Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Casimir Oyé Mba annonce sa candidature à la présidentielle mardi à Libreville

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Casimir Oyé Mba, 67 ans, ministre d’Etat, en charge des Mines et pétrole dans le gouvernement sortant devrait annoncer mardi matin à Libreville sa candidature à la présidentielle du 30 août 2009. Monsieur Oyé Mba, ancien premier ministre, ex Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), ancien candidat au poste de président de la Banque Africaine de développement (BAD) et jusque là membre du Bureau politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), figure parmi les candidats malheureux à la candidature de ce parti au scrutin du mois prochain.

Le PDG, rappelle-t-on, a investi dimanche Ali Bongo Ondimba, 50 ans, porte-étendard de cette formation à l’élection présidentielle.

Plus d’une dizaine de prétendants au fauteuil présidentiel se sont déjà déclarés dont trois femmes et d’anciens hauts responsables du PDG, à savoir: Jean Eyéghé Ndong et André Mba Obame.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 30 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de ce dimanche, Casimir Oyé Mba, ancien hiérarque du Parti démocratique Gabon, vient d’annoncer officiellement dans un grand hôtel de Libreville, son retrait de la course, réduisant à 17 le nombre de candidats désormais en lice pour la succession du président Omar Bongo Ondimba. Actualité du :30/08/2009 Casimir Oyé Mba, qui se retire ainsi de la course après 5 autres candidats qui se sont ralliés à André Mba Obame, a décidé de ne soutenir aucun prétendant au fauteuil présidentiel
Lire l'article
La campagne électorale en vue de la présidentielle de dimanche prochain au Gabon prend un nouveau tournant, avec l’adhésion d’une dizaine des 23 candidats en lice à un front commun, en vue de barrer la route au parti démocratique gabonais au pouvoir le PDG. L’une des voie les plus virulente dans cette croisade contre le PDG, est celle de l’un de ses derniers premiers vice président et dernier premier ministre de feu président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyeghe Ndong, qui est engagé à cette présidentielle en indépendant depuis sa démission du gouvernement, justifiait il, pour contester les modalités de ...
Lire l'article
Libreville, 22 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à l’élection présidentielle, ancien ministre des Mines, de l’Energie, du Pétrole et des Ressources hydrauliques, Casimir Oyé Mba, qui a succédé à Victoire Lasseny Duboze ce samedi, sur le plateau de l’émission « Le Débat » diffusée sur les chaînes nationales de télévision, a également placé la lutte contre la corruption au centre de son projet politique. « La lutte contre la corruption doit être menée avec vigueur, avec fermeté sans complaisances aucunes, parce que c’est un mal qui gangrène le pays », a indiqué M. Oyé Mba. Confirmant sa volonté de lutter contre ...
Lire l'article
Casimir Oyé Mba, ex-ministre des Mines et du Pétrole et candidat indépendant à la présidentielle du 30 août prochain, a reçu mercredi le soutien d'un parti de l'opposition, les Forces patriotiques unies (FPU), une formation nouvellement légalisée, a constaté l'AGP. La déclaration a été faite en présence des militants et sympathisants de ce parti, créé en 2007 mais qui n'a reçu l'autorisation légale qu'en juin dernier. ''(...) Après avoir écouté tous les candidats, le FPU a décidé de soutenir sans réserve la candidature du patriote Casimir Oyé Mba, homme intègre, de paix, d'expérience, le candidat du vrai consensus'', a déclaré Martin ...
Lire l'article
Le président du mouvement ‘’ Bongo Doit Partir’’ (BDP), Daniel Mengara, au cours d’un point de presse ce mercredi à Libreville, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 30 août prochain. « Cette candidature n’est pas pour moi. Elle est celle des Gabonais connus et inconnus qui ont souffert du dédain et de l’irresponsabilité de ceux qui ont dirigé pendant 42 ans », a déclaré Daniel Mengara.
Lire l'article
Le président du mouvement ‘’ Bongo Doit Partir’’ (BDP), Daniel Mengara, au cours d’un point de presse ce mercredi à Libreville, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 30 août prochain. « Cette candidature n’est pas pour moi. Elle est celle des Gabonais connus et inconnus qui ont souffert du dédain et de l’irresponsabilité de ceux qui ont dirigé pendant 42 ans », a déclaré Daniel Mengara.
Lire l'article
Mehdi Teale, premier maire adjoint de Libreville, ancien ministre de la Communication, ancien ambassadeur, a officialisé ce mercredi soir dans une déclaration au journal de 20 heures de la première chaîne de radio télévision nationale, sa candidature à la élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Ma candidature s’adresse aux Gabonais sans exclusion », a précisé Mehdi Teale, jusque là membre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), qui figure parmi la vingtaine de prétendants au fauteuil présidentiel. La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) avait fixé à ce mercredi 22 juillet, à 19 heures locales, la date butoir du dépôt ...
Lire l'article
Casimir Oyé Mba, membre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), qui a déclaré ce mardi à Libreville, sa candidature en indépendant à la prochaine élection présidentielle, a souligné par rapport au choix du candidature de cette formation que « le PDG, mon parti, a procédé aux arbitrages dans des conditions discutables et très contestées ». Lors de son discours d’investiture, Casimir Oyé Mba a indiqué qu’il « veut être le candidat du vrai consensus, c'est-à-dire dépassant les clans ». Actuel ministre d’Etat en charge des Mines et du pétrole, il a lancé un appel à l’endroit des ONG, des citoyens libres ...
Lire l'article
De nombreuses personnes ont salué à Ntoum (39 Km de Libreville), la candidature du membre du bureau politique du PDG, Casimir Oyé Mba à la candidature de la présidentielle à venir, lesquelles ont estimé que c'est l'homme qu'il faut pour succéder à Omar Bongo Ondimba, rapporte un reporter de l'AGP. ''Je crois qu'il est capable de diriger le pays raison pour laquelle il doit être investi par le son parti, car il a un bon parcours politique'', a souligné un notable qui a recquit l'anonymat. M. Oyé Mba aura occupé les fonctions de gouverneurà banque des Etats de l'Afrique centrale ...
Lire l'article
Au total dix candidats à la candidature parmi lesquels une femme ont été enregistrés au sein du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), dans la perspective de la présidentielle a-t-on appris de source officielle.Le PDG, qui a clos samedi à minuit la liste des prétendants au poste de président du parti avant l’investiture de celui-ci comme candidat au scrutin présidentiel, se retrouve avec une dizaine de postulants aux profils variés à savoir : - Jean Eyéghé Ndong, vice-président du PDG, actuel Premier- ministre ; - Casmir Oyé Mba, membre du Bureau politique, chef du gouvernement dans les années 90 et ministre d’Etat ...
Lire l'article
Gabon: URGENT / Casimir Oyé Mba officialise son retrait de la course à la présidentielle
Mise en route de la candidature unique de l’opposition gabonaise à la présidentielle de dimanche.
Gabon: Présidentielle 2009 / Casimir Oyé Mba fait de la lutte contre la corruption l’une de ces priorités
Gabon/présidentielle : Casimir Oyé Mba reçoit le soutien d’un parti de l’opposition
Gabon: Dr Daniel Mengara annonce officiellement sa candidature à la présidentielle du 30 août prochain
Gabon: Dr Daniel Mengara annonce officiellement sa candidature à la présidentielle du 30 août prochain
Gabon: Mehdi Teale a officialisé sa candidature à la présidentielle 2009
Gabon: « Je veux être le candidat du vrai consensus », Casimir Oyé Mba
Politique :La candidature de M. Oyé Mba à la candidature de la présidentielle saluée par les populations de Ntoum
Gabon: Dix candidats dont une femme pour la candidature du PDG à la prochaine présidentielle

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 4,33 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

40 Réponses à Gabon: Casimir Oyé Mba annonce sa candidature à la présidentielle mardi à Libreville

  1. Bhenen

    25 Août 2009 a 06:04

    Mbolo Angone,

    Je comprends maintenant pourquoi tu disais que les populations Fang ne sont pas homogènes. Tu as été plus diplomate et plus subtile que moi dans ta perception de la situation… Aujourd’hui, je suis plus que convaincu de cette réalité.
    Total respect!

  2. Bhenen

    23 Juil 2009 a 08:10

    Enfin, j’ai le bon clavier… Je ne vois pas la durée de séjour dans les conditions d’éligibilité d’un candidat à la présidence de la République en dehors de celle des gabonais d’adoption! Aurai je lu une ancienne constitution ?

  3. Raid

    23 Juil 2009 a 07:37

    pour être éligible à la présidentielle,
    selon l’article 10 de la constitution,il faut

    avoir 40ans minimum,

    jouir de ses droits civiques et politiques,

    ne pas avoir acquis la nationalité gabonaise,mais la descendance de la 4è génération de la personne ayant acquis la nationalité, elle, est éliligible à condition d’avoir vécu au bled sans discontinuité.

  4. Bhenen

    23 Juil 2009 a 07:11

    CORRECTION…

    Juste pour information, quel est l’article de la constitution qui stipule qu’il faut avoir séjourné trois(3) années, sans discontinuité au Gabon, pour présenter une candidature ligible à la présidence de la république ?

  5. Bhenen

    23 Juil 2009 a 06:58

    Juste pour information, quel est l’article de la constitution qui stipule qu’il faut avoir séjourné trois(3)années, sans discontinuité au Gabon, pour présenter une candidature illigible à la présidence de la république ?

  6. MILANG MI SI

    23 Juil 2009 a 05:13

    MILANG MI SI NE PEUT RESTER INDIFFERENT FACE A TOUT CE QUI CE DIT SUR CE FORUM, VOICI MA PART DE VERITE.

    Je suis plus que satisfait de tout ce que j’ai pu lire ici, soient les interventions d’Angone,bhenen, en passant par BALOBI ZAMUANGA, je ne peux que vous remercier du fond du coeur car la periode que notre Gabon d’abord traverse est plus que tumultueuse, et comme par enchantement tous les bandits de la Republique se sont reconvertis en fils du pays. Les slogants sont nombreux: Hopital cado, routes goudronees, boulevards ici, ponts par la, toits pour tous, ecole cado, travail pour tous les jeunes …..

    L’HEURE EST PLUS QUE GRAVE!!! ILS SONT TOUS DES IRRESPONSABLES ET BANDITS DE GRAND CHEMIN QUI NE MERITENT QUE LA PRISON A VIE.

    MILANG MI SI a toujours soutenu OYE MBA casimir dans le seul but de faire exploser le PDG. JAMAIS UN MILANG MI SI GABONAIS PUR SANG VOTERA POUR UN YOUNG COMME OYE MBA, CA JAMAIS!!!

    C’est aussi valable pour MBA ABESSOLE BONGO ONDIMBA, EYEGHE NDONG BONGO ONDIMBA, MBA OBAME BONGO ONDIMBA, MANGANGA MOUSSAVOU BONGO ONDIMBA, MYBOTO BONGO ONDIMBA,….. TOUS SONT DES FAUX GABONAIS, DES VRAIS FAUX… JE SAIS DE QUOI JE PARLE.

    ALI BONGO ONDIMBA “le chef des Cool Mondjers”, ton frere jumeau MBA OBAME BONGO ONDIMBA ne veut plus de toi, pense-tu un seul instant que ce sera un MILANG MI SI qui vit a ADZIBE EQUATO qui va te voter? Pense-tu que mon frere Moussavou qui vit a Kingston, votera pour toi? Non , non et non.

    Pour la petite histoire tous ces clowns Fang de L’Estuaire sont juste jaloux d’ALI BEN, JE SOUHAITE QUE LE BIAFRA VOUS COQUE, COMME SON PERE L’A FAIT.

    PARFOIS JE SOUHAITE MEME QU’ALI SOIT ELU POUR ME BRIMER CES VRAIS FAUX GABONAIS QUI ONT VENDU LEURS DIGNITES AU CHIEN.

    Mais helas ALI BEN BIAFRA ne sera jamais elu, car un vrai PATRIOT se dresse devant lui: MAMBOUNDOU PIERRE, LE FUTUR PRESIDENT DU GABON.

    JE DEMANDE DONC A TOUS MES FRERES MILANG MI SI DE VOTER MASSIVEMENT POUR LE VRAI GABONAIS: PIERRE MAMBOUNDOU.

    G-1…LBV, KANGO, NTOUM, COCOBEACH, FOULEZEM, CAP-ESTERIAS—SOUTENONS TOUS “PIERRE MAMBOUNDOU”.

    G-2…FRANCEVILLE, MOANDA, MOUNANA, BAKOUMBA, ONGA, AKIENI, BONGOVILLE, NGOUONI, OKONDJA, BOUMANGO, LECONI-PLATEAUX—VOTONS TOUS “PIERRE MAMBOUNDOU”.

    G-3…LAMBARENE, NDJOLE, BIFOUN-VILLAGE,—SOUTENONS LE VRAI GABONAIS: PIERRE MAMBOUNDOU.

    G-4….MOUILA MANDONGO, NDENDE, MIMONGO, MALINGA, FOUGAMOU,—-MAMBOUNDOU PIERRE: 100%.

    G-5….TCHINBANGA( THIBANG-CITY), MOABI, NDINDI, MAYUMBA,—- PIERRE MABOUNDOU= PRESIDENT DU GABON.

    G-6…MAKOKOU, OVAN , MEKAMBO, LA LOPE, BOUEE, BELINGA—PIERRE MAMBOUNDOU MONA BOKA—PRESIDENT CASH.

    G-7…KOULA-MOUTOU, PANA, IBOUNDJI, LASTOURVILLE,—PIERRE MAMBOUBOU—PRESIDENT CASH.

    G-8…PORT-GENTIL-MANDJI, OMBOUEE: PIERRE MAMBOUNDOU= VICTOIRE CASH.

    G-9…OYEM, BITAM, MITZIC, MINVOUL, MEDOUNEU—LE GRAND NORD VOTE POUR PIERRE MAMBOUDOU.

    Au soir du 30 Aout 2009, tous ces bandits recolteront tout ce qu’ils ont seme.

    PIERRE MAMBOUNDOU une fois President,en bon et vrai Gabonais, reunira autour de lui tous les vrais fils de ce pays pour qu’ensemble notre pays puisse dans les annees a venir ressembler a quelque chose. Car le GABON d’aujourd’hui c’est la HONTE DE L’AFRIQUE.

    MILANG MI SI.

  7. wanshitong

    23 Juil 2009 a 04:36

    A ce sujet (candidature de “Casimir Oye Mba”), je reposte cette intervention de ma part.

    ———————————
    Certains sont maintenant en train d’aduler Casimir “Came la Classe” Oye Mba qui est, et RESTE, un membre de ce CLAN, de ces memes “bouilles” que l’on ne veut plus voir !

    S’agit-il ici d’elir une personne parce que celle-ci fait une “bonne” impression PHYSIQUE ou BIOGRAPHIQUE ? Dans la biografie d’Oye Mba – et de tous les autres membres du meme CLAN – il ya (surtout) 41 annees de “Bongoisme”. Et c’est cette LEPRE qui leur colle a la peau. Oye Mba peut-il dire aujourd’hui qu’avec lui, cette ideologie va mourrir ? Que le VOL, la CORRUPTION, les MALVERSATIONS,la PLETHORE de MINISTRES pour une population minime de 1,2 Mio. d’habitants etc. cesseront ? Casimir Oye Mba – et tous les autres partisans du “Bongoisme” – a COPULE avec l’ideologie qui a mis le pays a terre – il est TEMPS que celui-ci (et TOUS les autres) se RETIRENT avec cette meme ideologie, ayant sUFFISAMMENT eu le temps de “montrer ce dont ils sont (in)capables”.

    En clair, Casir Oye Mba – et tous les autres – a bel et bien ECHOUE/FOIRE – malgre sa “format” de “technocrate”.

    Le probleme du Gabon n’est PAS le manque de personnes diplomees ou de TECHNOCRATES ! Le GRAND probleme du Gabon est l’ENRACINEMENT d’un systeme (le “Bongoisme”) dans les MEANDRES les plus profonds de la societe gabonaise, des relations Nord-Sud, des partenariats politico-economiques avec les operateurs etrangers (en particulier la France) etc.

    L’ASCENSION et le DEVELOPPEMENT du Gabon passent d’A-B-O-R-D par l’IRRADIATION TOTALE du systeme (“Bongoisme”). Or “Casimir Oye Mba” – et TOUS LES AUTRES partisans du “Bongoisme” (!) – represente ce systeme dont on ne veut plus ! Technocrate qu’il est, qu’a fait “Casimir Oye Mba” contre/face a un individu comme Albert Bernard Bongo qui n’avait MEME PAS le BEPC ? Et que pensez-vous qu’il fera contre/face aux autres RAMIFICATIONS du systeme (“Bongoisme”) qui sont encore la et qui ont “mange” avec/comme lui ?

    Avec “Casimir Oye Mba” – et TOUS LES AUTRES partisans du “Bongoisme” (!) nous auront TOUJOURS le meme ECHIQUIER, la meme plethore de MINISTRES, les memes NOMINATIONS (arbitraires), les memes TRIPATOUILLAGES etc.

    Pensez-vous, chers compatriotes, tres sincerement qu’avec Casir Oye Mba (ou un autre partisan du “Bongoisme”), nous auront des gens “NEUFS” et “FRAIS”, hors et a l’ecart des meandres du “Bongoisme”, prets a REDRESSER, LESSIVER, “JAVELISER” le systeme ? Il ne faut PAS etre naifs (!). Nous retrouverons TOUS SES MEMES “Potes” qui sont aussi dans l’actuel gouvernement. Sachant que ceux-la n’ont AUCUN AUTRE moyen pour garder leur “STANDING”/train de vie, il ne les enverra JAMAIS a la retraite ! Alors que c’est EXACTEMENT ce dont a besoin le Gabon, pour repartir du bon pied !

    Ce dont nous avons besoin, ce sont de NOUVELLES TETES, des NOUVELLES PERSONNES, hors et a l’exterieur du systeme (“Bongoisme”) qui a mis notre pays sur les rotules. Ce sont ces personnes – et SEULEMENT ces personnes – qui pourront nous DEBARASSER du mal dont souffre notre pays depuis 41 annees (!): LE B-O-N-G-O-I-S-M-E.

    Le principe primaire de la DEMOCRATIE est basee sur l’ALTERNANCE politique. Le “Bongoisme” et ses partisans ont FOIRE (depuis 41 annees !). “Technocrates” ou pas. Il est temps de ceder la place aux “autres”. Ci ceux-la aussi foirent, alors ils DEVRONT egalement ceder leur place. Ainsi le veulent les regles du jeu democratique.

    Tout politique – de pret ou de loin – qui a FLIRTE/COPULE avec le “Bongoisme” est CADUC (!) et appartient a l’IDEOLOGIE du PASSE – tout comme le systemme lui-meme.
    ———————————

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  8. bhenen

    23 Juil 2009 a 04:20

    Avomo, je ne sens pas offensé. Nous discutons sans passion. Cependant, il faut recadrer les choses le plus objectivement possible. Ce qui se passe au PDG, en réalité, ne m’intéresse pas… Ce n’est qu’un parti politique. Seulement, il est à remarquer que certains membres de ce parti racontent des blagues en s’indignant maintenant de la manière dont Ali Bongo les traite.

    Ces gens ont servilement servi le père Bongo et sa famille. Certains, comme Ntoutoume Emane, effectuaient même publiquement des gestes de soumissions obscènes sans retenue ni dignité… Entre ceux qui se feraient gifler par Ali et les recalés arbitraires à la candidature PDGiste à la présidence de la république, on du mal à croire qu’ils aient existé dans ce parti avec des égards dus à leur rang visible.

  9. AVOMO

    23 Juil 2009 a 00:28

    Justement Bhnen, vous reconnaissez que les opposants gabonais ne pouvaient pas gagner les élections malgré leur bon score pendant le règne de M. Bongo. Mais pourquoi les gabonais ne veulent pas reconnaître que les personnes qui ont travaillé auprès de Bongo ne pouvaient rien faire malgré leur compétences et leurs bonnes intentions?
    Vous savez, le bon Dieu avait donné de super pouvoirs à satan (lucifer) parce qu’il l’aimait et lui faisait confiance. satan se voyant doté d’aussi puissants pouvoirs s’est rebellé contre Dieu. Le bon Dieu l’a chassé, il s’est précipité sur la terre pour se venger des oeuvres de Dieu. Les richesses du Gabon sont une des oeuvres de Dieu. Il y a donc depuis ce temps là, deux forces qui s’affrontent sur la terre: le bien et le mal. Je classe donc feu Bongo dans la catégorie de ceux qui pactisent directement avec satan lui-même et non avec ses démons. Sachant que satan incarne le mal dans toute sa splendeur, ses serviteurs doivent donc perpétrer en permanence le mal autour d’eux. Pour le cas du Président Bongo, vouloir sortir du lot en essayant d’améliorer les choses au Gabon signifiait le narguer. Il fallait à tout prix que tout son entourage soit solidaire du mal qu’il incarnait.
    Sinon Bhnen, je n’ai aucun rancoeur envers les personnes qui pensent comme vous. Je dis seulement que nous avons tous été victimes du système Bongo y compris ceux qui ont travaillé avec lui. J’espère que vous ne vous êtes pas senti offensé.

  10. ngoma

    22 Juil 2009 a 05:45

    Allez voter!!

    Chèr compatriote, les élèctions présidentielles prévues le 30 Août au Gabon ont une importance majeures.Elles marqueront le premier scrutin ouvert depuis 42ans où chacun d’entre nous pourra par son vote influer sur le résultat. Ne nous privons pas de cette occasion car les révolutions pacifiques ne sont pas légions et c’est bien cette possibilité qui nous est donné.Le mode de scrutin à un tour revêt davantage cette urgence. La dispersion des suffrages n’est pas possible et le vote doit s’orienter vers un candidat crédible. Le PDG ne présente pas un pôle de stabilité comme le démontre la désignation de son candidat pour la présidentielle.Il est fait de bric et de broc dont l’issue du vote du 30 Août montrera toutes les fissures.Néanmoins ce parti dispose de valeurs tels Messieurs Eyeghe Ndong et Oye Mba même si ces personnalités ont occupées la primature sous l’égide du PDG mais disposaient-ils seulement de moyens d’action, j’en doute!! Dans l’opposition Monsieur Manboundou a un projet cohérent, je pense qu’une synthèse de ces trois personnalités pourraient former un pôle de convergence après 42 ans de gâchis de l’argent pubic et de popérisation des gabonais.Alors mes compatriotes aux urnes le 30 Août et ne vous laissez pas voler vos suffrages par les faussaires et les faux semblants.

  11. Davor

    22 Juil 2009 a 05:03

    C’est Faustin Boukoubi qui a pris une claque

  12. NKOMBE

    22 Juil 2009 a 04:48

    Chères frères et soeurs comment un petit musicien de quartier comme Alain bongo qui même en changeant son nom pense qu’on ne le reconnaitrais plus puisqu’il n’a jamais été à L’olympia en ma connaissance peut se targuer de gifler sur des gants plus âgés que lui? est-ce parqu’il est le fils de dieu? soit pour le patrimoine détourné et laisser par son père que ces gens se mettent à sa remorque ( pour avoir de l’argent ou aspirer à un poste pôlitique après accéssion du futur président chauve à l’avant et Curls à l’arrière image d’un déliquant pure, qu’on arrête de prendre la population pour des trous du (!!!)et qu’il sache que son élection ne sera que la flamme dans une poudrière car le peuple aussi a ses armes.

  13. PICON

    22 Juil 2009 a 04:24

    Je veux la confirmation de cette rumeur:Ali Ben aurait gifflé Jean eyeghé ndong?et faustin Boukoubi

  14. bhenen

    22 Juil 2009 a 00:29

    Avomo, sois certaine, je ne rabaisse aucun candidats au profit d’un autre. D’ailleurs, je n’ai pas encore choisi définitivement mon candidat. J’attends impatiemment leurs arguments de campagne et leurs projets de société.

    Ce que tu dis, sur la pérennité de Bongo au pouvoir, est partiellement vrai. La réalité est que TOUS les opposants gagnaient les élections présidentielles face à Bongo. Mais l’ordre étaient donné qu’on le déclare vainqueur.

    Bongo a été maintenu par la France qui fermait les yeux sur les brimades, et les assassinats, qu’il commettait quand les gabonais voulaient le bouter hors du pouvoir. Je pense que nos opposants n’étaient pas forcement lâches. Ils n’étaient pas tout simplement disposés à conquérir le pouvoir autrement que par les URNES, alors que Bongo s’y maintenait par les ARMES…

  15. AVOMO

    21 Juil 2009 a 21:06

    Ma question: quel est l’opposant gabonais qui mérite le titre de vrai opposant?
    A ma connaissance, aucun opposant n’a réussi du vivant de Bongo à remplir sa mission. Le but d’un opposant n’est pas de prouver au peuple qu’il est opposant. Le but d’un opposant est de réussir soit à renverser le régime en place par la destitution du Président de la République (un coup d’état par exemple pour le cas de l’Afrique où la démocratie n’est pas encore bien assise) ou par des élections. Soit obliger et parvenir à faire changer le régime en place sa manière de diriger le pays. Or au Gabon, il n’ y a eu ni destitution du Président de la République, ni amélioration de la façon de gouverner le pays. Le Président Bongo, pendant plus de 41 années a pillé tranquillement les richesses du Gabon pour s’enrichir personnellement tout en servant la France. D’ailleurs le Président Bongo ne craignait que la France puisqu’il a fait une crise cardiaque quand il a su que la France voulait le lâcher. TOUS les candidats (opposants ou PDgistes) à cette élection présidencielle profitent donc de la diparition de Bongo, il faut le reconnaître. Arrêtons de rabaisser les uns et rehausser les autres. Choisissons simplement le candidat qui peut facilement empêcher le Gabon de tomber dans la monarchie.

  16. AVOMO

    21 Juil 2009 a 20:23

    Vous avez raison Mba Ntem.

  17. AVOMO

    21 Juil 2009 a 20:10

    Vous ne pouvez pas donner des circonstances atténuantes au père Mba Abessolo et condamner Oyé Mba et Eyeghe Ndong. A ce sujet, je trouve que le père Mba Abessole est même plus condamnable puisqu’il a trompé tout le monde. Des gabonais ont perdu leurs emplois, des gabonais ont perdu leur vie à cause de lui et Dieu seul sait comment le père Mba Abessolo a géré cette situation. Or les deux autres ( MM. Oyé Mba et Eyeghe Ndong) n’ont trahi personne, je veux dire à titre personnel ( mais je reconnais qu’ils sont tous solidaires dans la création des maux du Gabon). MM. Oyé Mba et Eyeghe Ndong étaient insérés dans un système infernal le bongoïsme où ils n’étaient que de simples figurants. Nous qui n’avions pas appartenu à ce système, nous ne saurons jamais ce qui s’ y passait réellement. Peut-être qu’à leur place, on n’aurait pas fait mieux. Cependant j’ai des doutes par rapport à M. Eyeghe dans sa capacité à diriger le pays, je le trouve un peu “amorphe”. J’ai peut-être tord mais j’estime qu’il devait en sa qualité de Premier Ministre du Gabon, taper la main sur la table lorsque les enfants de feu Président Bongo lui ont demandé de cacher au peuple gabonais le décès de leur. J’ai lu sur ce site qu’ils (les enfants de Bongo) ont menacé de le “pendre haut et court” s’il dit un “mot de travers”. Normalement il aurait dû leur répondre que: je préfèrerais encore que vous me pendiez que de mentir à mon peuple car je leur dois la vérité.
    Par contre M. Oyé Mba a fait honneur au Gabon quand il était à la tête de la BEAC. Pour une fois qu’un gabonais du temps de Bongo gère quelque chose sans rien voler. En tout cas je fais confiance à M. Oyé Mba et je le crois capable de redresser et développer le Gabon s’il a toutes les cartes en main.
    Quant à M. Mba Obame, je ne peux même pas trop m’attarder sur son cas. On nous a dit que le père Mba Abessole et M. Mba Obame sont parentés. C’est peut-être M. Mba Obame qui veut barrer la route à son parent Mba Abessole et non les deux autres. Je crois que la seule aide que M. Mba Obame peut apporter aux gabonais en ce momment, c’est de nous expliquer comment Bongo fraudait les élections et nous dire qui étaient ses complices. Il peut également nous aider à parer à ces éventuelles fraudes.
    Je juge la démarche de MM. oyé Mba et Eyeghe Ndong sincère et louable.
    Pour terminer, j’aimerais dire aux gabonais et gabonaises que l’heure n’est pas aux règlements de comptes des PDgistes. Notre urgence et notre priorité actuellement c’est de choisir celui ou celle qui redressera le pays dans l’unité, la concorde et la fraternité. Nous ne pouvons pas affirmer avec certitude que tel ou tel opposant ou tel ou tel gabonais candidat, s’il est élu, fera mieux que les autres. Nous ne devons donc pas systématiquement rejeter tous ceux qui ont travaillé avec Bongo. Vous conviendrez avec moi qu’ il fallait quand même faire fonctionner les machines de l’Etat gabonais, et qu’il fallait nécessairement des hommes pour le faire. Rappelons-nous ce que Jésus-Christ avait dit aux pharisiens qui voulaient lapider Marie-Madeleine coupable de prostitution que “quiconque n’a jamais péché jette la première pierre”. De plus le prochain Président du Gabon devra faire extrêmement attention car le peuple gabonais ne sera plus dupe, pacifique et tolérant.
    Chers frères gabonais et chères soeurs gabonaises, ne soyons pas épidermiques, la haine ne doit pas fausser notre discernement. Pour ma part, je préfèrerais même qu’on laisse à la famille Bongo tous les biens qu’ils ont détournés au Gabon pour qu’ils créent des entreprises et engagent des gabonais. Mais qu’ils ne s’approchent pas du pouvoir.

  18. Raid

    21 Juil 2009 a 18:29

    Je ne suis pas sûr que les candidatures d’Oye Mba,Eyeghe Ndong, André Mba Obame sont dirigées contre Mba Abessole.Leur candidature est conséquence de la magouille interne du pdg.Ils sont frustrés par la par la politique du ventre qui a prévalu pour désigner Ali comme candidat officiel.

    Pourtant le pdg a toujours agit ainsi,car ils ont vendu la honte aux chiens comme on dit.

  19. le fils du pays

    21 Juil 2009 a 16:44

    mon frère behen je te soutien dans ton raisonement ,tu as bien raison!!!!en tout cas ils n’auront pas ma voix,ils veulent juste barrer la route aux vrais partisans du changement et principalement paul mba abessole!!!!!Une bande de valets qui ne vaut rien!!!!!!

  20. le fils du pays

    21 Juil 2009 a 16:41

    chers internautes,je vous exhorte à ne pas suivre les candidatures fictives de ces trois valets d’omar,André,Eyéghe et celui qui vous donnent l’impression d’etre honnete et juste:casmir,votez pour ceux qui ont commencé la lutte contre le régime depuis car leurs convictions n’ont jamais changé:Paul Mba Abessole et Pierre Mamboundou!!!!

  21. le fils du pays

    21 Juil 2009 a 16:37

    eyeghé,oye mba et le marchand d’illusion d’andré!!! allez vous faire voir ailleurs,je peu donner rien qu’aux personnes qui ont eu le courage de combattre bongo de son vivant,eux au moin ont monté leurs vrais courage et leurs engagement à vouloir d’un gabon juste!!!j’ai citéPaul Mba Abessole et Pierre Mamboundou Mamboundou!!!!

  22. Bhenen

    21 Juil 2009 a 15:37

    La lâcheté ne paie pas. Mba Obame, Eyeghe Ndong et Oye Mba ne doivent pas s’étonner que Ali Bongo ait été préféré à eux. Car ils étaient membres iminents du PDG pour faire le jeu de leur fameuse géopolitique et par cupidité. Ils savaint bien que leur présence au sein de ce parti etait symbolique et qu’il ne pesaient réellement d’aucun poids dans les décisions prises en son sein.

    Je ne mets nullement en cause leurs compétences de technocrates. Ils sont incontestablement des vrais professionnels chacun dans son domaine. Mais avoir été aussi servile envers Bongo et sa famille ne pouvait que leur être fatale. Ils auront du mal à faire croire qu’ils étaient differents en faisant, pourtant, la politique de Bongo.

    Le dernier exemple de lâcheté, et de manque de serieux, est l’attitude d’Eyeghe Ndong qui vient déclarer SOLENNELLEMENT en France que ”Bongo est bel et bien vivant”. Et quelque temps après il affirme que le Chef de l’Etat est décédé!!! Comme si cela ne suffisait pas, il continue son infantilisme en déclarant que Bongo a laissé plusieurs enfants et qu’il en fait partie.

    Qui veut il émouvoir et à qui fait il appel ? Aux PDGistes qui ont rejeté sa candidature ? Ou aux gabonais qui ne veulent PLUS de la continuité de la politique dévastatrice et irresponsable de Bongo ? Pour marquer la rupture, il aurait mieux fait de déballer les pressions insoutenables sous la dictature d’Omar et dire sa vision réelle de la bonne gouvernance. Curieusement Eyeghe Ndong adopte un profil pathétique de revendication d’héritage dont il n’a aucune légitimité héréditaire. Jusqu’où va t’il pousser sa couardise ?

    C’EST A CROIRE QU’IL NE VEUT PAS ETRE LE PROCHAIN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE…

  23. Bhenen

    21 Juil 2009 a 14:44

    Angone, Mbolo

    Toutes les caractéristiques que tu a énoncées chez les Fangs, et que tu énonces d’ailleurs chez les autres ethnies, ne peuvent DONC pas faire des Fang un peuple non homogène… IL s’agit tout simplement des choix PERSONNELS qu’on retrouve dans chaque famille humaine.

    Dire que les Fang ne sont pas solidaires IMPLICITEMENT parcequ’ils sont Fang, est une réalité qui ne fait pas d’eux un peuple non homogène. C’est à dire qu’ils affichent RAREMENT des solidarités de complaisance entre eux lorsque la personne à soutenir n’est pas SERIEUSE et CONSTRUCTIVE dans ses projets.

  24. BALOBI ZAMUANGA

    21 Juil 2009 a 11:56

    DANS LE CONTEXTE ACTUEL AIDER ALI BONGO C’EST PAS DE SE REUNIR AUTOUR DE SA CANDIDATURE MAIS DISPERSER,MORCELER L’ELECTORAT DE L’OPPOSITION DECLAREE(UPG) OU DE FAIT(RPG) POUR STATISTIQUEMENT FAIRE PASSER LE CANDIDAT DU PDG

    OYE MBA,MBA OBAME,EYEGUE NDONG,ONA ONDO,ONDO OSSA(PEUT ETRE DANS BIENTOT,PARTICIPENT D’UNE CABALE ORGANISEE DEPUIS LONGTEMPS CONTRE MBA ABESSOLE-DONT LA DETERMINATION A VENIR A BOUT DU BONGOÏSME EST DEMEUREE INTACTE SINON PLUS VIRULENTE NONOBSTANT SON ENTREE SAGE AU GOUVERNEMENT ET SON SILENCE.

    TENEZ COMPTE DE CETTE EVIDENCE VOUS QUI IREZ BIENTOT EN CAMPAGNE POLITIQUE

    CETTE SENTEUR DE DIVISIONNISME SE FAIT PARRALLELEMENT A UN RECENSEMENT OCCULTE DE TOUTS BATEKE ICI EN OCCIDENT POUR ASSURER UN VOTE MAXIMAL A CELUI QUE L’ON VEUT MAINTENANT PRESENTER COMME LE PORTE ETENDARD DU RESPECT DE LEUR CAUSE ETHNIQUE ET GARANT DE LA PERENNISATION DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE ET SCANDALEUX D’UNE CASTE DE FAIT AU GABON!

    lA SINCERITE PAR RAPPORT A LA PROBLEMATIQUE D’UN ENTERREMENT DEFINIF DU BONGOÏSME INVITE LES OPPOSANTS IMPREPARES OU TOUTE PERSONNE AYANT UNE LEGITIME VOLONTE DE SE PRESENTER AUX ELECTIONS MALGRE LEUR AUDIENCE NE FASSENT PAS OMBRAGE AUX POTENTIELS MOTEUR DU CHANGEMENT ACTUELLEMENT

  25. NKOMBE

    21 Juil 2009 a 11:18

    On n’en finira pas de dire ou de parler, car tout ce beau monde qui hier avait crier sur Mamboundou en tant qu’ appartenant au parti majoritaire se sont rallier aujourd’hui derrière lui je citerai en exemple MAYILA,et comme dieu sais faire ses choses sinon BONGO serai revenu voir combien de lionçeaux nous a-t-il laisser comme héritage.

  26. Angone

    21 Juil 2009 a 11:18

    Je ne parle pas de personnes, mais de population…

    On a tendance à penser que certains sont candidats pour combattre ou faire perdre un autre candidat…C’est pas Vrai…ça peut être une conséquence,comme ça peut ne pas l’être…

    Certains disent si Casimir OM ou André MO ou encore Jean EN sont candidat,c’est pour contre-carrer Paul MA….A ce moment je dis,ce serait raisonnable de penser ainsi ,si tous les Fans votaient Paul MA parce qu’il est Fang ou si l’origine ETNHIQUE influençait FORCEMENT L’électorant,donc aussi les électeurs fangs…Or non seulement ,tous les Fangs n’ont pas voté pour le Paul MA et ne voteront pas pour lui…Mais ensuite je te rappelle deux choses assez anodine:

    André MO est le neveu de Paul MA / Casimir OM et Jean EN sont issus de la même proviance…

    Ainisi,donc la localisation géographique ainsi l’appartenance ethnique ou famliale,ne seraient être des arguments pour la majorité des électeurs gabonais…

    Que certains le pensent ou le veulent, c’est AUTRE CHOSE

  27. Angone

    21 Juil 2009 a 11:09

    Bhenen ,Mbolo,

    ta question serait plutôt <>, qu’est-ce que tu entends par là ….

    Très simplement, tout d’abord géographiquement, tu as des Fangs au Gabon,au Cameroun,en Guinée Eq…Ensuite,juste au niveau du Gabon, certains se localisent (ou sont issus) de l’esturaire,d’autre du Woleu-Ntem(Minvoul,Oyem,Bitam,…),d’autres encore Moyen-Ogouée,d’autres de Lambaréné,d’autres de Makokou…

    Sur le Plan religieux(ou Spirituelle)Certains sont animistes,d’autres sont catholiques,d’autres pratiquent du synchértisme,certains (mais rares) sont musulmans; certains pratiquent le Byéri ou le Mvet,quand d’autres mettent ça sur le compte du patrimoine sans en faire une pratique ou une importante grande…

    Enfin,sur le plan politique,pas besoin de me justifier si je te dis que les choix politiques sont divers…En Passant d’Edzomo Ella à Mba Abesolo par Pierre Claver Nzeng, ou encore Casimir Oyé Mba,ou Demezo ou encore le feu Simon Oyono Mba…

    Le peuple fang n’est pas homogène;il est disparate(d’une certaine manière)…Mais c’est pas une exceptio nen soi,c’est le cas de beaucoup de peuple…

  28. Mba ntem

    21 Juil 2009 a 11:04

    Le PDG a misé sur le mauvais cheval, Oyé Mba était le candidat du consensus mais Boukoubi et Nzouba Ndama qui ne voulaient pas d’un fang ont choisi Ali Ben. Je pense qu’Oyé Mba aurait pu être élu sans difficultés s’il avait été le candidat du PDG car il jouit malgré tout d’une bonne réputation, il est discret, travailleur, ses compétences sont là et il n’est mêlé à aucune affaire de corruption ou de détournement. Mais le pire dans cette histoire face à la multitude de candidats est qu’on risque d’avoir un président mal élu, je ne vois pas qui peut être élu avec plus de 30% des suffrages, on aura donc un président que la majorité de nos concitoyens n’auront pas choisi, il faudra donc revenir à une élection à deux tours.

  29. Bhenen

    21 Juil 2009 a 10:04

    Les candidatures de Eyeghe ndong et de mba obame ( membres imminents du PDG ) montrent que le PDG n’est pas un parti politique démocratique et consensuel. C’est un parti politique familiale ( voire ethnique et geographique ) et d’allegence à la famille Bongo.

  30. Bhenen

    21 Juil 2009 a 09:58

    Angone, sur quoi te fondes-tu pour conclure, et affirmer, que les Fangs ne sont pas un peuple homogène ? Je suppose que le fait qu’un Fang soit un adversire POLITIQUE d’un autre Fang ne signifie pas pour toi un manque d’homogeneité de cette communaute culturelle ?

  31. lapanthere

    21 Juil 2009 a 08:48

    En quoi le fait d’avoir un fang au commande devrait faire que ts les autres deviennent des beni oui oui? La preuve que tu apporte pr expliquer que les fangs ne sont pas unis c que Léon Mba avait pour opposant un fang??? je te laisse refléchir toi-même à cela!!!
    Qd tu n’es pas d’accord, tu n’es pas d’accord que ce soit ton frère qui est président ou pas, tu le fais savoir!
    il faut remarquer que la multitude de candidature de fang c plus les fangs de l’estuaire Mba Abess, Oye Mba, Eyeghe et j’en oublie qlq 1! seul Mba Obame est du Woleu-Ntem!!! Les fangs c vrai seront en ordre dispercé mais franchement parmi ts ces noms, Oye Mba reste le plus crédible!!!Mba Abess est mort politiquement qd il a décidé de rejoindre la majorité présidentielle! Je ne suis pas sur que les gabonais lui ont pardonné cette trahison!
    En tt cas, moi je voterais utile, je vais suivre la tendance, l’outsider qui sera devant Ali, je vote pour lui que ce soit Mamboundou, Myboto, Mba Abess… (ne vous leurrez pas Mengara ne pourra pas faire le poids, il faut qu’il apprenne encore, dc je lui conseillerais vivement de se rallier derrière un bon candidat de l’opposition).

  32. The Spirit

    21 Juil 2009 a 08:32

    Le défaitisme est dans l’air du temps alors qu’il faudrait justement que toute la communauté gabonaise fasse corps pour éviter une succession de père en fils !!!
    Prenons-nous en main et allons faire acte de notre citoyenneté en participant massivement aux élections. Allons voter !!!
    ET SI ALI BONGO S’IMPOSE PAR LE TRIPATOUILLAGE DE NOS VOTES, FAISONS DE 2009 UNE “annus horribilis” au Gabon en dénonçant cette mascarade par un mobilisation dans la rue; on n’attrappe pas des mouches avec du vinaigre, il faudra donc se sacrifier…!!!

  33. Modeste

    21 Juil 2009 a 08:22

    Le malheur pour les candidats du PDG á la presidence du Gabon c’est d’avoir appartenu au PDG justement.
    je suis convaincu que peut importe le resortissant du PDG KI passera au pouvoir,il bossera car,le simple fait de voir par exple un Eyeghe Ndong denoncer lors des funerails du presi,les tractations ki se deroulaient en coulisse,me laisse penser k’ils (les candidats)sont prets à laisser germer les idées etouffées par le PDG k’ils avaient ou k’ils ont.
    regardez Mba Abess,etes vous sur k’il n’a pas de bonne intentions pour notre cher pays? pourkoi ce revirement de position une fois dans le PDG? ce parti a toujours fonctionné comme un “oppresseur”.
    c’est l’histoire de notre pays ki va ouvrir une nouvelle page donc faisons attention à celui k’on choisira.

  34. mba

    21 Juil 2009 a 07:49

    Je crois en Dieu. Cependant, l’intelligence octroyée par cet Être Suprême à ma petite personne me commande d’agir en faveur d’un Gabon fort, véritablement uni, sincère au regard de notre hymne national! Mon vote sera utile. Je prie pour que Dieu donne à chacun de nous les vrais yeux pour déceler les faussaires, les truands du Gabon véritable. Courage à vous et à tous! Je suis avec vous si et seulement si vous êtes dans le vrai pour un Gabon équitable!

  35. MABALA

    21 Juil 2009 a 07:36

    vous allez un peu trop vite en besogne,le doc MEGARA n’a pas dit encore un mot il arrive juste a pays,pour tous ces gens qui ont collaborés avec bongo,sont des opposants de circonstance,qui suivent la direction du vent,EYEGHE,MBA O,MBA ABESS,OYE Mba,ONA O,bref tous ceux qui ont collaboré avec le PDG,c’est non éliminons les,sec sans demi mesure.
    Place a l’avenir,ben Moubamba,MEGARA,NDAO ETC…………………………..

  36. Tsouooo le gabon!!!!

    21 Juil 2009 a 06:10

    ya pa de raison que depuis 1998,toutes la classe politique,majorité comme opposition ne vise que l’affaiblissement d’un seul leader!!!!que Mba des bois les laisse dans leurs élections et candidatures de merdes, depuis quand Oye Mba ,Eyeghe et ce marchand d’illusion d’andré ont eu le courage ne se reste qu’une seule fois de combattre bongo de son vivant.Pour moi il n’ya que deux opposant véritable au Gabon:Mamboundou et Mba abessole,le reste n’est qu’une bande de branleurs!!!!

  37. Tsouooo le gabon!!!!

    21 Juil 2009 a 06:05

    mon frère ,tu as tout à fait raison, ya pas de raison qu’on enregistre 4candidatures poids lourds issu de l’ethnie fang, c’est pour barrer la route au saint paul,je prefère meme qu’il se rétire de la scène politique!!!!

  38. emane etole

    21 Juil 2009 a 04:49

    mon frere balobi tu as raison. mais malheureusement au pays la population se laisse toujours berner. le pere mba abessole est un homme courageux, travailleur et exigeant il l’a demontré partout ou il est passé malgré les difficultés du bongoisme pour le réduire. mais il faut avouer que son ralliement a la majorité est un poids qu’il ne pourra se defaire aussi facilement. pour ma part je crois qu’il n’y que deux hommes capables de redresser le gabon parmi les candidats c’est á dire le père mba abessole et le président mamboundou. le rèste ce sont des blagueurs, surtout casimir, mba obame et eyeghe ndong ki font vraiment honte. bon comme on dit ils ont deja vandu la honte au chien……..

  39. Angone

    20 Juil 2009 a 20:15

    Pourquoi Mba Abess…Parce qu’ils sont tous les deux fangs…

    Tu fais partis des personnes,qui n’ont pas ecore comprises,que les fangs ne sont pas un peuple homogène: tu as les fangs du Grand-Nord ,les fangs de l’Estuaire,les fangs de Lastourville,sans compter les mixtes et autres….

    Juste pour rappel,même quand Léon Mba est président,son principal adversaire politique (et ancien ami) était Jean-Hilaire….

    Je crois simplement que vu que l’élection est à un tour, donc <>, le jeu est encore plus indécis…

    Et lui,comme Mba-Obame ou Ona Ondo,ont refusé les postes ministérielles,les malettes et la monarchie par un homme dont la compétence est inconnue, et des pratiques douteuses (politiques,sexuelles) avérées ainsi qu’un trai nde vie exhorbitant…

    Maintenant on est pas à l’abris de surprise,et i lest fort à parié qu’il y’aura des futures coalitions,et d’autres Cadres du PDG qui vont quitter le Navire

  40. BALOBI ZAMUANGA

    20 Juil 2009 a 19:50

    Cette multiplication de candidatures intentionne en fait de d’affaiblir les véritables potentialités d’un basculement des espérances pédégistes du vote au profit du moteur historique d’une révolution démocratique au gabon;j’ai cité le Rassemblement Pour le Gabon.
    La principale cible de toute cette cabale est MBA ABESSOLE et non une négation d’une éventuelle pérénnisation du bongoïsme,ne soyez pas naifs chers amis;ne réagissez pas au premier degré de votre perception des choses!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*