Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: « Je quitterai le gouvernement par la grande porte, le 14 août 2009 », Pierre Claver Maganga Moussavou

Auteur/Source: · Date: 2 Août 2009
Catégorie(s): Politique

L’actuel ministre de l’Enseignement technique, candidat du Parti Socialiste Démocrate (PSD, majorité présidentielle) à la prochaine élection présidentielle, Pierre Claver Maganga Moussavou, dans une émission spéciale de la chaîne de télévision privée gabonaise Téléafrica, a déclaré mercredi dernier, qu’il démissionnera du gouvernement et en sortira par la grande porte, le 14 août 2009, a constaté GABONEWS.

En raison des réactions de protestation qui, depuis quelques jours, fusent çà et là, contre la présence au gouvernement de deux candidats à la magistrature suprême – Ali Bongo Ondimba à la Défense et Pierre Claver Maganga Moussavou à l’Enseignement technique -, le second a brisé le silence pour annoncer sa démission prochaine, à l’effet, dit-il, de se consacrer pleinement à la campagne et taire les supputations.

« Aucune disposition légale ne m’interdit d’être en même temps ministre et candidat à l’élection présidentielle. Les autres candidats qui sont sortis du gouvernement sont en dissidence avec leur formation politique qui les a boutés », a précisé Maganga Moussavou.

Parlant du cas spécifique de Paul Mba Abessole, leader du Rassemblement Pour le Gabon (RPG, par ailleurs ancien Vice-premier ministre en charge de la culture), Pierre Claver Maganga Moussavou est catégorique : « Mba Abessole a violé le secret de la délibération du Conseil des ministres en tronquant l’information. Il ne faut pas tromper l’opinion ni la détourner de l’essentiel. Abessole est entré au gouvernement par la grande porte, mais il est sorti par une porte dérobée. Je ne sais pas s’il est coutumier du genre, mais, il a oublié de dire à la population qu’il est parti du gouvernement de lui-même, en y laissant derrière lui, un représentant, en la personne de Ndong Mba Clément. Ne pas le dire au peuple, c’est une honte pour un candidat à la magistrature suprême », a regretté Moussavou.

Evoquant les raisons qui l’ont conduit à rester au gouvernement à l’issue du remaniement ministériel intervenu le 17 juillet 2009, à la suite de la démission de Jean Eyeghe Ndong au poste de Premier ministre pour se porter candidat indépendant, Pierre Claver Maganga Moussavou de dire : « J’ai accepté l’offre du nouveau Premier ministre de rester au gouvernement, juste pour mener à bout et dans les bonnes conditions les examens scolaires qui avaient commencé. Rassurez-vous que je quitterai le gouvernement le 14 août 2009, pour m’atteler à la campagne ».

« Je demanderai à Ali Bongo Ondimba de quitter le gouvernement au risque d’accréditer la thèse qui l’accuse de vouloir faire un coup d’état, s’il perdait les élections, pour usurper le pouvoir. Ce serait bon pour son image et pour que les Gabonais gardent la sérénité », a-t-il articulé en réponse aux inquiétudes de certains prétendants à la magistrature suprême.

En outre, Maganga Moussavou a déploré la décision prise par la CENAP, avalisée par le gouvernement, pour le lancement de la campagne le 15 août 2009, alors que les 16 et 17 du même mois marquent les festivités de l’accession du pays à l’indépendance, il y a 49 ans.

Selon lui, cette période aurait pu réunir la classe politique, sans exclusive, autour de Mme la Présidente de la République pour la célébration de la fête nationale dans l’unité et la concorde. « On a sacrifié cette symbolique au profit de la propagande », a-t-il déploré.

Il a également rappelé qu’il avait vainement suggéré la date du 23 août pour le démarrage de la campagne, estimant que les six premiers jours du mois de septembre, que concède la Cour Constitutionnelle, pourraient être propices à l’organisation du scrutin.

« En cas de mauvais déroulement du scrutin, ne pensez-vous pas qu’il sera impossible d’abriter le match d’envergure Gabon-Cameroun ? », s’est interrogé le candidat du PSD à l’élection présidentielle du 30 août prochain. 


SUR LE MÊME SUJET
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
A l’issue de la concertation initiée, hier à la primature par le Premier-Ministre avec tous les partis politiques du pays dans la perspective des élections législatives de décembre prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou (président du Parti Social Démocrate, opposition), a déclaré qu’ « on attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion ». « Il n’y aura pas d’élection dans ces conditions. C'est-à-dire que nous avons dit : pas de biométrie, pas de transparence et pas d’élection au Gabon», a réaffirmé, Pierre Claver Maganga Moussavou d’un ton ferme ajoutant qu’ « on a toujours dit qu’il fallait reporter ...
Lire l'article
Pierre Claver Maganga Moussavou estime que “faire référence à un coup d’Etat est un aveu d’échec”
Le président du parti social démocrate (PSD) Pierre Claver Maganga Moussavou a indiqué à la presse jeudi qu’il déplorait ‘’très sincèrement le fait que dans les esprits des africains en général, et de certains gabonais en particulier, ils leur reviennent à l’esprit de faire recours à un coup d’Etat. Un peu partout en Afrique, devant certaines situations où la vie sociale semble bloquée, ce n’est plus par le dialogue qu’on résout les problèmes. Face à la faillite des hommes politiques, on a malheureusement recours face à la force’’. M. Maganga Moussavou explique que lorsque ‘’M. Mba Obame fait référence au ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle. ’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville. Ex-ministre de l’Enseignement technique, le leader du PSD, autrefois ancré dans la majorité, n’était plus apparu en public depuis l’annonce des résultats. La déclaration de M. Maganga Moussavou intervient alors ...
Lire l'article
Libreville, 20 août (GABONEWS) - Le leader du Parti Social Démocrate (PSD), Pierre Claver Moussavou, qui a été ce jeudi soir le premier invité de l’émission débat pour l’élection présidentielle de fin du mois, a mis en relief sur les antennes des chaînes de télévision nationales (RTG1, RTG2) le triptyque « provincialisation, production et politique nataliste », points focaux de son projet de société. Lors de cette émission, l’ancien ministre de l’Enseignement technique a fait l’exposé de sa prospective de « provincialisation », qui se propose, d’établir dans chaque province, une assemblée provinciale constituée notamment d’élus locaux, chargés d’examiner ...
Lire l'article
Pierre- Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD, Majorité présidentielle), candidat à la prochaine élection présidentielle, a annoncé jeudi soir, dans une déclaration télévisée, sa démission du gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba. L’acte du leader du Parti Social Démocrate (PSD- majorité présidentielle) est intervenu à l’issue d’un Conseil des ministres qui a eu lieu dans la matinée de jeudi. Il était avec Ali Bongo Ondimba, l’un des deux ministres, candidats à la présidentielle dont une frange de l’opposition réunie au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration, demande le départ de leur poste ministériel. Pierre-Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) et candidat à la présidentielle du 30 août prochain, a démissionné jeudi de ses fonctions de ministre de l'Enseignement technique pour ''se consacrer à sa campagne'', selon une déclaration transmise à un journaliste de l'AGP.
Lire l'article
Le leader du Rassemblement du peuple gabonais (RPG, ex majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a appelé ce samedi, les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à sortir du gouvernement, rapporte la première chaîne nationale dans son édition du journal de 20 heures. « Il paraissait évident que tous les candidats à l’élection présidentielle devaient sortir du gouvernement, simple question de logique et de bon sens », a déclaré Paul Mba Abessole. « Je note malheureusement que deux (2) candidats sont toujours en poste, personne ne voit ce qu’ils peuvent apporter dans ce gouvernement en dehors de la confusion et ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, ministre de la Défense nationale et Pierre Claver Maganga Moussavou, ministre de l’Enseignement technique, deux des candidats à la présidentielle du mois prochain, demeurent au gouvernement rendu public ce mercredi soir par le Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba. La nouvelle équipe compte 44 membres contre 48 précédemment. Casimir Oyé Mba, Paul Mba Abessole, André Mba Obame, en course pour le fauteuil présidentiel ont, entre autres, quitté le gouvernement. Vendredi dernier, Jean Eyéghé Ndong, également candidat, a démissionné de son poste de premier ministre qu’il occupait depuis janvier 2006.
Lire l'article
Le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, a officiellement présenté sa candidature à l'élection présidentielle le 12 juillet à Libreville, à l'occasion de l'assemblée générale de son parti. Refusant de prendre part à l'élection de 1998, l'actuel ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a expliqué qu'il avait décidé de mettre en réserve ses ambitions tant que le défunt président Bongo Ondimba était candidat. Champ libre pour le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, qui s'est officiellement porté candidat à la succession d'Omar Bongo Ondimba le 12 juillet dernier ...
Lire l'article
Le président du Parti social démocratique (PSD, majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, sera dimanche le probable candidat de son parti à la présidentielle du 6 septembre prochain au Gabon, selon de sources bien informées du bureau exécutif dudit parti. Avant le Conseil national qui se tient ce samedi à oui clos et l’Assemblée générale de dimanche qui entérinera assurément sa candidature, le président du PSD qui a reçu la presse avant la tenue de ces deux grandes instances décisionnelles de son parti, n’a pas caché ses ambitions mercredi de briguer la magistrature suprême de son pays. ‘’J’ai déjà été candidat en ...
Lire l'article
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
Pierre Claver Maganga Moussavou estime que “faire référence à un coup d’Etat est un aveu d’échec”
Présidentielle : Maganga Moussavou appelle les candidats malheureux à reconnaître le verdict des urnes
Gabon: Présidentielle 2009 / Pierre Claver Maganga Moussavou veut appliquer le triptyque « provincialisation, production et politique nataliste »
Gabon: Maganga Moussavou quitte le gouvernement
Urgent – Maganga Moussavou démissionne de son poste de ministre pour ”se consacrer à sa camapgne”
Gabon: Mba Abessole appelle les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à quitter le gouvernement
Gabon: URGENT / Les « présidentiables » Ali Bongo Ondimba et P.C. Maganga Moussavou maintenus au gouvernement
Gabon : Pierre Claver Maganga Moussavou dans les starting-blocks
Pierre Claver Maganga Mousavou probable candidat à la présidentielle au Gabon dimanche


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 2,50 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*