Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les Nations Unies se préparent au rush électoral

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a reçu le 30 juillet dernier à Libreville le représentant résident du système des Nations Unies au Gabon, Bintou Djibo, pour faire le point sur la transparence et la fiabilité du processus électoral. La représentante des Nations Unies a notamment demandé la désignation d’un point focal au sein du ministère de l’Intérieur pour assurer la sécurité du personnel des Nations Unies au Gabon durant la période électorale.

Alors qu’il ne reste plus que trente jours avant l’élection présidentielle du 30 août prochain, la représentante des Nations Unies au Gabon, Bintou Djibo, a rencontré le 30 juillet dernier le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, pour faire le point sur le processus électoral et la transition politique.

Le respect de la Constitution, la transparence et la crédibilité des élections étaient à l’ordre du jour, dans le cadre du soutien des Nations Unies pour le renforcement de la bonne gouvernance.

«Je me réjouis que le processus se passe très bien. Nous observons et nous attendons de voir la suite», a déclaré le représentant résident du système des Nations Unies au Gabon, Bintou Djibo.

Cette rencontre a également permis à la représentante des Nations Unies de préparer la sécurité des agents des Nations Unies durant la période électorale, lors desquelles ils peuvent devenir des cibles privilégiées en cas de trouble.

«Tout le personnel des Nations Unies est sécurisé par le gouvernement», a indiqué Bintou Djibo.

«Je venais voir le ministre de l’Intérieur pour qu’il puisse nous designer un point focal qui pourra s’occuper de la sécurité du personnel du système des nations unies», a-t-elle expliqué.

Cette personne doit permettre aux agents des Natios Unies de disposer au ministère de l’Intérieur d’un interlocuteur unique qui s’occupe de la sécurité des agents et gère les périodes de crise.  


SUR LE MÊME SUJET
Laurianne Moyi Bounguebe a été élue présidente de la section Gabon du réseau des jeunes leaders des Nations Unies. Jeune fille gracieuse et souriante, elle ambitionne d’œuvrer dans l’autonomisation des jeunes par le soutien à la création de micro projets. Un rêve qui connaît un début de matérialisation, avec les modestes leviers actuellement en sa possession. Au nom du réseau des jeunes volontaires francophones dont elle assure la destinée, il est organisé depuis 2004 à Libreville, de concert avec le Campus universitaire francophone, des formations gratuites en Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), à l’intention de jeunes faisant ...
Lire l'article
Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), se propose d’accompagner le gouvernement gabonais dans la lutte contre l’éradication des fistules obstétricales, en participant techniquement et financièrement à la formation des personnels médicaux pour la réparation des fistules. On détecte une moyenne de 100 cas de fistules chaque année au Gabon et cette pathologie prend de l’ampleur au sein de la société. A cet effet, la volonté du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), de s’impliquer dans la mise sur pieds d’une stratégie nationale visant l’éradication de ce phénomène arrive à point nommé. Outre la ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais et les Nations unies ont signé le Plan cadre pour l’aide au développement (UNDAF) (2012-2016)
Le gouvernement gabonais, via le ministre de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme Magloire Ngambia, et tout le système des Nations unies présent à Libreville, représenté par le Coordonnateur Résident au Gabon, Nadir Hadj – Hammou, ont signé vendredi dernier, le Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) qui s’étale sur la période 2012-2016. Le plan cadre qui a été, au préalable, validé mercredi, 15 juin dernier par les agences du Système des Nations Unies, le ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, la société civile, les partenaires techniques et financiers, a ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, et le représentant résident du Programme des Nations unies (PNUD) au Gabon, Nadir Hadj Hammou, ont signé, vendredi dernier à Libreville, le nouveau Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) pour la période 2012-2016. D’un montant de 15 milliards de FCFA, l’UNDAF est destiné à soutenir les efforts du Gabon dans la réalisation de ses priorités et stratégies de développement. Le plan concerne cinq secteurs : l’amélioration de la gouvernance économique, la consolidation de la gouvernance démocratique, la croissance, la diversification de l’économie et la promotion du développement ...
Lire l'article
NEW YORK, 28 février 2011/African Press Organization (APO)/ — Le Secrétaire général accueille favorablement la résolution pacifique de la situation concernant un groupe de Gabonais qui se trouvait dans les locaux du Programme des Nations Unies pour le Dévelopement (PNUD) à Libreville, au Gabon depuis le 25 janvier 2011. Le Secrétaire général salue le Président Ali Bongo Ondimba du Gabon, pour sa coopération positive avec les Nations Unies, facilitant le départ pacifique et volontaire, le 27 février 2011, du groupe des locaux du PNUD. Le Secrétaire général se félicite de la volonté des Gabonais, quel que soit leur milieu ou ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie numérique, Laure Olga Gondjout et le Coordonnateur résidant du Système des Nations Unies au Gabon, Nadir Hadj-Hammou, ont paraphé une convention portant sur « la formation », à l’occasion de la célébration du 65ème anniversaire de cette institution mondiale, a constaté lundi GABONEWS. Répondant aux questions de la presse, Nadir Hadj-Hammou, a précisé que, « cette convention matérialise ce partenariat entre le Système des Nations Unies et le département de la Communication du Gabon d’une part pour que nous aidions le secteur de l’information à se développer en offrant ...
Lire l'article
Dans le cadre de sa tournée africaine, annoncé en mai dernier, le Secrétaire Général des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, arrive ce mercredi 30 juin à Libreville où il va effectuer une visite officielle de 24 heures, marquée de rencontres avec diverses personnalités civiles et politiques gabonaises en tête desquelles le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, rapporte ce lundi un communiqué du Bureau du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Gabon. Depuis le 30 mai dernier, le Secrétaire général de l’ONU a entamé une tournée africaine à travers laquelle il discutera des questions de paix, de ...
Lire l'article
Les Nations Unies, par son Centre d’information basé à Yaoundé au Cameroun, lancent officiellement ce mardi à Libreville, le « UN Press club Gabon » - un réseau de professionnels des médias gabonais, en présence des représentants des organes de presses du Gabon. Le « UN Press club Gabon » entre dans le cadre d’un partenariat entre les systèmes des Nations Unies et les professionnels des médias au Gabon en vue d’une meilleure diffsusion des informations auprès du public, relative aux activités des Nations Unies, particulièrement les rapports sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Selon le communiqué, le ...
Lire l'article
Le vice président gabonais, Didjob Divungi Di Ndinge, a quitté Libreville vendredi en après midi, à destination de New York pour assister à la 63ème Assemblée générale des Nations unies. Le vice président gabonais assiste à cette cérémonie d'ouverture de la 63ème Assemblée générale des Nations Unies prévue le 23 septembre prochain, en lieu et place du chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, qui prend part aux travaux du 9ème Congrès ordinire du Parti démocratique gabonais (PDG). Cette année, l'accent est mis sur des thèmes principaux en l’occurrence la coopération au développement, la lutte contre la pauvreté et les changements climatiques. On ...
Lire l'article
Le Représentant résidant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD-Gabon), Bintou Djibo, a affirmé mardi, l’engagement de l’organe onusien à favoriser la validation du plan d’action du Programme national de bonne gouvernance (PNGB) au cours de l’atelier de qui s’est ouvert à Libreville. Selon Bintou Djibo, la volonté du gouvernement gabonais d’impliquer les partenaires au développement dans cette initiative sensible et ambitieuse dénote la reconnaissance du rôle que ces derniers peuvent jouer dans ce processus. A cet effet, et au regard de l’importance stratégique de ce plan d’action, déclare-t-elle, « nous souhaiterons réitérer la volonté des partenaires techniques et financiers ...
Lire l'article
Laurianne Moyi Bounguebe à la tête de la section Gabon du réseau des jeunes leaders des Nations Unies
Santé / le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), prêt à accompagner le Gabon dans la lutte contre les fistules obstétricales
Le gouvernement gabonais et les Nations unies ont signé le Plan cadre pour l’aide au développement (UNDAF) (2012-2016)
Un nouveau plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement du Gabon
Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies sur la situation au Gabon
Coopération / Le ministère de la Communication et les Nations Unies ont paraphé une convention en matière de formation au Gabon
Ban Ki-moon, le Secrétaire Général des Nations Unies arrive ce mercredi au Gabon
Gabon: Les Nations Unies lancent officiellement mardi à Libreville le « UN Press club »
Gabon: Didjob Divungi Di Ndinge à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies
Gabon: Le Programme des Nations Unies pour le développement veut la bonne gouvernance au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon : Les Nations Unies se préparent au rush électoral

  1. Yemba Pauline (Etats-Unis)

    1 Août 2009 a 21:03

    Maganga Moussavou avait tout pour réussir, tout pour devenir président de la république. En 1990 il crée le CRP qui deviendra ensuite PSD. Il y a un problème Maganga Moussavou est un homme qui aime l’argent et les honneurs et tout le « bling bling « » qui va avec. Hautin et imbu de sa personne, il a un égo démesuré. Le PSD est un parti qui a été crée pour servir les seuls intérêts de la famille Maganga Moussavou . Sa femme Albertine Maganga Moussavou est vice présidente du parti, sa fille Inès Maganga Moussavou est trésorière, son fils Biendi Maganga Moussavou est avec ses oncles Ibrahim Bignoumba moussavou et Georges Moussavou un des six vices présidents.

    Au milieu des années 90 il goûte à son premier gouvernement comme ministre d’Etat chargé de la planification et de l’aménagement du territoire. Evincé du gouvernement, il se présente aux élections présidentielles de 1998 avec comme slogan « Tournons la page ». Battu, il se rapproche peu à peu de la majorité présidentielle avec l’aide et l’encouragement du Général Idriss Ngari neveu d’Omar Bongo dont il est devenu depuis le valet. Redevenu ministre depuis, il a été ces dernières un des plus grands défenseurs du dictateur Omar Bongo allant jusqu’à défier sur un plateaux télé l’indéboulonable Zacharie Myboto.

    Aujourd’hui cet homme est avec Ali Bongo un des seuls à être rester au gouvernement alors qu’il est candidat à l’élection présidentielle du 30 août prochain. En fait Maganga a enterré ses ambitions présidentielles depuis bien longtemps. Sa candidature aujourd’hui est une candidature d’imposture, en fait Maganga Moussavou est en mission pour Ali Bongo et Idriss Ngari afin de divisé les voix dans le sud du Gabon ou du moins à Mouila le seul endroit du pays ou il lui reste un peu de popularité. Dire du mal de Pierre Mamboundou et le diaboliser est sa mission.

    Bref Maganga Moussavou est un Rénovateur du PDG qui ne dit pas son nom. C’est triste pour ce Monsieur qui avait tout pour devenir président, il a choisi la « POLITIQUE DU VENTRE » expression qu’il avait lui-même forgé pour qualifier la politique des opposants qui s’étaient ralliés à Omar Bongo dans les années 90. Maganga Moussavou est un candidat radioactif.
    VOTEZ ALI BONGO C’EST COMME REPEINDRE UN MUR POURRI, LA PEINTURE NE TIENDRA JAMAIS.

  2. le tsa tam

    1 Août 2009 a 20:03

    Avis aux Gabonais de Dakar et plus précisement à ceux de OUAKAM,j’ai le plaisir de vous réitérer qu’une importante causérie politique sera animée demain 2 août par la fédération de l’upg-dakar dans ledit quartier à 19h00.

    La rencontre se fera au terminus des cars rapides,donc à la boutique Diallo.Vu l’importance du message qui sera délivré,la présence de tous est vivement souhaitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*