Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: « Je salue cette levée de grève du SYNATEL, mais que les autorités puissent régler définitivement les problèmes des agents », micro-trottoir

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2009
Catégorie(s): Société

Les personnes interrogées, au centre-ville de Libreville, après l’annonce ce mercredi soir, sur la première chaîne de radio télévision gabonaise (RTG1), par le Secrétaire Général du Syndicat national des agents des télécommunications (SYNATEL), Bonjean Immongault, de la suspension de la grève qu’ils observent depuis plus d’un mois, se réjouissent de sa levée et demandent aux compétentes de régler définitivement ses problèmes afin que la sérénité revienne.

Ce mercredi, les usagers des télécommunications notamment de la compagnie historique de téléphonie gabonaise, Gabon Télécom et de sa filiale Libertis, ont pu de nouveau utiliser les services offerts par ces entreprises après la suspension de la grève qu’observent les agents de ces entités depuis plus d’un mois.

Selon le secrétaire général du SYNATEL, cette suspension est conditionnée par un certain nombre d’acquis attendant la finalisation de certains points qui devraient entériner la levée définitive de la grève.

Les usagers, bien que satisfaits de ce début de dénouement de ce problème qui a les longuement paralysé, invitent les responsables de Gabon-Télécom à fournir des efforts pour que les employés soient à l’aise dans l’exercice de leur fonction pour éviter de telles situations.

« C’est vrai que la grève était légitime, mais je pense que les agents de cette société devaient quand même observer le service minimum car, être coupé du monde extérieur pendant plus d’une semaine ce n’est pas normal », a fustigé M. Antoine qui ajoute: « qu’ils aient pénalisé tout un pays de connexion internet et de téléphone, c’est vraiment anormal ».

« Cette entreprise détient le monopole du secteur des technologies de la communication au Gabon. Elle a causé un gros manque à gagner à de nombreux clients notamment pour ceux qui devaient conclure des marchés et autres affaires », a-t-il fustigé également.

« Je suis contente de savoir que Gabon-Télécom soit sorti de cette grève. En réalité, j’étais abonnée Libertis et le désagrément causé ma révolté, j’espère juste qu’ils ne vont plus interrompre le réseau sans quoi, je quitterais définitivement cette maison », a mis en garde Grâce, élève dans un lycée de Libreville.

« Par rapport à l’utilisation de l’internet et des communications sur des lignes fixes, cette grève de Gabon-Télécom nous a véritablement perturbés. Mais d’un autre côté, elle a été positive pour nous qui sommes agents d’une autre maison de téléphonie. Il y a eu affluence au niveau de la clientèle. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres. Mais il faut quand même reconnaître cela a causé d’énormes désagréments dans le pays. Finalement c’est une bonne chose que le pays retrouve son réseau », a déclaré, pour sa part, Georges, agent d’une maison de téléphonie.

« Sincèrement c’est un ouf de soulagement. Cette grève a occasionné trop de perte pour nous qui faisons dans les affaires. C’est vrai que j’ai pris une autre puce, mais celle de Libertis, je l’ai depuis des années. Ce qui veut dire que plus de contacts le maîtrisent. Cette interruption des communications a été un coup dur. Il faudra à l’avenir que le service minimum ait droit de citer dans des cas pareils », a déclaré avec un peu d’amertume Jeanne Milama.  


SUR LE MÊME SUJET
Les agents de l’entreprise pétrolière Pérenco Gabon ont lancé, mardi, à Port-Gentil (dans le sud ouest du Gabon), un mouvement de grève “illimité“, pour réclamer l’harmonisation des salaires avec leurs collègues recrutés par Marathon Oil Gabon, abbsorbé en 2009 par Pérenco Gabon. Les agents de l’entreprise absorbée ayant conservé leurs salaires résolument plus élevés que ceux de leurs homologues de Pérenco pour les mêmes tâches effectués sur le terrain. La proposition d’harmoniser des salaires entre les anciens agents de Pérenco Gabon et ceux qui ont intégré l’entreprise en 2009 n’a pas trouvé un écho favorable auprès de la direction de l’entreprise. Selon ...
Lire l'article
94 milliards francs CFA pour régler définitivement le problème de l’eau potable à Libreville
Le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé jeudi, au terme des travaux du 7ème Conseil des ministres délocalisé de Franceville (capitale provinciale du Haut-Ogooué, sud-est), le décaissement d’une enveloppe de 94 milliards de franc CFA en vue de régler définitivement les tracasseries liées au déficit en eau potable à Libreville et sur l’ensemble du territoire national. Selon le Chef de l’Etat, ladite somme, disponible dans les caisse de l’Etat, sera décaissée pour réaliser des travaux liés, entre autres, à la pose de la 3ème conduite de diamètre 1200 entre Ntoum et Libreville pour un coût de 60 ...
Lire l'article
En grève depuis le 30 avril dernier, le Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), a décidé, depuis quelques jours, de passer à la vitesse supérieure pour réclamer de meilleures conditions de travail, a indiqué Serge Mickala, le Secrétaire général dudit syndicat, joint au téléphone par GABONEWS après un constat des journalistes effectué au Centre hospitalier de Libreville (CHL), mardi, en après –midi. Serge Mickala a justifié la poursuite de la grève par la non prise en compte, jusqu’alors, de leurs revendications axées essentiellement sur: « la signature des modalités de répartition de la prime de ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Syndicat des Agents des Télécommunications (SYNATEL), Bonjean Immongault, qui a annoncé la suspension de la grèves qu’ils observeraient en appelant ce mercredi à la reprise dès jeudi 6 août 2009, des activités à Gabon-Télécom, a par ailleurs déclaré que « cette grève n’est pas levée, elle est suspendue », dans une interview exclusive accordée mercredi soir à GABONEWS. « Les négociations vont continuer, les discussions vont se poursuivre, les conclusions interviendront à la fin du mois d’août, précisément le 30 », a déclaré Bonjean Immongault. « Au terme de ces conclusions, il va falloir entrer dans l’étape du ...
Lire l'article
Les agents des eaux et forêts, réunis au sein du syndicat national des professionnels des eux et forêts (SYNAPEF) décideront ce mercredi à Libreville, au cours d'une Assemblée générale de la fin ou non du mouvement de la grève qu'ils observent depuis un mois environ. Cette annonce a été faite au sortie d'un entretien qui a eu lieu lundi entre le premier ministre Jean Eyeghé Ndong et les responsables du SYNAPEF. « Nous avons discuté avec le premier ministre qui a légué le pouvoir au ministre de tutelle afin de finaliser certains textes relatifs à nos revendications », a déclaré Jean ...
Lire l'article
Les agents du ministère de la Fonction publique affiliés au syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA), en Assemblée générale lundi, conditionnent de la levée de la grève par les preuves palpables. « Nous souhaitons du gouvernement des preuves palpables, la sortie des textes est l'unique condition pour que nous puissions renouer avec le travail », a déclaré Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA. « Le gouvernement a posé un acte louable auprès des fonctionnaires et non aux revendications faites par les agents de la fonction publique », a-t-il ajouté. Le chef de ...
Lire l'article
Les agents du ministère de la Fonction publique ont entamé ce mardi à Libreville, une grève d'avertissement de 72 heures, pour réclamer la revalorisation des primes de logement, d'incitation, de transport et de risque. « Après ces trois jours s'il n'y a pas de satisfaction, nous allons entamer une grève illimitée », a déclaré le porte parole des agents Bernard Mabika. Selon lui, la reprise du travail est conditionnée par la satisfaction de toutes ces revendications. L'entrée principale du ministère est restée fermée toute la matinée. Le cahier de charge serait déjà sur la table du gouvernement qui réunira cet après midi ...
Lire l'article
Les agents de l'Office national de développement rurale (ONADER), observe depuis mercredi à Libreville, un mouvement de grève pour réclamer de meilleurs conditions de vie et de travail, a déclaré mardi, le président du syndicat des agents de l'ONADER, Michel Biyogho Bi Ndong. Ces agents revendiquent entre autres, les heures supplémentaires non payées, l'absence de primes de panier, l'augmentation de la prime de transport, de 10.000 à 20.000 francs CFA et les primes de rendement et de risque. Ces agents sollicitent aussi le paiement des allocations familiales et la classification des ressources humaines de leur structure, c'est-à-dire définir les critères d'accès ...
Lire l'article
Les agents du ministère de l’Agriculture et du Développement rural qui observaient un mouvement de grève déclenchée depuis le 8 avril dernier par le SYNPA (syndicat national des personnels de l’Agriculture) ont décidé, mercredi de la reprise du travail suite à la satisfaction de l’essentiel de leurs revendications par la tutelle, ce grâce à la médiation de la Primature. Dans une déclaration, les responsables affirment « constater » une satisfaction des revendications les plus importantes, notamment « la prise des textes portant respectivement sur la répartition des recettes issues des contrôles et diverses autres prestations, le retour effectif des compétences en ...
Lire l'article
La grève des agents de l'Aviation civile gabonaise va vers un dénouement après des négociations qui ont eu lieu entre la direction et le personnel qui vient de déposer des propositions en exigeant, dans un délai de deux jours, de revoir toutes leurs revendications, avant de saisir le premier ministre, a constaté GABONEWS. Ces agents qui sont en grève depuis avril dernier, boudent le manque de formation, le non suivi du plan de carrière, le plan sociale, l'harmonisation des salaires des agents payés sur fonds propres, tout en demandant l'amélioration du cadre de travail et la mise en ...
Lire l'article
Les agents de Pérenco Gabon en grève
94 milliards francs CFA pour régler définitivement le problème de l’eau potable à Libreville
Grève des hôpitaux : Le SYNAPS veut l’approbation des revendications par le gouvernement avant la levée de la grève
Gabon: « Cette grève n’est pas levée, elle est suspendue », (Bonjean Immongault, Secrétaire général du SYNATEL)
Gabon: Vers la levée de la grève des agents de l’Economie forestière
Gabon: Fonction publique: la SYNAFOPRA conditionne sa levée de la grève par “des preuves palpables”
Gabon: Les agents du ministère de la fonction publique en grève
Gabon: Les agents de l’ONADER en grève
Gabon: Crise à l’Agriculture/ Les parties s’accordent: Levée de la grève
Gabon: Vers une levée de grève des agents de l’Aviation civile gabonaise


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*