Socialisez

FacebookTwitterRSS

Communiqué / Urgent : Un Militant du BDP-Gabon Nouveau enlevé à Libreville par les services du B2 suite à la manifestation de vendredi

Auteur/Source: · Date: 7 Août 2009
Catégorie(s): Communiqués BDP,Politique

Alain Corneille Nkoghe, ressortissant de Minvoul (Nord du Gabon dans la province du Woleu-Ntem) et cousin maternel du Dr. Daniel Mengara, leader du Mouvement « Bongo Doit Partir », qui prenait part à la manifestation de Rio a été arrêté/enlevé aujourd’hui à 15h00 par les services de renseignement gabonais.

A la fin de la manifestation de Libreville au quartier Rio ce vendredi 7 août, Alain Corneille Nkoghe avait, comme de nombreux autres Gabonais, quitté les lieux de la manifestation après que les policiers avaient dispersé violemment les manifestants.

Arrivé tranquillement au PK8 avec quelques amis, Alain Corneille Nkoghe s’installe dans un bar pour se désaltérer. Mais apparemment, il aurait été filé par les services du B2 qui l’ont suivi discrètement puis, une fois bien repéré, ont appelé du renfort. C’est alors que deux véhicules bourrés de gendarmes ou de policiers, une fourgonnette de marque Mercedes et un camion de gendarmerie, ont fait irruption sur les lieux et entouré Alain et ses amis.

Un des amis de Alain Corneille Nkoghe présent sur les lieux de l’arrestation et à qui Alain Corneille a laissé son téléphone pour qu’il contacte urgemment Daniel Mengara  présentement aux Etats-Unis, rapporte qu’un agent du B2 lui a alors demandé si c’était bien lui Alain Corneille Nkoghe. Le jeune homme, courageux, répond : « Oui ». L’agent lui demande encore : « Est-ce toi qui représente le BDP ? » Alain Corneille répond « Oui ».

« Alors, suivez-nous » répond l’agent du B2, qui embarque alors Alain Corneille, sans aucune indication sur le lieu où il conduisait Alain Corneille Nkoghe.

De tout le groupe qui était avec Alain Corneille, Il n’y a que lui qui a été arrêté. Depuis 15h00 heure de Libreville, personne ne sait toujours où le B2 a amené Alain Corneille Nkoghe. Il est actuellement 21h30 à Libreville au moment où nous publions ce commnuniqué.

Le BDP-Gabon Nouveau s’activera immédiatement à contacter Amnesty International sur cette arrestation, ainsi que l’ambassade des Etats-Unis au Gabon pour que lumière soit faite sur cette arrestation arbitraire d’un membre de la famille de Daniel Mengara qui semble avoir spécialement été suivi tout au long de la manifestation et jusque au PK7 où il a finalement été arrêté.

Il semble que cette arrestation ait un lien direct avec la relation d’Alain Corneille Nkoghe avec Daniel Mengara et le BDP-Gabon Nouveau.

Alain Corneille Nkoghe était tout le temps avec Daniel Mengara lors du séjour de ce dernier au Gabon du 20 au 27 juillet. Alain Corneille Nkoghe était chargé de la sécurité rapprochée de Daniel Mengara et passait toutes les nuits dans les mêmes pièces que Daniel Mengara en vue de sa protection. Quand Daniel Mengara s’est déplacé sur Minvoul pour aller se recueillir sur la tombe de sa mère, c’est également Alain Corneille Nkoghe qui a assuré le service sécurité.

C’est le même Alain Corneille Nkoghe qui a aidé à exfiltrer Daniel Mengara à 4h00 du matin de l’hôtel Ré Ndama où Ali Bongo avait fait séquestrer l’opposant et envoyé Mathias Otounga négocier une rencontre entre Daniel Mengara et Ali Bongo. Daniel Mengara avait évidemment refusé la rencontre, préférant s’enfuir de la chambre 256 de l’hôtel Ré Ndama où Ali Bongo avait voulu le maintenir. Cette fuite a, encore une fois, avait été organisée par Alain Corneille Nkoghe.

L’arrestation d’Alain Corneille Nkoghe n’est pas donc pas fortuite. Le régime Bongo, avec Ali Bongo derrière, semble s’être décidé à s’acharner sur le BDP-Gabon Nouveau et ses militants.

On se souviendra que des militants du BDP-Gabon Nouveau, notamment Paskhal Nkoulou, Heinz Essongué, Edgard Moussavot et Orphée Rékoula, achetés et manipulés par Ali Bongo, ont participé à la séquestration de Daniel Mengara à l’hôtel Ré Ndama après l’avoir enlevé de l’aéroport sous prétexte d’assurer sa sécurité. Ce sont ces mêmes militants escrocs qui, bénéficiant des médias que leur fournit Ali Bongo, sont récemment passés à la télévision déclarer que le mouvement “Bongo Doit Partir” était dissout, que Daniel Mengara n’en était plus le Président, que le mouvement changeait de nom pour devenir “Bloc démocratique populaire” et que ce nouveau mouvement soutenait la candidature d’Ali Bongo.

Le BDP-Gabon Nouveau a démenti toutes ces informations.

L’arrestation d’Alain Corneille Nkoghe semble donc être le signe qu’Ali Bongo a décidé de faire de Daniel Mengara son ennemi le plus farouche, tant cet acharnement devient presque morbide et maladif.

Le Dr. Daniel Mengara, par la voix du BDP-Gabon Nouveau, demande à Ali Bongo de libérer immédiatement Alain Corneille Nkoghe et tous les Gabonais qui, comme lui, se trouvent probablement enfermés dans les cachots sur ordre du dictateur en herbe Ali Bongo.

MISE A JOUR: Samedi 8 août 2009

Alain Corneille Nkoghe a finalement été libéré ce matin à 4h00 du matin. Il était gardé à vue à la Brigade de Recherche près de la Présidence de la République en cellule avec 8 autres personnes qui ont toutes été libérées. Nous avons pu parler avec Alain Corneille lui-même qui disait porter un T-Shirt BDP lors de la manifestation, ce qui a facilité son filage par la B2.



BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, NJ 07052

TélFax: +1. 973-447-9763


SUR LE MÊME SUJET
Communiqué : Grande Marche et Manifestation des Gabonais à Washington le vendredi 16 juillet 2010
Communiqué de Presse pour diffusion immédiate Pour obtenir le PDF du communiqué, Cliquez ici. Pour voir le programme de la marche, cliquez ici. Chers compatriotes gabonais et amis du Gabon : Lundi 8 mars 2010, en marge de la session du Conseil de Sécurité des Nations Unies dont le Gabon allait assurer la Présidence au mois de mars, Madame Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat américain, scandalisait les Gabonais et observateurs du Gabon en déclarant : qu’elle soutient « les efforts entrepris par le Gabon pour diversifier son économie, élargir son cercle de prospérité et créer de nouvelles possibilités pour sa population » ; qu’elle voit en Ali Bongo quelqu’un qui, comme elle-même, ...
Lire l'article
Le Mouvement "Bongo Doit Partir" invite les Gabonais épris de liberté et de changement à se joindre massivement aux marches simultanées qui auront lieu: - A l'initiave de la diaspora gabonaise, vendredi 7 août à Paris à 13h00 devant l'ambassade du Gabon, 6 bis avenue Raphaël 75016 Pari, avec comme objectif d'exiger la démission immédiate du gouvernement de deux de ses membres qui sont candidats à l’élection présidentielle : Mr Ali Ben BONGO ONDIMBA (Ministre de la DEFENSE) et Mr Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU (Ministre de l’enseignement technique), des élections enfin transparentes et libres et le report de cette élection présidentielle. Et - ...
Lire l'article
En vertu des règlements en vigueur dans la charte des membres du BDP-Gabon Nouveau et des prérogatives qui sont les miennes en tant que Président et fondateur du BDP-Gabon Nouveau, les personnes dont les noms suivent, notamment Paskal Nkoulou, Heinz Essgongué, Orphée Rekoula et Edgard Moussavot sont dès ce jour exclus du BDP-Gabon Nouveau pour les raisons suivantes: Trahison Collusion avec Ali Ben Bongo Séquestration du président du BDP-Gabon Nouveau en vue de forcer une rencontre entre Mengara et Ali Ben Bongo Corruption et tentative de sabordage du BDP-Gabon Nouveau et de son Président, au bénéfice d'Ali Ben Bongo Ondimba et en échange de ...
Lire l'article
Depuis l’arrivée des membres du BDP-Gabon Nouveau au Gabon, cette semaine, le  Dr Mengara et son équipe composée du Dr Ella et du Dr Nguema ont été victime de tractation manigancée par quelques membres de la coordination nationale basée à Libreville au GABON a savoir Mr Nkoulou Pascal, Mr Rekoula et Mr Issendé.   La coordination BDP-Gabon Nouveau de France, après avoir mené des enquêtes et suite à la déclaration frauduleuse et mensongère de ces fameux membres de la coordination nationale, apporte un démenti officiel au déclaration qu’ils ont faite hier, vendredi 24 juillet 2009 dans les medias nationaux gabonais et internationaux.   A ...
Lire l'article
Arrivée de Daniel Mengara à Libreville repoussée à lundi 20 juillet suite à une grève des pilotes de la Royal Air Maroc
Le Dr. Daniel Mengara, premier candidat gabonais déclaré à l’élection présidentielle anticipée depuis le 20 juin lors d’une conférence de presse à Paris, qui devait arriver à l'aéroport de Libreville au Gabon ce dimanche 19 juillet à 23h35, a vu son arrivée retardée par une grève des pilotes de la Royal Air Maroc. Le Dr. Daniel Mengara arrivera finalement à Libreville lundi 20 juillet à 19h25 par un vol de la compagnie allemande Lufthansa, suite à l'annulation du vol de dimanche par la compagnie aérienne marocaine. Dans le cadre de ses activités lors de son séjour au Gabon, Daniel Mengara compte se ...
Lire l'article
L'adhésion au BDP-Gabon Nouveau est libre et gratuite pour tous. Pour plus d'informations sur les modalités d'adhésion au BDP-Gabon Nouveau et les conditions relatives aux divers statuts de membre, cliquez sur les liens ci-dessous. Adhérer au BDP-Gabon Nouveau: Modalités et Conditions Faire une donation Animer une Cellule ou un Comité Les Statuts du BDP-Gabon Nouveau Taux de cotisation pour les membres responsables.
Lire l'article
Le Mamba
Le Mamba est la branche armée du BDP-Gabon Nouveau. Le Mamba s'est rallié au BDP-Gabon Nouveau le 8 décembre 2005 suite à un accord signé à Amsterdam aux Pays-Bas. Au terme de cet accord de ralliement, le Mamba est devenu la branche armée du BDP-Gabon Nouveau (Voir communiqué). Le BDP-Gabon Nouveau,est lui-même devenu mouvement de libération nationale le 5 décembre 2005 (Voir le communiqué et les résolutions). Pour visiter le site du Mamba, cliquez ici.
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau fonctionne avec un Comité Directeur organisé sous le modèle d'un gouvernement parallèle. Ce comité est fait de membres qui occupent des postes de réflexion bien définis, avec des conseillers pour les assister. Ces postes de réflexion sont au nombre de 12. Pour des raisons stratégiques, seul le Président du BDP-Gabon Nouveau est habilité à révéler son identité (pour le moment). Le Comité Directeur Dr. Daniel Mengara Président et Membre Fondateur du BDP-Gabon Nouveau Chargé des Affaires étrangères et de la coopération internationale Intérieur, défense nationale et protection du citoyen Santé, bien-être de la population et recherche médicale Sports, loisirs, environnement, promotion et conservation du patrimoine ...
Lire l'article
Succinctement présenté, le mouvement "Bongo Doit Partir, pour la Construction d'un Gabon Nouveau" (en abrégé : BDP-Gabon Nouveau) est un mouvement politique gabonais de libération nationale créé en exil dans le New Jersey aux Etats-Unis le 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones aux USA. Le BDP-Gabon Nouveau fonde son idéologie sur le constat suivant : En 40 ans de pouvoir sans partage, Omar Bongo a conduit le Gabon à la faillite la plus totale et à un état de dictature et de misère qui constituent un véritable génocide silencieux du peuple gabonais plus que jamais privé de ses libertés ...
Lire l'article
Communiqué: Le BDP-Gabon Nouveau tient sa deuxième conférence de presse à Libreville
Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement politique d'opposition radicale au régime Bongo a tenu sa deuxième conférence de presse "déjeuner de presse" avec les journalistes à Libreville samedi 16 février 2008 à 10h00 du matin au restaurant Le Calypso. Le but de la conférence de presse était de : Présenter les grandes lignes des "entretiens citoyens" prévus par le mouvement dans le cadre de la "Tournée du patriote "qu'il prépare et qui, dès le mois de mars 2008, verra le mouvement aller au contact des populations un peu partout dans le pays ; Discuter des sujets urgents qui préoccupent les populations, notamment les inondations, les ...
Lire l'article
Communiqué : Grande Marche et Manifestation des Gabonais à Washington le vendredi 16 juillet 2010
Communiqué: Le BDP-Gabon Nouveau appelle au soutien des marches de Paris et de Libreville ce vendredi
Communiqué: Paskal Nkoulou, Heinz Essongué, Orphée Rekoula et Edgard Moussavot exclus du BDP-Gabon Nouveau
COMMUNIQUE DE PRESSE URGENT – DEMENTI OFFICIEL Paris, le 25 juillet 2009 Le BDP-Gabon Nouveau victime de manoeuvres mafieuses du bongoïsme
Arrivée de Daniel Mengara à Libreville repoussée à lundi 20 juillet suite à une grève des pilotes de la Royal Air Maroc
Adhésion
Le Mamba
Le Comité Directeur
Présentation
Communiqué: Le BDP-Gabon Nouveau tient sa deuxième conférence de presse à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Août 2009
Catégorie(s): Communiqués BDP,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

36 Réponses à Communiqué / Urgent : Un Militant du BDP-Gabon Nouveau enlevé à Libreville par les services du B2 suite à la manifestation de vendredi

  1. Bhenen

    14 Août 2009 a 14:33

    Justement Ramzi, la loi n’a pas été appliquée. Car la constitution gabonaise autorise aussi bien les manifestations pacifiques des opposants que celles des partisans du régime en place.

    Le problème relève d’abord de la légitimité et non de la légalité. L’attitude politicienne des décideurs Publics discrédite la neutralité qu’ils devraient observer. Aucune loi n’interdit certaines manifestations pacifiques pour en autoriser d’autres alors que les deux présentent les mêmes caractéristiques socio-politiques.

  2. ramzi

    14 Août 2009 a 11:29

    il y a eu un suivi des loi de ce coté meme si l’on dit kl y a de la corruption dans notre pays cela est vraiment ridiculle de le faire apres les manifestations de rio c’etai bien evidement une procedure legale cette marche

  3. Bhenen

    14 Août 2009 a 02:32

    Alors Ramzy le légaliste, ainsi la loi interdit la marche pacifique de l’opposition et autorise néanmoins celle de l’UFPDG ?

    C’est le bordel total. Entre le premier ministre qui reconnait qu’il y’a des manquements non négligeables dans l’organisation de l’élèction présidentielle et le Ministre de l’Interieur qui autorise la marche de soutien à bébé Bongo Ali après avoir réprimé celle de l’opposition, on se reconnait d’après Ramzy dans un pays où la loi est respectée et bien appliquée.

    Et c’est comme ça qu’on créé des dérapages…

  4. Bhenen

    13 Août 2009 a 11:58

    Ramzi, tu parles du respect de la loi, où est elle respectée quand on arrête un individu qui n’est pas l’organisateur des marches ? Pourquoi cibler cet individu alors que les opposants candidats étaient bien sur les lieux de la manifestation ? Cette arrestation relève purement et simplement de l’absurde et de l’arbitraire. La juste application de la loi n’est pas à géométrie variable… De plus, quelle est la raison évoquée pour interdire une marche pacifique dans un pays dit de droit ? Ne trouves tu pas cette logique tordue et incongrue ?

  5. ramzi a Bhenen

    13 Août 2009 a 11:25

    non pas du tous cette marche ne devais pas avoir lui selon les textes en vigueur ils parlent de transparence et tous mais eux meme ne la respecte pas la loi franchement

  6. Bhenen

    12 Août 2009 a 12:32

    Marcher pacifiquement, en groupe, dans les rues ne constitue pas une incitation à la violence. Ramzi, ne confondons pas les casseurs et les manifestants qui demandent la transparence dans les élections en vue. A moins que tu ne manifestes la mauvaise foi dans l’interpretation des inquiétudes qu’expriment les gabonais partisans de la vraie liberté.

  7. ramzi

    12 Août 2009 a 11:07

    oui je suis pour cette arrestation on dois arrêter tous ces agitateurs car un candidat a la présidentielle ne doit pas inciter les gabonais a la violence

  8. obiang

    11 Août 2009 a 12:00

    tout les gabonais doit faire un dans cette bataille pour la restoration d un etat de droit de justice d equité et de stabilité
    ce qui signifie aller jusqu au bout car trop c est trop merci

  9. Bhenen

    10 Août 2009 a 06:20

    C’est vraiment bizarre, qu’est ce que les renseignements militaires ( B2 ) viennent faire dans une manifestation pacifique organisée par l’opposition ? C’est ce désordre et cette confusion des prérogatives qui montrent le haut niveau de désorganisation de l’Administration gabonaise! N’importe qui fait n’importe quoi sans se soucier si ce qu’il fait relève de ses compétences. La meilleure est qu’ils ne sont jamais rappelés à l’ordre dès lors qu’ils opèrent pour les intérêts du clan Bongo. On va droit dans le mur si ça continue dans cette direction.

  10. a ne na_dza lé

    9 Août 2009 a 14:56

    A “Bagdad” et à “PICON”.

    Chers amis, je vous trouve particulièrement sur excités!!!Vos appels aux meurtres et à la violence m’exaspère (quoi qu’ils soient justifiés).
    Mais n’oubliez pas:”un pion mort ne sert à rien”, sous ce rapport, je suis tout à fait d’accord avec le bloggeur “pierre kiroule”.

    Nous voulons le changement c’est clair, mais rien ne dit qu’il faille absolument passer par des meurtres et etc. A l’issue de la manifestation de Rio, les médias ont relayé le message sur la scène internationale (je pense que c’était aussi l’un des objectifs de la manifestation). Je connais des amis à l’extérieur du pays qui me confirment qu’ils sont au courant de ce qu’on vit en ce moment. Mais c’est clair que ça ne suffit pas, il faut AGIR, et pour moi l’action c’est plutôt faire comme Mamboundou en 2005, au lieu de pousser les gens à aller perdre leur vie dans la rue.

    N’oubliez pas:”Un pion meurt ne sert à rien” (Pierre Kiroule, et moi je rajouterai que “vivant, un pion peut travailler en collaboration avec les autres pions pour la construction du pays et non sa destruction”.

  11. Mbamba y Mbamba

    9 Août 2009 a 09:07

    Bonjour à tous! Je demande où se trouve Mr MENGARA quand les autres se mobilisent pour la nation, lui il est toujours sur le net à faire des discours inutiles. Il a été trahi par des anciens membres du BDP à au Gabon. Ceux sont ces gens qui fournissent des précieuses informations sur le BDP aux services d’Ali Bongo; d’où l’arrestation d’un de vos membres. Il temps pour vous de régler vos comptes avec ces 4 individus véreux. Oppressez les comme Ali nous oppresse, il faut leur donner une bonne correction,vous verrez qu’ils changeront de discours. Les ennemis du peuple ne méritent pas la paix ! Vous avez trop parlé, il temps d’agir maintenant. Si le peuple commence à oppressez tous ceux qui soutiennent Ali Bongo comme l’État l’aide à nous oppresser, ces gens comprendront qu’il est de leur intérêt d’être avec le peuple car en vérité Ali Bongo et le PDG ne pourra jamais assurer la sécurité de leurs partisans. Mettons la pression sans relâche à tous les partisans du PDG ! Quand ses proches auront compris notre message, ils le transmettront pour nous aux intéressés et finiront par se désolidariser d’Ali et du PDG. A bon entendeur !

  12. Liberté

    8 Août 2009 a 15:08

    On parle de liberté, de démocratie et d’élctions libres et tranparentes. non mais frnchement! faisons tous en sorte que coca (comme disait l’autre) perde ces élections et vous verrez vraiment son visage au grand jour. Je parie qu’il tentera de passer en force et causera bcp de tort à notre pays. D’ailleurs pour commencer sa couverture (Manganga Moussavou) a rendu son tablier. Il est donc maintenant à découvert et s’il refuse de quitter son poste, il confirmera ce que tous le monde croit.
    Cependt, je sais que bcp d’inconscients et de manipulés lui donneront leurs voix. ça c’est leur choix. Toutefois, donnez-lui l’occasion de passer au pouvoir et vous verrez ce qu’il fera de notre pays et de nous tous. Croyez moi, même son pére (paix à son âme) n’aurais pas voulu qu’il lui succède.
    Gare à nous à partir de maintenant.

  13. Liberté

    8 Août 2009 a 15:05

    On parle de liberté, de démocratie et d’élctions libres et tranparentes. non mais frnchement! faisons tous en sorte que coca (comme disait l’autre) perde ces élections et vous verrez vraiment son visage au grand jour. Je parie qu’il tentera de passer en force et causera bcp de tort à notre pays. D’ailleurs pour commencer sa couverture (Manganga Moussavou) a rendu son tablier. Il est donc maintenant à découvert et s’il refuse de quitter son poste, il confirmera ce que tous le monde croit.
    Cependt, je sais que bcp d’inconscients et de manipulés lui donneront leurs voix. ça c’est leur choix. Toutefois, donnez-lui l’occasion de passer au pouvoir et vous verrez ce qu’il fera de notre pays et de nous tous. Croyez moi, même son pére (paix à son âme) n’aime pas voulu qu’il lui succède.
    Gare à nous à partir de maintenant.

  14. LE PATRIOTE

    8 Août 2009 a 14:54

    ya-til des volontaires ici, il en faut pour CONTRER et COMBATTRE TOUS LES ENNEMIS DE L’INTERIEUR COMME DE L’INTERIEUR du GABON.
    Nous nous devons tous gabonais,de défendre notre patrie quel qu’en soit le prix à payer.
    AUNCUNE DEMOCRATIE NE S’EST INSTAURER SANS UNE REVOLUTION AU PREALABLE, L’HEURE A SONNER POUR NOTRE PATRIE LE GABON.
    IL NE FAUT PAS BAISSER LES BRAS.

  15. Pierre Kiroule

    8 Août 2009 a 11:03

    C’est quoi tout ce délire? Vous vivez dans quel pays? Il y a eu des affrontements ok, des bléssés ok, mais au finish la manifestation a eu lieu. Donc pourquoi tout ce remue ménage(cocktail molotov, mourir pour le patrie, etc)? Tout a été relayé par les médias, le message est passé, le parti au pouvoir va devoir trouver une solution pour répondre aux doléances.Le remplacement du ministre de la défense est déjà semble t-il en pourparlers, les dirigeants de l’opposition le savent et vont finir par trouver un terrain d’entente avec la majorité présidentielle sur la personne à désigner. Mais ils se connaissent tous entre eux mieux que vous autres frères prêts à vous entretuer pour des enjeux que vous ne maitrisez pas. Il s’agit d’un jeu de pouvoir entre opposition et majorité, une guerre des nerfs entre des personnalités politiques de fort caractère, une confrontation de leadership et de générations,mais en aucun cas un combat idéologique… Et vous êtes les pions de cette guerre! Soyez des pions suffisamment intelligents pour tirer un bénéfice substantiel tant sur le plan économique, social, et politique, que vous pourrez répercutez au niveau communautaire. Un pion mort ne vaut rien, si ce n’est comme monnaie d’échange muette à l’avantage des boss politiques de la place. Calmez vous, aucune décision raisonnable ne peut être prise dans la rage et la colère, agissez selon les lois pour éviter d’être vulnérable, et organisez vous sur le long terme pour la conquête du pouvoir.

  16. Raid

    8 Août 2009 a 10:39

    Un GARCON de 11ans est mort lors de l’arrestation ARBITRAIRE de Corneille Nkoghe,il a été touché par un grenade (le post.fr)qu’Ali sache que la vie de ce PETIT GABONAIS est AUSSI précieuse COMME celle de TOUS. Car dans cette arrestation, on voit la MAIN VISIBLE D’ALI voulant de venger de Mengara,pire en TUANT LES GENS AU PASSAGE.Refont surface avec Ali les méthodes à la soviétique,comme au temps du PARTI UNIQUE,LES CAPISTES.

    Selon de souces sûres,Sarko vient de démentir son soutien à Ali,car il n’aime pas les GENS MEDIOCRES DIT-IL.En plus il ne veut pas s’attirer la foudre de L’Union Européenne pour avoir soutenu un futur dictateur VIOLENT et DESPOTES. L’Union Européenne le surveille de prêt sur les affaires du Gabon.
    Qu’Ali sache qu’il va à contre courant dans tous les sens. Et nous allons nous battre jusqu’au bout pour l’avenir de nos enfants, lui.TOUT SAUF ALI.

  17. LE PATRIOTE

    8 Août 2009 a 09:28

    reponse à bigpun,
    je ne sais pas dans quelle jungle tu vis,il est intéressant pour toi de savoir que dans toutes les grandes démocraties du monde,il ya tjs un prix à payer,pour celle de notre pays colonisateur,ce fut le 14 juillet 1789. Toi tu regardes ton petit confort de pacotille,ici nous parlons de bien de tout le peuple gabonais sans distinction d’ethnie.
    BIGPUN t’es une pauvre merdre aveuglé par la régab et le banga.
    je suis meme convaincu que tu ne sois pas gabonais.

  18. Dominique Annie

    8 Août 2009 a 07:12

    j’invite tous les dirigeants des partis d’opposition du Gabon à demander la libération de ce gabonais injustement arrêté et conduit on ne sait.
    M MAMBOUNDOU,M Mba Obame, M Casimir Oyé Mba, M Zacharie Myboto, M Jules Aristide Bourdes Ogouliguende, M Paul Mba Abessole et M Bruno Moubamba demandez la libération de ce gabonais victime des intimidations et de malveillances d’Ali ben bongo.
    Et une personne qui ne connait que la violence ne peut pas diriger le Gabon.
    On a peur de la guerre, mais avec Ali Ben Bongo nous vivrons dans la terreur, l’angoise, la peur d’enlèvement, de séquestrations et assassinats.
    Gabonaises gabonais réveillez-vous notre Gabon nous appartient

  19. Dominique Annie

    8 Août 2009 a 07:11

    j’invite tous les dirigeants des partis d’opposition du Gabon à demander la libérateur de ce gabonais injustement arrêté et conduit on ne sait.
    M MAMBOUNDOU,M Mba Obame, M Casimir Oyé Mba, M Zacharie Myboto, M Jules Aristide Bourdes Ogouliguende, M Paul Mba Abessole et M Bruno Moubamba demandez la libération de ce gabonais victime des intimidations et de malveillances d’Ali ben bongo.
    Et une personne qui ne connait que la violence ne peut pas diriger le Gabon.
    On a peur de la guerre, mais avec Ali Ben Bongo nous vivrons dans la terreur, l’angoise, la peur d’enlèvement, de séquestrations et assassinats.
    Gabonaises gabonais réveillez-vous notre Gabon nous appartient

  20. wanshitong

    8 Août 2009 a 06:07

    @ bigpun

    J’ai bien peur que Toi (ou toute autre personne partageant les memes opinions/idees que Toi) tu n’aies pas encore vraiment compris de quoi il s’agit dans tout ceci.

    Nous nous battons pour notre Pays – le Gabon – notre Peuple et notre Nation.

    Ce que tu n’as pas encore bien compris c’est ce qui s’est passé:

    – pendant la révolution française lors de la prise de la Bastille le 14 juillet 1789,

    – sur la “place Tian’ anmen” (fr. “place de la paix celeste”) en Chine en 1989,

    – sur la “Place de l’Independance” a Kiew en Ukraine pendant la “Revolution Orange” le 22 novembre 2004,

    – devant le “Lincoln Memorial” a Washington D.C. le 28 aout 1963, quand un certain Martin Luther King Jr. tenut son celebre discours “I have a dream” au cours d’une marche pacifique qui rassembla pres de 250.000 personnes (noirs et BLANCS),

    – quand a la suite de l’arrestation de Rosa Parks le 1. decembre 1955 a Montgomery (Alabama) il y eut le fameux “Montgomery Bus Boycott” organise par le “Civil Rights Movement” qui dura 381 jours SANS ARRET de 1955 a 1956 pour protester contre la politique de la SEGREGATION,

    – qand en 1976 “l’INSURRECTION de Soweto” a Orlando/Soweto (Afrique du Sud) eut lieu et “s’enflama” dans tous les autres Townships pour durer jusqu’en 1978. Insurrection pendant laquelle il y eut pres de 600 personnes (des noirs) tuees. Ce qui crea une nouvelle PRISE DE CONSCIENCE des populations noires et entraina le regroupement de mouvement underground tels que le PAC – Pan Africanist Congress ou l’ANC – African National Congress. Malgre leur interdiction, le PAC et l’ANC (avec sa branche ARMEE) contiuerent QUAND MEME leur lutte en “underground”. Aux Etats Unis d’autres mouvements partageant la meme ideologie, tels le “Black Consciousness Movement” ou le “Black-Power Movement” (cree par Steve Biko) se joignerent depuis l’exterieur a la lutte.

    Cher “bigpun” – je ne sais pas si tu fais allusion au GRAND “Big Punisher” (Christopher Lee Rios – latino-americain d’origine portoricaine qui deceda le 7 fevrier 2000 des suites d’une OBESITE aigue) qui composa par exemple en 1997 “Still Not A Player” (feat. JOE) et participa a la REVOLUTION du mouvement underground de la scene Hip-Hop/Rap latino-americaine du “Bronx” (New York) – c’est TOUT ce que l’HISTOIRE nous ENSEIGNE.

    Nous ne voulons PAS l’insurrection pour (juste) “mourir” pour ainsi dire pour tel ou tel politicien (en herbe) MAIS pour DELIVRER NOTRE PAYS / notre NATION / notre PEUPLE de l’OPPRESSION et du BAFOUEMENT narquois et hautain des Droits de l’Homme et du Citoyen dans notre pays par un MINUSCULE petit groupe de personnes ayant perdu TOUT BON SENS et RAISONNEMENT, toute VERTUE, toute MORALITE. Nous nous battons dans la LUTTE pour la SEULE CHOSE qu’AUCUNE personne dans ce monde, aucun systeme ne peut enlever a un peuple: LA L-I-B-E-R-T-E.

    C’est pour cela que nous nous BATTONS.

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  21. ...

    8 Août 2009 a 05:12

    un militant ou rebelle?!

  22. létoile

    8 Août 2009 a 04:28

    à Bigpun arretes de texiter et de parler de ce ke tu ignore, les opposants (peut etre pas les candidats eux mm) étaient avec leurs enfants en tête de cortège et mon père qui en fait parti a été gravement bléssé avec mon frère. Donc pardon kan tu mank de vocabulaire et ke tu te met à insulter les gens parce ke pr toi coe Mba Abessollo a chier en 1993 on doit rester esclave des Bongo nous on dit STOP ; On ne meurt pas pour un tel ou un tel on meurt pour libérer le Gabon. Si tu as décidé de soutenir Ali juska la mort soutiens le en silence car depuis ke j’entend les gens ki défendent Ali s’exprimer ils me montrent à kel point ils sont à l’image de leur candidat, dépourvu de logik et avide du pouvoir par tout les moyens, manke d’argumentation …
    Juste un conseil ton cerveau c’est pas pour faire joli, sert toi de lui !!!

  23. BagDad

    8 Août 2009 a 04:02

    Maintenant il faut repérer leurs habitations et commencer par saboter tout leurs biens.

    Pour les voitures :

    une corde de 10 mètres remplie de petites pointes tocs.
    l’étaler sur toute la largeur d’une route et quand la voiture de l’ennemi passera, tous les pneus seront crever et ne pourra plus évoluer.
    On réquisitionne le véhicule et celui-ci devient une nouvelle arme pour l’opération suivant : véhicule explosif !

    Ali a déclarer la guerre au peuple souverain gabonais. Il veut le sang du peuple. Mais ça ne va pas être facile pour lui et sa bande d’idiots !

    Je suis un bangado, un vrai gabonais, je jure que je vais pourrir la vie à Ali jusqu’à ce qu’il se rende !

    OBJECTIF N°1 : les démoraliser, c’est-à-dire les affaiblir.

    Poster aussi vos idées. Ensembles plus forts nous dirons : PLUS JAMAIS CA – PAS MAINTENANT – PAS CETTE FOIS !

  24. BagDad

    8 Août 2009 a 03:28

    Cocktail Molotov

    Principe de fonctionnement (Wikipédia)

    La bouteille en verre est partiellement remplie de liquide inflammable, habituellement essence ou alcool (généralement méthanol ou éthanol). L’embout de la bouteille est bouché par le haut avec un bouchon hermétique (essentiellement liège ou caoutchouc). Un morceau de tissu est solidement fixé autour du haut de la bouteille; juste avant l’emploi, le chiffon est imbibé de liquide inflammable, et allumé. Lancée sur la cible, la bouteille se brise sur l’impact, répandant sur la cible son contenu inflammable, qui est alors mis à feu par le chiffon en flamme.

    Au cours de l’histoire, diverses substances ont été ajoutées au cocktail Molotov de base pour en augmenter sa capacité destructrice :

    * des substances auto-inflammables (telles que le phosphore blanc) garantissent l’explosion de la bouteille lorsqu’elle frappe la cible ;
    * des agents épaississants tels que le goudron qui font coller le liquide brûlant sur la cible, le goudron cause aussi une épaisse fumée noire opaque ;
    * de l’acide qui aide à pénétrer les surfaces non-inflammables.
    * de la poudre noire (« Méthode Omega ») qui permet à la préparation d’avoir des effets explosifs.

    Les cocktails Molotov sont semblables au principe des bombes de napalm. Le napalm (acronyme de naphtalène et palmitate) était à l’origine fait en combinant le naphtalène et de l’essence avec de l’acide palmitique comme agent d’épaississement ; ces deux derniers étant les ingrédients principaux des cocktails Molotov. Ce type de Molotov peut également être lancé d’un fusil de chasse modifié.

    Soyez prêt à temps voulu pour riposter !

  25. PICON

    8 Août 2009 a 02:01

    CokTailMolotov = bouteille de coca +sable + essence + petit bout de tissu

    svp apprenez tous à le fabriquer pour la prochaine manifestation.ET appelé le svp: PICON

    Melanger le sable et l’essence dans une bouteille de coca cola,y mettre un petit tissus servant de meche,allumez et larguer comme une grenade aux policiers et gendarmes qui nous attaque.

    FAITES CIRCULER CE MESSAGE SVP
    DEPUIS HIER J’AI INTRODUIT CE MESSAGE
    LES PEDGISTES SE SOUVIENDRONT DE PICON

  26. moukadi

    8 Août 2009 a 00:29

    je crois que le moment est venu de se mettre sur les rangs au Gabon docteur car on ne veut plus être loin du pays avec c choses la le Gabon n’appartient pas a ALI BONGO alors nous devons tous y participer et le moment est venu d’être tous au Gabon s’il y avait possibilité d’envoyer un avion ou navire tous nous devions être au Gabon car sont les moyens pauvres nous étudiants a Dakar mais je vous jure que la c’est trop ils doivent libérer ce type il a le droit de revendiquer c droit

  27. bigpun

    7 Août 2009 a 20:41

    Que c’est grave ce que je lis. Des inconscients, ignorants qui sous prétextent de protestation en vu de la démission d’Ali Bongo se permettent d’avancer de tels propos. Quel opposant vous a dit que la force apporte des solution sans douleur et malheur. Pourquoi ne demandez-vous pas à vos soit disant opposant de mettre leur famille devant,au premier plan. Je suis déçu de constater qu’aucun des membres de la famille des opposants ait été blessé. Pourquoi ceux qui ne profiteront pas de ce pouvoir une fois élu, sont-ils les premiers à subir les conséquences des marches qui en vénèrent la situation. Fallait-il marcher dès lors qu’Ali, qu’il le veut ou pas est conditionné à démissionner? Mais pour quel opposant mettez-vous vos vies en danger? Paul Mba, Myboto, Mengara,Mamboundou,etc. Autant qu’ils sont, aucun ne mérite que vous perdiez votre vie pour une cause quel qu’elle soit. Avez-vous oublié ceux qui ont perdu leurs vies pour Mba Abessole en 90 et 93. Vous êtes tous de moutons, tous ceux qui ont marché, car ils ne savent rien et ne sauront jamais rien; quand on est née mouton, on mourra mouton. Que ceux qui se retrouvent sur le lit de l’hôpital sachent que s’aurait pu être pire pour leurs vies. Je vous laisse,moutons.

  28. Papillon

    7 Août 2009 a 20:37

    Ce sont les mêmes méthodes vielles comme le monde. C’est de l’intimidation.Ils savent qu’ils ne peuvent rien faire à ce citoyen libre. Mais c’est bien de le dénoncer. Tous les partisans du changement ont le même but. Ils vont le libérer. Ce biafrais sait qu’il ne peut pas toucher à un cheveu d’un gabonais directement comme ça. Une fois que c’est dénoncé, il recule parce qu’il connaît sa marge de manoeuvre. Courage !
    Le train est en marche et c’est trop tard pour l’arrêter.
    Les pédézozos ont choisi d’être du mauvais côté de l’histoire et c’est dommage.
    Papillon

  29. MBINA

    7 Août 2009 a 20:06

    Bravo!
    Maintenant on t’atend à libreville,pour faire tomber le régime bongo.Le peuple a besoin de galvanisateur de ton calibre,jeune et dynamique.Les opposants actuels sont trop vieux pour mener une insurection.

  30. mwanebourangue

    7 Août 2009 a 18:55

    M. Dr vous décevez votre comportement est à fustiger vous n’avez pas hésiter à prendre l’avion pour les USA et avoir balancer des propos incohérent à l’opposition du au rejet de votre dossier.Si vous vouliez vraiment ce changement, vous serez au Gabon à cet instant même. les belles paroles et les vidéos ne sont pas suffisants, nous voyons ici votre incompétence sur le terrain.

  31. BagDad

    7 Août 2009 a 18:19

    Il faut tuer Alain Bongo ce soir !!!!!!!!!

  32. PICON

    7 Août 2009 a 18:07

    PROCHAINEMENT NOUS ALLONS UTILISER LES COCTELMONOTOV CONTRE LEUR LACYMOGENE.UN PEU D’ESSENCE DANS UNE BOUTEILLE DE COCA cola AVEC UN TISSUS AU BOUT ON ALLUME LE TISSUS COLLE COMME LA MECHE ET ON LARGUE COMME UNE GRENADE.LES POLICIERS VONT FUIRE.FAITES PASSER CE MESSAGE DU MODE DE FABRICATION ET D’UTILISATION DE NOTRE ARME DE DEFENSE.

  33. papoun

    7 Août 2009 a 17:31

    il faut le récupère de grès ou de force pas de palabre toute l’opposition unie car ce qui arrive aux uns arrive aux autres

  34. un compatriote

    7 Août 2009 a 17:03

    De source non encore officiel, le générale Samuel Mbaye est préposé pour prendre le ministère de la défense…wait & see

  35. wanshitong

    7 Août 2009 a 16:45

    Je pense que la GUERRE a bel et bien ete DECLAREE ! Il ne FAUT PLUS que l’on “s’amuse”, les “autres” ne sont PAS en train de “jouer aux billes” !

    Du courage mon frere ! C’est pas avec ca qu’ils vont nous INTIMIDER ! M. Alain Bernard Bongo, “If you live by the nana/sword, you DIE by the nana/sword” !

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

  36. a ne na_dza lé

    7 Août 2009 a 16:37

    ça commence mal. Faites pression, ne laissez pas tomber votre camarade en taule.
    Mais où va mon pays?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*