Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Jean Eyeghé Ndong préconise la limitation des mandats

Auteur/Source: · Date: 3 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Eyeghé Ndong, ancien Premier ministre et candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août s’est prononcé ce dimanche pour la limitation des mandats du « chef de l’Etat » dans le cadre d’une réforme constitutionnelle et institutionnelle qui fera du « Premier ministre une véritable cheville ouvrière ».

L’ancien Premier ministre a voulu faire de son premier meeting de pré campagne tenu au gymnase du stade omnisport de Libreville« une rencontre citoyenne ».

Pari réussi puisque, une foule compacte est venue l’écouté parler de la limitation des mandats présidentiels pour « éviter de sombrer dans les travers de nos habitudes ».

La finalité de la réforme que le Député du 2ème arrondissement de Libreville sera de faire du « Premier ministre une véritable cheville ouvrière disposant des capacités d’initiatives nécessaires pour être un interlocuteur opérationnel des opérateurs économiques »
Professant par ailleurs une idéologie libérale, Eyeghé Ndong promet un Etat-Nation « intégrateur, régulateur de la société gabonaise dont personne ne doit se prévaloir pour s’octroyer le droit » d’assouvir ses desseins.

Pour lui, son expérience au gouvernement lui a permis de retenir « avec quelle force le vent des intrigues souffle dans les allées et les couloirs du pouvoir, qui contrecarre la nationalisation des formations sociales premières de notre pays parce qu’ici et là la recherche de la puissance personnelle pour conquérir une position ou conserver un soi disant acquis en visant la domination au sein d’un Etat multiculturel ».

Pour mener à bout ce vaste chantier, Jean Eyeghé Ndong estime qu’il faudra du courage au prochain président pour « être capable de s’opposer à l’injustice sociale, économique ou politique. Il devra le faire surtout quand les détenteurs du pouvoir ont peur de perdre les privilèges qu’ils y sont attachés ». Un courage, qu’il dit avoir.

Zoumano :(Gabonpage)  


SUR LE MÊME SUJET
Politique / « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo », Jean Eyeghé Ndong
Répondant aux affirmations d’une certaine presse qui l’accuse d’avoir sacrifié son siège contre la modique somme de 15.000.000 F CFA, au bénéfice d’un candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), l’ancien Premier-Ministre, Jean Eyeghé Ndong, a déclaré ce samedi à sa permanence politique de Nkembo dans le 2ème arrondissement de la commune de Libreville que : « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo ». Le dernier Premier-Ministre du défunt président Omar Bongo Ondimba, a réitéré sa volonté de ne boycotter les législatives à venir.« Eyeghé ne va pas aux élections pour des raisons biens ...
Lire l'article
Libreville, 24 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de cette fin du mois d’août, ex premier ministre, chef du gouvernement et ancien hiérarque du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Jean Eyéghé Ndong, a été ce lundi soir l’invité de l’émission « Le Débat » retransmise sur les chaînes nationales de télévision, où après avoir déploré certaines défaillances de l’administration nationale, il a également déclaré que « si je suis Président de la République aujourd’hui, je fais la guerre à ceux qui constituent les forces d’inertie ». Actualité du :25/08/2009 ...
Lire l'article
L'ex-Premier ministre et candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août, Jean Eyéghé Ndong s’est déclaré le 15 août, à l’occasion de sa première sortie officielle, comme le candidat « du courage » à ce futur scrutin. « Il faut du courage en politique et je crois que je l’ai ce courage. J’ai démissionné de mes fonctions de Premier ministre pour dire non quand cela ne va pas », a déclaré M. Eyéghé Ndong devant une foule en liesse venue au gymnase Président Bongo soutenir leur « champion » à cette élection présidentielle.

Le dernier Premier ministre de feu le Président ...
Lire l'article
Libreville, 15 août (GABONEWS)- Le candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août, Jean Eyeghe Ndong, qui a pour credo « la justice sociale », a également proposé le changement par les réformes lors de son premier meeting de campagne tenu à l’ancienne place de l’indépendance de Libreville, devant un public clairsemé. « Le changement c’est la réforme dont je parle. Chacun doit le faire à son niveau, pas seulement le président. Nous devons répartir équitablement le fruit de notre richesse et c’est cela la justice sociale ; augmenter les allocations familiales » a-t-il déclaré. En revenant sur le ...
Lire l'article
Les deux anciens ministres en lice pour la présidentielle ne peuvent quitter leur pays Les documents de voyage, notamment les passeports diplomatiques, de Jean Eyeghé Ndong et André Mba Obame, respectivement ancien Premier ministre et ex-ministre de l’Intérieur du Gabon, ont été retirés, lundi, par les autorités de Libreville. Ils ont été empêchés de quitter le pays alors qu’ils s’apprêtaient à rejoindre la France où ils devaient s’entretenir avec la presse et la diaspora gabonaise sur la campagne présidentielle au Gabon. Jean Eyeghé Ndong et André Mba Obame, dissidents du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et candidats indépendants à l’élection présidentielle ...
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndoungou s’est exprimé ce lundi sur le retrait des passeports diplomatiques des candidats indépendants à l’élection présidentielle anticipée, Jean Eyéghé Ndong et André Mba Obame, respectivement ancien premier ministre et ancien ministre de l’Intérieur, tel que rapporté ce lundi soir par la première chaîne nationale (RTG1), dans son édition de 20 heures. « Madame le Président de la République a nommé un nouveau Premier ministre, donc on ne peut pas avoir deux (2) Premiers ministres pour un pays. Le premier ministre a sûrement été induit en erreur, en présentant à la ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, 2e vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG), vient de présenter ses démissions officielles au gouvernement, ainsi qu'au parti, ce 17 juillet pour se porter candidat en indépendant à l'élection présidentielle. Il est le 11e candidat en lice pour la place du chef, et la seconde candidature indépendante issue des rangs du PDG. Il n'aura pas fallu longtemps à la fissure du bloc électoral du PDG pour se transformer en brèche. Le 2e vice-président du parti, chef du gouvernement depuis décembre 2006, Jean Eyeghe Ndong, a présenté sa candidature en indépendant à l'élection présidentielle. Monsieur Eyghe ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, a exprimé ce dimanche à la télévision nationale (RTG1) son « désarroi et sa peine pour le Gabon et la France » face au crash qui a endeuillé la famille des Forces françaises au Gabon (FFG). Le chef du gouvernement espère que de nouveaux survivants seront retrouvés au moment où d’intenses recherches sont menées par le 6 ème Bataillon d’infanterie de marines (BIMa) au large des côtes gabonaises. Au nom du gouvernement de la République, Jean Eyéghé Ndong a adressé des condoléance au gouvernement français. Le crash de l’hélicoptère de l’armée française qui effectuait ...
Lire l'article
Le nouveau Gouvernement de Jean Eyeghé Ndong, mise en place mercredi soir, est marqué par une nouvelle présence féminine avec l’entrée de Pierrette Djouassa, Procureur général qui hérite du ministère de la Justice, Garde des Sceaux Madame Djouassa rejoint notamment dans cette équipe Honorine Dossou Naki reconduite au poste de Vice - Premier Ministre, Ministre du Contrôle d’Etat, des Inspections, de la Lutte contre la Corruption et l’Enrichissement illicite et Georgette Koko qui conserve le fauteuil de Vice premier Ministre, Ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature. Laure Olga Gondjout quant à elle, demeure dans ses fonctions ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a procédé mercredi matin, dans la salle inter - ministérielle de Libreville, aux installations des ministres effectuant pour la première fois, leur entrée au sein du cabinet gouvernemental, constitué par décret présidentiel le 28 décembre dernier, a constaté GABONEWS.  En tout, le chef du gouvernement qui a été reconduit dans ses fonctions, a procédé aux installations de sept nouveaux ministres sur la quarantaine qui compose la nouvelle équipe du cabinet « Jean Eyeghé Ndong III ». Au rang de ministre, dans l'ordre, le Premier ministre a installé: le général Flavien Nzengui - Nzoundou (ministre des ...
Lire l'article
Politique / « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo », Jean Eyeghé Ndong
Gabon: Présidentielle 2009 / « Si je suis Président de la République aujourd’hui, je fais la guerre à ceux qui constituent les forces d’inertie »,
Gabon : Jean Eyéghé Ndong à l’assaut du Palais
Gabon: Présidentielle 2009: Jean Eyeghe Ndong propose « le changement par les réformes » pour son premier meeting
Gabon : Jean Eyeghé Ndong et André Mba Obame, candidats sans passeport
Gabon: Retrait des passeports diplomatiques de Jean Eyéghé Ndong et André Mba Obame: le ministre de l’Intérieur s’explique
Gabon : Jean Eyeghe Ndong quitte la barge du PDG
Gabon: Jean Eyeghé Ndong exprime sa peine après le crash de l’hélicoptère militaire français
Gabon: Une femme de plus dans le nouveau gouvernement de Jean Eyeghé Ndong
Gabon: Installation des nouveaux ministres du cabinet « Jean Eyéghé Ndong III » à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à Gabon: Jean Eyeghé Ndong préconise la limitation des mandats

  1. takada

    5 Août 2009 a 10:13

    oui pour la limitation des mandats à 2 de 7 ans chacun et préciser que cet article ne doit être modifié ,MÊME PAR REFERENDUM.je me rappelle que la constitution de 1990 ,après la conférence nationale, limitait les mandats à 2 de 5 ans. mais la gourmandise politique de nos dirigeants(y compris eyeghé ndong) a mis en place ce que nous vivons aujourdh’ui.c’est triste.même le nombre des mandats des députés et sénateurs doit être limité à 3 de 5 ans.la durée des ministres dans un gouvernement doit être limité à 7ans.les directeurs généraux des entreprises publiques,parapubliques et de l’administration ne doit pas dépasser 5ans.ils doivent signaler leurs patrimoines avant, et il doivent faire l’objet des audits ,contrôles tous les ans. en tout cas,c’est un vaste chantier qu’il faut mettre en place.

  2. Pierre Kiroule

    5 Août 2009 a 06:31

    Je suggère à Monsieur Jean Eyeghe Ndong de rester assis chez lui et d’arrêter de nous fatiguer avec ces interventions à la noix, évidemment assis en case dans la paix et l’unité nationale!

  3. Citoyen 007

    4 Août 2009 a 09:42

    Arrête ton baratin, tu fus à la tête des gouvernements les sombres et les plus inefficaces que le Gabon n’ait connu. T’aurais pu démissionner mais pour l’amour de l’argent et dans l’optique de tes propres intérêts tu es resté. Pourquoi t’as pas démissionné?

  4. francesco

    3 Août 2009 a 06:10

    tu peux toujours causer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*