Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Violences lors d’une manifestation «anti-Ali Bongo»

Auteur/Source: · Date: 8 Août 2009
Catégorie(s): Divers

Des affrontements violents ont opposé, hier, à Libreville, au Gabon, plusieurs milliers de manifestants aux forces de l’ordre. Ces heurts ont éclaté après la dispersion d’un rassemblement – interdit par les autorités – de plusieurs centaines d’opposants qui demandaient la démission du gouvernement du ministre de la Défense, Ali Ben Bongo, fils du défunt président Omar Bongo et candidat à la présidentielle du 30août. «Le Gabon n’est pas une monarchie. C’est le peuple qui doit décider. Ali, va-t-en», a lancé un étudiant. «L’ère du PDG (Ndlr: Parti démocratique gabonais fondé par le président Bongo) est révolu. L’ère du Parti des ?détourneurs? gabonais est terminé», a souligné un quadragénaire. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants, qui ont répliqué par des jets de projectiles. Plusieurs milliers de personnes ont alors rejoint les opposants pour affronter les forces de l’ordre. Plusieurs blessés ont été dénombrés.

A Paris, près de 70 manifestants se sont également rassemblés près de l’ambassade du Gabon en France, pour demander un processus électoral «transparent» et la démission d’Ali Ben Bongo.  


SUR LE MÊME SUJET
Nouvelle flambée de violences en Egypte, deux morts
Deux manifestants sont morts vendredi au Caire, asphyxiés par des gaz lacrymogènes, ont indiqué des sources médicales alors qu'une nouvelle flambée de violences traverse l'Egypte après le drame du match de football meurtrier à Port-Saïd. Ces deux victimes ont été transportées à l'hôpital inconscientes après s'être jointes aux manifestants dans la capitale, près du ministère de l'Intérieur, où la police anti-émeutes tirait des gaz lacrymogènes et les protestataires ripostaient par des jets de pierres. Les affrontements ont repris vendredi en Egypte entre policiers et manifestants réclamant le départ du pouvoir militaire, dans une nouvelle flambée de violences après le drame du match ...
Lire l'article
Retour des violences au Caire
Des affrontements opposent pour le deuxième jour consécutif manifestants et forces de l'ordre dans le secteur de la place Tahrir. Au moins huit personnes ont péri vendredi. Le premier ministre égyptien dénonce une «contre-révolution». La tension ne retombe pas au Caire. Pour le deuxième jour consécutif, la place Tahrir et ses abords sont le théâtre ce samedi de violents affrontements entre opposants au pouvoir militaire et forces de l'ordre. Les heurts se sont étendus de la place, d'où s'élève un épais nuage de fumée, à un pont sur le Nil à proximité. Les protestataires, qui sont armés de pierres, sont eux-mêmes ...
Lire l'article
Jeudi noir et un collectif anti-colonial manifestent contre Ali Bongo Ondimba, à Paris
Les forces de l'ordre ont repoussé lundi sans ménagement une trentaine de militants du collectif "Jeudi Noir" et du réseau "Sortir du colonialisme", qui tentaient d'occuper un bâtiment à Paris appartenant, selon les manifestants, à l'Etat du Gabon. Tous les manifestants été interpellés pour une "vérification d'identité", selon la préfecture de police. Cette action a été menée alors que le président Nicolas Sarkozy recevait lundi son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba. Les forces de l'ordre ont pénétré dans les lieux, un ancien hôtel particulier situé 51 avenue de l'Université, dans le VIIe arrondissement de Paris, lundi peu avant 13h, a-t-on constaté sur ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - La France a estimé lundi que les violences de ces derniers jours au Gabon ont été exagérées, tout en continuant d'appeler les ressortissants français à la prudence, rapporte l’AFP. "Les événements ont été un peu grossis (…), à Libreville la situation est normale et à Port-Gentil, à quoi a-t-on à faire? A des pillages", a-t-on souligné à l'Elysée. "Un peu de confusion" n'est pas surprenant "dans un pays qui depuis quarante ans n'a pas connu une élection aussi libre que celle-ci", ajoute la même source. "Le plus inquiétant, ce n'est pas les quelques incidents qu'il y a eu mais plutôt ...
Lire l'article
Suite au coup d’état électoral perpétré au Gabon par Mr Ali Bongo, tous les gabonais résidants en Grande Bretagne, partisans du changement et amis du Gabon sont conviés à une manifestation devant l’ambassade de France en Grande Bretagne situe au 58 Knightsbridge London SW1X 7JT metro South Kensington station. La manifestation aura lieu le Lundi 7 Septembre 2009 à partir de 12h30. Par ailleurs, le collectif responsable de ladite manifestation se rendra à l’ambassade du Gabon en Grande Bretagne ce même Lundi 7 Septembre 2009 à 12h00 pour remettre à monsieur l’ambassadeur du Gabon en Grande Bretagne une lettre ouverte dudit ...
Lire l'article
Des dizaines de Gabonais ont manifesté vendredi à Paris pour réclamer un processus électoral "transparent" et la démission du poste de ministre de la Défense d'Ali Bongo, candidat du parti au pouvoir à la présidentielle du 30 août. Près de 70 manifestants étaient rassemblés à quelques centaines de mètres de l'ambassade de Gabon et brandissaient des pancartes": "Ali Ben Bongo, démission", "Non au vol de nos urnes", "Non à la fraude massive" ou encore "Le Gabon mérite la démocratie". "Nous voulons la transparence électorale. Cette fois-ci, les Gabonais ne veulent pas qu'on leur vole leurs urnes", a déclaré Yolande Bazegue, organisatrice ...
Lire l'article
Des incidents ont eu lieu aujourd'hui au Gabon lors de la dispersion d'une manifestation d'opposants interdite par les autorités, faisant plusieurs blessés, a constaté un journaliste de l'AFP. Les incidents se sont produits lorsque les forces de l'ordre ont dispersé à Libreville plusieurs milliers d'opposants qui s'étaient rassemblés pour protester notamment contre le maintien au gouvernement d'Ali Ben Bongo (Défense), candidat à l'élection présidentielle du 30 août. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants qui ont répliqué par des jets de projectiles. Plusieurs blessés ont été dénombrés. Hier, une coalition d'une dizaines de candidats à la présidentielle avait annoncé ...
Lire l'article
Les forces de police et de la gendarmerie ont interdit samedi une manifestation d’un mouvement d’opposition ’’Bongo doit partir’’ (BDP), qui allait tenir un meeting à Rio, pour réclamer la démission du président Omar Bongo Ondimba, hospitalisé en Espagne. La manifestation n'a pas eu lieu, les forces de l’ordre ayant quadrillé ce quartier chaud, lieu très réputé des manifestations de l’opposition. La gendarmerie et la police ont investi le 23 mai dernier les lieux du meeting et installé des camions militaires sur les terres-plein, et les unités spéciales d’intervention procédaient à des fouilles de voitures sur ce grand carrefour. Le lendemain, ...
Lire l'article
Les forces de l’ordre interdisent une manifestation anti-Bongo à Libreville
LIBREVILLE (AGP) – Les forces de police et de la gendarmerie ont interdit samedi une manifestation d’un mouvement d’opposition ’’Bongo doit partir’’ (BDP), qui allait tenir un meeting à Rio, pour réclamer la démission du président Omar Bongo Ondimba, hospitalisé en Espagne, a constaté un journaliste de l’AGP sur place. Les membres de ce mouvement, qui n’existe que sur internet, n’ont pas pu tenir leur meeting, les forces de l’ordre ayant quadrillé ce quartier chaud, lieu très réputé des manifestations de l’opposition. La gendarmerie et de police ont investi samedi les lieux du meetings et installé des camions militaires sur les terres-plein, ...
Lire l'article
Nouvelle flambée de violences en Egypte, deux morts
Retour des violences au Caire
Jeudi noir et un collectif anti-colonial manifestent contre Ali Bongo Ondimba, à Paris
Bongo Doit Partir
Gabon-France-violences : Paris minimise les violences tout en appelant à la prudence
Manifestation anti Ali Bongo en Grande Bretagne
Manifestation à Paris pour des élections “transparentes” au Gabon
Gabon: heurts lors d’une manifestation
Gabon : Les forces de l’ordre interdisent une manifestation anti-Bongo à Libreville
Les forces de l’ordre interdisent une manifestation anti-Bongo à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,50 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Août 2009
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

8 Réponses à Gabon: Violences lors d’une manifestation «anti-Ali Bongo»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*