Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Huit candidats à l’élection présidentielle appellent à la démission du ministre de la Défense

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Huit des 23 candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain au Gabon, ont appelé lundi à la démission des ministres Ali Bongo Ondimba (Défense nationale) et Pierre Claver Maganga Moussavou(Enseignement technique) du gouvernement, tous deux candidats à ce scrutin.

‘’Nous nous retrouvons parce que nous estimons que la situation est extrêmement grave, pour deux raisons principales. La première raison c’est le maintient au gouvernement de deux ministres qui sont candidats à l’élection présidentielle. Les autres ministres candidats sont sortis, nous ne comprenons pas pourquoi ces deux là restent au gouvernement’’, a déploré, Jules Aristide Bourges Ogoulinguendé, candidat et porte-parole de ce groupe.

M. Bourdes Ogoulinguendé a en outre fustigé que le fait que l’un des ministres candidats détient un portefeuille ministériel très important.

’’ L’un de ces deux là, reste ministre de la Défense nationale. Ce qui signifie qu’il a sous son contrôle les forces armées gabonaises et tous les services de renseignements sur la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat. C’est une situation que nous ne pouvons pas du tout accepter, qu’un candidat qui irait comme les autres solliciter les suffrages de la population se permettre de disposer des services de renseignements qui peuvent lui livrer à tout moment les éléments dont il a besoin sur les autres candidats’’ a martelé M. Bourdes Ogoulinguendé.

Ce groupe de candidats a indiqué qu’ils demanderont une audience à la présidente de la République pour lui faire état de leurs griefs dans les jours prochains.

Le ministre Pierre claver Maganga Moussavou, a pour sa part annoncé qu’il sortira du gouvernement quelques jours avant l’ouverture de la campagne électorale.

La rencontre a regroupé Pierre Mamboundou de l’UPG), Jean Eyeghe Ndong (ancien premier ministre et candidat indépendant), la prophétesse Anna Ayo (indépendant), des représentants de l’ancien ministre de l’Intérieur André Mba Obame, de Paul Mba Abessole (du Rassemblement pour le Gabon) et de Nsi Bengone (MORENA), Casimir Oyé Mba (indépendant), Jules Aristide Bourdes Ogoulinguendé (CDJ). 


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 15 août (GABONEWS) – Quatre candidats à la présidentielle du 30 août prochain ont annoncé ce samedi, dans une déclaration lue à Libreville, leur intention de se retirer de la course si les leaders de l’opposition ou du changement venaient à harmoniser leurs positions en vue de la présentation d’une ‘‘candidature unique’’. Les quatre candidats, initiateurs de cette démarche sont : Eric Mauro (MORENA), Jean Ntoutoume Ngoua (Indépendant), Claudine Ayo Assayi (indépendante) et Marcel Ntchoreret du Cercle Oméga. Ces derniers qui tiennent à leur initiative ont invité l’ensemble des leaders politiques à surpasser leurs clivages pour maximiser leur ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba a annoncé samedi à la télévision nationale (RTG1) que le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou cumule le département de la Défense nationale, en lieu et place d’Ali Bongo Ondimba, candidat à l’élection présidentielle et ce durant la période de la campagne électorale. Dans la même déclaration, M. Biyoghé Mba a également indiqué que le ministre de l’Aménagement du territoire, Norbert Diramba assurera les fonctions de ministre de l’Enseignement technique laissé vacant suite à la démission de son titulaire, Pierre Claver Maganga Moussavou, également candidat à ce scrutin. Ce léger réajustement de ...
Lire l'article
Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également dès ce samedi les fonctions de ministre de le Défense nationale, en remplacement d’Ali Bongo Ondimba, candidat à la présidentielle et ce durant toute la période de la campagne électorale, a annoncé ce samedi à la télévision le premier ministre Paul Biyoghé Mba. Dans ce léger remaniement ministériel, Norbert Diramba, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Artisanat voit ses missions renforcées avec le portefeuille de ministre de l’Enseignement technique et professionnel après le départ de Pierre Claver Maganga Moussavou, l’un des candidats à l’élection présidentielle du ...
Lire l'article
Quelques dix candidats sur les vingt trois à l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain ont annoncé mercredi à Libreville, qu’ils organiseront une marche vendredi prochain pour protester contre le maintient au gouvernement des ministres Ali Bongo Ondimba (Défense nationale) et Pierre Maganga Moussavou (Enseignement technique), tout deux également candidat à ce scrutin, rapporte jeudi le quotidien gabonais l’Union. Selon le journal, ces candidats dénoncent également les conditions de préparation de l’élection qu’ils jugent ‘’très mauvaises’’. La marche débutera à 10h (9GMT) au carrefour Rio dans le 3ème arrondissement de Libreville pour la présidence de la République sur le front de mer. Ce ...
Lire l'article
Le ministre de l’Enseignement Technique, par ailleurs, leader du Parti Social Démocrate (PSD-majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, a annoncé ce jeudi soir, sa démission du gouvernement.
Lire l'article
Réunis le 27 juillet dernier à Libreville, huit candidats à l'élection présidentielle, emmenés par l'opposant Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé, ont exigé la démission des ministres de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, et de l'Enseignement technique, Pierre Claver Maganga Moussavou, maintenus au gouvernement malgré leurs candidatures à l'élection du 30 août prochain. Issus des rangs de l'opposition ou candidats indépendants, ils dénoncent particulièrement le maintien du contrôle par un candidat des forces de sécurité et des services de renseignements. Née le 22 juillet dernier suite à la composition du nouveau gouvernement par le Premier ministre Paul Biyoghe Mba, c'est le ...
Lire l'article
Huit candidats de l'opposition réclament la démission du gouvernement d'Ali Ben Bongo et de Pierre Claver Maganga Moussavou. c'est une coalition qui ne dit pas son nom et qui semble préfigurer un climat politique agité lors de l'élection présidentielle du 30 août prochain au Gabon, pour la désignation du successeur d'Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin dernier après 42 ans à la tête du pays. Huit candidats à ce scrutin (qui en aligne vingt-trois) se sont donné la voix pour réclamer la démission du gouvernement d'Ali Ben Bongo, inamovible ministre de la Défense depuis dix ans et fils du défunt ...
Lire l'article
Huit candidats à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon ont demandé lundi dans une déclaration commune la démission du gouvernement de deux ministres candidats estimant la situation "extrêmement grave", après un appel similaire d'un parti d'opposition. "Nous ne comprenons pas pourquoi" ces deux ministres, Ali Bongo Ondimba (Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou (Enseignement technique), "restent membres du gouvernement" alors que les autres ministres qui sont candidats à la présidentielle en sont sortis, a déclaré à la presse l'opposant Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé. "Nous estimons que la situation est extrêmement grave", a ajouté M. Bourdès Ogouliguendé, mandaté par les opposants Pierre ...
Lire l'article
Absence de textes législatifs, appels à démission, stratégie politique: une polémique régnait toujours lundi autour du maintien dans l’actuel gouvernement de deux candidats déclarés à la présidentielle anticipée du 30 août prochain. La combinaison présentée par Paul Biyoghé Mba, Premier ministre, fait monter les enchères depuis la formation le 17 juillet du nouveau gouvernement, incluant Ali Bongo Ondimba (ministre de la Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou, (ministre de l’Enseignement technique), tous deux candidats à cette élection. Depuis, les appels à démission se sont multipliés du côté de l’opposition en quête d’une éternelle légitimité qu’elle a perdue pour avoir flirté pendant plusieurs ...
Lire l'article
La Commission médicale pour l’élection présidentielle anticipée 2009, par l’intermède de son président Dr Jean Emmanuel Ekey, s’est dite prête, samedi, à entamer dès lundi prochain à partir 8 heures jusqu’à mercredi à19 heures, au Centre hospitalier de Libreville (CHL), les examens médicaux susceptibles d’établir l’aptitude ou l’inaptitude des candidats à la fonction présidentielle par la délivrance d’un certificat médical qui sera remis à chaque candidat et à la CENAP. Les candidats seront respectivement soumis à l’examen somatique général, un examen cardiovasculaire avec un électrocardiogramme, un électroencéphalogramme, une radiographie pulmonaire et un bilan biologique qui comporte ...
Lire l'article
Gabon: Élection Présidentielle 2009 : Quatre candidats prêts à se retirer pour soutenir une candidature unique de l’opposition
Gabon: Le ministre de l’Intérieur assure le portefeuille de la Défense nationale
Gabon: Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également les fonctions de chef de département de la Défense
Gabon: Une dizaine de candidats à la présidentielle projettent une marche de protestation vendredi à Libreville,
Gabon: Urgent /Démission du ministre de l’enseignement Technique candidat à la présidentielle
Gabon : 8 candidats exigent la démission des ministres candidats
Gabon: Présidentielle – Appel à la démission des ministres candidats
Gabon: 8 présidentiables demandent la démission de deux ministres candidats
Gabon/présidentielle: Peut-on se déclarer candidat à une élection et demeurer ministre? (Par Jean Rovys DABANY)
Gabon: Election présidentielle 2009: la Commission médicale examine les candidats dès lundi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*