mengara, premier candidat gabonais déclaré à l’élection présidentielle anticipée depuis le 20 juin lors d’une conférence de presse à Paris, arrivera à l'aéroport de Libreville au Gabon ce dimanche 19 juillet à 23h35. Dans le cadre de ses activités lors de son séjour au Gabon, Daniel Mengara compte se rendre à Minvoul se receuillir sur la tombe de sa maman. Il animera également, mercredi 22 juillet à 15h00, une conférence de presse de déclaration solennelle de candidature à la Chambre de Commerce de Libreville. La mère de Daniel Mengara est décédée le 4 juillet dernier suite à des complications asthmatiques et ...
Lire l'article
Le candidat de du mouvement, « Bongo Doit Partir (BDP) », Daniel Mengara, est attendu dimanche prochain à Libreville, pour la future présidentielle du 30 août 2009, a annoncé Edgard Moussavot, coordinateur national au cours d’un point de presse donné ce vendredi à Libreville. « A cette phase sensible de la vie de notre nation, il est important que nous ne nous trompions pas d’objectifs. Parce que ce dont il est question aujourd’hui, ce n’est ni la qualité, a nature ou les charmes des candidats, ce dont il est question, c’est du Gabon et des Gabonais », a déclaré ...
Lire l'article
BDP Gabon Nouveau: La vidéo vérité du meeting Daniel Mengara – Mike Jocktane aux Etats-Unis le 27 septembre 2007
La présente vidéo fournit la preuve de ce qui s’est passé lors de la rencontre entre Mike Jocktane, évêque gabonais, et le Dr. Daniel Mengara, leader du BDP-Gabon Nouveau, au New Jersey le 27 septembre 2007. L’on se souviendra que c’est le 17 septembre 2007 que la représentation nationale du BDP-Gabon Nouveau au Gabon avait reçu, de la part des ministres Ali Bongo et André Mba Obame, une invitation du régime au Dr. Daniel Mengara à rencontrer Omar Bongo lors de son séjour à New York à l’occasion de la 62ème session de l’Assemblée générale de des Nations Unies du ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau fonctionne avec un Comité Directeur organisé sous le modèle d'un gouvernement parallèle. Ce comité est fait de membres qui occupent des postes de réflexion bien définis, avec des conseillers pour les assister. Ces postes de réflexion sont au nombre de 12. Pour des raisons stratégiques, seul le Président du BDP-Gabon Nouveau est habilité à révéler son identité (pour le moment). Le Comité Directeur Dr. Daniel Mengara Président et Membre Fondateur du BDP-Gabon Nouveau Chargé des Affaires étrangères et de la coopération internationale Intérieur, défense nationale et protection du citoyen Santé, bien-être de la population et recherche médicale Sports, loisirs, environnement, promotion et conservation du patrimoine ...
Lire l'article
Succinctement présenté, le mouvement "Bongo Doit Partir, pour la Construction d'un Gabon Nouveau" (en abrégé : BDP-Gabon Nouveau) est un mouvement politique gabonais de libération nationale créé en exil dans le New Jersey aux Etats-Unis le 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones aux USA. Le BDP-Gabon Nouveau fonde son idéologie sur le constat suivant : En 40 ans de pouvoir sans partage, Omar Bongo a conduit le Gabon à la faillite la plus totale et à un état de dictature et de misère qui constituent un véritable génocide silencieux du peuple gabonais plus que jamais privé de ses libertés ...
Lire l'article
Page 1 of 2 Messieurs Moussavot, Mengara et Nkoulou posant pour la photo de famille (BDP-Gabon Nouveau, 7 octobre 2007) - Messieurs Paskhal Nkoulou et Edgard Moussavot, respectivement Coordonnateur National et Secrétaire Général du Comité de Coordination Nationale du BDP-Gabon Nouveau au Gabon ont regagné Libreville ce dimanche 7 octobre après un séjour de près de deux semaines aux Etats-Unis. Messieurs Nkoulou et Moussavot sont arrivés aux Etats-Unis le 26 septembre dernier pour un séjour de mise au point et de travail avec la direction du BDP-Gabon Nouveau suite au rejet par le Comité Directeur de la rencontre au sommet Mengara-Bongo sollicitée le ...
Lire l'article
Les Etats-Unis reconnaissent le droit des peuples à se défendre contre leurs dictateurs (Dr. Daniel Mengara)
Les biafreries d’Ali : Réponse du Dr. Daniel Mengara à Massa Moussa, nouveau zozo envoyé servir d’ambassadeur manioc du Gabon aux Etats-Unis d’Amérique
Dr. Daniel Mengara: “Pour le Gabon, rien n’a changé” (Interview AbidjanTV)
Arrivée de Daniel Mengara à Libreville repoussée à lundi 20 juillet suite à une grève des pilotes de la Royal Air Maroc
Daniel Mengara sera à Libreville dimanche et animera une conférence de presse mercredi
Gabon: Daniel Mengara attendu dimanche à Libreville pour la présidentielle anticipée
BDP Gabon Nouveau: La vidéo vérité du meeting Daniel Mengara – Mike Jocktane aux Etats-Unis le 27 septembre 2007
Le Comité Directeur
Présentation
Communiqué : Messieurs Paskhal Nkoulou et Edgard Moussavot regagnent Libreville ce dimanche 7 octobre après un séjour de travail auprès de la direction du BDP-Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2009
Catégorie(s): Activités,News BDP,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

19 Réponses à Gabon: Arrivée de Daniel Mengara à Libreville après 11 ans d’exil aux Etats-Unis

  1. combe

    22 Juil 2009 a 21:21

    bnjr , tout d’abord je viens présenté mes cndoleances a votre personnes pour vote chere maman , et vs dire ke dieu donne est kan il en a vaiment besoin il reprend car son souffle de vie nous le louant comm tou bon locataire! se ki retien ici mon attention c’est votre candidature , je ne vous decourage pa mais sa fé trés longtemps ke vs etes partie du gabon é depuis les choses on prit une tournure scandaleuse , je suis d’accor avec mon frere picon , nous sommes somm pas o state ici le combat é rude é pour vaincre les disciple du diable é leur malédiction comm vous le dites il etr unies alliez vous aux partie d’opposition lunion fait la forces ! ke dieu beniss ceu ki prendrnt conscience de le chnce ke dieu ns offre sur un plateau d’or de pourvr prendr le large

  2. wanshitong

    22 Juil 2009 a 14:16

    @ Krisler Ondo Megne

    Je suis ENTIEREMENT d’accord avec toi !

    Certains sont maintenant en train d’aduler Casimir “Came la Classe” Oye Mba qui est, et RESTE, un membre de ce CLAN, de ces memes “bouilles” que l’on ne veut plus voir !

    S’agit-il ici d’elir une personne parce que celle-ci fait une “bonne” impression PHYSIQUE ou BIOGRAPHIQUE ? Dans la biografie d’Oye Mba – et de tous les autres membres du meme CLAN – il ya 41 annees de “Bongoisme”. Et c’est cette LEPRE qui lui colle a la peau. Oye Mba peut-il dire aujourd’hui qu’avec lui, cette ideologie va mourrir ? Que le VOL, la CORRUPTION, les MALVERSATIONS,la PLETHORE de MINISTRES pour une population minime de 1,2 Mio. d’habitants etc. cesseront ? Casimir Oye Mba – et tous les autres partisans du “Bongoisme” – a COPULE avec l’ideologie qui a mis le pays a terre – il est TEMPS que celui-ci (et TOUS les autres) se RETIRENT avec cette meme ideologie, ayant sUFFISAMMENT eu le temps de “montrer ce dont ils sont capables”.

    En clair, Casir Oye Mba – et tous les autres – a bel et bien ECHOUE/FOIRE – malgre sa “format” de “technocrate”.

    Le probleme du Gabon n’est PAS le manque de personnes diplomees ou de TECHNOCRATES ! Le GRAND probleme du Gabon est l’ENRACINEMENT d’un systeme (le “Bongoisme”) dans les MEANDRES les plus profonds de la societe gabonaise, des relations Nord-Sud, des partenariats politico-economiques avec les operateurs etrangers (en particulier la France) etc.

    L’ASCENSION et le DEVELOPPEMENT du Gabon passent d’A-B-O-R-D par l’IRRADIATION TOTALE du systeme (“Bongoisme”). Or “Casimir Oye Mba” – et TOUS LES AUTRES partisans du “Bongoisme” (!) – represente ce systeme dont on ne veut plus ! Technocrate qu’il est, qu’a fait “Casimir Oye Mba” contre/face a un individu comme Albert Bernard Bongo qui n’avait MEME PAS le BEPC ? Et que pensez-vous qu’il fera contre/face aux autres RAMIFICATIONS du systeme (“Bongoisme”) qui sont encore la et qui ont “mange” avec/comme lui ?

    Avec “Casimir Oye Mba” – et TOUS LES AUTRES partisans du “Bongoisme” (!) nous auront TOUJOURS le meme ECHIQUIER, la meme plethore de MINISTRES, les memes NOMINATIONS (arbitraires), les memes TRIPATOUILLAGES etc.

    Pensez-vous, chers compatriotes, tres sincerement qu’avec Casir Oye Mba (ou un autre partisan du “Bongoisme”), nous auront des gens “NEUFS” et “FRAIS”, hors et a l’ecart des meandres du “Bongoisme”, prets a REDRESSER, LESSIVER, “JAVELISER” le systeme ? Il ne faut PAS etre naifs (!). Nous retrouverons TOUS SES MEMES “Potes” qui sont aussi dans l’actuel gouvernement. Sachant que ceux-la n’ont AUCUN AUTRE moyen pour garder leur “STANDING”/train de vie, il ne les enverra JAMAIS a la retraite ! Alors que c’est EXACTEMENT ce dont a besoin le Gabon, pour repartir du bon pied !

    Ce dont nous avons besoin, ce sont de NOUVELLES TETES, des NOUVELLES PERSONNES, hors et a l’exterieur du systeme (“Bongoisme”) qui a mis notre pays sur les rotules. Ce sont ces personnes – et SEULEMENT ces personnes – qui pourront nous DEBARASSER du mal dont souffre notre pays depuis 41 annees (!): LE B-O-N-G-O-I-S-M-E.

    Le principe primaire de la DEMOCRATIE est basee sur l’ALTERNANCE politique. Le “Bongoisme” et ses partisans ont FOIRE (depuis 41 annees !). “Technocrates” ou pas. Il est temps de ceder la place aux “autres”. Ci ceux-la aussi foirent, alors ils DEVRONT egalement ceder leur place. Ainsi le veulent les regles du jeu democratique.

    Tout politique – de pret ou de loin – qui a FLIRTE/COPULE avec le “Bongoisme” est CADUC (!) et appartient a l’IDEOLOGIE du PASSE – tout comme le systemme lui-meme.

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  3. Abessolo

    22 Juil 2009 a 12:32

    OYÉ MBA, ALI , MBA OB, EYEGHE, reclament tous l’héritage politique OBO, nous avons le resultat de cet héritage,ils se sont servis pour devenir tous milliardaire, prenons le cas OYÉ MBA, étantt premier ministre, c,est crée des injustices au niveau salaires entre les fonctionnaires avant 1990 et ceux après 1990, ces injustices sont là,resultat les grèves dans tous les secteurs de la fonction publique. l’autre bétisse sous sa tutelle, les fonds des générations futures,resultat mensonger. Troisième bétise,ministre de mine,il trouve un projet initié par ONOUVIET, loge 60 gabonais, la cité se trouve a AGONDJÉ,les 60 sont propriétaires( SNI),quand OYÉ MBA arrive il detruit le projet, resultat grève avant l’annonce de sa candidature au ministère de mine,démandé aux agents de la planification sur le rendement de ce dernier. Donc je dis faites le bon choix, sinon demain vous allez regretté votre choix, . QUE DIEU BENISSE LE GABON

  4. wanshitong

    22 Juil 2009 a 09:55

    @ Krisler Ondo Megne

    Je suis ENTIEREMENT d’accord avec toi !

    Certains sont maintenant en train d’aduler Casimir “Came la Classe” Oye Mba qui est et RESTE un membre de ce CLAN, de ces memes “bouilles” que l’on ne veut plus voir !

    S’agit-il ici d’elir une personne parce que celle-ci fait une “bonne” impression PHYSIQUE ou BIOGRAPHIQUE ? Dans la biografie d’Oye Mba – et de tous les autres membres du meme CLAN – il ya 41 annees de “Bongoisme”. Et c’est cette LEPRE qui lui colle a la peau. Oye Mba peut-il dire aujourd’hui qu’avec lui, cette ideologie va mourrir ? Que le VOL, la CORRUPTION, les MALVERSATIONS,la PLETHORE de MINISTRES pour une population minime de 1,2 Mio. d’habitants etc. cesseront ? Casimir Oye Mba – et tous les autres partisans du “Bongoisme” – a COPULE avec l’ideologie qui a mis le pays a terre – il est TEMPS que celui-ci (et TOUS les autres) se RETIRENT avec cette meme ideologie, ayant sUFFISAMMENT eu le temps de “montrer ce dont ils sont capables”.

    En clair, Casir Oye Mba – et tous les autres – a bel et bien ECHOUE/FOIRE – malgre sa “format” de “technocrate”.

    Le probleme du Gabon n’est PAS le manque de personnes diplomees ou de TECHNOCRATES ! Le GRAND probleme du Gabon est l’ENRACINEMENT d’un systeme (le “Bongoisme”) dans les MEANDRES les plus profonds de la societe gabonaise, des relations Nord-Sud, des partenariats politico-economiques avec les operateurs etrangers (en particulier la France) etc.

    L’ASCENSION et le DEVELOPPEMENT du Gabon passent d’A-B-O-R-D par l’IRRADIATION TOTALE du systeme (“Bongoisme”). Or “Casimir Oye Mba” – et TOUS LES AUTRES partisans du “Bongoisme” (!) – represente ce systeme dont on ne veut plus ! Technocrate qu’il est, qu’a fait “Casimir Oye Mba” contre/face a un individu comme Albert Bernard Bongo qui n’avait MEME PAS le BEPC ? Et que pensez-vous qu’il fera contre/face aux autres RAMIFICATIONS du systeme (“Bongoisme”) qui sont encore la et qui ont “mange” avec/comme lui ?

    Avec “Casimir Oye Mba” – et TOUS LES AUTRES partisans du “Bongoisme” (!) nous auront TOUJOURS le meme ECHIQUIER, la meme plethore de MINISTRES, les memes NOMINATIONS (arbitraires), les memes TRIPATOUILLAGES etc.

    Pensez-vous, chers compatriotes, tres sincerement qu’avec Casir Oye Mba (ou un autre partisan du “Bongoisme”), nous auront des gens “NEUFS” et “FRAIS”, hors et a l’ecart des meandres du “Bongoisme”, prets a REDRESSER, LESSIVER, “JAVELISER” le systeme ? Il ne faut PAS etre naifs (!). Nous retrouverons TOUS SES MEMES “Potes” qui sont aussi dans l’actuel gouvernement. Sachant que ceux-la n’ont AUCUN AUTRE moyen pour garder leur “STANDING”/train de vie, il ne les enverra JAMAIS a la retraite ! Alors que c’est EXACTEMENT ce dont a besoin le Gabon, pour repartir du bon pied !

    Ce dont nous avons besoin, ce sont de NOUVELLES TETES, des NOUVELLES PERSONNES, hors et a l’exterieur du systeme (“Bongoisme”) qui a mis notre pays sur les rotules. Ce sont ces personnes – et SEULEMENT ces personnes – qui pourront nous DEBARASSER du mal dont souffre notre pays depuis 41 annees (!): LE B-O-N-G-O-I-S-M-E.

    Le principe primaire de la DEMOCRATIE est basee sur l’ALTERNANCE politique. Le “Bongoisme” et ses partisans ont FOIRE (depuis 41 annees !). “Technocrates” ou pas. Il est temps de ceder la place aux “autres”. Ci ceux-la aussi foirent, alors ils DEVRONT egalement ceder leur place. Ainsi le veulent les regles du jeu democratique.

    Tout politique – de pret ou de loin – qui a FLIRTE/COPULE avec le “Bongoisme” est CADUC (!) et appartient a l’IDEOLOGIE du PASSE – tout comme le systemme lui-meme.

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  5. Jean-félix N.

    22 Juil 2009 a 08:06

    Je viens de voir une interview du Dr MENGARA sur France 24; je suis très content qu’il ait reaffirmé sa determination à combattre pour la libération de notre pays. C’est un grand homme politique; les Gabonais vont enfin pouvoir découvrir un vrai homme de combat qui n’a peur de rien, contrairement aux autres. Pour une fois les blancs viennent de parler de ce compatriote plein de talents et çà me fait plaisir. Je suis NDZEBI, MENGARA est Fang, mais je voterai pour lui parceque à aucun moment cet homme n’a parler d’ethnie comme certains. Même quand il parle d’ali BEN il ne passe passe pas son temps à parler de ses orogines ou autres. Ce qui lui interresse c’est le bien être des Gabonais dans leur ensemble. je le repète le Dr MENGARA n’a jamais été séduit par les Bongo CFA. Ce serait une erreur de ne pas voter pour un tel homme.

    Ouvrons les yeux chers compatriotes et ne nous trompons pas de candidat.

    Que la puissance de l’éternel accompagne notre Leader MENGARA afin que les Gabonais soient libérés.

  6. Krisler Ondo Megne

    22 Juil 2009 a 06:15

    Le verbiage creux dont font preuve certains intervenants me surprend beaucoup… Plusieurs trouvent à redire à propos de la candidature du Dr Mengara! Cela m’étonne. Mais que dire quand on voit des gabonais, des jeunes se passant pour intelligents se mettre à la suite de personnages tels que Casimir Oyé Mba? Lui qui, intègre selon certains, a été incapable de dire non à un système de choses corrompu auquel il est resté volontairement assujéti??? Que dire, lorsqu’on se souvient de sa dernière déclaration sur les ondes de RFI, où il disait, je cite: je suis prêt à me soumettre à la décision du parti??? Sa candidature d’aujourd’hui est, elle-même, la preuve qu’il ne tiendra aucune de ses promesses… De quelle idéologie imprégnera-t-il son discours sinon celui qu’il a présenté jusqu’à ce jour? Ne vous y trompez pas, mes chers amis, aucun de ceux qui ont trempé dans le système corrompu du PDG dont Omar Bongo était la tête ne peux offrir la moindre étincelle de lumiere ou de changement à notre pays. Omar Bongo, le premier, nous l’a bien demontré. Après avoir promis plus d’une fois aux gabonais qu’il changerait, nous pouvons voir aujourd’hui tout l’ampleur du changement dont a fait preuve cet homme de peu de vertu… Et ceux qui ont fléchi le genou devant lui toute sa vie prétendraient aujourd’hui faire mieux que lui?
    O! Peuple du Gabon! Jusques à quand te laisseras-tu tromper? Une aurore nouvelle se lève. Saisis-toi de ta liberté et ne te laisse plus assujetir par le mensonge de ceux qui t’ont depuis trop longtempt trompé…

  7. Geo

    21 Juil 2009 a 23:09

    MES CONDOLEANCES A DR.MENGARA: MOURIR EST AUSSI NATUREL QUE DE NAITRE. CELA FAIT PARTI DES CHOSES QUI NE CHANGERONS JAMAIS.
    POUR MOI C EST UN SENTIMENT DE SATISFACTION QUE MENGARA AIT REGAGNE LE GABON, C EST UN DROIT POUR LUI ET UN DEVOIR POUR LES AUTORITES DU GABON.
    IL EST PLUS FACILE DE MENER LE COMBAT DANS LE RING QUE DE LE MENER HORS.

    QUE CERTAINES PERSONNES ARRETENT DE SE PRENDRE LA TETE AVEC LE L ACR DONT MAMBOUNDOU EST LE CANDIDAT; JE PENSE QUE C EST UNE BONNE INITIATIVE POUR FAIRE FACE AU PDG,QU ON ARRETE DE VOIR UNE UNION DES PUNUS, D AUTRES LEADERS PEUVENT LE REJOINDRE; VU QUE C EST LUI QUI A FAIT FACE A BONGO CES DERNIERES ANNEES .
    QUE CHACUN PRENNE SA PLACE DANS LA DEFINITION DE NOTRE AVENIR COMMUN.

  8. Ifanifa

    21 Juil 2009 a 16:45

    Docteur Mengara, bon retour au bercail et sincères condoléances, pour le décès de votre chère maman, surtout du courage, la mort n’est pas une fin en soi, c’est le chemin que nous sommes tous appelés à emprunter tôt ou tard; elle est certainement heureuse là où elle est, néanmoins le vide est très difficile à combler lorsqu’on perd un être cher, mais vous devez continuer votre mission ici-bas; sans aucun doute elle doit se réjouir de ce que vous faites actuellement et elle doit aussi être fière de ce que vous êtes devenu après des années d’exil, enfin bref. Docteur permettez moi de vous rappeler que l’heure est grave, elle est à la réflexion et aux concessions, si nous ne voulons pas voir NOTRE CHER GABON connaitre le sort que connait certains pays frères. Ali Ben n’est pas l’homme qui pourra conduire le Gabon vers un meilleur avenir pour ses concitoyens, tous ceux qui le soutiennent ne sont que ceux qui pillaient le pays avec son feu père OBO et lui. La question est savoir que peuvent-ils faire d’autre afin que ne soit remis en cause leurs acquis en cas de changement d’équipe dirigeante? Ils sont conscients de leurs mauvaises pratiques, ils préfèrent donc pactiser avec le diable que de lâcher prise; alors de grâce un homme de votre stature n’agit pas à la légère, je vous suggérerais de réjoindre la coalition de l’opposition, ce sera un beau cadeau une énorme contribution que vous fairez à votre cher pays et à vos compatriotes dont je fais partie. C’est humain d’avoir des ambitions, mais vous devez laisser vorte égo au vestiaire et œuvrer pour le changement; votre heure sonnera un jour. Abat le tribalisme, le régionalisme, vive l’unité, afin de mener dans les 5 ou 7 prochaines années une action qui réponde aux attentes de vos compatriotes baffoués dans leurs droits et réduits à la portion congrue. Je soutiens la COALITION, je suis patriote.
    VIVE LE GABON, VIVE LA COALITION, QUE DIEU VOUS BENISSE.

  9. PICON

    21 Juil 2009 a 14:12

    MENGARA N’OUBLIE PAS.PAS DE CANDIDATURE ON PEUT FAIRE DE TOI UN BON MINISTRE DE LA COMMUNICATION.

  10. wanshitong

    21 Juil 2009 a 12:50

    En ce qui concerne le TRIBALISME, l’ETHNICISME et toutes les tribulations, il ne faut PAS se tromper d’objectif: l’IRRADIATION du “bongoisme” et de tous ses SBIRES et l’avenement R-E-E-L de la DEMOCRATIE et des Droits de l’Homme et du Citoyen dans notre pays.

    Avec l’avenement R-E-E-L de la democratie dans notre pays, le PEUPLE pourra alors ENFIN elire ses dirigeants.

    Le peuple gabonais n’est P-A-S par nature ethniciste. C’est du fait des INEGALITES sociales CRIARDES, l’accaparation des ressources economiques d’un pays par UNE FAMILLE, un CLAN, un mini-groupe de gens sans vergogne, l’usage strategique de la GEOPOLITIQUE etc. que s’est installe et emplifie ce sentiment.

    Quand le peuple pourra choisir lui-meme ses dirigeants, en AUCUN CAS, il ne choisira un politique pratiquant cette politique DU PASSE CADUQUE, basee sur les differences et divisions tribales, mais celui qui refletera le mieux l’ideologie DE L’AVENIR dans un monde MULTIPOLAIRE, basee sur l’UNION, l’ENTENTE et l’UNITE NATIONALE.

    TOUT politique – meme celui par nature “tribal” ou “ethniciste” – sera alors bien OBLIGE de “s’ADAPTER” a cette ideologie DE L’AVENIR si celui-ci compte briquer une carriere politique (de taille).

    “Goldys Boy” est toujours la, ses SBIRES et porteurs de malettes sont toujours la, les partisans de cette ideologie (le “bongoisme”) que l’on ne veut plus avoir chez nous sont toujours, la MAGOUILLE, la MASCARADE, le THEATRALISME d’elections TRUQUEES et TRONQUEES sont toujours la, le risque d’une guerre civile IMMINENTE est toujours la, le CLAN, la FAMILLE, les SBIRES ,les VALETS, les VENDUS… s’accrochant par TOUS LES MOYENS au pouvoir et ne voulant pour RIEN AU MONDE se separer de leurs AVENTAGES, de leur “OPULENCE” et vaquer a une vie “normale” SANS bonus, mais prets A T-O-U-T, meme a SACRIFIER tout un PAYS, toute une NATION, tout un PEUPLE, NOUS (!), sont toujours la !

    Et c’est CA notre objectif PREMIER ! Pas des discours qui n’ont pour l’instant AUCUN SENS et AUCUNE RAISON d’etre, car le DANGER est et reste toujours: “Goldys”, ses sbires, son clan, ses “hommes” et leur IDEOLOGIE.

    En mettant la charrue AVANT LES BOEUFS ou en voulant suivre deux lievres a la fois, nous risquons de nous tromper de cible au bonheur et triomphe “d’Ali G.” (aka “Goldys Boy”) et de ses ACOLYTES qui pourront alors ENCORE UNE FOIS mener le peuple en bateau et mener a bon train leur MASCARADE.

    Notre objectif PREMIER c’est “Ali G.” (“Goldys Boy”) et toute sa MARMAILLE. Des qu’ils sont ECARTES et IRRADIES (A JAMAIS !), nous pourront alors TRANQUILEMENT nous concentrer sur les autres “problemes”.

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  11. loubinz

    21 Juil 2009 a 09:29

    1prolongement des elections est la bienvenue.surtou n’oublieons pas que c’est tjr le pdg qui est à la tete du pays,je pense comme bruno moumbamba qu’il faut repousser le scrutin jusqu’en decembre et laisser les gabonais(ses)s’inscrire sur les listes electorales.

  12. Angone

    21 Juil 2009 a 09:01

    Avec des arguments aussi bas que ça, autant aller lire des bandes-dessinées…

    Le problème,c’est la compétence,la moralité,le programme,le projet….c’est pas les “bas il n ‘y’a que ..”…

    Ce n’est pas un défilé de mode ou l’élection d’un chef de village, il s’agit de voter une gourvernace,une gestio ndu pays,pendant des années et non des mois;

    Alors soit ,c’st la continuité,le chaos,le vol qui perdure ,la pauvreté pour la majorité,des humers pour quelques indivudus….

    Soit on vote un individu nouveau,parce qu’il fait le maximun de promesse,sans savoir coment il compte les réaliser,sans savoir avec qui,ni même avoir une idée de ce qu’il peut faire,des cates qu’i la eu à poser…

    Soit on choisit un indivudu ,ou un groupe d’indivudu,animé par une volonté de construire “un gabon meilleur”,avec des qualifications, et dont la compétence nous semble vériatable,avec des faits,des propos,des messages réaliseé…

  13. www.casimiriens.org

    21 Juil 2009 a 07:42

    Pourquoi Mamboundou va perdre.
    Parce que curieusement le bloc de l’opposition qui s’est rallié à lui est issue de leaders de l’ethnie punu. Où va t-on comme ça? Nous voulons des équipes qui reflètent la pluralité culturelle du Gabon. Au Gabo nil ya ressencé au moins 52 ethnies, minorités et majorités relatives. Nous ne voulons pas de bloc uniethnique ou des bloc de type famille comme ce fut le cas quand le PSD ce fut connaître au Gabon. Mamboundou va perdre parce qu’il veut faire un bloc de Punu. Ndaot Seraphin, Luis Gaston Mayila, Pr Kombila Koumba, Adrien Mboumb King, drôle de coincidence: tous des punu!!!!!!!!!!! !!!!!!!

  14. www.casimiriens.org

    21 Juil 2009 a 07:40

    http://www.casimiriens.org. Oye Mba président. Un technocrate expérimenté à la tête du pays.

  15. moukadi

    21 Juil 2009 a 07:27

    je suis heureux d’attendre que le DOCTEUR MENGARA soit arrivé au Gabon et les étudiants gabonais du senegal sont de tout cœur avec vous et sachiez que vous auriez des électeurs au senegal car d’autres opposants ont déjà fait leurs temps mais pas avec joie surtout avec intérêt alors nous sommes de tout cœur avec toi a Dakar

  16. ossouka bruno

    21 Juil 2009 a 03:23

    megara est au gabon,maintenant le combat peut commencer,le PDG n’a plus les armes pour tricher,le systeme se défait tous les jours,n’ayez pas peur,il n’ya plus rien derrière,aucun gabonais ne voudra de lui,sa petite milice ne pourra pas supporter le poids du peuple en colère,par contre,il faut continuer la propagande contre ali ben goldis,il ne doit pas faire 1%.

  17. PICON

    21 Juil 2009 a 02:34

    MENGARA NE PRESENTE PAS TA CANDIDATURE.
    ALLIEZ VOUS à UN OPPOSANT CAR VOUS NE FAITES PAS LE POIDS.
    SURTOUT NE VOUS COMPAREZ PAS à OBAMA.

  18. PICON

    21 Juil 2009 a 02:30

    Zici
    Ne sois pas decu mon frère.les gens comme les myboto n’ont aucune bonne lecture de la politique.en tout cas sa candidature ne fera qu’enlever les voix du pdg dans le haut ogooué.c’est une election à un tour.il restera dans l’opposition pour le restant de sa vie ce cancre de la ville fantome de mounana

  19. Zici

    20 Juil 2009 a 23:38

    Nous voulons une coalition de l’opposition. Et j’encourage tous les compatriotes à voter utile, c’est à dire pour le parti de l’opposition qui aura la plus grande chance de l’emporter face au PDG. Je suis déçu que Myboto ne s’est pas allié à Manboundou. Les égos priment alors que le pays est au bord du gouffre. Serons-nous encore une République demain ou définitivement une Monarchie? L’opposition réalise t’elle le danger que cela représente? J’entend beaucoup dire “Ali va tricher, il ne reculera pas, il va se déclarer vainqueur et envoyer l’armée mater tout mouvement contestataire au lendemain de l’annonce des résultats.” Cette affaire doit être l’affaire de tous les Gabonais. Allons dans cette bataille plus que jamais déterminés, faisons barrage au candidat autodésigné du PDG. Soyons vigilants dans les bureaux de votes, empéchons les tricheurs d’agir impunément. Soyons organisés, faisons pression pour limiter les fraudes à tous les niveaux de la machine électorale. Si nous avons une Détermination de fer, nous les fairons reculer, et Nous Vaincrons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*