Socialisez

FacebookTwitterRSS

Politique-élection : Gabon: Le candidat Eyeghe Ndong sera face à ses partisans à Libreville, dimanche

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2009
Catégorie(s): Politique

L’ex Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, candidat indépendant déclaré à l’élection présidentielle du 30 août prochain sera face à ses sympathisants dimanche prochain au gymnase président Omar Bongo de Libreville, indique un communiqué de son état-major de campagne dont l’AGP a reçu copie vendredi.

M. Eyeghe Ndong qui a démissionné de ses fonctions de chef du gouvernement et du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il était le premier Vice-président n’a pas encore effectué une sortie grandeur nature depuis l’annonce de sa candidature, à l’exception de quelques conférences de presse.

Le député du 1er siège du 2ème arrondissement de Libreville, dénonce la procédure qui abouti à la désignation du candidat de son parti à l’élection présidentielle.

Nommé en janvier 2006 à la tête du gouvernement dit de mission par feu le président, Omar Bongo Ondimba, M. Eyeghe Ndong 63 ans, a toujours lutté pour plus de ‘’justice sociale’’.

C’est sous son passage à la Primature que le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est passé de 44 000 à 80 000 FCFA.

Surnommé l’enfant de Nkembo, un quartier de Libreville dont il est natif, a aussi connu des temps difficiles dans l’exercice des affaires de l’Etat. Il a essuyé des nombreuses grèves dont les plus importantes ont été celles des enseignants et du personnel de santé.
 


SUR LE MÊME SUJET
Jean Eyéghé Ndong, dernier Premier ministre gabonais de l’ère Omar Bongo Ondimba, a tenu à faire la lumière, le 19 novembre 2011, sur les ragots émanant de certains journaux à son sujet. Le députe du 2e arrondissement de la commune de Libreville, est notamment accusé d’avoir sacrifié son siège électoral contre la modique somme de 15 millions de francs CFA, au bénéfice d’un candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). En vue de répondre aux affirmations d’une certaine presse qui l’accuse d’avoir sacrifié son siège contre la modique somme de 15 millions de francs CFA, au bénéfice d’un candidat ...
Lire l'article
Politique / « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo », Jean Eyeghé Ndong
Répondant aux affirmations d’une certaine presse qui l’accuse d’avoir sacrifié son siège contre la modique somme de 15.000.000 F CFA, au bénéfice d’un candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), l’ancien Premier-Ministre, Jean Eyeghé Ndong, a déclaré ce samedi à sa permanence politique de Nkembo dans le 2ème arrondissement de la commune de Libreville que : « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo ». Le dernier Premier-Ministre du défunt président Omar Bongo Ondimba, a réitéré sa volonté de ne boycotter les législatives à venir.« Eyeghé ne va pas aux élections pour des raisons biens ...
Lire l'article
Le candidat de l’Union nationale (UN, opposition), Jean Eyeghé Ndong au 1er siège du 2ème arrondissement de Libreville, comptant pour les législatives partielles du 6 juin prochain dans une interview accordée mardi au quotidien de l’Agence gabonaise de presse (AGP), a estimé que son adversaire à ce scrutin, Paul Mba Abessole, est une race de mauvaise foi. Récit GABON Matin : M. le vice président, beaucoup de vos adversaires estiment que l’Union Nationale (UN) est fragile, car pas suffisamment implanté sur le terrain. Aussi cette formation politique n’est ne serait qu’un feu de paille et un panier à crabes. Alors ...
Lire l'article
L’ouverture de la campagne pour le compte des élections sénatoriales et législatives partielles, dimanche, dans les différentes localités où les sièges sont en jeu, a mis en exergue deux candidats de poids, Paul Mba Abessole du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) et Jean Eyéghé Ndong, membre de l’Union Nationale (UN, opposition) qui devront s’affronter, le 6 juin prochain, pour décrocher le siège du deuxième arrondissement de Libreville, a constaté GABONEWS. Pour ce lancement officiel de la campagne, chaque camp a battu le rappel des troupes. Ainsi, à Nkembo où Jean Eyéghé Ndong a pris la parole pour se présenter officiellement, ...
Lire l'article
L'ex-Premier ministre et candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août, Jean Eyéghé Ndong s’est déclaré le 15 août, à l’occasion de sa première sortie officielle, comme le candidat « du courage » à ce futur scrutin. « Il faut du courage en politique et je crois que je l’ai ce courage. J’ai démissionné de mes fonctions de Premier ministre pour dire non quand cela ne va pas », a déclaré M. Eyéghé Ndong devant une foule en liesse venue au gymnase Président Bongo soutenir leur « champion » à cette élection présidentielle.

Le dernier Premier ministre de feu le Président ...
Lire l'article
À deux semaines de l’ouverture officielle de la campagne électorale pour la présidentielle anticipée, le candidat indépendant, par ailleurs ex premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, a déclaré ce dimanche à la faveur d’une rencontre populaire au gymnase du complexe omnisports président Bongo que « J'ai démissionné parce qu’il était temps que j’écoute ma conscience ». « J’ai décidé de quitter les fonctions de premier ministre, chef du gouvernement pour marquer mon désaccord total et prendre résolument mes distances avec (…) ces compatriotes-là, en raison de leur comportement anti-républicain », a déclaré devant l’assemblée, M. Eyéghé ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, 2e vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG), vient de présenter ses démissions officielles au gouvernement, ainsi qu'au parti, ce 17 juillet pour se porter candidat en indépendant à l'élection présidentielle. Il est le 11e candidat en lice pour la place du chef, et la seconde candidature indépendante issue des rangs du PDG. Il n'aura pas fallu longtemps à la fissure du bloc électoral du PDG pour se transformer en brèche. Le 2e vice-président du parti, chef du gouvernement depuis décembre 2006, Jean Eyeghe Ndong, a présenté sa candidature en indépendant à l'élection présidentielle. Monsieur Eyghe ...
Lire l'article
Le premier ministre, président d’honneur de l’Association des étudiants et jeunes diplômés du 2ème arrondissement (Elitis), Jean Eyeghe Ndong, a récompensé ce samedi au cours d’une cérémonie tenue à l’Ancienne Sobraga, les nouveaux bacheliers de sa circonscription politique. En effet, c’est en présence des élus locaux de la circonscription, des parents et amis que s’est déroulée cette cérémonie. Des attestations, des cadeaux, des félicitations et des encouragements ont été adressés aux 96 bacheliers session 2008 du 2ème arrondissement par le premier ministre et les élus locaux. Selon le recensement effectué par les membres de l’Elitis, l’arrondissement compte 28 bacheliers dans l’Enseignement technique et ...
Lire l'article
Alors que six mois à peine nous séparent de la fin de l’année 2008, le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong est attendu jeudi en après midi au Palais Léon Mba, où il doit présenter à l’Assemblée nationale « la feuille de route » du gouvernement dit de « Mission », établie sur la base du Rapport issu du Séminaire gouvernemental sur l’Emploi, le développement et la Relance de la croissance conduit à l’initiative des plus hautes autorités de l’Etat, et comportant pour chaque département ministériel, d’une part, la liste des « Actions prioritaires » à réaliser d’ici au 31 décembre, ...
Lire l'article
Succinctement présenté, le mouvement "Bongo Doit Partir, pour la Construction d'un Gabon Nouveau" (en abrégé : BDP-Gabon Nouveau) est un mouvement politique gabonais de libération nationale créé en exil dans le New Jersey aux Etats-Unis le 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones aux USA. Le BDP-Gabon Nouveau fonde son idéologie sur le constat suivant : En 40 ans de pouvoir sans partage, Omar Bongo a conduit le Gabon à la faillite la plus totale et à un état de dictature et de misère qui constituent un véritable génocide silencieux du peuple gabonais plus que jamais privé de ses libertés ...
Lire l'article
Gabon : Eyéghé Ndong tranche sur les ragots à son sujet
Politique / « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo », Jean Eyeghé Ndong
Election : « J’aborde cette élection avec sérénité car je n’ai personne en face », Jean Eyeghé Ndong
Elections Partielles 2010: Paul Mba Abessole et Jean Eyéghé Ndong à l’assaut du siège du deuxième arrondissement de Libreville
Gabon : Jean Eyéghé Ndong à l’assaut du Palais
Gabon: « J’ai démissionné parce qu’il était temps que j’écoute ma conscience », (Jean Eyéghé Ndong, candidat indépendant à la présidentielle)
Gabon : Jean Eyeghe Ndong quitte la barge du PDG
Gabon: Jean Eyeghé Ndong récompense 96 nouveaux bacheliers de sa circonscription politique
Gabon: Contrôle de l’Exécutif :Eyéghé Ndong face l’Assemblée nationale jeudi, débat sur la « feuille de route » du Cabinet à six mois de la
Présentation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Politique-élection : Gabon: Le candidat Eyeghe Ndong sera face à ses partisans à Libreville, dimanche

  1. ezang

    6 Août 2009 a 05:36

    Vive Ali bongo ondimba! vive le gabon et que vive l’espoir!

  2. ezang

    6 Août 2009 a 05:34

    Je crois que certains d’entre nous n’ont pas encore compris le concept de la vie, car les choses que l’on croit comprendre ou voir ne sont toujours pas comme on l’imagine. Il nous sera très facile de juger sans être jugé. Mais aussi très facile de suggérer et de conseiller, sans pour autant se remettre en question sur notre propre personne. Aspirer au changement, bien que l’on ne veuille pas s’offrir le doute sur notre façon de concevoir et voir les choses. A cela il m’a semblé juste de comprendre que le changement auquel nous aspirons tous est un changement d’état d’âme et non un changement physique de l’être que nous sommes. Car ce n’est ni par sa beauté, c’est-à-dire par son aspect physique que le futur Président de notre beau Gabon sera choisi. Il nous faut mes frères nous inculquer des valeurs, auxquelles nous pourrions offrir aux générations futures. Tout en nous réunissant sur des sujets riches et enrichissant, et non de tenir des débats qui ne font que nous éloigner du but principal, qui est le bien être de notre patrie le Gabon, qui passe par le notre.
    En effet je voudrais par la même occasion vous décliner mon appartenance politique. Comme il a toujours été dit : on ne change pas l’équipe qui gagne, ainsi, j’appartiens au parti démocratique gabonais (PDG). Et à mon humble avis, je tiens à ce que le débat se tienne sur des sujets enrichissants et non sur tous qui pourra nous éloigner du but, car nous devons savoir que nous sommes sur une guerre d’idées et non d’injures. Car c’est le moment de nous montrer nous qui nous disons vaillants représentant du changement. J’appel tous mes frères Gabonais à échanger entre eux quelques soient nos bords politiques, et que le débat soit centré sur ce que nous apportons à l’édifice de la démocratie de notre beau pays.
    Je vous remercie et j’espère que nos échanges seront enrichissants ! vive le renouveau ! vive le Gabon et que règne la démocratie constructive ! Et que Dieu bénisse le Gabon !
    Bic Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*