Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: URGENT / Les « présidentiables » Ali Bongo Ondimba et P.C. Maganga Moussavou maintenus au gouvernement

Auteur/Source: · Date: 22 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Ali Bongo Ondimba, ministre de la Défense nationale et Pierre Claver Maganga Moussavou, ministre de l’Enseignement technique, deux des candidats à la présidentielle du mois prochain, demeurent au gouvernement rendu public ce mercredi soir par le Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba.

La nouvelle équipe compte 44 membres contre 48 précédemment.

Casimir Oyé Mba, Paul Mba Abessole, André Mba Obame, en course pour le fauteuil présidentiel ont, entre autres, quitté le gouvernement.

Vendredi dernier, Jean Eyéghé Ndong, également candidat, a démissionné de son poste de premier ministre qu’il occupait depuis janvier 2006.


SUR LE MÊME SUJET
Les ministres gabonais du Pétrole, Julien Nkoghé Bekalé et de l’Energie, Régis Immongault ont été maintenus au sein de l’actuel gouvernement dirigé par le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, selon un décret présidentiel signé mercredi. La confirmation de ces deux personnalités au gouvernement intervient au lendemain des élections législatives partielles du 6 juin dernier. Un scrutin auquel ils avaient tous deux participés, notamment dans le département du Komo-Mondah (Estuaire) pour M. Nkoghé Bekalé et au 1er siège du département de Mulundu (Ogooué-Lolo) pour son collègue Immongault. On rappelle que les deux ministres ont remporté leurs sièges respectifs. Cette confirmation au gouvernement de ces ...
Lire l'article
Libreville, 30 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de ce dimanche, Casimir Oyé Mba, ancien hiérarque du Parti démocratique Gabon, vient d’annoncer officiellement dans un grand hôtel de Libreville, son retrait de la course, réduisant à 17 le nombre de candidats désormais en lice pour la succession du président Omar Bongo Ondimba. Actualité du :30/08/2009 Casimir Oyé Mba, qui se retire ainsi de la course après 5 autres candidats qui se sont ralliés à André Mba Obame, a décidé de ne soutenir aucun prétendant au fauteuil présidentiel
Lire l'article
Pierre- Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD, Majorité présidentielle), candidat à la prochaine élection présidentielle, a annoncé jeudi soir, dans une déclaration télévisée, sa démission du gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba. L’acte du leader du Parti Social Démocrate (PSD- majorité présidentielle) est intervenu à l’issue d’un Conseil des ministres qui a eu lieu dans la matinée de jeudi. Il était avec Ali Bongo Ondimba, l’un des deux ministres, candidats à la présidentielle dont une frange de l’opposition réunie au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration, demande le départ de leur poste ministériel. Pierre-Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) et candidat à la présidentielle du 30 août prochain, a démissionné jeudi de ses fonctions de ministre de l'Enseignement technique pour ''se consacrer à sa campagne'', selon une déclaration transmise à un journaliste de l'AGP.
Lire l'article
L’actuel ministre de l’Enseignement technique, candidat du Parti Socialiste Démocrate (PSD, majorité présidentielle) à la prochaine élection présidentielle, Pierre Claver Maganga Moussavou, dans une émission spéciale de la chaîne de télévision privée gabonaise Téléafrica, a déclaré mercredi dernier, qu’il démissionnera du gouvernement et en sortira par la grande porte, le 14 août 2009, a constaté GABONEWS. En raison des réactions de protestation qui, depuis quelques jours, fusent çà et là, contre la présence au gouvernement de deux candidats à la magistrature suprême – Ali Bongo Ondimba à la Défense et Pierre Claver Maganga Moussavou à ...
Lire l'article
Huit candidats à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon ont demandé lundi dans une déclaration commune la démission du gouvernement de deux ministres candidats estimant la situation "extrêmement grave", après un appel similaire d'un parti d'opposition. "Nous ne comprenons pas pourquoi" ces deux ministres, Ali Bongo Ondimba (Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou (Enseignement technique), "restent membres du gouvernement" alors que les autres ministres qui sont candidats à la présidentielle en sont sortis, a déclaré à la presse l'opposant Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé. "Nous estimons que la situation est extrêmement grave", a ajouté M. Bourdès Ogouliguendé, mandaté par les opposants Pierre ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement du peuple gabonais (RPG, ex majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a appelé ce samedi, les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à sortir du gouvernement, rapporte la première chaîne nationale dans son édition du journal de 20 heures. « Il paraissait évident que tous les candidats à l’élection présidentielle devaient sortir du gouvernement, simple question de logique et de bon sens », a déclaré Paul Mba Abessole. « Je note malheureusement que deux (2) candidats sont toujours en poste, personne ne voit ce qu’ils peuvent apporter dans ce gouvernement en dehors de la confusion et ...
Lire l'article
Le nouveau Premier ministre du Gabon, Paul Biyoghé Mba, a annoncé mercredi soir la composition d'un gouvernement dans lequel est reconduit Ali Bongo, candidat à la présidentielle, mais pas les barons dissidents du parti au pouvoir André Mba Obame et Casimir Oyé Mba. Ali Bongo, fils du défunt président Omar Bongo Ondimba, est ministre de la Défense sans discontinuer depuis 1999. Il a été choisi comme candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) parmi dix candidats à l'investiture de cette formation, parmi lesquels figurait Casimir Oyé Mba, précédemment ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, qui, lui, quitte le gouvernement. André ...
Lire l'article
Le nouveau gouvernement gabonais rendu public mercredi soir par le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, est caractérisé par la sortie de trois candidats à la présidentielle du 30 août 2009, le maintien de deux d’entre-deux au moment où les observateurs affirment qu’ « aucun texte ne prévoit le départ ou la sortie du gouvernement d’un candidat au scrutin présidentiel ». La « loi est silencieuse sur la question de la présence ou le retrait d’un membre du gouvernement en course pour la présidentielle », affirme-t-on, à Libreville. Ce qui laisse la possibilité aux personnalités « disponibles » d’être maintenues et aux autres ...
Lire l'article
Les ministres Nkoghé Bekalé et Immongault maintenus au gouvernement
Bongo Doit Partir
Gabon: URGENT / Casimir Oyé Mba officialise son retrait de la course à la présidentielle
Gabon: Maganga Moussavou quitte le gouvernement
Urgent – Maganga Moussavou démissionne de son poste de ministre pour ”se consacrer à sa camapgne”
Gabon: « Je quitterai le gouvernement par la grande porte, le 14 août 2009 », Pierre Claver Maganga Moussavou
Gabon: 8 présidentiables demandent la démission de deux ministres candidats
Gabon: Mba Abessole appelle les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à quitter le gouvernement
Nouveau gouvernement au Gabon: Ali Bongo reconduit, pas les barons dissidents du PDG
Gabon: « Aucun texte ne prévoit le départ du gouvernement d’un candidat à la présidentielle », selon les observateurs

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

12 Réponses à Gabon: URGENT / Les « présidentiables » Ali Bongo Ondimba et P.C. Maganga Moussavou maintenus au gouvernement

  1. Raid

    27 Juil 2009 a 09:23

    oui, on le sait, Ali a donné le coup d’envoi d’un tournoi de foot à belle vue 1 . Sauf que ce terrain de foot est véritablement digne d’une flaque d’eau reservée aux cochons.Ce terrain boueux est plutôt prêt à recevoir la culture d’arachide qu’une équipe de foot. le pdg n’a pas honte avec 42 ans de pouvoir. Où sont passés les milliards?

  2. francis rénè

    27 Juil 2009 a 07:33

    Ce gouvernement?est las pour soutenir le clan bongo et non pour servir les intérêt de la nation,ce regrettable a quand la revolution au gabon?ouvrons les yeux peuple gabonais notre avenir est entre nos mains et non entre les mains des bongoyistes,ils ont piller la nation et ils continus a le faire pendant que nous mourons dans la misère et la précarité sans nom,réveillons nous,arrêtons de nous contentes des the short et des quelque billets de cfa que les candidat ont l’habitude de nous donnés pour les élire,après rien ne fais.Que les 42 ans de Bongo nous sers d’expériences.

  3. Angone

    25 Juil 2009 a 18:18

    Un ministre de la Défense,qui fait campagne,alors que “l’ouverture officielle de la campagne” n’a pas commencé…

    Tel est le problème posé par le cumul de fonctions ,ministre et candidats. Imaginer alors le cumuls de mandats.

    Ali Bongo Ondimba a été officiellement intronisé par un collectif de 38 associations des jeunes du Gabon, réuni autour d’une plate forme dénommée « Génération Ali Bongo Ondimba » comme leur porte étendard à ce rendez-vous de l’histoire du pays.

    http://pdg-gabon.org/site/index.php option=com_content&task=view&id=620&Itemid=1

    Le parrain du challenge de football du quartier Belle vue 1 à Libreville, le camarade Ali Bongo Ondimba, vice président du PDG et candidat de ce parti à l’élection présidentielle du 30 août prochain a été l’invité du comité d’organisation de cette manifestation sportive des jeunes vacanciers samedi.

    Après une matinée en compagnie des jeunes du Gabon réunis autour de la plate forme « Génération Ali Bongo Ondimba », le candidat du Parti démocratique gabonais, invité au quartier Belle vie 1 de Libreville est allé donner le coup d’envoi d’une rencontre de football qui a opposé deux des équipes engagées à ce tournoi des vacances. Entouré de ses collaborateurs, Ali Bongo Ondimba, du reste parrain de ce challenge a suivi avec intérêt la prestation des deux formations et a dit avoir l’ambition d’aménager des espaces de divertissement et de jeux à la jeunesse gabonaise.

    http://pdg-gabon.org/site/index.php?option=com_content&task=view&id=621&Itemid=1

    Le Ministre de la défense a l’air studieux.

  4. combe

    25 Juil 2009 a 12:03

    visiteur chutt ok du vent stp!!

  5. Raid

    24 Juil 2009 a 18:41

    MBANDZA JE TE COMPRENDS MAIS TU ES EXCESSIF.TON DICOURS TRES HAINEUX ET NEFASTE.C’EST LA XENOPHOBIE PURE.INCITATION A LA HAINE ENCORE UNE FOIS SACHE QU ALI EST GABONAIS COMME TOI MAIS PEDEGISTE. JUSTEMENT C’EST CE PDG QUE NOUS COMBATONS SANS POURTANT TOMBER DANS LA VIOLENCE VERBALE.

  6. visiteur

    24 Juil 2009 a 16:46

    Combe, t’es trop lol, grave. Donc t’es une feumeu (avec des loches). Kay, laisses beton mon loss, c’est asmeuk! Personne n’te kiffe ici. Matte lacelle, elle vient, elle s’installe, elle mazoute et en plus elle est vénère. Tu merdes sur tout’le cable. C’est du lourd ici, on est dans la cour des grands, ok ! Et tu t’la tapes comme un p’tit lardon merdeux en couches calines. C’est lassedeg et personne n’aime ton leusti ici, ok !

    S’te plaît, fais comme les grands: si t’as quequ’chose à dire et veux qu’on t’pige, montre ton verbe, sinon tu fais lopesa, ok !

  7. combe

    24 Juil 2009 a 09:10

    ha ha ah ha ha ! visiteur écoute moi bien si pour twa il est difficil de lire un messg en code cé pa mon petard ok!! pour twa rien ke pour twa j’irai prendre une ardoise é des créé blanche é bleu pour ke tu lise mieu ok mé pour le moment chutt é contnte twa de lire é dallé tinscrir puis voté pour ta liberation pigé mec !!! nb: je suis une meuffffffffffffffff

  8. visiteur

    24 Juil 2009 a 02:31

    Combe, s’il te plaît mon frère/ma soeur, écris correctement tes messages. Tout le monde se donne la peine ici pour rédiger correctement ses messages ! C’est très dômage, car on décripte très difficilement ce que tu veux dire !

  9. combe

    23 Juil 2009 a 15:58

    mbanzda , je suis d’accor avec twa mé sache une ke le machine ke tous ce staff pilot é tré lourd é bouré de petite technik kils nesitront pas a mettr en route si on ne veu pa de lui , mé tinkite mon frere ils nirons pa loin de toute façon je sais é cnvncu comm d’autre gabonais kil son conscien du sentier kils emprt il é tré glissant!! on se battra comm david c’est battu au tan de jesus notre victoir é libération é proche avec ou san laide des ces gabonais corempu comm maganga é sa horte de demon affamer

  10. MBANDZA

    23 Juil 2009 a 08:50

    Le collectif des populations des provinces de l’Ogooué Maritime et du Moyen Ogooué, vient d’adresser une lettre ouverte à monsieur ALI OJUKWU BONGO, dans laquelle ils demandent solennellement, lors de sa tournée électorale dans ses deux provinces, la présence, dans sa délégation, de leurs enfants, pères, oncles et frères : Joseph RENDJAMBE et Georges RAWIRI, respectivement natifs de la province de l’Ogooué Maritime et du Moyen-Ogooué.
    Lire la suite ici : http://bloquezali.com/lettre.html

  11. MBANDZA

    23 Juil 2009 a 08:08

    ALI BONGO, UNE SANGSUE QUI NE VEUT PAS LAISSER NOTRE PAYS TRANQUILLE.
    ALI BONGO, NIGÉRIAN D’ORIGINE, A TROUVÉ AU GABON CE QU’IL NE POUVAIT JAMAIS ESPÉRER AVOIR AU NIGERIA, AVEC SON PHYSIQUE A LA PÉPÉ KALLÉ. QUEL AUTRE GABONAIS CONNAISSEZ-VOUS AVEC UN PHYSIQUE PAREIL. UN PHYSIQUE QUE L’ON NE TROUVE QUE CHEZ LES IBO AU SUD DU NIGERIA ?
    ALI BONGO LE NIGÉRIAN NE VEUT ABSOLUMENT PAS PARTIR DU GOUVERNEMENT.
    ALORS QUE TOUS LES AUTRES CANDIDATS ONT RENDU LEUR TABLIER GOUVERNEMENTAL, LUI LE NIGÉRIAN TIENT MORDICUS A GARDER LE SIEN. IL VEUT ABSOLUMENT GARDER LA MAIN SUR L’ARMÉE POUR L’ENVOYER TUER LES GABONAIS LORSQU’IL SAURA QU’IL A PERDU ET QU’ON LE DÉCLARERA OFFICIELLEMENT PERDANT DES ÉLECTIONS.
    ET DES VENDUS GABONAIS COMME MAGANGA MOUSSAVOU, TOUTE HONTE BUE JUSQU’À LA LIE DEPUIS FOR LONGTEMPS, SONT LA POUR LUI SERVIR DE CAUTION, DE SORTE QUE SI LES GABONAIS S’ÉTONNENT DE VOIR LE NIGÉRIAN S’ACCROCHER TOUJOURS ET TOUJOURS AU MINISTERE, IL POURRA ALORS DIRE QUE JE NE SUIS PAS LE SEUL A ETRE RESTÉ, IL Y A AUSSI VOTRE FRERE GABONAIS MAGANGA MOUSSAVOU. MAGANGA, LES GABONAIS TE LE FERONT PAYER UN JOUR.
    GABONAISES ET GABONAIS, CHASSONS ALI BONGO DE NOTRE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. C’EST UN MINISTÈRE NATIONAL DU GABON, ET NON UN INSTRUMENT DE PRISE DE POUVOIR PAR LA FORCE D’UN BAROUDEUR NIGÉRIAN SORTI D’ON NE SAIT OÙ, ET QUI S’EST MIS EN TÊTE DE DIRIGER LES GABONAIS, UN PEUPLE NOBLE, FIER ET INTELLIGENT.
    COMMENT UN GABONAIS PEUT-IL UN SEUL INSTANT IMAGINER SE FAIRE COMMANDER PAR UN NIGÉRIAN.
    ALI BONGO, L’IBO DU NIGERIA, SORS DE CE CORPS. SORS DE CE CORPS D’ARMÉE. SORS DE NOTRE MINISTÈRE, AVEC TON VALET MAGANGA MOUSSAVOU. RETOURNE CHEZ TOI AU NIGERIA ET LAISSE NOTRE PAYS TRANQUILLE.

  12. Boubale Kombila

    23 Juil 2009 a 07:19

    Pourquoi on ne le nomme pas une bonne fois président de cette foutue République (bananière)?
    Au moins, on sera tranquille! Au lieu de fatiguer les honnêtes citoyens que nous sommes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*