Socialisez

FacebookTwitterRSS

LETTRE OUVERTE À MONSIEUR MAMBOUNDOU, candidat à la présidence de la république gabonaise le 30 août 2009

Auteur/Source: · Date: 4 Août 2009
Catégorie(s): Lamentations

Monsieur Mamboundou, advenant votre victoire le 30 août prochain, vous serez le président de tous les gabonais y compris ceux qui vous détestent et qui auraient voté contre vous. Mais, plusieurs indices montrent à suffisance que vous préméditez embraser le pays si vous ne gagnez pas. Votre site internet, vos propres discours ne laissent présager que la casse, la violence si un autre candidat, surtout si Ali Bongo gagnait ce scrutin. Vos partisans et vous, êtes persuadés de votre victoire alors que la réalité peut être très décevante et je vous dirai comment sous peu.
Pour le moment, Je lance un cri de cœur pour vous demander de sortir de votre bulle et d’arrêter vos plans de casse parce que le Gabon n’est ni à vous, ni aux Bongo, ni à vos partisans, mais à nous tous et nous ne pouvons vous admirer le détruire.
Car, nous, gabonais ordinaires, sommes conscients que vous tous, candidats et candidates à cette élection êtes des individus fortunés – et donc ayant quelque part profité des largesses de feu Bongo et/ou de l’état- en gros du système. Mais là n’est pas le problème. Car, ce que les gabonais veulent savoir c’est ce que les candidats vont faire pour changer ce système qui n’est pas juste, comment les candidats vont procéder pour mieux redistribuer les richesses du Gabon, mieux garantir les chances de chacun devant la maladie, l’éducation, le travail etc…
Voyez vous ce n’est pas avec les promesses de casse ou la promotion de la haine et de la violence que vous apporterez le mieux être aux gabonais qui souffrent déjà!

Passons maintenant à l’éventualité que vous soyez battu à la régulière, sans fraude.
1- Pour gagner une élection au Gabon il faut conquérir les grands électeurs qui sont Les fangs (grand nord) à peu près 30%, les Nzébis (sud est) près de 28% et les punus près de 12% (sud ouest). Mais il est curieux de voir que les grandes annonces faites sur votre site ne parlent que des représentations bancales de la diaspora (bling bling politique) alors que vous êtes conscient que la diaspora représente moins de 2% de votants. Pire, à deux semaines du déclenchement de la campagne vous ne disposez pas encore d’une base solide au nord alors qu’au sud vous tirez de l’arrière face à l’UGDD, le PDG et le PSD (particulièreme nt chez les punus).

2- Pour gagner l’élection il faut pactiser avec les femmes (60% de la population). Dieu seul sait combien de fois votre parti est carentiel à ce niveau, comparativement au PDG avec ses groupes d’animation et ses confessions sociaux-professionnelle s.

3- Étant donné que c’est une élection à un tour, tout au plus deux candidats de l’opposition auraient fait votre affaire. Or avec 23 candidats en liste, seule votre capacité de les rallier à vous qui pourra vous sauver. Je m’explique. Comme vous le savez, près de 70 pourcents des gabonais voudraient un changement véritable et radical et donc le reste, 29 à 30%, constitue l’ensemble des membres du PDG et votera d’emblé pour le candidat PDG. Si vous le savez, ce dont je suis certain, il vous faut un minimum de 31% pour gagner. Maintenant, supposons le scénario très pessimiste et très improbable dans lequel tous les autres candidats de l’opposition obtiennent 2% chacun. Calculez vous-même, 70% qui veulent le changement – (2×21)= 70%-42% = 28%. Donc rien qu’à cause de la pléthore des candidats, vous êtes en mauvaise position; Or la réalité s’avère plus cruelle parce que comme vous le savez, Myboto, Oye Mba, Maganga Moussavous ou Mba Abessole seront au dessus de 2%. Donc vous êtes perdant sur toute la ligne si vous n’arrivez pas à coaliser toutes les autres candidatures qui, soit dit en passant, veulent la même chose que vous à savoir le bien des gabonais.
Conclusion : pas de coalition le candidat PDG gagne sans difficultés et sans tricher.

4- Pour gagner, la visibilité d’un candidat compte et donc il faut faire de bonnes alliances. Mais en la matière vous nous décevez beaucoup monsieur Mamboundou. Que faites vous avec Mayila, Ndao, Kombila comme alliés? Sans oublier vos réunions en présence d’Eyeghe Ndong, Mba Obame??? De quel changement, de quelle rupture parlez-vous avec des individus comme ceux-là? Avez-vous oublié que c’est Mayila, oui le même Louis Gaston Mayila qui a détruit air Gabon? Le même Mayila qui n’a pas bonne presse dans la diaspora, particulièremen t au Canada où il a détourné 300 000$ appartenant aux étudiants? Il vous l’a peut être caché, mais maintenant que vous le savez, virez-le pour vous redonner une certaine crédibilité. Êtes vous devenu amnésique de ne pas vous rappeler que c’est Mba Obame, ministre de l’intérieur sous feu Bongo qui est l’artisan des listes électorales qui causent problème aujourd’hui? Avez-vous oublié que c’est encore lui qui a refusé d’introduire la biométrie dans ce fichier électoral malgré que le feu Bongo et vous, étiez sur la même longueur d’onde? Que c’est ce Mba Obame qui a vendu l’île Mbanié? Que pensent les alliés de Ndao à Port-Gentil vu que c’est vous qui aviez déposé son parti en vous alliant au PDG pour gérer sa ville? Non monsieur Mamboundou, nous ne pouvons pas vous faire confiance lorsque vous vous ralliez toute la racaille de la seconde république pendant que vous prétendez vouloir construire une troisième république exemplaire.

Voilà Monsieur Mamboundou, je voulais simplement attirer votre attention sur l’éventualité d’une défaite réelle et cuisante à la régulière que vous pourrez subir si vous ne changez pas vos stratégies avant le 30 août. Cela dit il faudra épargner la vie des gabonais innocents que vous préméditez de détruire inutilement en revendiquant une victoire qui est loin de vous êtes acquise; en incitant les gabonais contre d’autres gabonais avec vos slogans creux : Tout sauf Ali; si Ali gagne c’est par tricherie, on casse; Ali doit se retirer s’il ne veut pas que le pays brûle etc…

J’espère que mon message ouvrira les yeux des compatriotes qui veulent casser sans raison. Nous sommes tous des frères et sœurs de ce pays. La démocratie est un merveilleux jeu que l’on doit jouer sans rien casser et en étant bons perdants car après tout nous devons nous faire le serment de ne jamais tuer un autre gabonais. Il existe des moyens pacifiques qui nous ont permis d’avancer. Alors je vous tends la main Monsieur Mamboundou, soyez bon perdant si vous perdez et bon président si vous gagnez.

Monsieur Mamboundou, vous prônez le changement depuis des années, mais je tiens à vous rappeler qu’on n’a pas besoin d’être président pour changer le Gabon. C’est pourquoi je vous propose en tant que bon citoyen de vous associer avec un candidat travailleur et d’œuvrer ensemble pour notre cher pays. Et je vous rappelle que c’est le premier ministre qui est le premier ouvrier de l’état, donc artisan de tout changement, puisque ce dernier compose l’équipe gouvernementale , donc c’est lui qui choisit les ouvriers de la nation. Une leçon de démocratie se matérialise aussi par le rapprochement des forces vives d’une nation. Je vous invite à méditer sur cette suggestion si vous êtes perdant à cette élection.

Vive le Gabon et vive la patrie.

Internaute “Mabick”


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A quelques heures de la clôture de la campagne électorale dans l’optique de la présidentielle de ce dimanche 30 août, l’un des 18 candidats désormais, Ali Bongo Ondimba, a reçu une lettre ouverte dont voici l’intégralité telle que parvenue à la rédaction de GABONEWS. Texte : « Monsieur le Président, Cher frère : Loin de moi toute idée de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais la cause est entendue. Demain, le peuple Gabonais qui vous a écouté et compris, découvert et apprécié sous vos traits et habits d’Homme d’Etat se rendra aux ...
Lire l'article
ELECTION PRESIDENTIELLE ANTICIPEE DU 30 AOÛT 2009 PRINCIPAUX CANDIDATS DE L’OPPOSITION Objet : proposition d’une solution pour garantir une victoire certaine de l’opposition et éviter la déroute électorale à la prochaine élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 au Gabon Mesdames, Messieurs les candidats de l’opposition Aujourd’hui, tous les principaux acteurs et observateurs politiques gabonais sont d’accord de constater que la préparation de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 en république gabonaise est un véritable fiasco. Tous savent que le gouvernement gabonais et ses institutions corrompues camperont sur leur décision de maintenir l’élection à la date unilatéralement fixée pour favoriser leur candidat, qui d’ailleurs ...
Lire l'article
C'est la jeunesse gabonaise qui doit prendre le destin du Gabon entre ses mains lors de ces présidentielles historiques pour le Gabon Par Daniel Noumbissie Tchamo C’est à vous qui jouissez déjà du droit de vote et n’ayant connu autre président qu’Omar Bongo Ondimba que je m’adresse. C’est à cette génération qui veut accomplir sa mission de génération et non la trahir que je m’adresse. Partie de la communauté politique, elle-même non homogène, Je suis conscient de ne pas écrire à un bloc monolithique. Le 30 août 2009, vous participerez activement, je n’en doute, à « l’écriture ...
Lire l'article
Dans un avenir proche, sans doute au moment où j'écris ce message, nous tendrons sans doute vers des propositions de dates relatives aux futures élections présidentielles au Gabon. Pour une population de moins de deux millions de citoyen(ne)s, un pléthore de compatriotes, friands de pouvoir, brillant par leur impopularité, se rueront tout de même vers la Magistrature Suprême, tout en étant conscients qu'ils ne seront élus que par la famille la plus restreinte. Nous souhaiterons avoir des candidats qui fassent des propositions sociales pour le bien des Gabonais et non des candidats qui font de l'invective, l'injure et le dénigrement leur ...
Lire l'article
Lettre Ouverte du Dr. Daniel Mengara à Madame Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise: « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez si vous n’êtes pas capable »
Dans une lettre ouverte à Mme Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise, le Dr. Daniel Mengara interpelle la nouvelle présidente de la République par intérim du Gabon, lui enjoignant de ne pas rater le coche de l'histoire et de favoriser une transition démocratique immédiate au Gabon qui ne soit ni bâchée ni précipitée.  « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez si vous n'êtes pas capable », lance-t-il à la chef de l'Etat gabonaise par intérim. Ci-dessous le contenu de la lettre. Pour obtenir le PDF de la lettre, cliquez ici. Bureau du Président BONGO DOIT PARTIR Son Excellence Mme Rose Francine Rogombé Présidente ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
Monsieur le Président, Je suis avec admiration vos débats et vos prises de position bien avant votre investiture à la tête de l’Etat français. Les paroles qui suivent ne sont en rien celles d’un flagorneur de plus dans votre sillon, mais celles d’un étudiant de 26 ans qui se reconnait de façon inouïe en vos valeurs et qui, peut- être, est tout aussi véhément que vous l’êtes. Je suis gabonais et je dois de suite avouer que votre soutien au tyran-cannibale « BONGO », Albert Bernard Bongo, Omar BONGO, ou encore Omar BONGO ...
Lire l'article
Mr le président, Barack Obama, le peuple américain vous a brillamment élu à la tête de la première puissance politique, économique et militaire du monde lors du scrutin présidentiel du 4 novembre 2008. Depuis le Canada où je réside comme exilé politique, j’ai pleuré de joie et d’espoir que vous représentez non seulement pour les Etats-Unis d’Amérique mais aussi pour le monde entier et particulièrement pour l’Afrique, continent à la remorque des autres à cause de dictateurs sanguinaires de l’acabit de O. Bongo. Mr le président démocratiquement élu des Etats-Unis, Barack Obama, si vous avez pu accéder à la magistrature suprême ...
Lire l'article
Lettre ouverte à Monsieur El Hadj Omar Bongo Ondimba, Président de la république gabonaise
Les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise LETTRE OUVERTE A Monsieur EL HADJ OMAR BONGO ONDIMBA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE Suite aux intimidations dont ils ont été l'objet au Gabon, les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise sont contraints de vous adresser cette lettre ouverte via des médias libres.   Monsieur le Président de la République, vous avez trompé le Peuple Gabonais !    Monsieur le Président de la République, Pour l'honneur du Peuple Gabonais, pour l'Histoire et pour les générations à venir, les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise ont choisi de vous tenir un discours de vérité sur ...
Lire l'article
Forums "Palabres" du BDP-Gabon Nouveau Nos forums "Palabres" vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de "palabrer" avec d'autres compatriotes sur des sujets d'intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez trois choix de discussions: - Articles "Palabres": Vous pouvez vous exprimer sur chaque article publié sur notre site. Il suffit de cliquer sur le titre de l'article et d'aller au bas de la page pour poster un commentaire auquel d'autres pourront répondre de manière interactive. Tous les grands débats sur le Gabon, en toute franchise et sans langue de bois, directement sur ce site. Pour voir les articles avec les commentaires les plus ...
Lire l'article
Gabon: Présidentielle 2009/ Lettre ouverte à monsieur le président Ali Bongo Ondimba
Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle du 30/08/2009 au Gabon
Lettre ouverte à la jeunesse gabonaise : aux urnes citoyens !
Lettre citoyenne, aux futur(e)s votant(e)s et aux futur(e)s candidat(e)s à la Présidence de la République Gabonaise:
Lettre Ouverte du Dr. Daniel Mengara à Madame Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise: « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez
Commentaires
Lettre ouverte au Président de la République française, Nicolas SARKOZY
Lettre ouverte au Président démocratiquement élu des Etats-Unis Barrack Obama : demande de non invitation du dictateur sanguinaire O. Bongo à votre investiture du 20
Lettre ouverte à Monsieur El Hadj Omar Bongo Ondimba, Président de la république gabonaise
Forums

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Août 2009
Catégorie(s): Lamentations
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

49 Réponses à LETTRE OUVERTE À MONSIEUR MAMBOUNDOU, candidat à la présidence de la république gabonaise le 30 août 2009

  1. MONEFANG

    6 Août 2009 a 15:23

    Boujour a vous tous.
    Je voudrais simplement dire que chacun de nous puisse accepter l’autre dans sa difference. Surtout faisons un effort de ne pas mettre les gens en paquet dans un groupe. Ce n’est pas parce que un responsable politique fang refuse de s’allier avec Mamboundou ou un autre d’une autre ethnie que l’on peut se permettre de dire que les fangs sont tribalistes. Ce qui est vrai c’est que la difference ne finira jamais et que nous devons plutot construire avec cette force, parce que la difference est une force. Nous savons aussi que la politique c’est un jeu d’alliance et de divorce selon les interets du moment. J’invite les uns et les autres a ne pas faire la politique du tout ou rien. Je pense que nous devons aider les candidats a aller dans le sens du developpement de notre pays, en leur faisant chacun derriere son candidat des propositions qui vont dans ce sens. Moi je demande aux uns et aux autres de dire a leurs candidats de mettre dans leurs projets, la modification de la constitution pour ramener le mandat a 5 ans renouvelable une fois – et que cet article de la constitution ne pourra desormais subir une modification que par referendum convoque apres que les deux chambres du parlement aient approuver la convocation de ce referendum par un vote au 4/5 des voix de chaque chambre et que la cours constitutionnel le confirme, en outre le referandum devrait avoir une participation d’au moins 75 % de la population et que le oui devrait l’emporter par 75% des votants. Des idees de democratie et de developpement comme celle-ci vont nous guider et nous rassembler pour etre fier de notre pays et pourquoi pas etre le premier pays developpe en Afrique. vous qui etes sortis du Gabon et intellectuels je ne comprends pas pourquoi vous reflechissez en terme de Fang, Pounou, Nzebi etc…au lieu de discuter sur les projets de societe que vont presenter les candidats et que chacun nous explique comment il va faire pour reunir les moyens de sa politique.
    Elevez les debats, les autres nous regardent et ils aimeraient entendre que le Gabon est dechire. Moi je ne sais pas si vous vivez la meme mefiance que la communaute africaine a vis a vis des gabonais meme aussi loin du continent, alors immaginez vous ce que ceux qui sont sur le continent attendent, ce que les francais attendent pour qu’ils continuent a rester chez nous et faire comme ils veulent, suivez mon regard.
    Merci a tous que Dieu Benisse le Gabon.

  2. C’est triste et malhonnête de penser que ce sont les autres qui sont tribalistes et pas nous. Est-il interdit aux fangs ce qui est permis aux autres? Ne nous trompons pas de débat, celui qui a fait les pronostics sur les résultats de l’élection avenir s’est basé sur les données scientifiques qu’on peut aussi calculs.

    Rappelons d’abord ceci: en milieu fang, il y a 8 candidatures donc Jean Eyeghe Ndong, Casimir Oyé Mba, Mba Abessolo, Ondo Ossa Albert, Tomo Ernest,Mba Obame André, Luc Bengone Nsi, Erichk Mauro Nguema. Ce rappel signifie simplement que les fangs ne sont pas tribalistes mais plutôt démocrates car s’il y avait un brin de tribalisme parmi eux ils auraient soutenus candidature fang unique. Regardez ce que vous appelez ACR, c’est alliance nouée entre les punus de ndendé et de Moabi représentés respectivement par Pierrot et André Kombila, les eshira de tsamba magotsi représenté par Mayila et les nkomis représentés par Ndao Rebomgo. Vous ne voyez pas çà? C’est seulement les fangs que vous voulez indexer et puis qui vous a dit que Pierrot de ndendé est encore crédible et qu’il peut réellement gagner une élection présidentielle au Gabon?

    Souvenons-nous que la présidentielle interpelle le vote de tous les gabonais et à ce moment précis, il faut affûter les stratégies pour espérer remporter cette victoire.

    Le Gabon a une mosaïque d’ethnie c’est vrai, mais toute n’ont pas une même puissance démographique 1er groupe fang avec 40% de la population il reste 60 sur ces 60 on enlève 35% les Nzébis il en reste 25% et là on retranche encore 20% les punus et il n’en reste que 20%. Ainsi du point de vue stratégique, les groupes à mettre de son coté à moins de les diviser pour une éventuelle victoire sont d’abord les fangs notamment ceux du Woleu-Ntem avec une population non flottante ils atteignent les 4000 voix.

    Deuxième groupe les nzébi et enfin les punus. Or Pierre de Mamboundou n’a aucun fang dans son parti le cas du député de Gamba est isolé, donc il ne pourra pas le représenter au Nord. Dans la communauté Nzébi, il a contre lui les bolides qui ne sont pas fangs Zacharie Myboto qui contrôle l’électorat Nzébi du Haut-Ogoouée et une moitié de l’Ogooué-Lolo; revenons y à cette province l’Ogooué-Lolo est coiffé par Faustin Boukoubi (PDG) à Pana; Lastourville par Paulette Minsambo une proche de Casimir Oyé Mba disons PDG; Koulamoutou il y a : Nzouba qui coiffe tous les pouvis de la contrée; là aussi Blaise Louembet PDG; Jean Massima PDG; et Enfin Popa géré par Gaston Mindougani du CLR allié du PDG. Que pourra avoir Pierre là-bas avec ces personnalités qui lui font ombrage sans rajouter Myboto à la liste?

    Chez les punus dans la Ngounié, même à Ndendé il ne pourra rien avoir car nous n’allons pas oublier que ce dernier se partage le conseil départemental avec Pierre Claver Maganga Moussavou et que Moabi est dirigé par Séraphin Moudounga.

    Je pourrais m’arrêter là dans un premier temps et vous dire à nouveau que pierre Mamboundou ne peut pas gagner cette élection parce que son absence sur les 80% du territoire national ce qui traduit que son impopularité est brillantissime. Et retenez également que les fangs ne sont pas tribalistes, et dites aussi aux responsables de l’ACR d’élargir leur cercle pour démontrer qu’ils ne sont pas clanistes mais gabonais. Dernière chose: Quand les punus voudront réellement prendre le pouvoir présidentiel ils choisiront un candidat mieux côté que Pierro de Ndendé qui doit jusque là une ardoise de 3.000.000.000 à sa ville natale. Où est donc la crédibilité si on peut voler un petit 3.000.000.000fcfa pour une petite ville et que sera le GABON demain à sa gouverne?

  3. Krisler Ondo Megne

    6 Août 2009 a 10:05

    Où est l’amour de la patrie?

    La lecture des interventions qui me précèdent est la démonstration du peu d’unité des gabonais autour du terme “changement”… Nous ne savons en somme que très peu de chose sur sa signification. Le peu de courtoisie qui vire à l’insulte que j’ai remarqué chez certains est une marque du peu d’ouverture d’esprit et même d’une véritable carrance démocratique, pour ainsi dire, qui caractérise encore beaucoup de gabonais.
    La démocratie est une culture, un état d’esprit qui oriente les pensées et les actions du peuple. Elle doit être acceptée dans nos foyers, dans nos familles. Ce qui n’est pas encore le cas dans l’esprit de plus d’un gabonais… lisez les différentes interventions pour vous en rendre compte.
    Le démocrate considère le point de vue de son prochain et réagit sans porter atteinte à l’intégrité morale de la personne. Le démocrate a un regard objectif et prend le soin, après réflexion, de tirer parti du point de vu de son adversaire. Il garde ce qui est bien, et rejéte ce qu’il juge inutile. Et tout cela, dans le strict respect de la personnalité de l’autre. Sans lui porter atteinte.
    Chers compatriotes, l’amour de la patrie, ce n’est pas l’amour d’une terre seulement, c’est aussi et surtout l’amour de ceux qui peuplent cette terre. C’est à dire de nos frères et parents, de nos voisins et même de ceux qui ne partagent pas notre point de vue. Oui, l’amour de la patrie, ce n’est pas un esprit partisan derrière tel ou un autre homme politique; l’amour de la patrie, c’est cet héroïsme qui nous pousserait à donner notre vie même pour cet adversaire, quand ses droits sont bafoués. L’amour de la patrie, exclue l’égocentrisme; c’est un don de soi pour les autres, pour son pays. Comprenons-le et agissons, remplis, non de nous-mêmes mais de l’amour que nous avons les pour les autres, de l’amour que nous avons pour notre pays. Amour qui nous poussera à défendre plus l’intérêt du plus grand nombre que le nôtre.
    Visitons les voies de la sagesse, et ne nous laissons pas animer par cet esprit de folie qui a rempli plusieurs de nos voisins chez qui la stabilité à du mal à revenir.
    Réfléchissons et envisageons l’avenir de notre Gabon avec intelligence et non avec folie. Gabon d’abord, c’est Ali d’abord en tant que Gabonais, c’est aussi Mamboundou d’abord, parce qu’ils sont frères. C’est Mba Abessolo D’abord, et c’est tous les autres candidats d’abord, parce qu’ils sont tous aussi gabonais que toi et moi. Mon devoir est de contester leurs pensées si elles ne convergent pas avec la justice et le véritable changement que je prône, sans porter atteinte à l’intégrité morale de leur personne. Voila la démocratie.
    Ô! que le Gabon soit la terre du droit et de la justice pour tous.
    Que le Gabon soit un havre où le travail et la sécurité sociale conjuguent dans un parfait amour.
    Que le Gabon, mon pays, soit la terre où les hommes ont fini de chercher leurs propres intérêts pour rechercher ceux des autres, de sorte que la recherche du bonheur des autres par chaque gabonais construise finalement le bonheur de tout le Gabon.
    O! existe-t-il autre peuple aussi intelligent? existe-t-il autre peuple aussi talentueux à copier et mieux faire que ce peuple qui est le mien? Pourquoi se déchirerait-il quand l’heure du renouveau lui est offerte? Pourquoi? N’est-ce pas plutôt le moment de se lever et dire ‘non’ à l’imposture sans arme mais avec la bravoure, pour mourrir ou pour vivre? Où notre ‘non’ sera assez puissant pour faire fuire l’imposteur… Qu’il nous décime, mais nous ne porterons pas d’armes; nous marcherons pacifiquement, nous siégerons et crierons notre ‘no’n où il devra être entendu… Voilà le peuple chez qui la démocratie a fait son chemin.
    Que la violence disparaisse de notre discours, alors nous démontrerons notre maturié démocratique; que l’insulte ne visite pas notre pensée, nous prouverons notre intégrité à l’égard de celui que nous appelons notre frère gabonais. C’est ainsi que nous parviendrons à construire le GABON NOUVEAU après lequel tous les gabonais soupirent.
    Vive le Gabon.

  4. ndong mba viré

    6 Août 2009 a 10:04

    c’est bien fait pour lui

  5. C’est triste et malhonnête de penser que ce sont les autres qui sont tribalistes et pas nous. Est-il interdit aux fangs ce qui est permis aux autres? Ne nous trompons pas de débat, celui qui a fait les pronostics sur les résultats de l’élection avenir s’est basé sur les données scientifiques qu’on peut aussi calculs.

    Rappelons d’abord ceci: en milieu fang, il y a 8 candidatures donc Jean Eyeghe Ndong, Casimir Oyé Mba, Mba Abessolo, Ondo Ossa Albert, Tomo Ernest,Mba Obame André, Luc Bengone Nsi, Erichk Mauro Nguema. Ce rappel signifie simplement que les fangs ne sont pas tribalistes mais plutôt démocrates car s’il y avait un brin de tribalisme parmi eux ils auraient soutenus candidature fang unique. Regardez ce que vous appelez ACR, c’est alliance nouée entre les punus de ndendé et de Moabi représentés respectivement par Pierrot et André Kombila, les eshira de tsamba magotsi représenté par Mayila et les nkomis représentés par Ndao Rebomgo. Vous ne voyez pas çà? C’est seulement les fangs que vous voulez indexer et puis qui vous a dit que Pierrot de ndendé est encore crédible et qu’il peut réellement gagner une élection présidentielle au Gabon?

    Souvenons-nous que la présidentielle interpelle le vote de tous les gabonais et à ce moment précis, il faut affûter les stratégies pour espérer remporter cette victoire.

    Le Gabon a une mosaïque d’ethnie c’est vrai, mais toute n’ont pas une même puissance démographique 1er groupe fang avec 40% de la population il reste 60 sur ces 60 on enlève 35% les Nzébis il en reste 25% et là on retranche encore 20% les punus et il n’en reste que 20%. Ainsi du point de vue stratégique, les groupes à mettre de son coté à moins de les diviser pour une éventuelle victoire sont d’abord les fangs notamment ceux du Woleu-Ntem avec une population non flottante ils atteignent les 4000 voix.

    Deuxième groupe les nzébi et enfin les punus. Or Pierre de Mamboundou n’a aucun fang dans son parti le cas du député de Gamba est isolé, donc il ne pourra pas le représenter au Nord. Dans la communauté Nzébi, il a contre lui les bolides qui ne sont pas fangs Zacharie Myboto qui contrôle l’électorat Nzébi du Haut-Ogoouée et une moitié de l’Ogooué-Lolo; revenons y à cette province l’Ogooué-Lolo est coiffé par Faustin Boukoubi (PDG) à Pana; Lastourville par Paulette Minsambo une proche de Casimir Oyé Mba disons PDG; Koulamoutou il y a : Nzouba qui coiffe tous les pouvis de la contrée; là aussi Blaise Louembet PDG; Jean Massima PDG; et Enfin Popa géré par Gaston Mindougani du CLR allié du PDG. Que pourra avoir Pierre là-bas avec ces personnalités qui lui font ombrage sans rajouter Myboto à la liste?

    Chez les punus dans la Ngounié, même à Ndendé il ne pourra rien avoir car nous n’allons pas oublier que ce dernier se partage le conseil départemental avec Pierre Claver Maganga Moussavou et que Moabi est dirigé par Séraphin Moudounga.

    Je pourrais m’arrêter là dans un premier temps et vous dire à nouveau que pierre Mamboundou ne peut pas gagner cette élection parce que son absence sur les 80% du territoire national ce qui traduit que son impopularité est brillantissime. Et retenez également que les fangs ne sont pas tribalistes, et dites aussi aux responsables de l’ACR d’élargir leur cercle pour démontrer qu’ils ne sont pas clanistes mais gabonais. Dernière chose: Quand les punus voudront réellement prendre le pouvoir présidentiel ils choisiront un candidat mieux côté que Pierro de Ndendé qui doit jusque là une ardoise de 11.000.000.000 à sa ville natale. Où est donc la crédibilité si on peut voler un petit 11.000.000.000fcfa pour une petite ville et que sera le GABON demain à sa gouverne?

  6. Mounanga

    6 Août 2009 a 00:18

    Je suis de Gamba et je peux confirmer (ce que dit PARTISAN DU CHANGEMENT) que le député de la commune est bien un fang venu à Gamba pour son travail à Shell-Gabon : M. Sylvestre Ndong Assoumou. Toutefois, le fait qu’il soit député UPG ne devrait pas être crédité au président de parti parce que tout seul il ne fait pas le parti, même si il est le parti (lire la suite pour comprendre). Ceux qui ont vécu à Gamba à 1990 pourront dire à l’ensemble des Gabonais que si Gamba était LBV, le changement aurait été assez rapide merci (comme dirait un québecois), le préfet de cette époque pourrait le confirmer ( M. Ovoundza). Gamba est acquise à l’opposition posez la question à l’ex ministre Lamou, elle l’a compris à ses dépends. Lles ancienns ministres du département de Ndougou étaient oubligés de se faire élire dans leur village (M. Mahotes et M. Siby, Paix à leurs âmes et pas de repos pour qu’ils trouvent la voie). La masse à Gamba est l’image que le Gabon sera, c’est la même chose à Port-Gentil. La cosmopolité (cosmopolitarité, je l’aime ainsi) de la ville de Gamba fait d’elle le laboratoire de l’unité du Gabon. Non pas que tous les gambanais (ou Gambais comme j’aime à le dire) sont unis pour un seul idéal mais que ceux qui ont le même idéal ne sont pas forcément de la même ethnie ou de la même région du pays. je ne dirai pas que ce n’est pas la volonté de M Mamboundou, mais il ne le montre pas assez. Au Gabon (comme un peu partout en Afrique) le parti est une propriété privée donc on le gère comme sa maisonnée. On comprend pourquoi les dérives autoritaires des présidents et la multitude (EGO quand tu nous tiens, écouter Beyoncé. Elle en parle assez bien, lol). Quand on sera président du Gabon que changera-t-on? On se plaind du non respect des lois, de la constitutions, de la constitution taillée sur mesure pour une personne, comment dirige-t-on les partis? Quel fondateur a-t-on déjà vu quitter son parti parce qu’il l’a trahi (parce qu’il s’est foruvoyé)? Au lieu de quitter le parti, on déménage avec tout. On est forcément sur le chemin qui nous conduira au dépassement de soi même s’il sera long et tortueux. Bonne Chance aux gabonais du changement l’essor vers la félicité It’s now.
    Ma deuxième réaction va à l’endroit de M Mabick suite à sa lettre ouverte. Avant toutes choses, je réagis par une question : Comment se passer de la “racaille” de la deuxième république? En mon sens, un changement radicale ne veut pas dire forcément un changement de personne parce que je crois qu’un Homme est appelé à devenir meilleur (ABO aussi mais pas dans celle-ci). Par ailleurs l’administration gabonaise est infestée de “racaille”. Faudrait-il vider les ministères. Vous savez comme moi qu’il n’y a pas que les ministres qui ont pillé le pays. Entre autre, ceux qui attendaient l’argent que Me Mayila a détourné (je vous cite comme source) ne sont guère mieux que lui dans la mesure où cet argent n’était sûrement pas une retribution d’un quelconque effort de leur part et d’ailleurs d’où venait-il?. de l’argent facile pour la petite gens, non merci. Bref…
    Votre analyse sur la répartition du vote était dans un premier temps assez bonne je me suis déconnecté de votre vision lorsque la totalité des PDgistes est restée fidèle au parti alors qu’il y a plusieurs cadres de ce partis qui s’en sont éloignés. Cela n’aurait donc aucun effet? Si vous dites que tous les PDGistes sont des “suiveux” (encore du québecois) alors ce qui arrivera arriva! Il est vrai que le soutien d’une grande partie de femme (n’est ce pas mme KOKO) à Feu OBO lui a donné des forces mais ce ne sont pas toutes les femmes du Gabon qui ont quelque chose à défendre et la plus grande proportion voudrait vivre la rédistribution, elle ne se fera pas avec Ali qui n’a d’autre intérêt que la pérennisation de l’oeuvre de son père alors que lui même prédisait un changement (un Gabon meilleur pour le lendemain, je crois qu’il voulait dire lendemain de sa mort…). La candidature sous le signe de la continuité est donc une imposture que plusieurs PDGistes (et acteurs politiques du Gabon) auront pu décéler. L’ADERE l’a sûrement compris.
    L’autre l’a dit avant de partir changer de mentalité. Mais il aura compris que c’est dur. C’est bizarre que l’apprentissage ne soit facile que par l’exemple. Personne ne veut apprendre par les erreurs. Quelqu’un montre ce qu’il ne faut pas faire, les spectateurs demandent ce qu’il faut faire. Pauvre peuple, ça va être un nouveau parti PPP (parti du pauvre peuple).Une autre question avant de m’évanuire dans la nature: Peut-on décrire c’est quoi la régulière? Dans la lettre à M. Mamboundou il est état de la victoire à la régulière. Pour ma part, la régulière ne pointe pas son bout de nez. En espérant qu’il apparaisse d’ici le 30, mes salutations distinguées.

  7. wanshitong

    5 Août 2009 a 20:00

    @ le soldat

    Les partisans du “Bongoisme” ne sont pas las ou erreinte d’user toujours des memes methodes BISCORNUES et GAUCHES pour DISCREDITER une personne. Le peuple n’est PLUS aussi aveugle qu’ils le croient. Heureusement qu’il nous reste d’autres moyens de presse et de communication a part la RTG1/2 ou Gabonews.com & Co.

    De la source OFFICIELLE du BDP (Bongo Doit Partir) – Gabon Nouveau, je cite:

    “les personnes dont les noms suivent, notamment Paskal Nkoulou, Heinz Essgongué, Orphée Rekoula et Edgard Moussavot sont dès ce jour exclus du BDP-Gabon Nouveau pour les raisons suivantes:

    – Trahison
    – Collusion avec Ali Ben Bongo
    – Séquestration du président du BDP-Gabon Nouveau en vue de forcer une rencontre entre Mengara et Ali Ben Bongo
    – Corruption et tentative de sabordage du BDP-Gabon Nouveau et de son Président, au bénéfice d’Ali Ben Bongo Ondimba et en échange de sommes d’argent considérables.”

    (Source: http://www.bdpgabon.org/articles/2009/07/27/communique-paskal-nkoulou-heinz-essgongue-orphee-rekoula-et-edgard-moussavot-exclus-du-bdp-gabon-nouveau/#comment-5662)

    Ce que ces MENDIANTS VENDUS courant la GUEUSE oublient c’est que le SYSTEME (“Bongoisme”) disparaitra, l’argent (sale) finira, mais leurs noms RESTERONT inscrits A JAMAIS dans la memoire et l’HISTOIRE du peuple Gabonais pour avoir VENDU aux enchaires une personne qui leurs fit confiance au VU et SU de tout le monde. Et un jour arrivera ou ceux-la (les quatre TRAITRES vendus) PAYERONT a prix d’or TOUT ce qu’ils sont en ce moment – a un moment aussi CRUCIAL de l’avenir du Gabon – de FOMENTER.

    C’est vraiment TRISTE tout ce que certains Gabonais sont capables de faire JUSTE pour le POGNON, le FRIC, l’OSEILLE, le BLE ou le MATOS. PAUVRE Gabon !

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  8. Reveillons-nous

    5 Août 2009 a 19:13

    Bonsoir chers freres et soeurs Gabonais

    Au moment ou nous devons tous etre vigilant, pour l’avenir de notre pays, vous preferez vous dechirer sur internet. Reveillez-vous et soyez vigilant, ne perdez plus de temps à vous insulter, à vous diviser, ce n’est plus le moment. Il est temps de bien voir qui des 23 candidats propose des solutions pratiques pour le developpement de notre pays. Trop c’est trop chers freres et soeurs. Regardons comment les jeunes Gabonais vivent dans la misere. Regardons comment, les villageois vivent, comparés)les avec ceux qui vivent en ville. Regardons l’etat des routes, les travaux infinies, regardons comment meme nous meme on pense que c’est normal qu’on vive de cette façon, dans la misere totale, dans la souffrance, la société n’existe plus, la cellule familiale a disparu, le resultat ce sont des enfants batards, partout dans chaque famille, vous trouverez un enfant batard. Regardons comment les intellectuels, les religieux, je dirai toute lq société est corrompu. Les peres de familles ne reste plus dans leurs maisons, pareils pour les meres de familles, et les enfants aussi. Tout le monde vit dans les bars matin et soir. Les enseignants, les étudiants sont en greve, regardew les resultats du BAC Technique, c’est la cata! Pourquoi, nos Leaders politiques commencent bien et après se retrouvent dans les combines! Pensez-vous que toutes personnes qui sont devenues bizares aujourd’hui ne reflechissaient pas avant. oh si, mais ils ont été envahis, enfoncés, exploités.

    C’est pourquoi, avant toute chose chacun de nous doit se poser une question: Je veux un president serieux, est-ce que moi meme, je suis serieux? Un president integre, Est-ce que moi meme je suis integre? un president qui est patriote, est-ce que moi meme je suis patriote?

    Car si chacun de nous reflechit à comment il peut contribuer au changement du Gabon, il comprendra, qu’il est appelé à aimer les autres, à accepter les critiques des autres, à reconnaitre ses faiblesses et ses forces aussi.

    Et finalement, apres une bonne reflexion et une decision d’un changement personnel, la personne pourra etre sensible à un candidat, qui n’est pas parfait, mais qui incarne les valeurs auquelle elle aspire.

    C’est avec amour, avec émotion, que j’appelle à nous concentrer à l’essentiel.

    A bientot

  9. le tsa tam

    5 Août 2009 a 15:28

    A celui qui dit que Mamboundou est tribaliste.Dites moi, entre quelqu’un invite les autres partis à le rejoindre et ceux qui refusent de le faire pour s’allier aux plus proches, qui est le véritable tribaliste?.

    Ecoutez, nous nous connaissons en détail au Gabon et nous savons qui est véritablement tribaliste et qui ne l’est pas.

    ce n’est pas par un discours ethnique que nous pouvons sauver notre pays.Soyons raisonnables au lieu de nous attarder sur des futilités.soutenons Pierre Mamboundou et non ceux qui ont tué notre pays.Ils n’ont plus rien à nous proposer.42 ans ça suffit.Mba Obame,Mba Abessolo,Eyégué ndong Maganga Moussavou Ali Bongo et Ali devaient avoir honte de s’adresser à aux gabonais vu le mal qu’ils nous ont fait.Ces vautours que je viens d’énumérer seront les premiers à soutenir Ali à la vielle ou au soir de la fraude.Mamboundou est le seul qui sait ce qu’il veut pour le Gabon.Donc il n’est pas trop tard de rejoindre pierro pour une victoire éclatante.Il est ouvert à tous les fils du nord,du sud de l’est et de l’ouest.A vous de jouer!!

  10. omboma

    5 Août 2009 a 15:13

    Mr l’internaute Mabik,votre lettre n’ait pas digne d’un intellectuel, les dernières élections aux Etats Unis (le pays le plus puissnt du monde, pour mémoire)vous en savez quelque choses? je ne crois pas? le duel Obama-Clinton pour la course à l’investiture du candidat démocrate, cherchez sur le net, vous verrez comment Clinton a mis les batons dans les roues à Obama par tous les moyens, mais cela n’a pas empeché le president Obama de la nommée en tant que la 3 eme personne de son régime après, lui-meme et Biden. Donc votre raisonnement ne tient pas la route, documentez vous un peu plus. En politique il n’est pas exclu que des “ennemis”, fassent alliance si c’est dans l’interêt la nation.

  11. le soldat

    5 Août 2009 a 14:59

  12. MarcAntoine

    5 Août 2009 a 13:10

    J’ai peur…
    Je suis de ceux qui n’iront pas voter le 30 aout prochain à cause de la haine qui s’installe dans ce pays. Tout le monde est sûr de gagner. Donc celui qui perd brule tout?
    Pauvre chasseur de mekambo! Pauvre grand-mere de minvoul! Pauvre enfant de moulengui-binza! Les intello et les citadins veulent enflammer ton pays…

  13. LE JOUR DE GLOIRE

    5 Août 2009 a 12:45

    A toux ceux qui s’insurgent contre le président MAMBOUDOU.

    Vous savez messieurs, vous qui soutenez OYE MBA, MBA OBAME ou encore MBA ABESSOLE, laissez moi vous dire que vous êtes la HONTE du Gabon. Vous êtes les fesses de la familles BONGO et les Urines du PDG.

    Vous vous insurgez contre Pierre MAMBOUNDOU… un homme qui a souffert, un homme que tous les gabonais ont abandonnés dans son combat pour la LIBERTE, un homme qui a reçu la BENEDICTION de ses pères, vos réactions sont GRAVES pour l’avenir du GABON.

    Vous êtes intéllectuels et vous vous comportez en tribaliste, vous souffrez de la misère causé par des MBA OBAME, OYE MBA, MBA ABESSOLE… et c’est vous qui les soutenez. Non vous êtes des Indignes Gabonais.

    Quant à ceux qui voit en MAMBOUNDOU l’homme qui peut changer le Gabon, allons y ensemble délivrer le GABON des mains de la famille du ductateur BONGO.

    A bon entendeur.

  14. steph

    5 Août 2009 a 07:59

    Voila comment on va passer a coté de notre histoire..le seul opposant qui nous reste on le traine dans la boue, maintenant vous proposez qu’on vote qui? les ressuicité du pouvoir? ceux qui viennet de se rendre compte que le PDG n’etait plus bon? MYBOTO? OYE MBA? MBA OBAME? EYEGHE NDONG? ah oui ALI ONDJOUKOU.
    héé gabon héé!

  15. Partisan du changement

    5 Août 2009 a 07:53

    A vérité,

    Vraiment il n’y a pas un jour où les GABONAIS tel que toi me déçoivent. Je ne sais pas qui vous êtes, mais lorsqu’on veut apporter un démenti, il faut la décence de fournir une preuve. Je le répète NDONG ASSOMOU est FANG et DÉPUTÉ UPG de GAMBA; c’est le 1er gabonais à ma connaissance dans cette situation. C’est ça la vision du GABON de Mr Pierre MAMBOUNDOU. Si vous connaissez un député d’un autre parti élu dans un département dont il n’est pas originaire, veuillez nous donner son nom et le nom du parti auquel il appartient pour que tous les GABONAIS puissent le vérifier. Je partages aussi l’opinion de plusieurs intervenants, à savoir que certaines personnes expriment de la haine, du mépris et de la jalousie envers le candidat Pierre MAMBOUNDOU. Ces sentiment sont injustifiés, pour le combat que nous menons et le changement auquel nous aspirons tous; ils sont intolérables. Le BDP ouvre ici un débat qui n’a pas lieu d’être tout simplement parce que Mr MENGARA écarté de la course à la présidentielle est frustré et terriblement déçu. MES FRÈRES ET SŒURS UNISSONS NOUS POUR DÉBOUTER LE PDG LE 30 AOUT 2009 avec ou sans le soutien du BPD et de Mr Daniel MENGARA. Comme je trouve bizarre le fait que dès que Mr MENGARA s’est porté candidat, la branche armée (MAMBA) du BDP ait disparue de la toile. BDP rime t-il avec MENSONGES ET HYPOCRISIE ? Allez savoir !

  16. MARTIAL

    5 Août 2009 a 07:41

    cher boussougou personne ne le sait, Il ya pouratant 23 candidats, pourquoi cette haine contre mamboundou alors..lui et pourtant n’attaque personne depuis le debut de cette pre campagne..mais je sais pourkoi! trop de tribalisme dans ce pays c’est pas croyable..je pari mes cheveux que le bdp va soutenir un candidat du……………..??? vous verrez! mais c’est domage! alors qu’on sait tous que mamboundou est notre derniere chance pour barrer la route aux PDGISTES et a ONDJOUKOU ALI..
    de toute façon le calcul est simple soit tu vote UPG(ACR), soit tu tu vote ONDJOUKOU..les autres ce sont des supporters…l’arbitre? le peuple

  17. boussougou

    5 Août 2009 a 07:31

    Dites moi pourquoi depuis le rejet de la candidature de mr mengara les bdpistes attaquent sans cesse Pierre MAMBOUNDOU? j’aimerai une reponse s.v.p

  18. faustin

    5 Août 2009 a 07:23

    Moi je pense en toute franchise que sur les 23 candidats retenus jusqu’a nouvel ordre; il n’ya en réalité que 2 potentiels presidentiables…le premier est un opposant historique(le mieux placé) et second est un batard qui va utiliser la force!…alors qui va gagner? pour qui votera tu!? les autres? ils ne sont pas la par conviction! juste pour barré la route a mon ami la..
    donc le debat ne devrait meme pas avoir lieu! ce qui font semblant de dire qu’il ya 23 canddats cela n’engage qu’eux. moi je sai qu’au soir du 30 aout un des deux candidats cité plus haut sera au bord de mer donc arretons de nous aveugler nous meme!

  19. lapanthere

    5 Août 2009 a 07:14

    encore les problèmes d’ethnie!!! pq à chaque fois on tire sur les fangs???
    si Mamboundou n’est pas capable de convaincre l’alectorat du nord de voter pr lui, il est où le pb???
    en plus coté crédibilité Mamboundou est-ce vraiment le candidat le plus crédible???
    les fangs représentent près de 40% de la population actuelle au gabon!!!dc celui qui prendra ne fusse que la moitié est bien parti pour remporter ces élections! et ce sera certainement Oye Mba car moi étant fang, je sais ce que les fangs reprochent à Mamboundou! surtt les fangs du nord!!!
    Pour les fervent supporters de Mamboundou, pouvez-vous me dire si mamboundou a mis pied à Oyem pr y faire la campagne en 2005???
    Eh ben, les fangs du nord ont des supçon sur son tribalisme latent, et plusieurs personnes, le pensent aussi…

  20. Pierre Kiroule

    5 Août 2009 a 06:27

    WONDERFUL MABICK! Une intervention claire, nette , précise,pacifique et mature de la part d’une personne visiblement très bien imprégnée des réalités politiques de notre pays;C’est un réel plaisir de vous lire, et nous rend l’espoir que notre nation regorge de personnes talentueuses. Un souffle frais dans un fatras de haine, de violence, d’appel au sacrifice de notre jeunesse! Respect Monsieur!

  21. le tsa tam

    4 Août 2009 a 22:38

    Monsieur faux Mabick votre propos n’a rien avoir avec la réalité.Il est vide et dénué de sens.Vous n’êtes qu’un pauvre tribaliste et corrompu.Le Gabon doit un jour ou l’autre revenir aux gabonais même si vous voulez à tout prix le vendre comme l’a fait Mba Obame.

    Vous pouvez remuer ciel et terre qu’on le veuille ou non Mamboundou est le seule candidat crédible et qui a une véritable vision pour le Gabon.C’est pourqoui il n’a pas fais comme Abessolo,Manganga Moussavou et bien d’autres pour satisfaire son égo.Les gabonais ne sont pas dupes pour croire à ces bétises que vous écrivez contre PM. SI Vous vous voulez un débat invitez Mamboundou et vous allez vous expliquez devant les Gabonais.Arrêtez avec des fausses identités et allégations.Prenez votre courage en vous devoilant.Pouquoi avez vous tant de haine envers quelqu’un qui nous a toujour défendu.Pourquoi avez vous du mal à vous allier à lui commme Kombila l’a fait avec Mba Abessolo en 90? L’ACR est ouverte à tous et nous attendons que Mengara se prononce car ce n’est pas derrière un petit clavier qu’il peut résourdre les problèmes.

  22. moukadi

    4 Août 2009 a 21:31

    c’est une bonne chose mais on doit tous chercher un changement au lieu de se déchirer déjà avant l’élection sinon ne soyons pas surpris que ALI soit president alors moi j’appel les gabonais a une union de changement on doit sanction ali mais avec vos réactions j’ai bien peur d’autres viennent parler de tribu de régions de villes et bien de chose c’est plus le moment chers frères mais unissons nous pour détruire la machine du PDG pas a se discuter entre nous qui voulons tous le même changement que tous les partis de l’opposition cherche

  23. guéma ondo francis

    4 Août 2009 a 19:51

    Bonjour Monsieur Mabick,

    J’ai faillit accorder un peu de temps à la lettre que tu as adressée au futur Président du Gabon Monsieur Pierre Mamboundou, mais ta réflexion et ton analyse me permettent de m’interroger à ton propre sujet.

    S’agit de l’estimation statistique (si elle en est une), tu fais du tribalisme et donc de la division et tu t’éloigne de l’unité nationale.

    Si on considère les 30% des Fangs dont tu fais état et dont je fais moi-même parti, nous avons une pléthore de candidats Fangs donc nous sommes assoiffé de pouvoir et incapable de nous entendre.

    Ton opinion sur l’électorat du candidat du PSD, prouve à suffisance que tu ne t’appelle pas Mabick et que tu ne connais rien des élections dans le sud et de la force de Mamboundou dans la Ngounié, la Nyanga et même dans le Haut Ogouée
    (http://www.upg-gabon.org/index.php?option=com_content&view=article&id=164:souvenirs-de-la-presidentielle-de-2005&catid=45:videos&Itemid=73).

    Dans l’Estuaire la force de l’homme n’est plus à démontrer (http://www.dailymotion.com/relevance/search/marche+d%27ouverture+de+pierre+mamboundou/video/x8ab61_marche-douverture-de-campagne-de-pi_news).

    En ce qui concerne le PDG, se serait pour moi une perte de temps d’en parler.

    Je profite de cette occasion qui m’est offerte pour saluer votre courage afin d’élaborer une lettre ouverte au future Président de la République Gabonaise comme vous l’avez si bien dis.

    Très Fraternellement,

    Francis GUEMA

  24. vanplacide

    4 Août 2009 a 19:33

    mabick le fang

    je sais que votre site n’est plus aussi consulte depuis que votre President a ete deboute par la court donc vous voulez rouler sur ce genre de debat pour le redorer. votre analyse est stupide.tu sais que s’il ya un candidat en dificulte c’est bien Ali Bongo qui divise bien les voix du PDG avec ses anciens camarades. tu conviendras que si mr Mamboundou avait eu 16% avec la fraude de Bongo cela veut dire que honnetement il franchissait les 40%. Aussi,tous ce qui ont vote pour lui l’on fait sans achat de conscience et compte sur l’homme pour changer ce pays.Ce qui veut dire qu’ils le feront encorele 30 Aout.

  25. Raid

    4 Août 2009 a 19:30

    ASUS,VOUS aussi ne sombrez pas dans le tribalisme en attaquant les FANG,la POLITIQUE DU VENTRE n’est pas le monopole d’une ethnie.BITOUGHA est une pétroleuse qui ne cache pas sa cupidité et elle ne représente en rien les CONVICTIONS INTIMES DE CHAQUE FANG.entre BITOUGHA,MAYILA,MYBOTO,MBA ABESSOLE,personne ne sait aujourdh’ui de quel côté ils se trouvent EXACTEMENT,dans le PDG ou dans l’PPOSITION.

    Le 30 août les Gabonais sauront la différence entre les corrompus,les versatilles,les cyniques,les bouffons et les VRAIS PRESIDENTIABLES.vous qui pronez l’unité nationale ARRETEZ DE DIVISER.

  26. Raid

    4 Août 2009 a 19:03

    ALI a commencé LA DICTATURE dans son propre parti,donc il ne s’ARRETERA PAS,sur ce point Mamboundou n’a pas tord de menacer.

    Là où vous avez raison, Mamboundou ne doit pas négliger l’ELECTORAT du GRAND NORD.C’est la bà qu’il doit même ouvrir sa campagne.Mais je ne pense pas que le grand nourd soit acquis pour ALI,non, pas du totout ARRETEZ SVP. Le grand nord sera certainement Mamboundou,Oye Mba,Eyeghe,Mba Obame.

    Mais attention avec vos DISCOURS DE PAIX on a dépassé ce cap :LA PAIX DANS L’ALIENATION LA PLUS TOTALE. Ne cherchez plus à EFFRAYER les gens. ceux qui cherchent à s’accrocher au pouvoir pour protéger les BIENS MAL ACQUIS, vont chercher la GUERRE.que les leaders s’oganisent pour une LUTTE INTENSE et INTERMINABLE en cas de FAUX PAS D’ALI.Les nostalgiques de Bongo nous allons vous FAIRE CRAQUER,je pense même que vous serez effrayez par la CAMPAGNE.Vous vous TROMPEZ D’EPOQUE.

  27. PICON

    4 Août 2009 a 18:19

    Mabick,

    FAUX

  28. Pierre Kiroule

    4 Août 2009 a 17:14

    un discours effrayant de vérité!!! félicitations pour ces remises en mémoire!

  29. ASUS

    4 Août 2009 a 17:08

    (Je n’aime pas trop parler ethnies mais cette fois c’est plus fort que moi.)

    Mais pourquoi certain Fang sont-ils si tribalistes et d’une jalousie à l’ extrême ? Ils préfèrent voir le pays sombrer dans la bêtise la plus totale que d’avoir un peu d’orgueil patriotique.

    Que je sache, le premier président du Gabon était bien un Fang. De plus, en 1993, MBA ABESSOLE d’ethnie Fang avait bien remporté l’élection présidentielle avec l’appui de toutes les ethnies. Le Peuple gabonais s’était levé comme un seul homme pour NON a Omar Bongo.

    Aujourd’hui que c’est quelqu’un d’autre, non Fang, qui semble être bien place pour mettre hors d’état de nuire le système Bongo, certains Fang trouvent le moyen de le torpiller a boulet rouge, cachant très mal leur tribalisme primaire.
    Voila une BITHOUGA, hier grande championne de l’USAP et défenseur des sans voix, aujourd’hui farouche alliée du system Bongo.

    Tout le monde voudrait avoir de l’argent et les honneurs, mais je crois que certains sont prêt a vendre toute leur famille et leur âme rien que pour ca ; c’est vraiment une honte infinie.

    Et demain, si Ali Bongo prend le pouvoir, ils viendront s’allier aux autres ethnies pour vouloir créer une nouvelle opposition hypocrite. Mais sachez aujourd’hui que personne n’est dupe, tous les non tribalistes vous ont à l’ œil.

    Par ailleurs, demandez à Mengara de soigner son langage. Ses courriers qu’il envoie a gauche et a droite montrent un manque de respect et une certaine impolitesse. Quelqu’un qui dirige les Hommes et qui veut accéder aux hautes fonctions de l’état doit avoir une certaine courtoisie dans l’expression ; même a son plus bas subalterne. Cela ne lui enlèvera pas son titre de Docteur, au contraire ca fait grandir dans l’estime des Hommes. Si il aime vraiment les gabonais au point de vouloir les diriger, j’espère pour lui qu’il va dorénavant s’installer définitivement au Gabon et continuer sa politique.

    Vive l’unité nationale pour que vive le Gabon, merci camarade !!
    God bless Gabon.

  30. Raid

    4 Août 2009 a 15:57

    Nous allons d’abord aux urnes,mais je pense qu’en cas de HOLD UP(d’Ali) comme en 1993.Nous allons tout droit vers un éclatement du pays, à mon avis qui serait LOIN D’ETRE MINIMISE.

    Si Bongo a été moins pire que son FILS et que ce Bongo n’a jamais gagné d’élection au Gabon;quel MIRACLE fera donc ALI pour Gagner une présidentielle au Gabon? (les faiblesses d’ALI: ECLATEMENT du PDG,un inconu du PEUPLE,il porte l’étiquette d’ASSASSIN de certains dignitaires du pays,sa candidature est vue comme la naissance d’une MONARCHIE,il ne parle aucune LANGUE du Gabon,ses pairs disent qu’il est VIOLENT,son propre père aurait ECHAPPE BEL,
    IMPOLPULAIRE,sa maison de 25 millions de Dollards aux USA,Possède 2 FERRARI,beaucoup de rumeurs sur lui …ETC.)

    s’incèrment je pense que LA BATAILLE SERA entre MAMBOUNDOU et OYE MBA. la candidature d’ALI va à CONTRE COURANT,je pense qu’elle même marginale. Les choses vont commencer à se dessiner pendant la CAMPAGNE Je pense que la pression sera très forte. Comme en 1993 on aura l’impression d’être un VOLEUR ou un CRIMINEL en PORTANT UN TEE SHIRT d’ALI ou faire Campagne pour ALI. Ce sont des signes révelateurs.

    Pour moi, les favoris de ces présidentielles sont MAMBOUNDOU ET OYE MBA, gare au PUTCHISTES,et aux corrompus qui sont prêts à faire n’importe quoi pour présever leurs interêts personnels.

  31. faustin

    4 Août 2009 a 15:10

    Le BDP et son président MENGARA doivent soutenir le candidat Pierre MAMBOUNDOU arretez avec toute cette haine unitile!

  32. Une vérité

    4 Août 2009 a 14:34

    Mr le partisan du changement, le site du BDP contrairement à votre site de l’UPG, respecte la liberté d’opinion. J’ai même vu publié ici un article contre Memgara…Vous à l’UPG…vous pouvez toujours fantasmer sur les supposées victoires de Mamboundou. Il n’empêche que Mamboundou s’est associé au PDG pour que Ndaot ne prenne pas la mairie de POG! Mamboundou s’est également associé au PDG contre Maganga Moussavou pour la mairie de Mouila!!! Mamboundou a défendu feu OBO dans l’affaire des biens mal acquis! Et qui vous a dit que Ndong Assomou est le 1er député gabonais à être élu dans un département dont il n’est pas originaire? Gardez votre propagande mensongère pour vos fanatiques de l’UPG!
    Memgara lui au moins n’a pas pactisé avec le diable!

  33. Partisan du changement

    4 Août 2009 a 14:07

    Connaissant la procédure d’attribution des marchés au Gabon et que j’ai travaillé Dieu merci dans une entreprise qui en a bénéficiés à GAMBA. Je peux affirmer que Pierre MAMBOUNDOU n’a jamais détourné 11 milliards puisqu’il n’a même jamais reçu une telle somme.En tant qu’intellectuels et futurs dirigeants, il nous appartient de chercher à savoir comment l’administration fonctionne dans notre pays et comment l’État subventionne les collectivités locales. Pour tous ceux qui avancent des choses sans le prouver; je vous invite à consulter ce article et à télécharger les preuves afférentes : http://www.upg-gabon.org/index.php?option=com_content&view=article&id=895:la-verite-sur-les-q11-milliardsq&catid=38:opinion&Itemid=59 . La vérité est bonne à dire mais encore mieux à prouver !

  34. LE JOUR DE GLOIRE

    4 Août 2009 a 13:05

    Réponse à Franco,

    Franco je tiens à te rappeler que BONGO n’a jamais gagné d’élection au Gabon. Tout ce que BONGO (les BONGO) a su faire dans sa vie de criminel c’est de tuer les Gabonais (physiquement et psycologikment)

    Je te laisse en exemple:

    Le capitaine MANDZA,
    Joseph REDJAMBE,
    Germain MBA
    Michel FANGUINOVENI,
    Le Général BA OUMAR,
    Martine OULABOU…

    Donc quand vous sortez vos sautises allez le faire chez les familles de tarés qui habitent la sablière.

    Des gens comme toi, Franco, êtes la HONTE de la Nation gabonaise. Vous êtes même prêt à laisser un criminel biafrai l’occasion de crucifier votre pays, après qu’il est abbatu Georges RAWIRI et Joseph REJAMBE.

    Mais attendons le 30 avril et Dieu nous dira si c’est le Peuple ou des tares comme vous qui allez décider.

    A bon entendeur.

  35. Partisan du changement

    4 Août 2009 a 12:49

    J’aimerais ajouter pour montrer à “MABICK”,aux membres du BDP qui ont publié cette lettre ouverte et à tous les gabonais qui visitent quotidiennement ce site qu’il n’y a rien d’intéressant à tirer de ce message.Un élu de l’UPG est le parfait symbole de la vision politique de Pierre MAMBOUNDOU (Pr de l’UPG et candidat de l’ACR) pour le Gabon. En effet, Mr NDONG ASSOMOU (Député UPG de GAMBA dans l’Ogooué Maritime) est le 1er député gabonais élu dans un département dont il n’est pas originaire. “MABICK” votre analyse est donc insensée et vos dires infondés. Je suis profondément déçu que le BDP ait publié un tel tissu de médiocrité entachée en plus par une teneur de tribalisme.

  36. franco

    4 Août 2009 a 12:17

    manboundou n’a jamais gagné d’election sur tout l’etendue du territoire national gabonais arreter de raoncter des mensonges effrontée! manbondou à bien par contre reçu de l’argent et des bien d’omar peut -il le nier! supportez le! mais ne venez pas racontez n’importe quoi meme dans la ngounié il ne serait pas capable de gagner devant maganga moussavou!
    il faut arretez de revez quand dire qu’il à gagner ou il va gagner l’élection au gabon! cet homme est fini et il va certainement jouer son baroud d’honneur et pour ma part j’espere qu’il ira en prison s’il est prouvé qu’il instrumentalise la racaille à des fin de violence!

  37. mamou

    4 Août 2009 a 11:11

    arretez vos discours sordides, et de s”attaquer aux candidats que viens faire Mamboundou dans vos conneries? Ali ben et sa belle mère mborantsuo qui ont refusé de valider le dossier de Mengara a l’election vous ne vous aprenez plus eux, la personne a abattre c’est Mamboundou? tu es vraiment sans cerveau Mabick. le bruit que Mengara fait aux etat unis est ou?lui aussi c’est menteur ne pese pas lourd, pourquoi il ne l’a pas fait lorsqu’il etait au gabon ? pourquoi est-t- il reparti aussitot? je pense meme qu’il ne s’est plus recueillir sur la tombe de sa mère.il est temps de discuter le pouvoir avec ALI. arreter de distraire les gens.

  38. LA VERITE RIEN QUE LA VERITE

    4 Août 2009 a 11:03

    j’aimerais félicité la personne qui à écris cet article. j’ai l’impression que c’est la première que je lis un article aussi constructif sur ce site et qui n’est pas bourré de mensonges. je suis pour la Paix voila pourquoi j’adhère à cet article. une personne qui veut le bien de son peuple ne peut pas l’inciter à la révolte c’est à dire à pousser un Gabonais à tuer un autre Gabonais. demandez à ceux qui l’ont vécu c’est la pire des choses qui soit. il n’est pas forcement dit qu’Ali gagnera par la fraude. comme l’a si bien demontré notre frère il est fort possible qu’il gagne par la voie legale. alors au lieu que Mamboundou incite les Gabonais à s’entretuer s’il il venait à perdre ces élections, il devrait plutot trouver des stratégies pour gagner.
    Merci mon frère pour cet article.
    God Bless Gabon(Que Dieu Benisse le Gabon).

  39. Une vérité

    4 Août 2009 a 10:54

    Ceux qui affirment que Mamboundou a gagné les élections de 2005 me font vraiment rigoler…Je me rappelle que Ntoutoume Emane avait ridiculisé Mamboundou lors de son discours de politique générale…Mamboundou en avait prit à ses dépends! Alors Mamboudou, tu te souviens de la leçon de Jacky-Mille-Mots?

  40. LE SALUT

    4 Août 2009 a 10:53

    AU PARTISAN DU CHANGEMENT.

    Prenez quand meme la peine de tirer la substance de ce message que je trouve tout à fait pertinent.MAMBOUNDOU a gagné en 2005 ,et en 2009 les données sont completement differentes ,ne dites pas gratuitement du mal de MENGARA, il n’a rien à y voir .Les modérateurs du site l’on trouvé pertinent voilà pouquoi ils l’on affiché,pourtant il est en français facil.C’est vrai que la fraude n’est pas à écarter mais de mauvaises alliances ,la plétore de candidats et les égos de ces derniers peuvent donner un serieux coup de pousse au candidat ALI que nous craignons tous.Voilà un bon message reflection à soumettre à MAMBOUNDOU .Voilà la substance de ce message et j’en remercie l’auteur.

  41. LE JOUR DE GLOIRE

    4 Août 2009 a 10:30

    Mabibk,

    Je suis d’autre part convaincu que tu es un FANG, tribaliste. Je sais que tous les fangs ne sont pas comme toi, mais je te demande de donner ton identité au lieu de te faire appeller Mabick comme tu prétends, c’est une botte anciènne que nous maitrisons au Gabon.

    Maintenant toi et le PDG allez vous faire foutre.

    Vous prenez les Gabonais pour des cons ou quoi??

    Après 42 ans de pouvoir sans partage vous pensez que le PDG va nous refaire la pareille??

    Aujourdh’ui je vois MBA OBAMA, OYE MBA, EYEGHE NDONG et MBA ABESSOLE vouloir s’insurger en homme de changement, mais vraiment ils nous prennent pour des trou de quoi?

    Dons faiss très attention à tes propos de Tribaliste envoyé par BONGO et famille, parceque le 30 ça va chauffer pour vous;

    A bon entendeur !

  42. Batouri

    4 Août 2009 a 10:29

    Bonjour à tous les bédépénautes et à tous ceux qui, ici, essaient de faire entendre leur voix et analyses pour qu’enfin advienne un Gabon indépendant.

    Cette lettre ouverte à Pierre Mamboundou pose un véritable problème. J’avoue que celui-ci a toujours servi de trame de fond à l’art de gouverner de potentats et collabos autochtones. L’auteur de cette lettre est le 1er ennemi du peuple du Gabon. Son analyse des raisons de la “défaite” du candidat Mamboundou et de la raison de la “victoire” de son candidat Ali Bongo donne une indication précise et objective de son vœu. Pourquoi est-ce son vœu? Comment est-il parvenu à déterminer avec exactitude que le chiffre de ceux qui veulent le changement est seulement de 70%. Sans suivre en temps réel l’évolution et le cours de la campagne au Gabon, cette lettre nous indique que pour Ali et ses dévots, il y a inquiétude. Ils savent que la défaite est là et on essaie de faire peur. Comment expliquer qu’avec la multitude des candidats du PDG et de la majorité, l’on vienne encore à créditer “son candidat” de 30% de vote. Est-ce à dire que ceux qui votaient pour le PDG parce que Mba Obame, parce que C. Oyé Mba, parce que Eyeghe Ndong, parce que Mba des bois et bien d’autres encore continueront à voter PDG quand bien même ces derniers appelleraient à voter contre? S’il y a alliance entre Mamboundou, Mba Obame et Eyeghe comme l’affirme Mabick, comment expliquer, en restant dans la logique de Mabick, que les Fangs(qui seraient selon lui les plus nombreux et qui voteraient tous pareil) refuseraient de voter Mamboundou si “leurs leaders” le leur demandaient?
    En somme, cette lettre à Mamboundou est le fruit des turpitudes et un ensemble d’inepties que seul un cerveau stérile peut produire. Ce bédépénaute est une vermine qui ne voit le Gabon qu’en terme d’identité culturelle régionale.
    AU GABON, IL N’Y A NI FANG, NI NZEBI, NI PUNU, NI QUOI QUE CE SOIT. IL N’Y A QUE DES GABONAIS QUI VEULENT CONSTRUIRE UN PAYS INDÉPENDANT, LIBRE DE TOUTE DOMINATION, EXTÉRIEURE COMME INTÉRIEURE. DES GABONAIS DONT LA SEULE ET UNIQUE PRÉOCCUPATION EST DE CONSTRUIRE UNE NATION ET UN PAYS AUTHENTIQUEMENT DÉMOCRATIQUE. C’EST-À-DIRE UN PAYS OU LE POUVOIR EST VÉRITABLEMENT ENTRE LES MAINS DU PEUPLE. JE NE SAIS PAS SI MAMBOUNDOU EN EST CAPABLE OU TOUT AUTRE. LA SEULE ESPÉRANCE QUI ME REMPLI DE JOIE EST QUE LE PEUPLE DEVIENNE ENFIN MAÎTRE DE SON DESTIN.

  43. LE JOUR DE GLOIRE

    4 Août 2009 a 10:13

    Mabick,

    Je suis sur que tu viens de recevoir des fonds de la part d’Ali BONGO. Tu dis des choses vrais mais à la fin il ne faut pas nous raconter des conneries parceque Pierre MAMBOUNDOU n’a jamais dit qu’il a l’intension de faire la guerre, de plus sur quelle étude tu te permets de donner de tels chiffres??

    Tu es surement l’un de ces corrompus qui passe à la télé pour nous dire que l’association des jeunes de vos culs soutiennent Ali.

    Nous on ira délivrer le Gabon même par les armes, parceque ce pays est entre les mains du mal et la Liberté nous irons la conquérir à tout PRIX.

    Que ce soit avec MAMBOUNDOU, MENGARA ou un quelconque opposant nous iront conquérir la LIBERTRE du peuple Gabonais même si il faut éliminer la Famille BONGO et l’ensemble des PDgistes qui ont ruinés notre terre.
    A bon entendeur.

  44. Partisan du changement

    4 Août 2009 a 09:14

    Je constate ici qu’il y a encore trop de haine, de jalousie et de stupidité dans notre pays. Le Dr MENGARA et le BPD me déçoivent énormément. C’est vraiment bizarre, il y a 23 candidats, mais depuis un moment on lis des attaques avérées sur certains candidats, en particulier Pierre MAMBOUNDOU. “MABICK” je rappelle à l’ignorant que vous êtes que MAMBOUNDOU a remporté l’élection présidentielle 2005, renseignez vous sur l’éviction du ministre de l’intérieur de l’époque Mr Christian Clotaire IVALA. Votre égo voudrait faire croire aux gabonais que s’il ne s’allie pas avec MENGARA, il n’a aucune chance d’obtenir la victoire, c’est manquer de considération au grand homme qu’il et de respect aux gabonais. Votre analyse est celle d’un tribaliste FANG.Honte à vous

  45. yatzira

    4 Août 2009 a 09:04

    tout ce charabia maintenant pour qui et pourquoi?vous,vous ne vous rallier à personne lorsque vous vous êtes porté candidat M.MANGARA;c’est quoi ces conseils de faux culs?!!!
    Même pipi,même tabac rec!

  46. Boussougou

    4 Août 2009 a 08:54

    Elle n’est peut etre pas fausse,mais pas forcement vrai cette analyse! Je crois qu’il faut tenir compte du contexte dans le quel nous sommes aujourd’hui. Les histoires de fang, nzebi et autres commencent de plus en plus a etre minimes.ya qand meme une prise de conscience a tout les niveaux (hommes politiques,population) du facteur ethnique. L’instrumentalisation des femmes aussi n’est plus tres évident, donc tout se joue sur la conviction. N’oublions pas que le vote se passe dans l’urne et non au quartier! devant l’urne je sais pour qui je vais voter meme si au quartiet je fait semblant de soutenir tel ou tel candidat. “le bon sens est la chose du monde la mieux partagée”

  47. Engone J.D

    4 Août 2009 a 08:37

    Votre analyse tant vers de la subjectivité mon cher MABICK…
    Trop d’affirmations gratuites dans vos propos qui n’engagent que vous dailleurs,mais je dis une chose, uns des grands tares que nous avont au gabon est celui de la duplicité…je parle de duplicité parceque on n’a pas besoin d’etre nganga pour savoir que vous etes un profane et peut etre un anti MAMBOUNDOU bref!
    beaucoup de mensonges et d’affirmation gratuites:” Pour gagner l’élection il faut pactiser avec les femmes (60% de la population). Dieu seul sait combien de fois votre parti est carentiel à ce niveau, comparativement au PDG avec ses groupes d’animation et ses confessions sociaux-professionnelle”… franchement c’est grave! bref meme s’il est vrai qu les femmes reprente un peu plus de 56% de la population, je vous prie de verifier le dernier taux depaticipation des femmes aux dernieres élections présidentielles, beauxoup moins que les hommes! alors votre analyse est fausse et ne se base sur rien, en plus, Mr MAMBOUNDOU n’a jamais eu de probleme de femmes, au contraire c’est parceque votre PDG achetent nos pauvres mamans a base de 1000f qu’on croit que ces femmes sont toutes acquise en faveur du pdg ce qui est totalement faux..
    tu parles des fangs qui sont des grands électeurs, d’accord avec toi mais est ce que tu penses que tu n’est pas dans une logique de tribilisation de l’élection est ce que tucrois que le nord va seulement votre pour quelqu’un du nord? moi je suis du nord mais désolé de te dire que beaucoup de fangs ou qu’ils soient sont aussi acqui en faveur de Mamboundou car le pays est plus important que toutes ces rapprochement ethniques!
    de toute évidence qu’on le veuille ou non, il ya du changement dans l’air, laissons le pessimisme aux fatalistes, moi je suis de ceux la qui croient encore au renouveau et au changement..mais pour le sentir évidement il faut etre impartial et objectif sinon on ne voit rien..
    je pensesqu’au jourd’hui, quoi qu’on dise ce Mr a quand meme prouver qu’il avait de la personnalité et du courage de ne pas flechir face a un bloc aussi mauvais et redoutable! beaucoup sont quand meme tomber, beaucoup ont abandonner le combat, beaucoup on preferer assister impuissant, mais Mr MAMBOUNDOU a montrer que quand on s’engage dans une voix, on est obliger d’aller jusqu’au bout..malgré les tourbillons, malgré les tentations, malgré les moment d’abandon parcequ’il faut aussi le dire MAMBOUNDOU a été abandonner a un moment donner dans son combatpar nous gabonais..on s’est dit que c’etait le combat de MAMBOUNDOU seul, alors que c’est celui de chacun de nous..vous qui soutenez aujourd’hui les gens qui n’ont pas leur preuves, allez y mais je dit une chose ce pays c’est nous qui le faisont, alors ne nous plaignons pas si demain quelqu’un s’imcompétant arrive…ce serait de l’ypocrisie..

  48. ...

    4 Août 2009 a 08:27

    que dire de plus lorsque nous lisons une reflexion comme celle la!!! felicitation pour votre contribution car seul les aveugles s’aventurons et ne decoderons points votre message!!

  49. wanshitong

    4 Août 2009 a 07:15

    Je reposte, ci-dessous, mon intervention a ce sujet.

    Pour ma part, j’espere seulement que M. Mamboundou – et toute son equipe – prendra le temps de VRAIMENT reflechir sur ces FAITS et REALITES gabonaises.

    J’ai encore SOUVENANCE qu’un certain “Daniel Mengara” avait adresse une lettre a M. Mamboundou pour tenter une OUVERTURE un DIALOGUE avec celui-ci. Jusqu’a ce jour, M. Mamboundou ne prit MEME PAS la peine de repondre a cette missive. “Mamboundou” souffrirait-il d’un “Napoleon complex”?

    M. Pierre Mamboundou SAIT qu’il ne pourra J-A-M-A-I-S gagner des elections au Gabon tant qu’il n’y aura pas de TRANSPARENCE. Et cette transparence passe AVANT TOUT par la CONCERTATION, le DIALOGUE entre/avec des acteurs politiques de l’opposition REELLE, tels que Daniel Mengara, pouvant REDONNER confiance et espoir a un GRAND GROUPE de Gabonais qui croient (encore) en eux.

    Il est TEMPS de mettre les EGOS des uns et des autres de cote pour MENER ENSEMBLE un combat qui nous importe NOUS TOUS, peuple Gabonais !

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*