Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Urgent /Démission du ministre de l’enseignement Technique candidat à la présidentielle

Auteur/Source: · Date: 6 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Le ministre de l’Enseignement Technique, par ailleurs, leader du Parti Social Démocrate (PSD-majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, a annoncé ce jeudi soir, sa démission du gouvernement. 


SUR LE MÊME SUJET
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle. ’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville. Ex-ministre de l’Enseignement technique, le leader du PSD, autrefois ancré dans la majorité, n’était plus apparu en public depuis l’annonce des résultats. La déclaration de M. Maganga Moussavou intervient alors ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, fils du défunt président Omar Bongo Ondimba et candidat à la présidentielle du 30 août au Gabon, a été déchargé de ses fonctions de ministre de la Défense, selon une déclaration de la présidente intérimaire vendredi, à la veille de l'ouverture de la campagne "Pour faire bonne mesure et mettre l'ensemble des candidats sur un (...) pied d'égalité, j'ai tenu à ce que ceux d'entre eux anciennement membres du gouvernement de la République soient déchargés de leurs fonctions", a déclaré la présidente Rose Francine Rogombé dans un message à la Nation diffusé vendredi soir par la télévision ...
Lire l'article
Pierre- Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD, Majorité présidentielle), candidat à la prochaine élection présidentielle, a annoncé jeudi soir, dans une déclaration télévisée, sa démission du gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba. L’acte du leader du Parti Social Démocrate (PSD- majorité présidentielle) est intervenu à l’issue d’un Conseil des ministres qui a eu lieu dans la matinée de jeudi. Il était avec Ali Bongo Ondimba, l’un des deux ministres, candidats à la présidentielle dont une frange de l’opposition réunie au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration, demande le départ de leur poste ministériel. Pierre-Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) et candidat à la présidentielle du 30 août prochain, a démissionné jeudi de ses fonctions de ministre de l'Enseignement technique pour ''se consacrer à sa campagne'', selon une déclaration transmise à un journaliste de l'AGP.
Lire l'article
Huit candidats de l'opposition réclament la démission du gouvernement d'Ali Ben Bongo et de Pierre Claver Maganga Moussavou. c'est une coalition qui ne dit pas son nom et qui semble préfigurer un climat politique agité lors de l'élection présidentielle du 30 août prochain au Gabon, pour la désignation du successeur d'Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin dernier après 42 ans à la tête du pays. Huit candidats à ce scrutin (qui en aligne vingt-trois) se sont donné la voix pour réclamer la démission du gouvernement d'Ali Ben Bongo, inamovible ministre de la Défense depuis dix ans et fils du défunt ...
Lire l'article
Huit des 23 candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain au Gabon, ont appelé lundi à la démission des ministres Ali Bongo Ondimba (Défense nationale) et Pierre Claver Maganga Moussavou(Enseignement technique) du gouvernement, tous deux candidats à ce scrutin. ‘’Nous nous retrouvons parce que nous estimons que la situation est extrêmement grave, pour deux raisons principales. La première raison c’est le maintient au gouvernement de deux ministres qui sont candidats à l’élection présidentielle. Les autres ministres candidats sont sortis, nous ne comprenons pas pourquoi ces deux là restent au gouvernement’’, a déploré, Jules Aristide Bourges Ogoulinguendé, candidat et porte-parole ...
Lire l'article
Huit candidats à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon ont demandé lundi dans une déclaration commune la démission du gouvernement de deux ministres candidats estimant la situation "extrêmement grave", après un appel similaire d'un parti d'opposition. "Nous ne comprenons pas pourquoi" ces deux ministres, Ali Bongo Ondimba (Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou (Enseignement technique), "restent membres du gouvernement" alors que les autres ministres qui sont candidats à la présidentielle en sont sortis, a déclaré à la presse l'opposant Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé. "Nous estimons que la situation est extrêmement grave", a ajouté M. Bourdès Ogouliguendé, mandaté par les opposants Pierre ...
Lire l'article
Absence de textes législatifs, appels à démission, stratégie politique: une polémique régnait toujours lundi autour du maintien dans l’actuel gouvernement de deux candidats déclarés à la présidentielle anticipée du 30 août prochain. La combinaison présentée par Paul Biyoghé Mba, Premier ministre, fait monter les enchères depuis la formation le 17 juillet du nouveau gouvernement, incluant Ali Bongo Ondimba (ministre de la Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou, (ministre de l’Enseignement technique), tous deux candidats à cette élection. Depuis, les appels à démission se sont multipliés du côté de l’opposition en quête d’une éternelle légitimité qu’elle a perdue pour avoir flirté pendant plusieurs ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, ministre de la Défense nationale et Pierre Claver Maganga Moussavou, ministre de l’Enseignement technique, deux des candidats à la présidentielle du mois prochain, demeurent au gouvernement rendu public ce mercredi soir par le Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba. La nouvelle équipe compte 44 membres contre 48 précédemment. Casimir Oyé Mba, Paul Mba Abessole, André Mba Obame, en course pour le fauteuil présidentiel ont, entre autres, quitté le gouvernement. Vendredi dernier, Jean Eyéghé Ndong, également candidat, a démissionné de son poste de premier ministre qu’il occupait depuis janvier 2006.
Lire l'article
Le président du Parti social démocratique (PSD, majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, sera dimanche le probable candidat de son parti à la présidentielle du 6 septembre prochain au Gabon, selon de sources bien informées du bureau exécutif dudit parti. Avant le Conseil national qui se tient ce samedi à oui clos et l’Assemblée générale de dimanche qui entérinera assurément sa candidature, le président du PSD qui a reçu la presse avant la tenue de ces deux grandes instances décisionnelles de son parti, n’a pas caché ses ambitions mercredi de briguer la magistrature suprême de son pays. ‘’J’ai déjà été candidat en ...
Lire l'article
Présidentielle : Maganga Moussavou appelle les candidats malheureux à reconnaître le verdict des urnes
Gabon: Ali Bongo, candidat du pouvoir à la présidentielle, démis du gouvernement
Gabon: Maganga Moussavou quitte le gouvernement
Urgent – Maganga Moussavou démissionne de son poste de ministre pour ”se consacrer à sa camapgne”
Gabon: Présidentielle – Appel à la démission des ministres candidats
Gabon: Huit candidats à l’élection présidentielle appellent à la démission du ministre de la Défense
Gabon: 8 présidentiables demandent la démission de deux ministres candidats
Gabon/présidentielle: Peut-on se déclarer candidat à une élection et demeurer ministre? (Par Jean Rovys DABANY)
Gabon: URGENT / Les « présidentiables » Ali Bongo Ondimba et P.C. Maganga Moussavou maintenus au gouvernement
Pierre Claver Maganga Mousavou probable candidat à la présidentielle au Gabon dimanche


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon: Urgent /Démission du ministre de l’enseignement Technique candidat à la présidentielle

  1. PICON

    6 Août 2009 a 19:51

    jE CROIS QUE MAGANGA MOUSSAVOU A EU PEUR DE L’EVENEMENT DE DEMAIN.IL SAIS QUE LES GABONAIS SONT DES SAUVAGES.TOUT PEUT ARRIVER DEMAIN.

  2. moukadi

    6 Août 2009 a 19:18

    enfin c deja un debut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*