Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : «Bongo Doit Partir» soutient Ali Bongo ?

Auteur/Source: · Date: 7 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Les médias en ligne annonçaient le 5 août dernier le changement d’appellation du mouvement d’opposition radicale Bongo doit partir (BDP-Gabon Nouveau), pour devenir le Bloc démocratique populaire et soutenir le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, à l’élection présidentielle du 30 août. Dans la même journée, le site internet du mouvement publiait une série de démentis pour nier le changement d’appellation, le limogeage du président fondateur Daniel Mengara, et le soutien du candidat du parti au pouvoir.

Alors que l’on apprenait fin juillet le limogeage du président fondateur du mouvement d’opposition radicale «Bongo doit partir (BDP) – Gabon nouveau», le docteur Daniel Mengara, dont le dossier de candidature à l’élection présidentielle avait été refusé le 23 juillet dernier, les médias en ligne ont annoncé le 5 août dernier le virage à 180° de ce mouvement, qui se serait aligné derrière le candidat du parti au pouvoir, le fils aîné du défunt président, Ali Bongo Ondimba.

Se présentant comme le secrétaire national du BDP – Gabon nouveau », Heinz Essongué, aurait tenu une assemblée générale le 5 août à Libreville pour annoncer «l’abolition de dénomination première au profit de «Bloc Démocratique Populaire (BDP)», tout en apportant son soutien au candidat Ali Bongo Ondimba pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain».

Deux jours après le refus de sa candidature par la Commission éléctorale nationale autonome et permanente (CENAP), en raison de l’absence de la quittance de 5 millions de francs CFA, les médias annonçaient que le président fondateur du mouvement, le docteur Daniel Mengara, avait été exclu du BDP.

A Libreville, monsieur Essongué a rappelé que « tout acte entrepris par Daniel Mengara dans le but de calomnier ou de diffamer les membres du secrétariat exécutif [du BDP] conduira à des poursuites judiciaires de ce dernier».

Les responsables du mouvement, qui ont entériné le soutien du candidat Ali Bongo Ondimba ont souhaité par ailleurs « convenir d’un protocole d’accord avec ledit candidat ».

Dans un communiqué du 5 août dernier publié sur son site internet, le BDP-Gabon Nouveau affirme au contraire que «le BDP-Gabon Nouveau n’a pas changé de nom pour devenir ce «Bloc Démocratique Populaire» (…) et le docteur Daniel Mengara en demeure, pour le moment, non seulement le fondateur, mais aussi le président».

«Le docteur Daniel Mengara n’a pas été et n’a jamais été exclu du BDP-Gabon Nouveau comme le rapporte L’Union du 1er août 2009», poursuit le démenti. «Le BDP-Gabon Nouveau n’a pas et n’apportera jamais son soutien à Ali Bongo», martèle le document.

«Il y a bel et bien aujourd’hui au Gabon une coordination nationale officielle du BDP-Gabon Nouveau (…) qui est dirigée par Guy Serge Angoué depuis le 24 juillet, date à laquelle (…) Edgard Moussavot, Paskhal Nkoulou, Heinz Essongué et Orphée Rékoula ont tous été exclus du BDP-Gabon Nouveau pour trahison», ajoute encore le démenti.

Mais alors qui dit vrai ? Qui a les prérogatives d’exclure les dirigeants du parti ? Quelle décision a été adoptée par la base ? Les militants soutiennent-ils le nouveau mouvement rallié au parti au pouvoir ? Autant de questions qui restent en suspend et qui interpellent l’avenir de ce mouvement d’opposition radicale créé à la fin des années 1990. 


SUR LE MÊME SUJET
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” pleure le départ de Pierre Mamboundou
C'est avec la plus grande consternation que le mouvement "Bongo Doit Partir" a appris le décès, ce samedi 15 octobre 2011, de Pierre Mamboundou, opposant historique au régime des Bongo. Aux familles éprouvées par cette grosse et soudaine perte, et au peuple gabonais qui pleure avec nous son plus digne fils, notre mouvement transmet ses condoléances les plus émues. En Pierre Mamboundou vient de s'éteindre prématurément un monument national, un héros citoyen dont l'action politique désormais inachevée laisse dans le deuil et le désarroi un peuple qui attendait encore de lui le parachèvement de l'oeuvre de libération nationale commencée. Parmi tous les opposants ...
Lire l'article
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Le mouvement d'opposition en exil "Bongo Doit Partir" (BDP) condamne avec la plus grande fermeté le rendu du Conseil d'état du 28 juillet 2011 confirmant la dissolution du parti d'opposition gabonais "Union Nationale" (UN). Cette dissolution constitue une monumentale atteinte aux droits les plus fondamentaux des Gabonais militant au sein de ce parti, et confirme la culture de l'arbitraire pratiquée et cultivée depuis 44 ans par le régime bongoïste. Le mouvement "Bongo Doit Partir" (BDP) étant avant tout un mouvement constitutionnaliste et réformiste, c'est-à-dire qui s'active à rechercher, au Gabon, l'adoption et l'affirmation inconditionnelle d'une Constitution qui ...
Lire l'article
Communiqué: Le Mouvement « Bongo Doit Partir » condamne la énième prise en otage du Gabon par les Bongo, et soutient l’Union Nationale
Communiqué de presse pour diffusion immédiate Le mouvement en exil « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) exprime sa vive inquiétude devant la montée actuelle de la répression et de l’arbitraire politiques au Gabon et s'étonne de la dissolution de l'Union Nationale. La dissolution d’un parti politique, quel qu’il soit, et la répression policière à l’endroit de citoyens exprimant leur souveraineté devant l’arbitraire et la dictature, sont des actes extrêmement graves et inacceptables qui ne peuvent laisser aucun Gabonais indifférent. Ces actes de dictature avérée commandent que chaque citoyen se rende désormais compte, plus que jamais, et une bonne fois pour toutes, que le changement ...
Lire l'article
Dans une série de vidéos de “Conversations avec le peuple gabonais” diffusées du 22 juillet au 17 août 2010 sur le site “Bongo Doit Partir”, Daniel Mengara rompt le silence et parle
Sur le site du mouvement "Bongo Doit Partir" se trouve en page d'accueil une image très parlante qui dit ceci: "En 2009, les ennemis du peuple ont gagné une bataille: Mais le combat continue". Ce constat reflète très clairement la position qui a été celle du Dr. Daniel Mengara depuis la débâcle électorale qu'a subie l'opposition gabonaise aux élections présidentielles du 30 août 2009. De nombreux Gabonais auront sans doute remarqué le "silence assourdissant" du Dr. Daniel Mengara pendant toute la période de la mi-septembre 2009 (suite à l’échec électoral de l’opposition) à ce jour. C'est qu'en fin stratège politique, et en ...
Lire l'article
ATTENTION - NOTICE: Le BDP-Gabon Nouveau de Daniel Mengara dément radicalement l'information contenue dans l'article ci-dessous. Nous le publions ici juste pour des questions d'information, mais le démenti officiel du BDP-Gabon Nouveau existe sur ce site. Pour lire le démenti du BDP-Gabon Nouveau, cliquez ici. Le BDP-Gabon Nouveau ne s'est jamais compromis et ne se compromettra jamais. Vous pouvez lire les péripéties de Daniel Mengara au Gabon sur cette page. Le Secrétaire national du mouvement « Bongo Doit Partir (BDP) Gabon nouveau », Heinz Essongué, au cours d’une Assemblée générale tenue ce mercredi à Libreville, a annoncé l’abolition de la nomination ...
Lire l'article
Le Président-fondateur de l’association « Bongo Doit Rester (BDR)», opposée du mouvement « Bongo doit partir », Alex Eckembe Ntsiantou, à l’occasion du point de presse qu’il a animé ce matin au siège de l’Association sis à Sotéga, a déclaré que sa structure décide d’apporter son soutien au candidat Ali Bongo Ondimba (50 ans, porte-étendard du PDG), à l’occasion de la joute électorale du 30 août prochain. En faisant cette déclaration, Alex Eckembe Ntsiantou justifie sa prise de position par le fait que le profil d’Ali Bongo Ondimba répondrait aux aspirations profondes des Gabonaises et Gabonais ...
Lire l'article
Où est donc passé Omar Bongo Ondimba? Le mouvement “Bongo Doit Partir” pose la question à Rio ce Samedi à 15h00
En considération de la mystérieuse absence d'Omar Bongo qui semble avoir déserté ses fonctions dans le plus grand des secrets et sans que le peuple ait été informé des conditions de son absence, et de l'immobilisme des institutions de la République (Parlement et Cour constitutionnelle) n'osant déclarer la vacance pourtant plus qu'évidente du pouvoir au Gabon conformément aux injonctions de l'Article 13 de la Constitution gabonaise, la Coordination Nationale du BDP-Gabon Nouveau au Gabon a décidé de commencer à Rio, dès ce samedi 23 mai 2009 à 15h00, le débat de l'alternance politique démocratique au Gabon. La Coordination Nationale est ainsi ...
Lire l'article
Au nom du peuple gabonais, du mouvement " Bongo Doit Partir " (BDP-Gabon Nouveau), et de mon nom propre en tant que Président de ce mouvement, je tiens ici à saluer la décision rendue ce mardi 5 mai par la juge d'instruction française Françoise Desset trouvant recevable la plainte déposée par les associations Sherpa et Transparency International contre les trois dictateurs kleptocrates africains que sont Denis Sassou Nguesso du Congo Brazza, Omar Bongo du Gabon et Teodoro Obiang Nguéma de Guinée Equatoriale. Dans ce dossier qui a connu mille revirements et rebondissements, la recevabilité de cette plainte pour recel, blanchiment et ...
Lire l'article
Afrique /Cyberdissidence – Le Web combat les dictateurs: “Bongo Doit Partir” et “Kabila Doit Partir”
PARIS - Il en nait tous les jours, de ces sites ou blogs qui s'attaquent à certains dirigeants africains. Véritables défouloirs, ces espaces Internet ne sont pas toujours tenus par les partis politiques d'opposition mais plutôt par des exilés, rescapés des dictatures africaines. Les membres de ces communautés bénéficient en général du statut de refugiés dans des pays occidentaux, ont un accès à Internet correct et profitent des avantages et facilités offerts par les technologies dites du Web 2.0 pour exprimer anonymement leur opinions. La véracité des faits évoqués et des sources vérifiées ne sont pas des priorités. Tout ce qui compte, ...
Lire l'article
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” pleure le départ de Pierre Mamboundou
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Communiqué: Le Mouvement « Bongo Doit Partir » condamne la énième prise en otage du Gabon par les Bongo, et soutient l’Union Nationale
Dans une série de vidéos de “Conversations avec le peuple gabonais” diffusées du 22 juillet au 17 août 2010 sur le site “Bongo Doit Partir”,
Bongo Doit Partir
Gabon: « Bongo Doit Partir » devient « Bloc Démocratique populaire» et soutien Ali Bongo Ondimba
Gabon: L’Association « Bongo Doit Rester » apporte son soutien au candidat Ali Bongo Ondimba
Où est donc passé Omar Bongo Ondimba? Le mouvement “Bongo Doit Partir” pose la question à Rio ce Samedi à 15h00
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” salue la décision de la justice française jugeant recevable la plainte contre Omar Bongo et appelle le parquet de
Afrique /Cyberdissidence – Le Web combat les dictateurs: “Bongo Doit Partir” et “Kabila Doit Partir”


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon : «Bongo Doit Partir» soutient Ali Bongo ?

  1. KOUMBA SAINT LUCIFER

    12 Août 2009 a 08:19

    bonjour.pourkoi soutenir ali,c est un comble si vraiment le bdp soutient ali,cela sera comme une trahison.

  2. lindabelle

    11 Août 2009 a 13:23

    si ce dernier soutient ali je ne vois pas ou est le mal on est dans un pays démocratique je crois que si ce dernier soutenais un autre candidat on n’en parlerai pas autant ali bongo veut le changement le cndidat du bdp aussi alors pourkoi cette polémique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*