Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: « Il y a des revendications qui sont tout à fait légitimes. Mais là, on est en train de saboter le BAC », Jean Eyene Békalé, administrateur de l’Office National du Baccalauréat

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2009
Catégorie(s): Education

L’administrateur de l’Office National du Baccalauréat, Jean Eyene Békalé qui s’est insurgé contre le mouvement de grève illimitée des enseignants membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED), qui ont interrompu ce lundi à Libreville et jusqu’à nouvel ordre, la correction des épreuves du Baccalauréat 2009, a déclaré qu’ « Il y a des revendications qui sont tout à fait légitimes.Mais là, on est en train de saboter le BAC ».

« Je crois que les enfants en ont avalé cette année. Ils ont perdu trois (3) mois de cours, ce qui est difficile. Je n’entends pas de suggestions de mes collègues syndicalistes pour dire voilà ce que nous préconisons pour l’année prochaine, en vue rattraper ces trois (3) mois de cours », a déploré Jean Eyene Békalé.

« Il y a des revendications qui sont tout à fait légitimes, je pense. Mais là, on est en train de saboter le BAC », a-t-il déclaré.

« Je suis un peu indigné parce que je suis moi même enseignant. Je crois que l’honnêteté intellectuelle, c’est la chose commune qui doit caractériser les enseignants », a fait remarquer administrateur.

Tout en qualifiant ce nouveau mouvement de grève de la CONASYSED de « délit », l’administrateur de l’Office National du Baccalauréat a mis entre guillemets les revendications des syndiqués qui attendent le paiement des vacations du certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) et du Brevet d’ Etudes du Premier Cycle (BEPEC) par le ministère de l’Education nationale.

« Ils prétendent que le ministre leur a dit qu’ils seraient payés après ces examens, ce qui, à mon avis, est faux. J’ai parfois assisté à un certain nombre de réunions, il n’a jamais été dit qu’on paiera après chaque examen », a-t-il poursuivi.

Jean Eyene Békalé, tout en analysant les difficultés qui apparaissent dans le sillage de cette grève de la CONASYSED, a mis en exergue les questions relatives aux sollicitations de Libreville, centre unique de correction, aves de nombreux correcteurs venus de l’intérieur du pays et appelé à regagner, sous peu, leur lieu de résidence.

En cette deuxième semaine d’examens, consacrée aux épreuves facultatives, les membres de la CONASYSED ont interrompu la correction des épreuves du Baccalauréat 2009, dans l’attente du paiement de leurs vacations par le ministère de tutelle.

Cette nouvelle grève du secteur de l’enseignement apparaît quelques semaines après la reprise effective des cours décidée après près de trois (3) mois d’interruption par la base et le collège des pairs du dit syndicat.

Le syndicat s’étant accordé avec le ministère de l’Education Nationale sur le paiement de la prime à la fonction enseignante.


SUR LE MÊME SUJET
Réagissant au communiqué de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Education (CONASYSED), faisant état de sujets saisis ou annulés dans le déroulement des épreuves du baccalauréat session 2011, dans un communiqué parvenu ce samedi à notre rédaction, le Directeur Général des examens et concours, Jean Eyené Békalé indique qu’ « aucune tentative de fraude provenant des enseignants ou des autres personnels impliqués n’a eu lieu ». A en croire le Directeur Général des examens et concours, sur 18.597 candidats au baccalauréat 2011, seul un effectif marginal de 9 candidats a été surpris par les surveillants désignés à cet effet, ...
Lire l'article
La présidente de la fédération nationale des parents d’élèves du Gabon (Fenapeg), Christiane Bekale, a reconnu, mardi au cours d’un entretien avec la presse, que les responsabilités de cet échec sont partagées. La présidente de la fédération nationale des parents d’élèves du Gabon (Fenapeg), Christiane Bekale, que nous avons rencontrée, hier à son lieu de travail, a réagi sur les mauvais résultats enregistrés cette année en affirmant que ‘’ce taux d’échec était prévisible. Il fallait s’y attendre, compte tenu des perturbations enregistrées, durant la période scolaire par les enseignants, suite à leurs revendications’’. ‘’Ces résultats sont une catastrophe, une honte pour ...
Lire l'article
Les enseignants fédérés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont regagné le 30 juillet les différents centres d'examen pour la poursuite des corrections et des épreuves facultatives du Baccalauréat, qu'ils avaient perturbé le 27 juillet dernier. Cette décision fait suite à la satisfaction de leurs revendications par le ministère de tutelle, notamment le paiement des primes de vacation. Les élèves peuvent poursuivre sereinement les épreuves facultatives qui doivent clore la session 2009 du Baccalauréat, après une année mise en péril par la plus longue grève des enseignants que le pays ait connu. Après un démarrage ...
Lire l'article
L’administrateur de l’Office National du Baccalauréat, Jean Eyene Békalé, dans une interview accordée ce lundi à GABONEWS, a dénoncé la grève illimitée des enseignants membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED), marquée par l’interruption immédiate de la correction des épreuves du Baccalauréat 2009. Ces enseignants exigent, avant la reprise des corrections, le payement des arriérés des examens du certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) et du Brevet d’études du premier Cycle (BEPC).
Lire l'article
Les différents candidats des établissements scolaires d’enseignement secondaire, publics et privés, de Libreville ont entamé mardi les épreuves sportives du baccalauréat session 2009. Pendant cinq jours ces différents candidats plancheront sur les disciplines telles que la gymnastique, le javelot, le lancer de disque, le triple saut, 100m, et le grimpé. Au collège Bessieux, ces épreuves ont commencé par le lancer de javelot. La date du début des épreuves sportives écrites destinées aux candidats inaptes n’a pas encore été révélée. Ces premières épreuves du Bac ont débuté deux jours après la suspension de la longue grève des enseignants de l’Education nationale, qui a pris ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, a rencontré les syndicats de l’éducation nationale le 13 octobre à Libreville pour reprendre les négociations avec les enseignants qui sont entrés en grève depuis la rentrée des classes le 6 octobre. Les enseignants ont réclamé un cadre normatif de dialogue dûment adopté comme garantie à l’ouverture du dialogue. Le Premier ministre a exhorté les enseignants grévistes à reprendre les cours afin de prévenir d’importantes répercussions sur l’année scolaire, tandis que le Conseil des ministres du 14 octobre a offert la garantie recherchée par les enseignants.L’ouverture des négociations entre les enseignants grévistes et ...
Lire l'article
Sur 192 candidats inscrits à l’examen du baccalauréat, session 2008, 189 l’ont obtenus avec 55 admis au premier tour et le reste ayant affronté les épreuves du second tour, donnant ainsi un pourcentage de 64,75%, en léger hausse par rapport aux résultats de l’édition précédente, une situation qui réjouit le président du centre du baccalauréat de la province de la Nyanga (Sud-est), Gérôme Boudoundou, qui se félicite de ce que tout se soit passé sans anicroche, avec au finish, des résultats satisfaisants dans l’ensemble.
Lire l'article
Les premiers résultats du baccalauréat au Lycée Technique national Omar Bongo de Libreville sont tombés, le week end, notamment dans les filières F1 (Génie mécanique), F4 (Génie électronique) et génie civile où juste 43 élèves ont réussi à décrocher du premier coup cet examen. Sur 482 inscrits au départ de cet examen, seuls 43 l'ont décroché d'office, 262 ont été ajournés. Les candidats déclarés admissibles passent depuis ce lundi matin les épreuves orales.
Lire l'article
Les épreuves écrites d’éducations physiques et sportives (EPS) du baccalauréat session 2008, ont démarré lundi au Lycée Nazaire Boulingui de Tchibanga, (chef lieu de la province de la Nyanga -sud ) avec plus de 300 candidats, a appris GABONEWS. Selon le président du centre d’examen de Tchibanga, Michel Bindjoumbi « les élèves dispensés à la pratique du sport ont démarré les épreuves écrites de cette discipline dans le calme et tout se passe sans problèmes ». Soulignons que le démarrage effectif des différentes épreuves du Baccalauréat est prévu pour le mercredi 25 juin prochain sur toute l’étendue du territoire national. ...
Lire l'article
Les responsables et enseignants du lycée public Richard Nguema Bekale d’Oyem mettent depuis quelques temps, un accent particulier sur les travaux de groupes, pour tous les élèves, candidats à l’examen du baccalauréat, ceci en vue d’une meilleure préparation, à quelques semaines du début effectif des épreuves écrites de cet examen, dans l’optique de faire un pourcentage honorable à l’affiche des résultats. Depuis près d’un mois, les élèves se sont constitués en groupes de 10, voire 15 personnes, selon les séries et procèdent unanimement à une étude au cas par cas de toutes les matières, en s’appuyant un peu plus sur celles ...
Lire l'article
Bac 2011: « Aucune tentative de fraude … n’a eu lieu », Jean Eyené Békalé (Directeur Général des examens et concours)
Education: Madame Christiane Bekalé estime que ces résultas sont “une honte pour tout un pays”
Gabon : La CONASYSED reprend les épreuves du Baccalauréat
Gabon: L’administrateur de l’Office National du Baccalauréat dénonce la grève des correcteurs du Bac 2009 à Libreville
Gabon: Première journée des épreuves sportives du baccalauréat 2009 à Libreville
Gabon : Le gouvernement tend l’oreille aux revendications des enseignants
Gabon: Bac 2008 / Plus de 64% de réussite au baccalauréat pour l’unique centre de la Nyanga
Gabon: Les premiers résultats du baccalauréat 2008 sont tombés au lycée technique
Gabon: Plus de 300 candidats à l’épreuve écrite d’EPS du Baccalauréat session 2008 à Tchibanga
Gabon: Préparatifs du baccalauréat 2008: le lycée « Richard Nguema Bekale » d’Oyem renforce les capacités de ses élèves de Terminale à travers des TD

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon: « Il y a des revendications qui sont tout à fait légitimes. Mais là, on est en train de saboter le BAC », Jean Eyene Békalé, administrateur de l’Office National du Baccalauréat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*